Accéder au contenu

Quel quantité de nourriture peut produire une personne ?

Avec la nature et non pas contre elle...

Quel quantité de nourriture peut produire une personne ?

Message par AngryWalker le 13 Oct 2015 14:58

Bonjour a tous,

Je me pose une question de puis quelques temps, et je n'ais pas trouvé de réponse satisfaisante sur internet, je viens donc a vous espérant que vous pourrez éclairer ma lanterne.

Quelle quantités de nourriture une personne peut elle produire avec la permaculture ? Et donc combien de personne une personne pratiquant la permaculture peut elle nourrir ?
Quel surface de terrain maximum une seule personne peut exploité ? Et combien d'heure de travail et nécessaire pour produire cette nourriture sur ce terrain ?

Merci d'avance pour vos réponses

Amicalement

AngryWalker
AngryWalker
 
Message(s) : 5
Inscription : 13 Oct 2015 14:26
Localisation : Var

Re: Quel quantité de nourriture peut produire une personne ?

Message par Krissounette le 13 Oct 2015 17:19

La réponse est subjective. On devrait peut-être partir d'une hypothèse de départ : combien de temps une personne est-elle prête à investir dans la permaculture ?
à partir de là, on pourrait estimer la surface et la production. Enfin peut-être. Mais il faut au moins enlever le temps de l'équation. Ou poser cette question mais avant, la réponse servant de base à celle de la production.
Krissounette
 
Message(s) : 359
Inscription : 17 Sep 2013 16:34

Re: Quel quantité de nourriture peut produire une personne ?

Message par Dom le 13 Oct 2015 21:00

Quel surface de terrain maximum une seule personne peut exploité ?


Exploiter,... ce n'est pas très permaculturel. ;-)
D'ailleurs, j'ai cherché un mot pour remplacer celui ci dans ce cas là et je n'ai trouvé que jardiner.
Dom
 
Message(s) : 350
Inscription : 03 Juil 2014 19:46
Localisation : morbihan

Re: Quel quantité de nourriture peut produire une personne ?

Message par jd-geneva le 14 Oct 2015 09:50

Dom a écrit :
Quel surface de terrain maximum une seule personne peut exploité ?


Exploiter,... ce n'est pas très permaculturel. ;-)
D'ailleurs, j'ai cherché un mot pour remplacer celui ci dans ce cas là et je n'ai trouvé que jardiner.


Cultiver?
Avatar de l’utilisateur
jd-geneva
 
Message(s) : 195
Inscription : 04 Avr 2014 08:26
Localisation : F 74 Marlioz

Re: Quel quantité de nourriture peut produire une personne ?

Message par hardworkinghippy le 14 Oct 2015 11:43

En discutant les mots que nous utilisons quotidiennement, nous nous rendons compte que la permaculture est une façon relativement douce pour atteindre notre existence. :)

AngryWalker, comme Krissounette dit, la réponse est subjective.

Mais on peut répondre à toutes ces questions facilement avec l'aide d'un exemple. (Et en supposant qu'on sers le mot "permaculture" simplement comme une sorte de technique de jardinage et laisser les notions d'échange, participation, etc. a coté. ;) )

Imagine le scénario d'une jeune femme expérimentée et passionnée par la permaculture qui passe quelques années de son temps libre dans la création et gestion de, disons, dix hectares de forêt comestible.

Cela est tout à fait réalisable.

Il y a une énorme quantité de travail pour commencer. Réflexion, recherche, l'aménagement paysager, contournage, arrosage, plantation d'arbres et d'arbustes, de vivaces et d'annuelles, le paillage, les voyages pour trouver différentes variétés de plantes, des boutures, l'évolution d'idées et changement de plan, de clôtures, les abris... etc.

En seulement quelques années, elle a suffisamment de nourriture pour elle et sa famille. Son travail physique diminue progressivement, mais elle continue à réfléchir, observer et s'adapter en équilibre avec l'existant. Avec une planification judicieuse, elle peut introduire des porcs, de la volaille et des moutons dans la forêt qui est aussi un bel endroit pour marcher, travailler, jouer et cueillir des plantes sauvages

Lorsque la forêt arrive à maturité, (La femme aussi.) il y a beaucoup moins de travail à faire et chaque saison, il y a de quoi a nourrir plusieurs familles ou de fournir une proportion considérable de la nourriture pour une centaine de personnes toute l'année.


Mais....chaque cas est différent, ce quoi la tienne ?
La Ferme de Sourrou : Nos projets avec PHOTOS
Avatar de l’utilisateur
hardworkinghippy
Site Admin
 
Message(s) : 2201
Inscription : 24 Fév 2008 00:08
Localisation : Bergerac - Sud Ouest France

Re: Quel quantité de nourriture peut produire une personne ?

Message par alexdanslesnuages le 14 Oct 2015 20:20

Je rejoins hardworkinghippy sur la question. Je rajoute le côté transformation de produits.

Par exemple, arboriculteur (fruits) => transformateur (jus, confiture, compote, gelée, sirop, alcool :mrgreen: )
"Retournez à vos livres et à votre fauteuil. Plantez vos arbres regardez les pousser. Si plus de gens chérissez leur foyer plus que l'or ce monde serait un endroit plus joyeux" Thorin à Bilbon ou quand la fantaisie prend un léger goût de réalité
Avatar de l’utilisateur
alexdanslesnuages
Site Admin
 
Message(s) : 1158
Inscription : 16 Nov 2012 12:28
Localisation : Hainaut

Re: Quel quantité de nourriture peut produire une personne ?

Message par 0tyugh le 15 Oct 2015 14:20

AngryWalker a écrit :Quelle quantités de nourriture une personne peut elle produire avec la permaculture ? Et donc combien de personne une personne pratiquant la permaculture peut elle nourrir ?

Je pense que tu veux dire : la permaculture relativement à ce qui se fait maintenant.

Beaucoup moins de rendement que l'agriculture conventionnelle. Je ne pense pas qu'on puisse faire plus de cent quintaux tout en respectant les écosystèmes et en ayant une main d'oeuvre minime au demeurant. Je ne pense pas que le jardin le plus optimal en permaculture puisse jamais égaler en rendement temps/résultat/terre ce qu'on sait faire sur les terres de grandes cultures tant qu'on aura tracteur, phosphore et azote à épandre. C'est d'ailleurs je pense, la raison réelle pourquoi on a pas déjà une grande firme internationale qui vend un label permaculture : rien n'empêcherai d'avoir un truc pyramidal avec des ouvriers qui suivent les consignes de designers consciencieux de chaque cas. Pourquoi pas ? Mais le rendement n'est pas là, ou alors serait amélioré dix ans après : une éternité à l'échelle économique. Beaucoup disent d'ailleurs que c'est l'état qui devrait donner ce coup de pouce : garantir la revenu des agriculteurs pour permettre de faire passer la terre avant la valeur économique de leurs produits (qui leur font faire du maïs et du blé, jour après jour). Je ne sais pas. Compte tenu de l'historique entre les états et l'agriculture, ça a souvent été l'horreur ; mais parfois, comme pour le cas des soins, l'état fait bien les choses... Je ne sais pas.

Il y a aussi les plantes hybridés qui sont, si absolument pas utilisable par un jardinier qui fait ses graines, un avantage de l'agriculture conventionnelle : malgré ses désavantages pour celui qui ne peut plus replanter ses graines, les variété hybrides ont doublé, parfois triplé le rendement à l'hectare. On dit de la France qu'elle est un des pays phare de l'intensification des cultures : mais c'est aussi ce qui préserve nos forêts : agriculture plus danse, plus de place pour les milieux sauvage quelque part.

Bref. Comme d'habitude rien n'est blanc, rien n'est noir. Mon point de vue c'est que le non travail du sol et le retour à l'agriculture des gens est l'unique moyen que je vois de faire un début d'écologie : s'approcher de la terre et faire avec ses mains c'est se déconnecter un peu des rêveries collectives de "le monde va mal" et "la technologie nous sauvera quand même".
La seconde étape serait sans doute de faire un réel moratoire sur les naissances : trouver moyen de baisser les naissances. C'est un facteur aggravant d'à peu près tous les problèmes de l'humanité : si on était dix fois moins, il y aurait moins besoin d'intensifier l'agriculture, et plus de place pour le non humain de vivre. Une vie humaine aurait aussi dix fois plus de valeur. J'aimerais qu'on voit l'espèce humaine comme n'importe quelle autre : la surpopulation d'une espèce tue les autres, et finalement, l'espèce qui pullule finit par mourir elle-même jusqu'à se réguler, ou disparaître. Ne serai-ce pas plus heureux de juste faire moins d'enfants dès maintenant ? La froide logique me dit que y a largement assez d'humains désespérés à reconforter pour qu'on en amène d'autres. Si je reviens sur terre un instant, cependant, je constate qu'on ne peut pas tenir ce discours face à des parents ; mais ptéte qu'il faudra affronter un jour le problème quand même, par souçi de cohérence :o

...Hors sujet ! Ho mon dieu. x)
> Contredisez ce que je dis, je suis un *mauvais* jardinier ! J'essaie et j'aime bien me documenter, valà tout.
> Jardinier, pas maraîcher. - Esprit critique
> Le staff peut modifier le contenu de vos messages du forum en toute opacité...
Avatar de l’utilisateur
0tyugh
 
Message(s) : 982
Inscription : 17 Déc 2013 20:13
Localisation : Saint Adrien, Arzano (29300)

Re: Quel quantité de nourriture peut produire une personne ?

Message par AngryWalker le 15 Oct 2015 16:54

Salut a tous et merci pour vous réponses.

C'est vrai que je n'ais pas été très claire dans mon premier post. En fait ce que j'aimerais arriver a déterminé c'est, dans une communauté de 10 ou 100 personnes par exemple qui vivrais en autonomie, quel nombre d'agriculteur permaculteur il faudrait pour nourrir toute la communauté. Ce qui pourrais ensuite permettre de déterminé quel pars des habitants de cette communauté pourraient être assigné a d'autre taches (transformation de la nourriture, tissage, couture, construction, entretient, élevage etc..). Pour simplifier les choses, disons que ce serais une communauté de vegans et qu'ils ne mangeraient uniquement ce qui viens de la production réalisé par les agriculteur de la communauté.

Ce que j'essaye de faire c'est un modèle social théorique d'une communauté de personne, en essayant de déterminé quel sont les besoins de cette communauté et des personnes la composant, et ainsi de déterminé la force de production de cette communauté en fonction du nombre de personne la composant
(par exemple, sur une communauté de 5 personne, on aurais 1 agriculteur, 1 personne s'occupant de la transformation de la nourriture, 1 personne s'occupant des repas et de l'entretient, 1 constructeur, et 1 couturier, mais dans une communauté de 20 personnes on aurais peut être besoin que de 4 agriculteur, 2 personne s'occupant de la transformation de la nourriture, 2 pour les repas, 2 constructeurs et 2 couturiers, ce qui laisserais la possibilité a 8 personne de faire autre chose : plantation d'herbe médicinale, élevage de poule, élevage de spiruline, enseignement aux jeunes etc..).
Selon moi, un des besoins de bases d'une personne et la nourriture et donc c'est pour ça que j'essaye de déterminé avec vous ce que pourrais produire une personne avec les techniques a culture lié a la permaculture.

Je suis conscient que la quantité de travail a fournir n'est pas la même tout au long de l'année dans l'agriculture en permaculture, les période les plus intense étant lors des récoltes, est ce cela ? A mon avis il doit y avoir beaucoup de travail a fournir aussi avant l'arrivé du printemps, pour préparé les buttes et les terrains et le reste du temps uniquement l'arrosage et le rajout de paillage de temps en temps ?

Krissounette a écrit :La réponse est subjective. On devrait peut-être partir d'une hypothèse de départ : combien de temps une personne est-elle prête à investir dans la permaculture ?
à partir de là, on pourrait estimer la surface et la production. Enfin peut-être. Mais il faut au moins enlever le temps de l'équation. Ou poser cette question mais avant, la réponse servant de base à celle de la production.

Pour le temps de travail partons sur un 35h par semaine alors, considérons que la personne qui produirais les ressources n'aurais que cette tache a effectuée et que ce serais donc en quelque sorte son métier.

Dom a écrit :Exploiter,... ce n'est pas très permaculturel. ;-)

jd-geneva a écrit :Cultiver?

Oui, cultiver semble une bonne alternative au mot exploiter, qui, je le convient, n'est pas en rapport avec les valeurs de la permaculture.

hardworkinghippy a écrit :Mais on peut répondre à toutes ces questions facilement avec l'aide d'un exemple. (Et en supposant qu'on sers le mot "permaculture" simplement comme une sorte de technique de jardinage et laisser les notions d'échange, participation, etc. a coté. ;) )
Imagine le scénario d'une jeune femme expérimentée et passionnée par la permaculture qui passe quelques années de son temps libre dans la création et gestion de, disons, dix hectares de forêt comestible.
Cela est tout à fait réalisable.
Il y a une énorme quantité de travail pour commencer. Réflexion, recherche, l'aménagement paysager, contournage, arrosage, plantation d'arbres et d'arbustes, de vivaces et d'annuelles, le paillage, les voyages pour trouver différentes variétés de plantes, des boutures, l'évolution d'idées et changement de plan, de clôtures, les abris... etc.
En seulement quelques années, elle a suffisamment de nourriture pour elle et sa famille. Son travail physique diminue progressivement, mais elle continue à réfléchir, observer et s'adapter en équilibre avec l'existant. Avec une planification judicieuse, elle peut introduire des porcs, de la volaille et des moutons dans la forêt qui est aussi un bel endroit pour marcher, travailler, jouer et cueillir des plantes sauvages
Lorsque la forêt arrive à maturité, (La femme aussi.) il y a beaucoup moins de travail à faire et chaque saison, il y a de quoi a nourrir plusieurs familles ou de fournir une proportion considérable de la nourriture pour une centaine de personnes toute l'année.
Mais....chaque cas est différent, ce quoi la tienne ?

J'ais du mal a imaginer qu'une personne seul puisse s'occupé seule de dix hectare de forêt comestible ? Tu pense que c'est possible ?
Je pense que tu as raison en tout cas sur le fait que ce travail de production prendrais beaucoup plus de temps au début qu'au bout de quelques années ou tout a bien été mis en place. Mais comment déterminé le facteur de réduction du temps de travail en fonction des années qui passent ? Surtout que ça dépendras de chaque situation. Est ce qu'au bout de 5 ans la personne mettrais 2 fois moins de temps a produire la meme quantité de nourriture ? Ou alors au bout de 10 ans ?

0tyugh a écrit :Je pense que tu veux dire : la permaculture relativement à ce qui se fait maintenant.
Beaucoup moins de rendement que l'agriculture conventionnelle. Je ne pense pas qu'on puisse faire plus de cent quintaux tout en respectant les écosystèmes et en ayant une main d'oeuvre minime au demeurant. Je ne pense pas que le jardin le plus optimal en permaculture puisse jamais égaler en rendement temps/résultat/terre ce qu'on sait faire sur les terres de grandes cultures tant qu'on aura tracteur, phosphore et azote à épandre. C'est d'ailleurs je pense, la raison réelle pourquoi on a pas déjà une grande firme internationale qui vend un label permaculture : rien n'empêcherai d'avoir un truc pyramidal avec des ouvriers qui suivent les consignes de designers consciencieux de chaque cas. Pourquoi pas ? Mais le rendement n'est pas là, ou alors serait amélioré dix ans après : une éternité à l'échelle économique. Beaucoup disent d'ailleurs que c'est l'état qui devrait donner ce coup de pouce : garantir la revenu des agriculteurs pour permettre de faire passer la terre avant la valeur économique de leurs produits (qui leur font faire du maïs et du blé, jour après jour). Je ne sais pas. Compte tenu de l'historique entre les états et l'agriculture, ça a souvent été l'horreur ; mais parfois, comme pour le cas des soins, l'état fait bien les choses... Je ne sais pas.

Oui la permaculture relativement a ce qui ce fait de nos jours. Je suis conscient que le rendement est nettement inférieur, mais j'aimerais justement réussir a calculer ce rendement, ou l'estimer. Non a des fins commerciaux pour savoir si une firme pourrais fonctionné grâce a la permaculture mais pour savoir quel production pour se nourrire on peut obtenir.

Il y a aussi les plantes hybridés qui sont, si absolument pas utilisable par un jardinier qui fait ses graines, un avantage de l'agriculture conventionnelle : malgré ses désavantages pour celui qui ne peut plus replanter ses graines, les variété hybrides ont doublé, parfois triplé le rendement à l'hectare. On dit de la France qu'elle est un des pays phare de l'intensification des cultures : mais c'est aussi ce qui préserve nos forêts : agriculture plus danse, plus de place pour les milieux sauvage quelque part.

Oui mais malheureusement ces variétés hybrides consomme plus d'eau, sont plus sujettes aux maladies et possèdent moins de nutriments que des variétés d'héritage ?. C'est ce que j'ais lu sur le net en tout cas.

{quote]
Bref. Comme d'habitude rien n'est blanc, rien n'est noir. Mon point de vue c'est que le non travail du sol et le retour à l'agriculture des gens est l'unique moyen que je vois de faire un début d'écologie : s'approcher de la terre et faire avec ses mains c'est se déconnecter un peu des rêveries collectives de "le monde va mal" et "la technologie nous sauvera quand même".
[/quote]
Je suis d'accord avec toi. Je rajouterais aussi qu'il faut prendre conscience qu'il faut moins consommer et produire le plus possible sois même ou essayer de s'approvisionner localement.

La seconde étape serait sans doute de faire un réel moratoire sur les naissances : trouver moyen de baisser les naissances. C'est un facteur aggravant d'à peu près tous les problèmes de l'humanité : si on était dix fois moins, il y aurait moins besoin d'intensifier l'agriculture, et plus de place pour le non humain de vivre. Une vie humaine aurait aussi dix fois plus de valeur. J'aimerais qu'on voit l'espèce humaine comme n'importe quelle autre : la surpopulation d'une espèce tue les autres, et finalement, l'espèce qui pullule finit par mourir elle-même jusqu'à se réguler, ou disparaître. Ne serai-ce pas plus heureux de juste faire moins d'enfants dès maintenant ? La froide logique me dit que y a largement assez d'humains désespérés à reconforter pour qu'on en amène d'autres. Si je reviens sur terre un instant, cependant, je constate qu'on ne peut pas tenir ce discours face à des parents ; mais ptéte qu'il faudra affronter un jour le problème quand même, par souçi de cohérence :o

Je suis parent et je suis daccord avec toi. J'ais un enfant et je compte m'arréter la. Nous sommes beaucoup trop sur terre et sans prise de conscience j'ais du mal a voire un avenir heureux pour les dizaine de milliards d'humains qu'il y auras un jour.
AngryWalker
 
Message(s) : 5
Inscription : 13 Oct 2015 14:26
Localisation : Var

Re: Quel quantité de nourriture peut produire une personne ?

Message par satya le 15 Oct 2015 19:55

AngryWalker a écrit :J'ais du mal a imaginer qu'une personne seul puisse s'occupé seule de dix hectare de forêt comestible ? Tu pense que c'est possible ?


je pense que c'est possible , bien penser , bien installer (10ans mini) , avec l'aide d'animaux ... rappelons juste que les arbres, si ils sont bien dans leurs racines n'ont besoin d'aucune action humaine et donne des fruits.
vient la question de la récoltes des fruits feuilles racines , enfin tout ce que nous offre ce type de forêt , bin là il va falloir du monde , c'est un gros boulot récolte entreposage , voir transfo..... c'est le plus dur.
Avatar de l’utilisateur
satya
Site Admin
 
Message(s) : 1569
Inscription : 15 Juin 2011 09:17
Localisation : aude (11)

Re: Quel quantité de nourriture peut produire une personne ?

Message par Krissounette le 17 Oct 2015 13:00

Dans le cas du forest garden, il faut le voir dans le temps. Une communauté, pour être autonome, pourrait s'investir beaucoup dans une forêt ou autre agriculture, au début. Et progressivement consacrer plus de temps à des tâches moins indispensables au début. Ou devenir progressivement autonome, en commençant par la nourriture, le logement et l'énergie associé. La confection de vêtement sur place venant dans un autre temps.
Donc, ce temps plus important consacré à la production alimentaire au début n'est pas vraiment un problème. Mais c'est, du coup, plus dur de donner un chiffre repère. La production d'une personne dépend du développement de la culture du lieu. Quand il faut planter des arbres qui ne produiront pas avant 5 ans, ça ne donne pas la même production par personne (et encore moins par temps investi) qu'une fois sue les fruitiers pérennes produisent.
Krissounette
 
Message(s) : 359
Inscription : 17 Sep 2013 16:34

Re: Quel quantité de nourriture peut produire une personne ?

Message par hardworkinghippy le 17 Oct 2015 23:50

Pour en revenir à la question initiale.

Je pense qu'il est important lorsque nous vivons une vie permaculturelle d'employer l'empilement des fonctions et d'avoir la confiance que les membres d'une communauté peuvent inventer, créer et développer leur propre raison d'être.

Je fournir tous nos légumes, gérer nos volailles et prendre soins de nos moutons et chèvres, mais si notre famille est passé à plus de 20 personnes, je serais réticent (Non - furieux!) à abandonner le temps que je passe sur d'autres choses qui me paraissent important pour moi, pour nourrir une foule ! :pleur4:

Il me semble que les chiffres de "combien de personnes et combien ils peuvent produire" nous emmènent en dehors du véritable esprit de la permaculture qui inclut prendre soin de l'humain et,(comme je tiens à ajouter) d'encourager ces gens à prendre soin d'eux-mêmes.

Personne ne devrait être responsable pour la garde des enfants 24h sur 24h, ou seulement produire de la nourriture, ou seulement faire des chaussures ou le ménage. La diversité est importante dans la vie des gens, elle ajoute une touche de magie et de synchronicité quand on as le temps d'apprendre de nouvelles compétences ou ajouter d'autres responsabilités à notre répertoire ou de partager les tâches....

Nous faisons une grande erreur de penser d'un groupement de contribuants à "x" par tète, plutôt d’une véritable communauté.
La Ferme de Sourrou : Nos projets avec PHOTOS
Avatar de l’utilisateur
hardworkinghippy
Site Admin
 
Message(s) : 2201
Inscription : 24 Fév 2008 00:08
Localisation : Bergerac - Sud Ouest France

Re: Quel quantité de nourriture peut produire une personne ?

Message par ender le 18 Oct 2015 10:22

hardworkinghippy a écrit :
Personne ne devrait être responsable pour la garde des enfants 24h sur 24h, ou seulement produire de la nourriture, ou seulement faire des chaussures ou le ménage. La diversité est importante dans la vie des gens, elle ajoute une touche de magie et de synchronicité quand on as le temps d'apprendre de nouvelles compétences ou ajouter d'autres responsabilités à notre répertoire ou de partager les tâches....
.


jai failli poster le meme message hier puis j'ai eu la flegme

la specialisation des taches me parait plutot nefaste, il faut laisser a chacun la possibilité d'experimenter dans tous les domaines, de partager nos savoirs pour construire ensemble et non pas chacun dans son coin dans la communauté
et puis merde hein, la monoactivité ca vous fais rever vous?
ender
 
Message(s) : 83
Inscription : 25 Juin 2014 10:56
Localisation : Montpellier

Re: Quel quantité de nourriture peut produire une personne ?

Message par haaoos le 18 Oct 2015 15:09

Je vous fait suivre un lien qui ramène sur une petite vidéo YouTube d'un jardin en permaculture le mec annonce qu'elle quantité il produit :)

http://lesurvivaliste.blogspot.fr/2015/ ... n.html?m=1
Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonné, le dernier poisson capturé,
Alors seulement vous vous rendrez compte que l'argent ne se mange pas.
"Un Indien Cris"
haaoos
 
Message(s) : 26
Inscription : 19 Août 2015 07:05
Localisation : 77 Seine et Marne

Re: Quel quantité de nourriture peut produire une personne ?

Message par alexdanslesnuages le 20 Oct 2015 20:27

Mono-activité en mode travail à la chaîne :erk:

Si on aime ce genre de truc, je pense qu'on est pas sur le bon forum. ^^
"Retournez à vos livres et à votre fauteuil. Plantez vos arbres regardez les pousser. Si plus de gens chérissez leur foyer plus que l'or ce monde serait un endroit plus joyeux" Thorin à Bilbon ou quand la fantaisie prend un léger goût de réalité
Avatar de l’utilisateur
alexdanslesnuages
Site Admin
 
Message(s) : 1158
Inscription : 16 Nov 2012 12:28
Localisation : Hainaut

Re: Quel quantité de nourriture peut produire une personne ?

Message par bdragon le 26 Fév 2016 12:00

haaoos a écrit :Je vous fait suivre un lien qui ramène sur une petite vidéo YouTube d'un jardin en permaculture le mec annonce qu'elle quantité il produit :)

http://lesurvivaliste.blogspot.fr/2015/ ... n.html?m=1


Merci pour ce lien.
Avec un terrain minuscule, ce type arrive à quelque chose.
Si je pouvais en faire autant sur mes 32 ares ......
hoyoyoyoyoy !

Par quoi je vais commencer....! :pleur4:
c'est vachement plus facile de réparer une TV.
bdragon
 
Message(s) : 6
Inscription : 26 Fév 2016 09:51


Retour vers La permaculture

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)

Information

L’équipe • Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]