Suisse partie francophone

Suisse partie francophone

Message par AdrienPapet » 09 Juin 2019 12:19

C'est assez amusant de voire qu'il n'y a pas la rubrique Suisse, ni Belge. La Francophonie dépasse quand même un peu le territoire de la France. ::d

Ceci dit je vis en Suisse comme le titre le dit à 800m d'altitude avec une terre calcaire et argileuse.
Je suis arrivé à la permaculture tout progressivement et je ne suis pas encore arrivé. Mais tout a débuté il y a plus de cinquante ans quand mes parents avaient acheté une ferme comme résidence secondaire ou au final j'ai passé absolument toutes les vacances et week-end jusqu'à l'âge de 16 ans ou on a été obligé de vendre (un crève coeur).

Et en fait à l'époque le jardin potager (800m2) était géré conjointement avec les paysans d’à côté qui avaient une famille nombreuse à nourrir (11 personnes). Le deal était, ils exploitaient, on aidait un peu et on récoltait ce dont nous avions besoin.
A noter qu'il n’y avait pas d'eau courante ni épuration, mais une source. On a crée une réservoir d'eau avec une pompe et une fosse d'épuration, dont le trop plein partait dans un drainage et enrichissait le terrain.

Et de fait j'ai vécu une époque ou pendant les vacances d'été on vivait sur le jardin potager, le pain du boulanger, la laiterie et 1x/sem un achat en ville de viande. Au bout des 2 mois on ramenait en ville un sac poubelle de 30l 8|

Et le mode cultural était assez simple. En automne le grand-père tournait la parcelle à la pêle carrée, ils mettaient dessus une bonne couche de fumier de vache (producteurs de lait) et au printemps on émiettait la terre. Pas de plantons, ça existait pas, tout était semé en place avec des semences de semenciers local. Pour les petits fruits, groseillier, fraises dans le jardin. Les framboises et les mûres on allait chercher en forêt pour la confiture.
Par contre le fait de récolter en masse (la plus grande partie était congelée) s'était vraiment un énorme travail. Écosser des petits pois pour un repas est une chose, en produire 20-30Kg une autre.


L'entretient, essentiellement sarcler pour enlever les mauvaises herbes et émietter la terre après les pluies pour qu'elle ne croute pas. De manière intéressante les limaces n'étaient pas un problème, tout autant que les moustiques ou pourtants ils pullulaient dans les flaques d'eau créées par le passage du tracteur sur la route non goudronnée. Aucun intrant hormis le fumier ovin.

On peut d'ailleurs se poser la question si s'était pas de la permaculture, dans la mesures ou tout fonctionnait en cercle fermé en dépit du fait que la terre restait nue hors les périodes des culture. Par contre sur la fin est arrivé le motoculteur et franchement la différence était flagrante, même si au printemps ça allait beaucoup plus vite, la terre après avait tendance a devenir du béton.
AdrienPapet
 
Message(s) : 4
Inscription : 09 Juin 2019 11:32
Localisation : Suisse

Re: Suisse partie francophone

Message par AdrienPapet » 09 Juin 2019 17:05

Merci pour la création rapide de la section Suisse :super:


La suite...

Dès que j'ai eu les moyens financiers j'ai acheté une ferme dans la région ou avait été celle de mon enfance. J'ai eu de la chance dans les année 90 avec une crise immobilières sanglante s'était devenu abordable et j'ai pu obtenir en plus 6'000m2 de terrain.

Le potager d'origine n'était pas exploitable parce deux Séquoias avaient poussé en 120 ans en périphérie le rendant non cultivable en raison de l'ombre (c'est des géants de plus de 40m) et la terre acide avec des tonnes d'aiguilles qui tombent chaque automne. Bon maintenant un des Séquoias à du être abattu, car il menaçait la maison.

Image20190609_111425 by Adrien Papet, sur Flickr

Là on voit le jardin potager d'origine, devenu gazon avec les petits buis à l'origine de 20cm de haut qui délimitaient les plates bandes. Et vous voyez le tronc du séquoia restant.

J'y ai aussi mis une roseraie et un jardin de plantes aromatiques.

La roseraie
Image20190609_111500 by Adrien Papet, sur Flickr

et le jardin aromatique.
Image20190609_111521_001 by Adrien Papet, sur Flickr
AdrienPapet
 
Message(s) : 4
Inscription : 09 Juin 2019 11:32
Localisation : Suisse

Re: Suisse partie francophone

Message par AdrienPapet » 09 Juin 2019 17:36

La suite ça été bien sur établir un jardin potager en dehors. En fait j'ai très progressivement évolué vers la permaculture. J'ai commencé comme d'habitude, bêchage, motoculteur et engrais. J'ai jamais eu besoin d'autres intrants. Mais s'était assez peu satisfaisant et lié à beaucoup de travail. Donc j'ai gentiment glissé vers le non-travail de la terre, le paillage et les engrais verts.

J'ai fait pas mal d'expériences avec beaucoup d'échecs. Le paillage avec la paille que j'avais encore dans la grange, restant d'une récolte de triticalle, un échec cuisant, absolument rien n'a poussé et la paille c'est quasiment pas décomposée (c'est après que j'ai compris la notion de faim d'azote et aussi que probablement fallait la considérer comme déchet toxique vu les quantités de fongicides et autres ....cides utilisés pour la production du blé. De même d'ailleurs probablement le fumier de ferme n'est plus ce qu'il était pour les mêmes raisons.

Donc passage au BRF un semi-échec dans la mesure qu'au départ j'avais pas compris quand il fallait le mettre et que la première année c'est pas vraiment les choux qui allaient bien pousser mais plutôt les oignons. Mais clairement un effet améliorant pour la terre qui se transforme doucement en ce que je m'imagine.

L'autre point est que je veux être autonome avec ce que j'apporte sur le potager. C'est pas très logique de dépendre d'un paysan pour livrer une balle de foin ou de la commune pour le BRF. Donc tout provient de ma propriété et engendre de ce fait des contraintes. Grosso-merdo je peux dire que c'est un rapport 1:5 la surface potager et la surface pour le paillis.

Pour cette raison, en fin d'automne je paille avec ce que je trouve et surtout je récupère les feuilles des fruitiers et de mon marronnier, la terre est avant aérée à la grelinette. Comme je produit du BRF environ tous les 3-4 ans (le temps que la futaie ai repoussé) c'est quelque chose que je ne mets pas systématiquement. En fait chaque bande de potager est nettoyée tout les 4-5 ans avec de l'engrais vert (Phalécie et Moutarde au printemps) puis fixateur de N en fin d'été par exemple de la vesce et là je mets aussi systématiquement du BRF.

Pour les plate-bandes exploitée comme je ne dispose de paillage vert en quantité suffisant qu'a partir de début mi-Juin, je débute la saison avec la terre nue et j'utilise ce temps pour la méthode du faux-semis et le sarclage jusqu’à je puisse mettre le paillage qui est du foin, produit sur le parcelle non utilisables. Genre derrière la maison au nord.

Image20190609_111620 by Adrien Papet, sur Flickr

C'est un système qui marche bien pour moi et qui me procure une terre fabuleuse.

La dernière pierre à l'édifice a été les poules. Comme tout le monde j'ai eu droit à des hordes de limaces qui mangeaient absolument tout y compris les feuilles de pommes de terre, mais vraiment des quantités phénoménales genre on ramassait 20-20 Kg tout les soirs.

En fait les poules ne mangent pas les limaces adultes, mais elle mangent les oeufs et les petites limace de quelques mm. Et comme je les laisse dans le potager , en fin d'été, automne, hiver et printemps elles font le vide.
L'autre point est l'engrais et l'amélioration de la terre. J'utilise dans le poulailler de la paille de chanvre (soit 25Kg/an pour 8 poules). Dans le poulailler c'est magique, pas d'odeur, faut juste remuer avec un rateau 1x/sem et changer 2x/an. Faut juste mettre une couche de 20 cm au départ.
Les fientes avec la pailles de chanvre partent au compost et font un terreau absolument divin et surtout c'est une bombe pour faire pousser tous les légumes avides en intrants. De plus l'effet améliorant sur la terre est époustouflant.

Dans le prochain post je mettrais les photos pour illustrer tou ça.
AdrienPapet
 
Message(s) : 4
Inscription : 09 Juin 2019 11:32
Localisation : Suisse

Re: Suisse partie francophone

Message par AdrienPapet » 09 Juin 2019 17:58

Image20190609_111114 by Adrien Papet, sur Flickr

Sur cette photo on distingue le poulailler, un pommier au pied duquels il y a le compost et au loin le jardin potager. Tout est entouré d'une barrière anti-renard.

Image20190609_111210 by Adrien Papet, sur Flickr

La on distingue les plates-bandes potagère en voie de paillage.


Image20190609_111127 by Adrien Papet, sur Flickr

Un coin avec des framboises, un poirier et un cerisier.

Image20190609_111121 by Adrien Papet, sur Flickr

Ça c'est la futaie que je laisse pousser et qui est mure pour finir en BRF. J'attends que les petits des oiseaux soient sorti du nid.

Image20190609_111228 by Adrien Papet, sur Flickr

Un coin aménagé en champs fleuri, avec des espèces locales pour alimenter les insectes et les oiseaux.
Je devrait l'agrandir par la suite. Le problème est que je peux pas l'utiliser comme paillage de printemps et d'été, parce que dans ce cas je coupe trop top et les fleurs ont pas le temps d'égrainer.

Image20190609_111244 by Adrien Papet, sur Flickr

Un noyer et des noisetier, j'ai encore un autre noyer, quelques pommiers et deux châtaignier, transformer le tout progressivement en forêt jardin est en projet.

Image20190609_111314 by Adrien Papet, sur Flickr

Le point d'eau du seul canard qui a survécu a l'Autour, curieusement les poules ont pas été touchées. C'est de l'eau qui coule de la source, j'ai planté deux Wasabi, à voir si ça marche.


Dans les projets non réalisé:

- Production de blé, je vais tester la méthode Bonfils avec des blés anciens. Déjà voir le tallage des ces races dans mon jardin pour sélectionner ce qui marchera, je vais enrichir d'abord avec le compost de fiente de poule.
Comme je fis mon pain au levain moi-même et ayant gouté celui fait avec de vielles sortes de farine il y a pas photo.

Comme j'ai la chance d'avoir une batteuse fixe d'une centaine d'année qui fonctionne encore parfaitement et avec un rendement nettement plus haut qu'avec une moissonneuse batteuse. Si je produit du blé je pourrais profiter assez facilement du grain.
Image

On avait moissonné à l'ancienne
Image



L'autre projet c'est la culture du chanvre pour la paille et des légumineuse (pois chiches, lentilles) ainsi que du soya pour la nourriture pour les poules.
AdrienPapet
 
Message(s) : 4
Inscription : 09 Juin 2019 11:32
Localisation : Suisse


Retour vers Suisse

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité