Accéder au contenu

Vidéo : quelques repères pour bien débuter en permaculture

Avec la nature et non pas contre elle...

Re: Vidéo : quelques astuces pour bien débuter en permacultu

Message par 0tyugh le 09 Juin 2016 13:20

Pas une critique mais une observation, c'est que tu as tendance à écraser les autres avec des avis aussi tranchés, sans pondération, et si je respecte cette manière d'être, ça fait que tu ne parles pas à tout le monde ; tu braques ceux qui ne pensent pas comme toi avec une telle approche. Fin bref, c'était juste au cas où on ne te l'avais pas encore dit ! (j'en doute ^^)

On sent une mutation dans la mentalité, par rapport aux limaces où tu préconisai d'intervenir ^^

Pour la déconnexion et la grande gabgie de musique, cinéma, fictions, occupations, je te suis tout à fait ; on est en excès de consommation de choses lumineuses qui clignottent et tout devient fade. J'ai constaté en partie en passant quelques semaine dans des milieux sans courant electrique le stress inconscient dans lequel nous sommes tous, même les plus vieux ont au moins la TV pour avoir leur dose de rush mental qui est l'absolue norme.

Autant sur l'instinct qui dépasse le cerveau, et toute cette genre de chose, je ne suis pas convaincu du tout, dans ton histoire ; beaucoup trop positiviste, tu tombes dans ta propre critique du "si on fait tout ce que je dis, tout ira bien". C'est une croyance comme une autre, hein, mais une croyance. Moi je pense que nous n'avons pas de nature ni d'être que nous deviendrions naturellement. Nous sommes forcément des être modelés par nos imaginaires, et nous construisons nos imaginaires avec ce qui nous entoure de la manière la plus accidentèle et nécessaire qui soit ; ce n'est jamais se trouver soi-même par la méditation et l'écoute, plutôt trouver qui on est devenu par accident quand on enlève la couche d'abstraction, d'occupation permanente, ou de stresse qui nous fait courrir en tout sens.
Après c'est ma croyance des choses. Et au fond je fais partit des déconnectés à la ramasse, je trouve que tes adjectifs décrivent très bien ce que je ressens, de faires choses en ayant le sentiment que c'est quelqu'un d'autre qui le fait, d'éloignement, de relativisation, d'intellectualisation et d'explication de tout par une théorie ou une autre x)
De l'autre je pense que de glorifier l'instinct et le ressentit comme la solution magique, je n'y crois pas des masses, mais je ne demande qu'à avoir tort. Déjà se libérer du temps pour ne rien faire, se décoloniser l'esprit, méditer, je m'y emploie avec plaisir, peut être qu'un jour je changerai d'avis sur l'état de de bonheur qui nous attendrait si on s'écoutait et agissait au feeling et en déconnectant sa part analytique. Pour l'instant, je pense qu'au contraire, les gens vivent trop leur vie dans leurs addictions et stresse, et ne s'analysent pas assez pour comprendre la vacuité de leur comportement que leur imaginaire imposé les pousse à faire (bosser pour une belle voiture par exemple) ; si ces gens-là se bornaient à s'écouter, leur instinct, leur feeling ; ils ne feraient qu'écouter leur imaginaire, celui que leur vie leur a implanté : avoir une belle voiture c'est être heureux. Je ne vois pas pourquoi le cerveau serait assez résillent pour se souvenir d'une bonne nature instinctive (dûsse-t-il avoir existé un jour) après le lavage de cerveau social qui fait nous des "hommes" (un terme très vague faut dire).
> Contredisez ce que je dis, je suis un *mauvais* jardinier ! J'essaie et j'aime bien me documenter, valà tout.
> Jardinier, pas maraîcher. - Esprit critique
> Le staff peut modifier le contenu de vos messages du forum en toute opacité...
Avatar de l’utilisateur
0tyugh
 
Message(s) : 985
Inscription : 17 Déc 2013 20:13
Localisation : Saint Adrien, Arzano (29300)


Retour vers La permaculture

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)

Information

L’équipe • Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]