Accéder au contenu

La ferme des Kalmari (méthane)

vent, feu, soleil, gaz...

La ferme des Kalmari (méthane)

Message par Mazafati le 16 Mars 2014 20:38

Bonjour,

Je n'ai pas vu cette vidéo postée donc je partage :



Je sais que beaucoup de solutions ont l'air bien plus intéressantes et semblent applicables à un petit niveau (car il faut beaucoup de bêtes pour le méthane), notamment dans le domaine des énergies libres mais on trouve peu d'applications et de témoignages et beaucoup de choses qui démontent en flèche les expériences qu'on voit en vidéo sur youtube (par exemple) :

Mazafati
 
Message(s) : 26
Inscription : 09 Mars 2014 23:05

Re: La ferme des Kalmari (méthane)

Message par Krissounette le 17 Mars 2014 00:41

Il y a pratiquement que les permaculteurs pour trouver l'inconvénient : "les déchets biodégradables" ne sont pas des déchets. De même ceux qui prônent la production d'agrocarburant à partir des "déchets" de culture. Ils disent qu'ils ne s'agit pas de faire pousser des végétaux pour en faire des carburants mais de récupérer les parties de plantes inutiles après moisson. Sauf que c'est insensé tout ça. Il faut rendre la matière organique à la terre. Après si on a assez pour manger, se vêtir... qu'on envisage de produire de l'énergie avec la biomasse, pourquoi pas ? On le fait avec le bois de chauffage, par exemple. Mais il faut bien comprendre qu'on utilise de la biomasse que ce soit du bois ou autre matière organique. Ce n'est pas "de toute façon ça sert à rien sinon". Si, ça sert à restituer la matière organique au sol. C'est l'énergie dont ont besoin les organismes vivants.

Quand on se retrouve dans des situation où on a de matière organique en trop... en fait je doute qu'elle soit en trop. C'est plutôt qu'elle est indésirable à cette endroit (eutrophisation, etc.), mais probablement utilisable pour apporter de la matière organique ailleurs, pour le sol. Mais en admettant que telle forme de matière organique soit inutilisable pour le sol, autant en tirer de l'énergie utile. Et puis j'aime beaucoup le discours sur les poissons en trop (avec le sourire siouplait) : En suivant cette logique, ça donne LA solution pour en finir avec le chômage et la pauvreté. Vous me suivez ? C'est un peu le soleil vert mais sans faire de noyus des cannibales.
Krissounette
 
Message(s) : 359
Inscription : 17 Sep 2013 16:34

Re: La ferme des Kalmari (méthane)

Message par alix le 17 Mars 2014 09:23

Dans la méthanisation , la masse de matière organique retourne à la terre en étant valorisé , il n'y a pas de pertes ou presque.
alix
 
Message(s) : 1186
Inscription : 30 Jan 2010 17:20
Localisation : dordogne

Re: La ferme des Kalmari (méthane)

Message par Krissounette le 17 Mars 2014 20:07

Comme très bien expliquer dans la deuxième vidéo en lien : l'énergie magique ça n'existe pas. Quand on fait cuire quelque chose à l'étouffé, la masse ne change pas. Mais ce n'est pas du tout la même chose qu'avant cuisson. La méthanisation ne change pas beaucoup la masse de produit, mais en pompe une grande partie de l'énergie. Alors oui, il reste l'azote et les minéraux, un peu comme dans une bouse de ruminant. Les bactéries anaérobie ont dégradé jusqu'à minéraliser ou presque les éléments. Mais pour ça et pour rejeter du méthane (à forte valeur énergétique), elles ont bouffer la plupart des hydrates de carbone. la bio masse est consumé. Il reste de la masse, mais c'est surtout de l'eau et des minéraux et un peu de matière organique très dégradée.
Krissounette
 
Message(s) : 359
Inscription : 17 Sep 2013 16:34

Re: La ferme des Kalmari (méthane)

Message par polym le 18 Sep 2014 23:10

Sauf que c'est insensé tout ça. Il faut rendre la matière organique à la terre. Après si on a assez pour manger, se vêtir... qu'on envisage de produire de l'énergie avec la biomasse, pourquoi pas ? On le fait avec le bois de chauffage, par exemple. Mais il faut bien comprendre qu'on utilise de la biomasse que ce soit du bois ou autre matière organique. Ce n'est pas "de toute façon ça sert à rien sinon". Si, ça sert à restituer la matière organique au sol.


Bonjour

J'avoue que je ne voie pas trop le raisonnement de vouloir à tout prix conserver la matière organique au sol, même s'il y a bien sûr des intérêts pour la (perma)culture. Le carbone, l'azote, l'oxygène sont de la "matière organique" et ont des cycles et s'associant à d'autres molécules changent de forme (gazeuse, liquide, solide) à l'échelle terrestre, il n'y a pas de stabilité intrinsèque au niveau terrestre.

Le compostage classique va dégazer dans l'atmosphère différents gaz, dont en particulier le CO2 et le méthane, 24 fois plus contributeur de gaz à effet de serre.

En méthanisant en atmosphère anaérobie, puis brûlant le méthane produit pour produire électricité, chaud voire froid, on évite au moins le dégazement de méthane dans l'atmosphère (la combustion complète du méthane ne donne que du CO2 et de la vapeur d'eau).

La différence c'est que
- le digestat un peu moins riche en molécules de carbone et plus en azote et phosphore, donc à amender avec des matières carbonées (ou à donner/vendre tel quel à un agriculteur traditionnel ou raisonné pour engraisser ses cultures pas du tout agroécologiques, au moins ça évitera l'extraction du phosphore des mines ou la production de l'azote ... qui se fait en brûlant du méthane)

- mais au moins de l'énergie aura été récupérée là où non seulement on la perdait, mais en plus avec des conséquences sur le climat loin d'être négligeable (l'agriculture en particulier l'élevage contribuant à 10% des émissions de gaz à effet de serre).
polym
 
Message(s) : 10
Inscription : 01 Fév 2011 03:30
Localisation : St Etienne


Retour vers Energies

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

Information

L’équipe • Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]

cron