Accéder au contenu

Aeroponie Autonome

Avec la nature et non pas contre elle...

Aeroponie Autonome

Message par christoams le 28 Déc 2015 11:49

Bonjour,

Je ne sais pas si le sujet est au bon endroit, merci au admin de le déplacer si nécessaire. Je vous fait une petite présentation du projet que j'aimerais mettre en place:

Je souhaite développer une solution aéroponique autonome pour particulier, en gros on plante les graines, on laisse faire la boite et l'on revient quelques semaine / mois plus tard pour la récolte (ça c'est pour la solution idéal :) ). J’aimerais produire mes propres fruits et légumes mais je n’ai pas forcement le temps / l’envie de m’en occuper.

L'aéroponie est une culture hors-sol (les racines pendent dans un brouillard nutritifs) et la maîtrise des différents éléments devient possible pour un résultat optimum, le besoin d’eau est moindre (car réutilisé) qu’une plantation standard avec normalement moins de maladie car le tout fonctionne en cycle fermé (ou presque). Pour un usage externe, une mini serre autour des plantes est envisageable.

La solution sera capable de gérer le PH, la température et l'EC (l'électroconductivité) du brouillard nutritif, un contrôle de lampe externe sera également possible, le tout avec un retour d'information via wifi et alerte si besoin. J'attente encore un peu de matériel pour me lancer mais j'ai pour l'instant à ma disposition :
-Une pompe haute pression pour créer le brouillard via de petite buse.
-Des pompes péristaltiques pour doser les solutions nutritives et le PH.
-Des vannes pour gérer les différents fluent
-Des sondes PH et EC reliées à un microprocesseur qui est capable de donner des ordres a différent élément (pompe, vanne etc)
-Capteur de température + résistance chauffante
-Capteurs de niveau (min et max dans les deux bac)

Pour l’instant j’envisage de mettre un bidon pour abaisser le PH (pour s’adapter au PH de la plante, en général le ph de l'eau du robinet est de 7 les plantes on besoin d'un PH plus bas) et trois bidons différents pour les engrais (dosage différent de l'azote, Phosphore et du potassium (NKP) si j'ai bien compris?), des engrais fait a partir de composte d’ortie (sous forme liquide) pourra être envisagé . La solution fonctionnera sur du 12v et pourra donc être branché sur batterie / panneau solaire si nécessaire, une entrée d’eau (eau courant / eau de pluie) sera disponible pour une autonomie complète ainsi qu’un système d’évacuation des eaux usagés.

Je suis à la recherche d’information concernant l’aéroponie (tableau avec valeur pour différentes plantes), si des personnes se sont déjà lancées dans l’aéroponie, leur expérience m’intéresse vivement. Toutes question est également la bienvenue (je ne me suis surement pas posé toutes les bonnes questions), vos avis, vos remarques etc…

La 1ere question que je pourrais vous poser, est-ce que ce genre de système correspond pour vous a de la permaculture?

Merci d’avance, je sais que je me lance dans un gros projet qui prendra du temps (mais je suis motivé !), j’ai de l’expérience dans l’électronique / informatique, moins dans la culture mais j’aime apprendre / comprendre :)
Il y aura une grosse phase de test réglage en fonction des besoin des plantes, des galères et des remises en question mais je suis prêt!

A vos claviers, a bientôt et bonne fête
Christophe
ps: Comme c'est encore un peu noël, je vous met deux liens sur mes blog concernant la construction d'un célèbre robot ( http://r2d2.domochris.fr/ ) et mes petits bidouillage divers (http://domo.domochris.fr/) :)
christoams
 
Message(s) : 9
Inscription : 21 Déc 2015 16:00
Localisation : 76000

Re: Aeroponie Autonome

Message par emrenerezh le 29 Déc 2015 10:34

Salut ;-)
Je parle juste en mon nom hein que les choses soient claires :).
J'aime bien ton blog et tout ce qui tourne autour de la domotique mais là ben... Bof :langue:
Il est où le plaisir de mettre les mains dans la terre par exemple ? Pour moi, rien à voir avec l'idée que je me fais du jardinage et j'irais presque jusqu'à dire que tu t'es trompé de forum ::d
Mais bon comme je te le disais, ce n'est que mon avis et je te souhaite malgré tout réussite dans tes projets :-/
emrenerezh
 
Message(s) : 113
Inscription : 13 Jan 2014 11:09
Localisation : Val de Marne vers le Finistère

Re: Aeroponie Autonome

Message par Sebctop le 29 Déc 2015 18:15

Bonjour Chris,

C'est clair que tes projets sont à l'opposé de la Permaculture !... 8|
... mais bon, je te souhaite aussi le meilleur ! Et que ton robot aie autant de célébrité que son illustre prédécesseur !!!... ;-)

Pour ton idée d'aéroponie, je te réponds tout de même pour avoir un peu creusé l'idée de la culture hors sol dans une vie antérieure... ;-)
Mon premier conseil à te donner est que si t'y connais rien en plante... Retourne à ton robot.
Je ne te dis pas çà par pure méchanceté, mais parce que ce type de projet est d'une complexité technique énorme !!!... qui ne tient aucunement compte que la plante est un être vivant en interaction avec le monde extérieur. La plantes en plus de ses besoins vitaux que tu listes, a des exigences en lumière, température, hydrométrie, a besoin de pollinisateur, peut chopper des maladies, etc.
Enfin si toutefois, tu arrives à palier à tous ces soucis... le fruit par excellence qui se rapprochera de ta production sera... la merveilleuse... Tomate 1er prix de ton Hyper !!!... :taistoi: :berk1: :erk:
Avatar de l’utilisateur
Sebctop
 
Message(s) : 369
Inscription : 24 Nov 2015 09:41
Localisation : 51_Epernay

Re: Aeroponie Autonome

Message par 0tyugh le 30 Déc 2015 13:24

J'avoue que niveau consommables et energies, si à la fin tu arrives à quelque chose qui peut être autonomes sur un siècle sans devoir racheter des composants à tout bout de champ... Wow à toi. J'y crois pas une seule seconde. Au final tu fais du hors sol, et vu que c'est le rendement le plus minable qui soit en energie (1 calorie végétale pour 36 calories en hors sol de tomates dans des grands batiments, ça serait sous doute pire sur une plus petite surface)...

Mais bon, c'est toujours intéressant comme sujet, même si pour moi c'est plus un sujet de recherche ou de jeu electronique que quoique ce soit d'autre, je doute tellement que tu gagnes du temps par là...

Ton travail est impressionnant cela dit, je serai curieux de voir.
> Contredisez ce que je dis, je suis un *mauvais* jardinier ! J'essaie et j'aime bien me documenter, valà tout.
> Jardinier, pas maraîcher. - Esprit critique
> Le staff peut modifier le contenu de vos messages du forum en toute opacité...
Avatar de l’utilisateur
0tyugh
 
Message(s) : 983
Inscription : 17 Déc 2013 20:13
Localisation : Saint Adrien, Arzano (29300)

Re: Aeroponie Autonome

Message par christoams le 30 Déc 2015 16:08

Bonjour a tous,

En 1er, merci pour vos réponses et franchise, je vais essayer de vous expliquer mes motivations:

-je voudrais faire mes propres légumes/ fruit mais je me connais dans 2 semaines je vais zapper d'arroser, de désherber etc...Je comprend tout a fait que le jardinage soit une passion pour certain (et peut être, on ne sait jamais, ça le deviendra) mais pour l'instant je ne miserais pas dessus!
-Je souhaite une solution automatisé (possibilité de partir quelques semaines)

Sebctop a écrit :Bonjour Chris,

C'est clair que tes projets sont à l'opposé de la Permaculture !... 8|
... mais bon, je te souhaite aussi le meilleur ! Et que ton robot aie autant de célébrité que son illustre prédécesseur !!!... ;-)

Pour ton idée d'aéroponie, je te réponds tout de même pour avoir un peu creusé l'idée de la culture hors sol dans une vie antérieure... ;-)
Mon premier conseil à te donner est que si t'y connais rien en plante... Retourne à ton robot.
Je ne te dis pas çà par pure méchanceté, mais parce que ce type de projet est d'une complexité technique énorme !!!... qui ne tient aucunement compte que la plante est un être vivant en interaction avec le monde extérieur. La plantes en plus de ses besoins vitaux que tu listes, a des exigences en lumière, température, hydrométrie, a besoin de pollinisateur, peut chopper des maladies, etc.
Enfin si toutefois, tu arrives à palier à tous ces soucis... le fruit par excellence qui se rapprochera de ta production sera... la merveilleuse... Tomate 1er prix de ton Hyper !!!... :taistoi: :berk1: :erk:


-J'avais bien compris que l'aéroponie est très complexe (sinon il y en aurais plus), c'est peut être se qui m'attire, j'aime apprendre!
Les exigences de lumière, d'hydrométrie et température peuvent facilement être mesuré via capteur (après c'est plus complexe pour contre balancer une tendance), les pollinisateurs apporte quoi (hormis la fécondation, ce qui est trés important) a une plante?
J'ai effectivement lu sur quelques site que le gout final d'un légume n'était pas aussi bien qu'en terre mais j'ai également lu que certain restaurant installaient solution aéroponique (surtout au état unis, bon c'est pas forcement une référence en bonne bouffe...)

0tyugh a écrit :J'avoue que niveau consommables et energies, si à la fin tu arrives à quelque chose qui peut être autonomes sur un siècle sans devoir racheter des composants à tout bout de champ... Wow à toi. J'y crois pas une seule seconde. Au final tu fais du hors sol, et vu que c'est le rendement le plus minable qui soit en energie (1 calorie végétale pour 36 calories en hors sol de tomates dans des grands batiments, ça serait sous doute pire sur une plus petite surface)...

Mais bon, c'est toujours intéressant comme sujet, même si pour moi c'est plus un sujet de recherche ou de jeu electronique que quoique ce soit d'autre, je doute tellement que tu gagnes du temps par là...

Ton travail est impressionnant cela dit, je serai curieux de voir.


-pour le rendement nutritif je ne connaissais pas le taux (1 calorie végétale pour 36 calories en hors sol) merci pour l'info.

Au niveau économie d'eau on est pas mal (dans les 80% d'économie par rapport a la terre), il y a effectivement les engrais a acheter ou faire soit même. Certaine pièce (mécanique) seront effectivement a changer au bout de quelques temps et certain capteurs.

Je vois bien que vous êtes plutôt réticent a ce genre de solution (surement a raison, vous vous y connaissez plus que moi), je vais quand même persister (je suis tétu! :hehe: )de toute façon j'ai déja une bonne partie des pieces, au pire cela m'aura fait perdre du temps et un peut d'argent...
Si certain sont interréssé par l'avancement (pas trés rapide, je prend mon temps) je mettrais a jour le forum.

Sur ce, bonne fête de fin d'année a toutes et a tous :)

Christophe
christoams
 
Message(s) : 9
Inscription : 21 Déc 2015 16:00
Localisation : 76000

Re: Aeroponie Autonome

Message par cazhaa le 30 Déc 2015 16:13

Salut christoams,

Tes questions sont pertinentes concernant l'aéroponie, mais j'ai bien peur que leur réponse te dissuade :gene:

1/ l'aéroponie n'a rien d'autonome :

Les besoins en solution nutritive de tes plantes varient en fonction de leur croissance(l'EC varie)...
Alors à moins de connaitre parfaitement tes semences, (la même variété cultivée quelques années en hydro et parfaitement adaptée à ce mode de culture), la programmation de la distribution d'engrais sera un vrai cauchemar.

De plus, la plante consomme la solution nutritive, et il y a aussi une évaporation, ce qui fait que le niveau de la solution descend assez vite...
Donc pour 50 litres au départ, quand ton programme décidera d'augmenter l'EC en libérant des engrais, il ne restera peut-être que 40 litres dans ton bac ...
Et là tu l'aura compris, tu cramera tes plantes....(à moins de d'autonomiser le niveau d'eau pour garder toujours tes 50 litres, mais tu devras faire en sorte que ta distribution d'engrais soit recalculée pour s'adapter à un EC qui sera en variation constante (engrais consommé par la plante + dilution de la solution à chaque mise à niveau du bac)).....
Sans oublier qu'une fois ces ajustements réalisés, tu devras réajuster le PH (qui lui aussi fait du yo-yo pendant le cycle de vie de la plante).
Galère nan ?

Encore une chose, la solution nutritive doit être renouvelée régulièrement et le bac parfaitement nettoyé....
Si tu zappes cette étape, des algues, des champis ou pire, des pathogènes se développeront dans ton bac et là pareil : catastrophe ! :nonon:

Enfin l'observation de la plante est le seul vrai moyen de déterminer ses besoins....donc laisser 1 mois sans s'en occuper me parait plus qu' hasardeux...

Ah et sans oublier que l'aéroponie réclame aussi beaucoup de surveillance au niveau du circuit de distribution : les buses HP se bouchent facilement et régulièrement (encore plus vite si tu utilises des engrais organiques)...et là c'est ta pompe qui risque de tirer la tronche...

Et biensur, il te faudra 1 bac à solution par variété de plante car les besoins en éléments nutritifs diffèrent selon leur variété et leur age.

2/ vous avez dit permaculture ?

Euuuh non...définitivement non...
Tu seras bien plus proche de la permaculture en allant acheter tes carottes au paysan du coin qu'en réalisant ton projet....

Ici rien de durable et un soin continu bien plus important qu'un peu de paille, de la terre, un arrosoir d'eau de pluie, de la patience et beaucoup d'amour :coeur:
"Quand on a pas de technique, il faut y aller à la zob ! "
-Perceval de Galles-
Avatar de l’utilisateur
cazhaa
 
Message(s) : 104
Inscription : 02 Avr 2014 09:49
Localisation : [81] Tarn

Re: Aeroponie Autonome

Message par alexdanslesnuages le 30 Déc 2015 17:40

Bonsoir.

Les principes de la permaculture sont aussi liés au lieu. Si dans ta présentation, tu nous expliques que tu te trouves en Afrique dans les zones poubelle du monde où tous le matériaux électroniques se retrouvent et que tu as décidé de les recycler. Ca peut être sympa. Si en plus, c'est pour apporter une autonomie alimentaire aux habitants du dit lieu, alors là chapeau ...

Par contre, en Europe, c'est vrai que ça ne sert pas à grand chose surtout pour les membres de ce forum qui visent la décroissance :mrgreen:

:hello:
"Retournez à vos livres et à votre fauteuil. Plantez vos arbres regardez les pousser. Si plus de gens chérissez leur foyer plus que l'or ce monde serait un endroit plus joyeux" Thorin à Bilbon ou quand la fantaisie prend un léger goût de réalité
Avatar de l’utilisateur
alexdanslesnuages
Site Admin
 
Message(s) : 1158
Inscription : 16 Nov 2012 12:28
Localisation : Hainaut

Re: Aeroponie Autonome

Message par christoams le 30 Déc 2015 18:54

cazhaa a écrit :Salut christoams,

Tes questions sont pertinentes concernant l'aéroponie, mais j'ai bien peur que leur réponse te dissuade :gene:

1/ l'aéroponie n'a rien d'autonome :

Les besoins en solution nutritive de tes plantes varient en fonction de leur croissance(l'EC varie)...
Alors à moins de connaitre parfaitement tes semences, (la même variété cultivée quelques années en hydro et parfaitement adaptée à ce mode de culture), la programmation de la distribution d'engrais sera un vrai cauchemar.

De plus, la plante consomme la solution nutritive, et il y a aussi une évaporation, ce qui fait que le niveau de la solution descend assez vite...
Donc pour 50 litres au départ, quand ton programme décidera d'augmenter l'EC en libérant des engrais, il ne restera peut-être que 40 litres dans ton bac ...
Et là tu l'aura compris, tu cramera tes plantes....(à moins de d'autonomiser le niveau d'eau pour garder toujours tes 50 litres, mais tu devras faire en sorte que ta distribution d'engrais soit recalculée pour s'adapter à un EC qui sera en variation constante (engrais consommé par la plante + dilution de la solution à chaque mise à niveau du bac)).....
Sans oublier qu'une fois ces ajustements réalisés, tu devras réajuster le PH (qui lui aussi fait du yo-yo pendant le cycle de vie de la plante).
Galère nan ?

Encore une chose, la solution nutritive doit être renouvelée régulièrement et le bac parfaitement nettoyé....
Si tu zappes cette étape, des algues, des champis ou pire, des pathogènes se développeront dans ton bac et là pareil : catastrophe ! :nonon:

Enfin l'observation de la plante est le seul vrai moyen de déterminer ses besoins....donc laisser 1 mois sans s'en occuper me parait plus qu' hasardeux...

Ah et sans oublier que l'aéroponie réclame aussi beaucoup de surveillance au niveau du circuit de distribution : les buses HP se bouchent facilement et régulièrement (encore plus vite si tu utilises des engrais organiques)...et là c'est ta pompe qui risque de tirer la tronche...

Et biensur, il te faudra 1 bac à solution par variété de plante car les besoins en éléments nutritifs diffèrent selon leur variété et leur age.

2/ vous avez dit permaculture ?

Euuuh non...définitivement non...
Tu seras bien plus proche de la permaculture en allant acheter tes carottes au paysan du coin qu'en réalisant ton projet....

Ici rien de durable et un soin continu bien plus important qu'un peu de paille, de la terre, un arrosoir d'eau de pluie, de la patience et beaucoup d'amour :coeur:

Salut cazhaa

Je pensais faire deux bac, un gros de 40l pour la partie réservoir et un deuxième de 2 / 3l ou les mélanges et capteurs feront la solution qui sera ensuite brumisé sur les racines puis retomberont dans le gros bac.
L'EC variera effectivement en fonction de la croissance de la plante, un tableau en fonction de la plante sera disponibles pour les microprocesseurs qui gèreront l'ensemble(et donc des tests a faire en fonction des plantes...).
Pour le niveau d'eau, j'aurais des capteurs de niveaux min/max dans les deux bac et un réservoir d'eau de pluie ou eau courante branché a une électrovannes.
Des cycles de nettoyage a l'eau clair pourront être faite pour garder les bacs propre (a voir si c'est suffisant).

Il faut effectivement du matériel pour faire tout ça, j'avais l'idée d'une solution pouvant fonctionner avec un réceptacle d'eau de pluie et avec panneau solaire (fonctionnant en 12v), vous savez mieux que moi la définition de la permaculture, donc je ne sais pas trop ou classer ma petite solution !

PS: j'aime beaucoup ta citation de Perceval !
christoams
 
Message(s) : 9
Inscription : 21 Déc 2015 16:00
Localisation : 76000

Re: Aeroponie Autonome

Message par christoams le 30 Déc 2015 19:03

alexdanslesnuages a écrit :Bonsoir.

Les principes de la permaculture sont aussi liés au lieu. Si dans ta présentation, tu nous expliques que tu te trouves en Afrique dans les zones poubelle du monde où tous le matériaux électroniques se retrouvent et que tu as décidé de les recycler. Ca peut être sympa. Si en plus, c'est pour apporter une autonomie alimentaire aux habitants du dit lieu, alors là chapeau ...

Par contre, en Europe, c'est vrai que ça ne sert pas à grand chose surtout pour les membres de ce forum qui visent la décroissance :mrgreen:

:hello:

Bonsoir,

Étant dans le pays de la pluie (ma chère Normandie) et non dans un pays en voie de développement je ne suis pas en survit alimentaire, après ça doit pouvoir s'exporter comme idée mais ce n'est pas le but pour l'instant.
Je comprend les personnes attiré par la décroissance qui pour moi n'est pas forcément incompatibles avec la technologie pour une meilleur gestion des ressources.
christoams
 
Message(s) : 9
Inscription : 21 Déc 2015 16:00
Localisation : 76000

Re: Aeroponie Autonome

Message par cazhaa le 30 Déc 2015 23:45

Re :hello:

Pèle-mèle:

-40l pour "le" bac réservoir, ce sera pour une surface de 10 m² super max...et dans ces conditions, attends toi à en perdre 5 litres par jour les jours de grosses chaleurs. (peut-être en l'enterrant assez profond à la limite mais bon...vois la galère!)
-le bac mélangeur de NPK est absurde puisque tu tournes en circuit fermé et le ruissellement de solution nutritive va retourner dans ton bac d'eau "propre".(qui pour le coup va faire grimper son EC à chaque arrosage) ;-)
-il faut pouvoir isoler des petits groupes d'asperseurs pour pouvoir répondre aux différents besoins des différentes plantes qui seront dans ton système....
-en utilisant l'aéroponie et pas de simples goutteurs sur billes d'argile, tu te prives de tout les légumes racines (en gros , tel que je le vois, tu feras de la tomate et point barre :ange: )
-en utilisant l'aéroponie et pas de simples goutteurs direct sur la terre, tu prives tes plantes de tout ce que le sol peut leur apporter... :mrgreen:

Pour le rapport à la décroissance, la permaculture et la technologie :

-Pas envie d'arroser, envie de se lancer sur un système qui pourrais me libérer pour partir en vacances ...

Mon coté décroissant va me dire : bah concrètement pour mon potager, j'ai besoin d'un arrosoir et d'eau fraiche...pas plus !
Pour les vacances je trouverais bien quelqu'un qui me rendra ce service...

Du coup la permaculture s'emboite bien puisqu'elle peut me permettre de limiter mes arrosages et mes apports de fertilisants avec des moyens à ma portée et peu onéreux ...j'y gagne sur tout les tableaux et j’embête pas ma voisine pour qu'elle vienne arroser :ange:

Technologie et décroissance peuvent cohabiter à condition que la technologie soit utilisée pour le bien commun et pour assister l'homme...pas le remplacer ^^
"Quand on a pas de technique, il faut y aller à la zob ! "
-Perceval de Galles-
Avatar de l’utilisateur
cazhaa
 
Message(s) : 104
Inscription : 02 Avr 2014 09:49
Localisation : [81] Tarn

Re: Aeroponie Autonome

Message par 0tyugh le 31 Déc 2015 03:07

cazhaa a écrit :Technologie et décroissance peuvent cohabiter à condition que la technologie soit utilisée pour le bien commun et pour assister l'homme...pas le remplacer ^^

Pour moi, si la technologie a un intêret en culture, c'est vraiment au niveau de "donner des infos pour mieux comprendre ce qu'on a sous les yeux". On a une vue, un toucher, et un odorat ; mais on manque de fiabilité dans nos souvenirs et notre précision de ressenti. Des courbes de temperature (sol/air)/humidité ou des vidéos accélérées pour suivra une croissance serait sans doute très efficace pour développer une approche plus rigoureuse.
Si christoams développais des tutos en ce sens (et ça me semble vachement plus simple que son présent projet), je serais le premier à lui emboîter le pas :o
> Contredisez ce que je dis, je suis un *mauvais* jardinier ! J'essaie et j'aime bien me documenter, valà tout.
> Jardinier, pas maraîcher. - Esprit critique
> Le staff peut modifier le contenu de vos messages du forum en toute opacité...
Avatar de l’utilisateur
0tyugh
 
Message(s) : 983
Inscription : 17 Déc 2013 20:13
Localisation : Saint Adrien, Arzano (29300)

Re: Aeroponie Autonome

Message par Dom le 31 Déc 2015 09:08

-pour le rendement nutritif je ne connaissais pas le taux (1 calorie végétale pour 36 calories en hors sol) merci pour l'info.

Non, ce n'est pas cela.
Cela veut dire que, en grande monoculture hors sol cela consomme 36 calories d'énergie fossile ou, et autres, pour produire 1 calorie de légume.
Si l'on regarde cela d'un point de vu purement économique, c'est pas du tout intéressant.
Dom
 
Message(s) : 350
Inscription : 03 Juil 2014 19:46
Localisation : morbihan

Re: Aeroponie Autonome

Message par cazhaa le 04 Jan 2016 01:03

0tyugh a écrit :Pour moi, si la technologie a un intêret en culture, c'est vraiment au niveau de "donner des infos pour mieux comprendre ce qu'on a sous les yeux". On a une vue, un toucher, et un odorat ; mais on manque de fiabilité dans nos souvenirs et notre précision de ressenti. Des courbes de temperature (sol/air)/humidité ou des vidéos accélérées pour suivra une croissance serait sans doute très efficace pour développer une approche plus rigoureuse.
Si christoams développais des tutos en ce sens (et ça me semble vachement plus simple que son présent projet), je serais le premier à lui emboîter le pas :o


Si on avait les moyens de "construire" soi-même son électronique, je dis pas, je pourrais être séduit...
Mais vu que le moindre transistor aura fait 3 fois le tour du monde avant d'arriver dans mon potager, ça ne me semble pas jouable comme solution...

Dans l'idée du bien commun, je serais d'accord en revanche que quelques labos s'équipent de matériel de pointe pour faire avancer notre connaissance du monde végétal.

Mais ce n'est mon humble avis :gene3:
"Quand on a pas de technique, il faut y aller à la zob ! "
-Perceval de Galles-
Avatar de l’utilisateur
cazhaa
 
Message(s) : 104
Inscription : 02 Avr 2014 09:49
Localisation : [81] Tarn

Re: Aeroponie Autonome

Message par christoams le 04 Jan 2016 09:47

0tyugh a écrit :
cazhaa a écrit :Technologie et décroissance peuvent cohabiter à condition que la technologie soit utilisée pour le bien commun et pour assister l'homme...pas le remplacer ^^

Pour moi, si la technologie a un intêret en culture, c'est vraiment au niveau de "donner des infos pour mieux comprendre ce qu'on a sous les yeux". On a une vue, un toucher, et un odorat ; mais on manque de fiabilité dans nos souvenirs et notre précision de ressenti. Des courbes de temperature (sol/air)/humidité ou des vidéos accélérées pour suivra une croissance serait sans doute très efficace pour développer une approche plus rigoureuse.
Si christoams développais des tutos en ce sens (et ça me semble vachement plus simple que son présent projet), je serais le premier à lui emboîter le pas :o


Cela peut être un projet intéressent également et pas si compliqué a mettre en place, je t'ai fait un petit schéma vite fait de comment je vois cela (enregistrement sur une carte SD des données de température externe+ sol, hydro exterieur,humidité du sol, lumière) puis import des données dans un tableau genre excel qui fera de jolie courbe :

datalogger.png
datalogger
datalogger.png (123.57 Kio) Consulté 2324 fois


Si tu es motivé, ouvre un sujet la dessus en expliquent bien les besoins et je peux essayer de faire une maquette de cela.
christoams
 
Message(s) : 9
Inscription : 21 Déc 2015 16:00
Localisation : 76000

Re: Aeroponie Autonome

Message par 0tyugh le 05 Jan 2016 02:16

Omondieu, omondieu. Pour moi ça serait énorme de m'embarquer là-dedans, mais je ne le ferai que si j'ai un gars comme toi sous la main que je peux voir physiquement, parce que c'est un domaine que je n'ai pas encore défriché (le arduino - moi je ne fais qu'un peu d'admin sys et du code web tout simple en ce moment...).

Me souviendrai de ton offre si jamais je trouve les bonnes personnes localement pour m'épauler ; mais je suis vraiment certain que proposer ce genre de truc, avec une clé wifi qui transmettrai tout à un pc faisant des beaux graphiques en temps réel pour un cinquentaine d'euros la sonde, y aurait du monde au portillon...
De l'autre côté y aurait le problèmes de l'alimentation et de la résistances aux intempéries (humidité, chaleurs, chocs...), c'est pas forcément si simple que ça en pratique.

Si on avait les moyens de "construire" soi-même son électronique, je dis pas, je pourrais être séduit...

Tu utilises bien un ordi. Y a difficilement plus pire que ça. Tu compares aux 5 transistors et aux quelques sondes dont on équipe un arduino, tout ça en très basse consommation... C'est franchement "rien" comme impact, comparativement ; c'est la vache et l'insecte.

Je suis d'accord, l'electronique n'est absolument pas pensé en durable, et les conditions de fabrication sont assez une saloperie, comme celles de "recyclages" en gros composte en Afrique.

Pour "remettre des vieux ordis dans le circuit" à emmaüs bénévolement, j'aurais tendance à dire que les pires niveau déchets, ce n'est pas forcément les passionnés, mais plutôt les "madame michu" qui rachètent un nouvel ordi à tout bout de champ parce qu'ils n'y connaissent rien et qu'ils ne s'y intéressent pas. Le gâchis est gargantuesque ; alors même que l'obsolescence stupidement courte du matos electronique est un fait, l'utilisateur non avertit les jette bien avant... (après je ne dis pas qu'il n'y ait pas de passionnés qui aient le virus de l'achat compulsif...)

Celadit je ne vois vraiment pas la chose comme manière d'automatisation ou de dépendance, plus une manière de multiplier ses ressentis.
Avoir, par exemple, un film accéléré de ton jardin sur 365 jours, c'est pas génial ? On verrait les croissances et les rythmes comme jamais on pourrait même comparer deux types de méthodes au jour pour jour... Fin, c'est un sacré outil potentiellement, quoi. Et niveau pollution ? Rien de pire que d'acheter un appareil photo dans le commerce, pas pire, pas mieux en impact, mais drôlement plus chouette.
> Contredisez ce que je dis, je suis un *mauvais* jardinier ! J'essaie et j'aime bien me documenter, valà tout.
> Jardinier, pas maraîcher. - Esprit critique
> Le staff peut modifier le contenu de vos messages du forum en toute opacité...
Avatar de l’utilisateur
0tyugh
 
Message(s) : 983
Inscription : 17 Déc 2013 20:13
Localisation : Saint Adrien, Arzano (29300)

Re: Aeroponie Autonome

Message par christoams le 05 Jan 2016 09:45

0tyugh a écrit :Omondieu, omondieu. Pour moi ça serait énorme de m'embarquer là-dedans, mais je ne le ferai que si j'ai un gars comme toi sous la main que je peux voir physiquement, parce que c'est un domaine que je n'ai pas encore défriché (le arduino - moi je ne fais qu'un peu d'admin sys et du code web tout simple en ce moment...).

Me souviendrai de ton offre si jamais je trouve les bonnes personnes localement pour m'épauler ; mais je suis vraiment certain que proposer ce genre de truc, avec une clé wifi qui transmettrai tout à un pc faisant des beaux graphiques en temps réel pour un cinquentaine d'euros la sonde, y aurait du monde au portillon...
De l'autre côté y aurait le problèmes de l'alimentation et de la résistances aux intempéries (humidité, chaleurs, chocs...), c'est pas forcément si simple que ça en pratique.

Si on avait les moyens de "construire" soi-même son électronique, je dis pas, je pourrais être séduit...

Tu utilises bien un ordi. Y a difficilement plus pire que ça. Tu compares aux 5 transistors et aux quelques sondes dont on équipe un arduino, tout ça en très basse consommation... C'est franchement "rien" comme impact, comparativement ; c'est la vache et l'insecte.

Je suis d'accord, l'electronique n'est absolument pas pensé en durable, et les conditions de fabrication sont assez une saloperie, comme celles de "recyclages" en gros composte en Afrique.

Pour "remettre des vieux ordis dans le circuit" à emmaüs bénévolement, j'aurais tendance à dire que les pires niveau déchets, ce n'est pas forcément les passionnés, mais plutôt les "madame michu" qui rachètent un nouvel ordi à tout bout de champ parce qu'ils n'y connaissent rien et qu'ils ne s'y intéressent pas. Le gâchis est gargantuesque ; alors même que l'obsolescence stupidement courte du matos electronique est un fait, l'utilisateur non avertit les jette bien avant... (après je ne dis pas qu'il n'y ait pas de passionnés qui aient le virus de l'achat compulsif...)

Celadit je ne vois vraiment pas la chose comme manière d'automatisation ou de dépendance, plus une manière de multiplier ses ressentis.
Avoir, par exemple, un film accéléré de ton jardin sur 365 jours, c'est pas génial ? On verrait les croissances et les rythmes comme jamais on pourrait même comparer deux types de méthodes au jour pour jour... Fin, c'est un sacré outil potentiellement, quoi. Et niveau pollution ? Rien de pire que d'acheter un appareil photo dans le commerce, pas pire, pas mieux en impact, mais drôlement plus chouette.


J'étais comme toi avant de me lancer dans le monde de l'arduino (il y a 2 ans) ça me paraissait insurmontable, ensuite j'ai appris petit a petit, depuis je suis fan :-), si tu sais faire du lego, tu sais faire de l'arduino! en plus tu fais déjà du code ( l'arduino fonctionne sous un langage basé sur du C/C++) et donc super simple pour toi ::d
Il y aura effectivement quelques contrainte, notamment la plus contraignante, l'alimentation. Si tu a une prise électrique pas loin, pas de problème (mais sa reste rare dans un jardin) donc il faudra fonctionner sur batterie, voir panneau solaire en mettant en veille le micro processeur pour gagner quelques précieux milliampère. Pour ce qui est des chocs, pas trop de problème la dessus, je dois être a mon 50eme arduino pour différent projet et je n'ai jamais eu de problème (enfin une fois mais c'est de ma faute j'ai arraché une prise...!). Il reste la protection contre les intempéries, cela peut être un vrai problème notamment pour l’hydrométrie si celui ci n'est pas suffisamment protégé (mais pas trop non plus pour avoir un relevé réel) mais si tu enferme l'arduino + le rtc dans une boite et que tu met des câbles qui en sorte pour tes différents capteur ça ne devrait pas trop poser de pb.
Maintenant la balle est dans ton camp, a toi de voir si tu en a envie, pour l'instant cela ne me servirais pas a grand chose mais je peux te donner un coup de main pour la code, le branchement (en mode lego!).
@+
christoams
 
Message(s) : 9
Inscription : 21 Déc 2015 16:00
Localisation : 76000

Re: Aeroponie Autonome

Message par 0tyugh le 05 Jan 2016 12:50

Je suis curieux, t'as débuté comment du coup ? Tuto and za ?
> Contredisez ce que je dis, je suis un *mauvais* jardinier ! J'essaie et j'aime bien me documenter, valà tout.
> Jardinier, pas maraîcher. - Esprit critique
> Le staff peut modifier le contenu de vos messages du forum en toute opacité...
Avatar de l’utilisateur
0tyugh
 
Message(s) : 983
Inscription : 17 Déc 2013 20:13
Localisation : Saint Adrien, Arzano (29300)

Re: Aeroponie Autonome

Message par christoams le 07 Jan 2016 16:30

Lorsque j'ai débuté, une personne m'a montré les bases pendant une soirée, puis j'ai acheté un kit et a partir de là j'ai fait des tutos, je me suis inscrit sur de forum (il y a une grosse communauté pour l'arduino) qui peuvent t'aider, tu récupère des bout de code que tu essaie de comprendre et que tu adapte a tes besoins (il y a toujours quelqu'un qui a fait ce que tu veux faire!), il faut voir cela comme des petites briques que tu assemble, l'ensemble peut être compliqué mais divisé en petit morceau c'est simple!
christoams
 
Message(s) : 9
Inscription : 21 Déc 2015 16:00
Localisation : 76000

Re: Aeroponie Autonome

Message par 0tyugh le 08 Jan 2016 03:36

Me rappelle mes débuts de programmation, ça ^^'

Sauf qu'avant j'avais "que ça" à faire ; maintenant y a un projet d'autonomie, un projet professionnel, un projet de programmation, des idées de communautaire aussi... Faut malheureusement choisir :(
> Contredisez ce que je dis, je suis un *mauvais* jardinier ! J'essaie et j'aime bien me documenter, valà tout.
> Jardinier, pas maraîcher. - Esprit critique
> Le staff peut modifier le contenu de vos messages du forum en toute opacité...
Avatar de l’utilisateur
0tyugh
 
Message(s) : 983
Inscription : 17 Déc 2013 20:13
Localisation : Saint Adrien, Arzano (29300)

Re: Aeroponie Autonome

Message par ThauZero le 09 Jan 2016 13:59

je n'ai pas tout lu... mais tu vas manger ça après???
J'ai l'impression qu'on est sur une conception de la vie très particulière, et que ça ne va pas vraiment dans le sens de l'évolution actuelle qui va plus dans le sens de la confiance et de l'équilibre.
La permaculture c'est la recherche d'un équilibre en faisant confiance à la nature, là tu veux maitriser pleins de paramètres de façon "artificielle", tu vas faire des aliments "vides".
J'ai vu hier de grands hangars en hydroponie éclairés par des néons avec des plantes sur plusieurs étages, une merveille technologique certainement, pas de parasites, pas de prédateurs, ... pas de maladies???
ça pose pleins de questions...
la première c'est: doit on manger ce genre d'aliments?
J'ai déjà entendu la réponse suivante venant d'un agriculteur peu scrupuleux: "c'est pas pour manger, c'est pour vendre!"
Alors plus philosophiquement qu'en pensez vous?
ThauZero
 
Message(s) : 26
Inscription : 18 Nov 2015 15:23

Suivant

Retour vers La permaculture

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

Information

L’équipe • Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]

cron