(24 - Dordogne) Chantier-stage permaculturel et coopératif d

Merci de publier ici les dates de stages et autre évènements correspondants

(24 - Dordogne) Chantier-stage permaculturel et coopératif d

Message par moilamain » 28 Juin 2012 22:23

J'organise ça pour dans 10 jours.
Avis aux amateurs !

Chantier-stage permaculturel et coopératif d’écoconstruction

Du lundi 9 juillet au vendredi 13 juillet 2012
Chez Christophe et Florence, à Vaunac (24 - Dordogne) - Supervisé par Moilamain, accompagnateur en aménagement permaculturel.

vue iso.JPG
vue iso.JPG (20.36 Kio) Consulté 3760 fois

Dans le cadre de l’aménagement du lieu de vie de Christophe et Florence, nous organisons un chantier qui permettra de construire des sanitaires écologiques pour leur futur gîte (douche et toilette sèche, chauffe-eau solaire, pédo-épuration)

Très attachés au partage et à l’échange, nous avons imaginé un chantier prenant la forme d’un stage d’initiation à :
- la coopération (comment agir ensemble)
- la permaculture (comment concevoir intelligemment)


Les principes de coopération permettront de se tenir à l’écoute de soi et des autres, d’agir dans le respect de ses idées et capacités, de s’entraider et de s’enrichir mutuellement, de dynamiser l’énergie de groupe dans la réalisation d’une œuvre commune (la construction du bloc sanitaire).
Les principes de permaculture permettront d’intégrer efficacement le bloc sanitaire avec l’existant et harmonieusement avec la nature, d’utiliser judicieusement les ressources locales, de lui donner plusieurs fonctions, d’assurer le recyclage utile des eaux grises, de réduire son entretien et d’assurer la pérennité de l’installation.
Les techniques de construction utilisées seront celles proposées et réfléchies par le groupe, c’est l’intelligence collective qui décidera ! Il est cependant prévu de faire tout ça : un bâtiment avec charpente bois et murs en terre/paille, un système de chauffage solaire de l’eau (capteur solaire), un système de pédo-épuration des eaux grises, une toilette sèche.
Les participants seront guidés dans la conception et la réalisation de l’ouvrage, grâce à plusieurs outils de design et d’organisation collective.

DÉTAILS PRATIQUES
Hébergement : apporter vos tentes et duvets / il y a quelques matelas dans la chambre du gîte
Hygiène : douche indienne dans la nature (ou douche classique) / toilette sèche
Repas fournis : végétarien, préparation collective
Prix en participation consciente : les repas sont estimés à 8€ par jour et par personne (40€ les 5 jours). La rémunération de l’intervenant sera à votre libre appréciation (prix indicatif : 100€ par personne).

INSCRIPTION & Infos Pratiques
Auprès de Christophe ou Florence : christo1961@yahoo.fr / 05.24.17.60.38
Chantier-stage prévu pour 5 participants minimum.

Possibilité de donner un coup de main ponctuellement.
L’aide est toujours la bienvenue. Merci de prévenir !

Partagez : sourire, musique, bonne humeur, créativité, outils, spécialités gastronomiques, etc.
moilamain
 

Re: (24 - Dordogne) Chantier-stage permaculturel et coopérat

Message par autrevie3 » 30 Juin 2012 22:42

tres facile de récup des tuyaux derrière des vieux frigo dans les décharges,j'en ai énormément...dommage que le fréon est toxique....mais un problème éphémère...
la circulation de l'eau chaude se fait naturellement car elle monte et l'eau froid se fera donc aspirée.

faudra souder avec de l'étain...du cuivre est encore mieux...
autrevie3
 

Re: (24 - Dordogne) Chantier-stage permaculturel et coopérat

Message par moilamain » 02 Juil 2012 13:50

l'eau chaude monte... euh... non !
c'est l'eau froide qui descend.

ah ah
ça me fait rire parce qu'on a eu un débat amusé à ce sujet dans un CCP.
moilamain
 

Re: (24 - Dordogne) Chantier-stage permaculturel et coopérat

Message par moilamain » 31 Juil 2012 16:33

avant le chantier :
DSCN2950.JPG
DSCN2950.JPG (229.7 Kio) Consulté 3651 fois


la charpente, en bois de la scierie local et en bois rond du terrain :
DSCN2973.JPG
DSCN2973.JPG (233.45 Kio) Consulté 3651 fois

le dalle des deux premières portes est en ciment (solide et simple) elle repose sur des gravats chopé à droite, à gauche, notamment des pans d'amiante-ciment concassé (je préfère les savoir enfoui plutot qu'à l'air libre dans une décharge)
Le treillage qui tiendra les mur en paille c'est de la branche coupé sur le terrain.

le seau orange sous la dalle, c'est le filtre à paille, ensuite l'eau sera conduit en aval dans le sol, à l'endroit où sera planté les haies de séparation du gîte et de la maison des proprio. les eaux grises seront déversé sur les copeaux de bois que le chantier à générer, et des plantes seront plantés autour des fosses à copeaux.

Le chauffe-eau solaire, 50 m de tuyau enroulé.
DSCN2991.JPG
DSCN2991.JPG (230.86 Kio) Consulté 3651 fois


les murs sont en paille banché, au début on a utilisé la technique du torchis (boudin de paille empilé) et puis on s'est rendu compte que c'était long, chiant, lourd, et que ça consommait bcp de paille et de terre), alors on a changé pour la paille banché, qui s'appuiera sur l'armature initialement prévu pour le torchis :
DSCN2992.JPG
DSCN2992.JPG (231.31 Kio) Consulté 3651 fois


Toiture faite avec les planches du mur de la grange qu'on a enlevé au début.
DSCN3013.JPG
DSCN3013.JPG (232.74 Kio) Consulté 3648 fois
moilamain
 

Re: (24 - Dordogne) Chantier-stage permaculturel et coopérat

Message par Luc » 31 Juil 2012 17:01

Très instructif.
Quelle est la technique pour imperméabiliser l'intérieur de la douche ?
Je remarque également que le panneau solaire semble être placé très au-dessus du réservoir. Donc le pompage par thermo siphon ne va pas fonctionner.
Est-ce à dire que vous allez utiliser une pompe nucléaire ? :pleur4:
(En fait je ferais exactement le contraire. le réservoir sous le toit de la grange et le panneau sur le toit des douches-wc.)
Luc
 
Message(s) : 50
Inscription : 14 Juil 2012 15:43
Localisation : St-Jean de Vedas

Re: (24 - Dordogne) Chantier-stage permaculturel et coopérat

Message par Luc » 31 Juil 2012 17:42

Sauf évidemment si le tuyau est directement branché sur l'arrivée d'eau. Auquel cas c'est la pression du réseau qui "pousse' l'eau quand on prend une douche.
Mais du coup je vois pas trop l'intérêt du réservoir !?
Luc
 
Message(s) : 50
Inscription : 14 Juil 2012 15:43
Localisation : St-Jean de Vedas

Re: (24 - Dordogne) Chantier-stage permaculturel et coopérat

Message par moilamain » 03 Août 2012 18:27

en fait, on a pas mis de réservoir, donc pas de ballon d'eau chaude.
nous n'avons pas respecté le plan d'origine, qui n'était que mes premières idées perso. On a ré-imaginé tous ensemble les plans au début du chantier, c'est plus participatif et ça apporte plein d'autres idées.

Pour le chauffe-eau, on s'est dit qu'il fallait partir simple pour aller vers le compliqué.
Donc dans un premier temps, il y a uniquement le serpentin (50m de tuyau, diamètre intérieur de 2 cm, ce qui fait 16 litres)
Ensuite c'est la phase de test... là on attend les retours des usagers de la douche, ensuite on adapte en fonction des retours.
Le système mis en place permet une évolution vers un thermosyphon et un ballon (faudra descendre du toit le panneau solaire pour cela), si cela s'avère nécessaire.

Pour l'étanchéité des murs intérieurs, on a pas eu le temps encore de la faire, mais ce sera chaux sable et argile.
Le mélange de base c'est chaux sable, et on ajoute l'argile pour un meilleur lien avec les murs qui sont déjà en argile.

Voilà aujourd'hui l'état d'avancement, Stéphane (ou eon de son pseudo) est venu filer un coup de main (et d'ailleurs il avait rapporté des légumes du jardin de Satya, merci pour les légumes !)

Vlà les murs enduits, uniquement couche d'accroche (barbotine) pour les murs en paille banchée, et enduit plus conséquent (barbotine + sable + paille hachée) pour les murs fait avec les boudins paille/terre.
DSCN3016.JPG
DSCN3016.JPG (234.54 Kio) Consulté 3610 fois


Pou l'évacuation et l'épuration, un seau rempli de paille, les eaux grises le traversent. L'autre tuyau c'est l'arrivée d'eau du réseau.
Le seau troué est un système un peu merdique au niveau du petit bac gris, censé récupéré les eaux... mais ça déborde...
DSCN3019.JPG
DSCN3019.JPG (199.14 Kio) Consulté 3610 fois


à l'intérieur, ça donne ce genre de tuyauterie, eau chaude et eau froide, on remplit un seau, et on se douche à l'indienne.
Il me reste plus qu'à menuiser banc, tablette, porte-savon, porte serviette, etc. tout cela cachera et protégera en prime la tuyauterie.
DSCN3035.JPG
DSCN3035.JPG (200.04 Kio) Consulté 3610 fois


Les eaux qui traversent le filtre à paille vont ensuite dans une petite plate bande creusé à un endroit stratégique pour servir de pare-vue entre le gîte et la maison des proprios.

L'épuration (tuyau qui sort du filtre à paille, dirige les eaux vers une petite plate bande. Eon et Christophe s'occupent de trouer le tuyau pour que l'eau s'épande sur un lit de copeaux. Autour des copeaux, on a planter quelques légumes. Par la suite, quand il se remettra à pleuvoir, on plantera d'autre chose vivace pour que la plate bande serve de pare-vue esthétique et comestible.
DSCN3026.JPG
DSCN3026.JPG (223.67 Kio) Consulté 3610 fois


Avec le niveau égyptien, spécialement étalonné pour mesurer des pentes, on vérifie que le tuyau est suffisamment pentu (ici, au moins 5cm/mètre)
Le A-frame a une base de 1m de large entre ses deux pieds, on l'a étalonné pour trouver son point de niveau (indiqué par le fil à plomb quand le niveau est posé sur un sol horizontal) et ensuite on surélève un pied du nombre de cm pour donner une pente, et on marque à nouveau la graduation donnée par le fil à plomb.
DSCN3024.JPG
DSCN3024.JPG (199.93 Kio) Consulté 3610 fois


aujourd'hui, on en est là : les trois buttes paillées, attendent d'être planté pour faire des pares-vues comestibles.
DSCN3031.JPG
DSCN3031.JPG (188.76 Kio) Consulté 3610 fois

Par la suite, on construira la cuisine d'été, le frigo en terre, et on plantera plein de choses comestible vivace qui demande peu d'entretien pour un concept de "gîte nourricier". Il faudra aussi détourner les eaux grises du gîte vers ces plantations, elles s'en vont pour l'instant dans la fosse sceptique de la maison principale (les anciens proprio avaient construits tous ça de manière très conventionnelle...)
Il reste aussi les nouvelles toilettes sèches à aménager, et puis installer des gouttières pour arroser les futures plantations.
etc.
etc.
un design n'est jamais fini ! et en plus, tout ceci n'est que pour le gîte, car y'a aussi l'habitation principale à améliorer...
Si y'en a que ça intéresse, en septembre, il y aura plein d'autre chose à faire (finir douche et wc, installer le nouveau potager, le poulailler, la mare, etc.)
moilamain
 

Re: (24 - Dordogne) Chantier-stage permaculturel et coopérat

Message par satya » 04 Août 2012 00:25

simpas tout ça...beau boulot
une ptite question ,ton tuyau d'évac des eaux grises ne risque pas de ce boucher malgrés le filtre paille??
y a t'il un genre de grille avant le tuyau pour empécher des gros morceau de passer ,voir meme de la paille??
Avatar de l’utilisateur
satya
Site Admin
 
Message(s) : 1571
Inscription : 15 Juin 2011 10:17
Localisation : aude (11)

Re: (24 - Dordogne) Chantier-stage permaculturel et coopérat

Message par Luc » 04 Août 2012 01:42

C'est l'évacuation de la douche.
Tu perds des gros morceaux quand tu te douches ? :mdr1:
Luc
 
Message(s) : 50
Inscription : 14 Juil 2012 15:43
Localisation : St-Jean de Vedas


Re: (24 - Dordogne) Chantier-stage permaculturel et coopérat

Message par moilamain » 04 Août 2012 13:52

c'est une question qui m'a traversé l'esprit.
la paille est dans un seau percé de trou de 4 mm
y'a pas grand risque que des gros morceaux passent.
Par contre, à la longue, le tuyau ne manquera pas de se boucher je pense... les petites particules non filtrés par la paille vont s'agglutiné et bouché les trous dans le tuyau. Si ça arive, ont déterre et on refait d'autres trous, ça n'est qu'à 10 cm sous le sol...
moilamain
 

Re: (24 - Dordogne) Chantier-stage permaculturel et coopérat

Message par Luc » 04 Août 2012 14:20

Si tu crains l'encrassement du tuyau d'évacuation par des boues,
Tu peux aussi faire un décanteur avec un deuxième seau enterré entre le filtreur et l'évacuation.
Il faudra pouvoir le fermer pour éviter la prolifération des moustiques et le vider régulièrement.
Luc
 
Message(s) : 50
Inscription : 14 Juil 2012 15:43
Localisation : St-Jean de Vedas


Retour vers Stages - Diplômes - Formations

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron