Mon ressenti et ce que j'attends d'un PDC ?

Merci de publier ici les dates de stages et autre évènements correspondants

Re: Mon ressenti et ce que j'attend d'un PDC ?

Message par moilamain » 02 Fév 2011 22:00

tom a écrit :quand à cette idée de charte de valeur à proposer aux enseignants de ccp dans laquelle on mets qu'il faut pas demander trop d'argent et qu'il faut du wifi à disposition des stagiaires, j'hallucine un peu


cette charte n'est pas proposé aux enseignants, elle est rédigé par les enseignants qui veulent s'y coller.
Celui qui ne veut pas participer à sa rédaction ou qui ne se retrouve pas dedans et qui ne veut pas s'engager à la suivre ne pourra pas s'en revendiquer, celui qui participe à sa rédaction et s'engage à la respecter, pourra revendiquer son engagement à la suivre.
C'est pas parce qu'un groupe d'enseignant aura une charte de valeur que ce groupe essaiera d'imposer ladite charte aux autre enseignants.

Au McDo ils ont eux aussi une charte, et elle ne s'applique qu'au McDo, pas au Quick.

cette charte est une proposition pour réunir des enseignants et non une loi pour les soumettre.

ce wi-fi, c'était une idée que je donnais à Hysope pour qu'il alimente l'analyse qu'il fait sur "le design d'un CCP"
Après, si ça vous plait de croire que tout est mélangé, c'est votre problème, mais s'il vous plait, ne transformez pas mes propos.
Modifié en dernier par moilamain le 02 Fév 2011 23:34, modifié 1 fois.
moilamain
 

Re: Mon ressenti et ce que j'attend d'un PDC ?

Message par Aimelle » 05 Fév 2011 11:04

hysope a écrit :Le terme et un peu pompeux n'étant pas diplômé, donc pas formateur en perma !
On pourrait dire : Selon vous, quels sont les point importants à prendre en compte en tant qu'apprenant pour une formation respectant les principes de la permaculture ?...

Étant complétement naïf sur ce sujet, et a priori pas "intéressé" par un PDC, j'ajouterai simplement à la liste de hysope :
- Une présentation claire du sujet, et dans un langage à la portée de ma compréhension.
- Des formateurs/animateurs capables de laisser leur ego de coté au moins le temps de la formation.
- Un déroulement qui respecte le programme annoncé.
Aimelle
 
Message(s) : 603
Inscription : 08 Mars 2009 04:35
Localisation : France - Orne

Re: Mon ressenti et ce que j'attend d'un PDC ?

Message par hysope » 06 Fév 2011 21:47

Aimelle a écrit :
hysope a écrit :Le terme et un peu pompeux n'étant pas diplômé, donc pas formateur en perma !
On pourrait dire : Selon vous, quels sont les point importants à prendre en compte en tant qu'apprenant pour une formation respectant les principes de la permaculture ?...

Étant complétement naïf sur ce sujet, et a priori pas "intéressé" par un PDC, j'ajouterai simplement à la liste de hysope :
- Une présentation claire du sujet, et dans un langage à la portée de ma compréhension.
- Des formateurs/animateurs capables de laisser leur ego de coté au moins le temps de la formation.
- Un déroulement qui respecte le programme annoncé.


J'adore une telle naïveté ! Constructive, pas pour ou contre, mais riche de proposition. Merci !


Sinon, je n'ai pas ouvert le fil pour dire que machin est mieux que bidule, mais pour dire à truc et machin que s'ils développent une formation, les éléments ci-dessus sont à prendre en compte./

a+

Jeff
Site perso
Portail : Permaculture Ekopédia
Sois le changement que tu veux voir dans le monde.
Avatar de l’utilisateur
hysope
 
Message(s) : 230
Inscription : 31 Août 2009 16:26

Re: Mon ressenti et ce que j'attends d'un PDC ?

Message par moilamain » 07 Fév 2011 00:10

salut aimelle
Aimelle a écrit :Des formateurs/animateurs capables de laisser leur ego de coté au moins le temps de la formation.


je ne comprends pas ce que tu veux dire...
dans le dico, à "ego", je lis ça :
- Nom donné au moi conçu comme « sujet personnel ».
- Le Moi dans son unicité et son unité fondamentale


est-ce que tu pourrais développer ton idée ?
moilamain
 

Re: Mon ressenti et ce que j'attends d'un PDC ?

Message par moilamain » 07 Fév 2011 01:14

au niveau du bilan d'un stage, j'ai vu plusieurs manières de faire :
- avec/sans notation
- notation suivant une échelle de valeur (de 0 à 5) / notation selon des propositions (Très bien / A améliorer mais pas crucial / A revoir sérieusement...)
- avec/sans nomination (on met son nom sur la fiche ou on le met pas)
- des questions ouvertes/fermées

j'ai vu aussi plusieurs manières de compiler ces infos dont une qui m'a beaucoup interloqué, j'ai eu l'impression, en regard de toutes les discussions passées avec les stagiaires pendant le stage, que plein de choses avaient été passées sous silence dans le compte-rendu final du bilan ... enfin bon, ce n'est qu'une impression...
moilamain
 

Re: Mon ressenti et ce que j'attends d'un PDC ?

Message par claudeduvar » 07 Fév 2011 13:37

c'est souvent comme cela que se passe un bilan de formation.

il faudrait faire un bilan à chaud et un autre à froid 4 à 5 jours plus tard.

le bilan à chaud est délicat car il faut des questions trés concrêtes.

si tu apprends à monter une cabane par exemple, soit tu fais des travaux pratiques les gens y arrivent ok, soit tu expliques, tu donnes une méthode et dans le bilan tu n'auras que du subjectif.

celui qui veut pas passer pour un idiot, celui qui ne veut pas juger le "formateur" celui qui pense que par rapport à ce qui était annoncé ça lui semblait correct, l'autre qui attendait plus.

et tout ceci à travers une relation humaine qui s'est logiquement crée.

pas de bilan fiable si le contenu de la formation n'est pas carré et pas cerné par des faits pratiques et mesurables.

le reste c'est du sentiment mais la pas besoin de bilan pour s'en rendre compte.

c'est brut de pomme de mon expérience dans d'autres domaines en tant que formateur ( j'aime pas ce mot) et élève ( celui la ne me dérange pas) :P
claudeduvar
 
Message(s) : 139
Inscription : 22 Déc 2008 21:52

Re: Mon ressenti et ce que j'attends d'un PDC ?

Message par terrapermaculture » 16 Mars 2011 04:17

Bonjour, je constate que Rosemary est citée dans ces échanges et je voulais donc préciser deux points.

Rosemary avait planifié de faire un voyage [personnel] en Europe depuis très longtemps et deux éléments de permaculture s’y sont greffés ensuite– une formation de formateur en Autriche et un CCP en France chez nous. Donc une pierre, trois coups. Elle ne fera donc qu’un crochet depuis Paris pour venir co-enseigner ce CCP avec moi. Cela permettra de valider ma formation pour être enseignant en permaculture. Les surplus (financiers) générés par le CCP serviront à :
- couvrir les frais de transport de Rosemary localement (AR Paris-Tours en train),
- couvrir les frais variables liés au CCP (ex. nourriture, toilettes sèches, etc.)
- financer notre initiative de Transition et de permaculture en Indre et Loire,
- et enfin, à sponsoriser (payer les droits et rendre gratuite) la projection de deux films sur l'agriculture regeneratrice pour les agriculteurs et les résidents du département.

C’est le livre « Graine de Permaculture » qui sera distribué aux participants et non the « Earth User’s Guide to Permaculture ». Il n’était de toute façon pas question de distribuer la version anglaise – mais plutôt la version française qui est en cours de traduction et qui ne sera pas disponible à temps pour le CCP.

Enfin, juste pour un peu d’humour, avec un peu d’imagination, les kangourous ne sont que de grands lapins ! ;)

Amicalement,

Alexia
Observation, intégration, compassion.
Avatar de l’utilisateur
terrapermaculture
 
Message(s) : 9
Inscription : 23 Jan 2011 12:31
Localisation : Australie, France

Re: Mon ressenti et ce que j'attends d'un PDC ?

Message par moilamain » 16 Mars 2011 16:58

Merci pour toutes ces bonnes précisions !
J'ai corrigé mon message précédent sur le livre distribué...

à bientôt
moilamain
 

Re: Mon ressenti et ce que j'attends d'un PDC ?

Message par kalou » 20 Mars 2011 14:24

C'est intéressant de lire tout cela, j'en prends bonne note pour ma part!
Simplement, pas de label et s'il y a une charte, elle doit être rédigée en compagnie des professeurs diplômés de l'université Populaire et au consensus.
Pour le reste, je crois aussi qu'il ne faut pas normaliser de trop, il faut une diversité d'enseignements et une diversité d'enseignants et ce seront les meilleurs stages qui resteront...les meilleurs idées restent.
Après, il y a le côté du stagiaire et le côté des organisateurs-professeurs, les stagiaires arrivent souvent comme des consommateurs qui se font des tas de fausses idées sur le fonctionnement et les coûts d'un stage. Ils arrivent aussi avec tout un tas de bonnes idées et souvent très peu de pratique et c'est en cela que les professeurs se doivent d'accumuler de l'expérience. Il faut aussi intégrer plus de pratique afin que chacun puisse redécouvrir le plaisir du processus et pas du résultat. Nous avons bien sûr des efforts à faire pour les stages à venir, mais bien des progrès ont été faits et pôur ma part, j'y passe un temps fou et je ne vis même pas de ces activités...donc please soyez tolérants!

Pour un stage dans un cadre l'égal, les prix peuvent vite monter à 500 ou 600 euros, et si on veut que la permaculture ait une chance au niveau institutionnel, va falloir faire ça de manière encadrée avec des statuts correspondants à l'éthique de la permaculture (scop etc...).
Ca veut dire payer des charges!
En ce mettant dans la peau des prrofs/designers, le problème est qu'il faut soit accepter que ces gens là en vive (même éthique que l'AMAP) et donc qu'ils s'y consacrent à plein temps (y compris le temps de construire des projets et d'expérimenter en permanence: la recherche devrait être obligatoire comme pour les profs de fac), et comme nous sommes dépendants d'une activité fluctuante, c'est pas très simple. L'idéal serait que nosu trouvions d'autres ressources financières pour rémunérer les profs, j'ai bien des idées mais pour l'instant il est encore trop tôt et on est pas mures.

je pense que l'UPP pourrait servir de structure associative ayant un agrément de formation (au lieu de faire ça chacun dans son coin) et que les profs effectuent des prestations pour l'UPP et seraient rémunérés par l'UPP. Cela permettrait un travail collaboratif et solidaire, mais il y a beaucoup de travail à faire de ce côté là....
c'était pour donner un point de vue différent et aussi dire que les choses avancent, mais lentement et surement...et y a besoin d'aide!!! Pas de supplément de travail!
plein de bonnes choses à tous, je m'en vais bosser sur mes contenus de stage ;=)
Professeur/designer en permaculture

Consultez mon site web:
http://pascaldesign.permacultureweb.fr/

Chez nous, l'association Terre,Paille et compagnie:
http://terre-paille.fr

La permaculture en France:
http://permaculture.fr
Avatar de l’utilisateur
kalou
 
Message(s) : 608
Inscription : 05 Juil 2007 11:44
Localisation : La Courdemiere

Re: Mon ressenti et ce que j'attends d'un PDC ?

Message par alix » 20 Mars 2011 19:37

une petite infos ,en france payer des charges c'est doubler le prix de la prestation et la ce n'est plus accéssible à la plus part des quidams
alix
 
Message(s) : 1186
Inscription : 30 Jan 2010 18:20
Localisation : dordogne

Précédent

Retour vers Stages - Diplômes - Formations

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité