Zone 5

Avec la nature et non pas contre elle...

Zone 5

Message par Coline » 06 Fév 2012 21:53

Hello!
Je voudrais avoir des avis personnels sur une question bien précise: selon vous, à quoi sert la zone 5?
(Je fais un mémoire anthropologique sur le rapport de l'homme à la nature dans la permaculture)
Coline
 
Message(s) : 9
Inscription : 10 Nov 2010 11:36

Re: Zone 5

Message par autrevie3 » 06 Fév 2012 23:17

pas de point de vus perso à ajouter sur ce qui est déja écrit dans les lives de PMC..c'est la zone sauvage ou l'ont prélève tout ce qu'ont est capable de trouver comme intéressant pour ses activités.
fougère aigle,bois,pierre,feuilles voir animaux etc...on respecte cette zone car elle est loin (fatigant) et 'sauvage'...il va de sois que l'ont aura tendance à y prélever les arbres droit étiolés et on laissera ceux qui ont une charpente ou un avenir qui va dans le sens de l'esthétique,qui est une valeur morale collective à respecter pour se rapeller du bon sens naturelle qui découle d'un respects des conditions propices à l'épanouissement de la vie.
les feignants iront prélever de l'humus bien que ce soit immorale et un travaille humain noble de créer son propre humus.(humus:humanité)
couper les champignons sans les arracher etc etc...voir même y retirer les ordures...
nous sommes tjs prêt à des compromis face à certaines difficultés.
y a la permaculture avant l'"effondrement d'une société et une autre pendant l'effondrement,je suis sur que les gens pilleront sans hésiter et mettrons la morale de coté si c'est pour sauver leurs petits culs fasse à "l'urgence" et le sérieux que requière l'état de survie.
la PMC est une vision du long terme,mais face à une situation empirique incontrôlé menant les gens vers la faim et la prédation mutuel...nous nous réunirons de manière tribale ou communautaire pour faire face aux difficultés de notre époque apocalyptique.
la zone 5 étant le seins innocent que nous tend la vie,nous l'empoignerons et abuserons d'elle sans hésiter en fonction de nos besoin que nous jugerons primaires (vitaux).
c'est mon point de vus antropologique...nous ne sommes pas capable de nous sacrifier comme certains animaux de manière inconditionnelle.
l'empirisme semble une habitude chez notre espèce.
la bon sens nous prend (souvent) quand l'erreur est commise.
la Pmc est éthique (va dans le sens de la vie),mais l'avenir proche ne semble pas favorable aux visions viable de nos actions sur le long terme.
les ogms finissent par passer,nous continuons nos coupes à blanc,nos monocultures d'arbres nous élevages industrielles qui pompe le soja et maïs des autres pays...
des parasites tout simplement...en attendant un hypothétique éveil des consciences de masses.
la minorité conscientes des alternatives permaculturelles est infime.
ca sonne pas assez "agro" nourrir les villes,exporter,se faire des tunes...tirer la couverture vers sois,s'élever dans la pyramide sociale.
la PMC est pour l'instant une solution pour les petits villages...
ne me parlez pas de zone 5 en ville c'est ridicule.
autrevie3
 

Re: Zone 5

Message par Nicollas » 07 Fév 2012 09:33

Pour moi, la zone 5 est la seule zone où l'humain n'est pas concepteur. Le but de la permaculture est double :

* créer des systèmes efficaces et sains pour remplir les besoins humains
* libérer le plus de place pour la zone 5 (cf point 1 et éthiques sur la conso et la reproduction).

Il y a souvent deux def pour la zone 5 :
* l'humain n'y met pas les pieds
* l'humain est collecteur (champignons, baies ...)

De mon point de vue perso, la zone 5 est un concept de la perma qui en fait un "truc" biocentré et pas humaniste. Pour moi, l'idéal serait que le nombre et/ou la densité des humains soit ancré dans le biologique, par exemple rapporté à la masse moyenne des individus (il semble y avoir corrélation entre masse et densité). Ou vu autrement, étendre la zone 5 permet de réduire l'ampleur de notre captation de la photosynthèse (prod primaire nette) qui doit etre entre 30 et 50%.

Cela dit, je ne vois pas la zone 5 comme une séparation humain/nature, mais justement ramener l'humain dans une relation plus juste avec la nature : il est normal qu'il y ait des endroits non influencés par les humains. Dans l'idéal, ce n'est pas parce que les humains dégradent leurs écosystèmes, mais juste pour augmenter la diversité des biocénoses.
Nicollas
 

Re: Zone 5

Message par autrevie3 » 07 Fév 2012 10:17

En écologie, une biocénose (ou biocœnose) est l'ensemble des êtres vivants coexistant dans un espace défini (le biotope).
( :mrgreen: )
en zone 5 j'y greffe quelques arbres pour les passants,de l'ornementale(frêne et accacia pour l'instant) ou du fruitiers (pommier neflier pour l'instant) je plante même quelques herbacés ornementales parfois...les risques de concurrence sont grands,les risques de destruction aussi.
j'y prélève du lierre à repiquer,marcotte du houx,prélève du charme,du chevrefeuille,des accacia,neflier germanique qui pousse au mauvais endroit (sur les chemins)...les jeunes arbres sont tres nombreux et ont fort peu de chance de faire partie des heureux élu à réussir à faire leurs place,la concurrence et tres importante.
lorsque j’abats des arbres je met les branches longues dans le sens opposé à la pente,les arbres font office de piquet pour retenir ces branches et les matières organiques sont plus encline à rester prisonnière de ces petits barrages.
bref,c'est presque du civisme que d'entretenir la forêt,les éclaircies donnent une chance aux nouveau de développer une charpente,c'est si laid et banale une forêt tout étiolée,pas de charme particulier,sauf parfois des sous étages interessant...
dans le sud la diversité arboricole est bien plus riche,il y a des buis des platanes etc...sans l'intervention humaine les plantes s’agence comme il faut,les sous étages sont tellement diversifiés et nombreux...ce sont parfois des forêts difficile voir impossible à traverser.

il est triste de voir des essences de haut potentiel ornementales étiolés sous la concurrence,c'est de l'ingestion,ca met un temps fou à entrer en senescence et tomber naturellement,avec un petit coup de pouce (tronconneuse) nous pouvons faire en sorte de creer des forêt magnifique ou chaque essence s’épanouie sans stresse,concurrence,je fais des tétards "doux" de chêne pour qu'ils refassent une charpente grâce aux éclaircies...il faut planter beaucoup d'essence tolérant l'ombre (houx charmes buis etc) et le rendu est tout à faire remarquable.
ca gène toujours certains quand j'affirme les potentiels vertueux de nos actions en forêt,(du puritanisme dogmatique "mère gaïa") c'est depuis notre esprit humain que l'ont affirme cela oui certe.
n'empêche un gros chêne bi centenaire qui a eu de la place c'est tres différent d'un autre qui a vécu en concurrence,au même age et aucune charpente,pas la peine de dire que c'est à la forêt d'atteindre une phase stable par elle même,ca prends tellement de temps que les enfants de vos enfants auront peu de chance de voir une amélioration sur la non intervention naturelle...prôner une forêt primaire qui se fait toute seul c'est pas tres serieux,bien que ca se fasse,vous n'êtes pas prêt de la voir,c'est dans le mouvement que les choses s'implantent de manière constructives et ralentissent leurs course,la stabilité du biotope se stabilise dans la diversité,chaque choses à sa place de manière de plus en plus longtemps...certaines essences resterons toujours voyageuses (sorbier,pommiers,merisier,boulot etc...ils sont la réponse aux changements)
l'humain peux accélérer cette dynamique d'aggradation en jouant sur la dégradation de la forêt à la prairie,une juste implantation des sous étages tolèrent peuvent s'auto concurrencer ils gèrent bien,mais pas les géant de la canopée,enfin il gère aussi mais des arbres sans charpente ca n'a aucun charme.
je ne critique pas le charme hautement tellurique des forêts de conifères.
dans ma version de puritanisme je crois en la version personnelle de Anton Parks que les premières créatures de la terre (avant l'arrivé des reptiles d'orion) s'occupaient de faire croitre les arbres,la terre aurait été à un moment une sorte de conservatoire génétique même pour les espèces animales.
ces créature intelligeante humanoïdes était semi étherique et une création plutot récente me semble t'il,et créer par les kaditsu (planificateurs: qui sont les regroupement de races (extraterrestres) ayant choisit de s'intégrer au ceint d'une même famille partages de savoir,gratuité etc..)les plus vielles espèces d'humanoïdes en font donc partie)
bref
nous sommes tres récent,et j'imagine à quel point il doit être navrant d'observer une jeune civilisation s'ébattre dans un si beau décor.
entouré de beauté,nous aurions du évoluer plus vite,du fait que la beauté nous rapproche de notre "âme'" vus la paix et l'épanouissement qu'elle inspire.
Au lieux de ca nous perpétuons les guerres,le manque,la servitude,l'imposition.
je suis curieux anthropologiquement d’observer la suite des événements futures,car c'est précisément une histoire de conscience qui offre accès à la famille kaditsu. (plus aucune arme,échange équitable entres les "éthnies/pays ou autre barrières mentales")
je parle de ca car je ne peux m’empêcher d'imaginer ce que l'intelligeance des créatures qui sont bien plus agés que nous sont capable de créer comme impacte favorable sur leurs environnements...j'imagine la grandeurs des arbres,la luxuriance,les forêts primaires en symbiose avec les actions qui découlent de l'amour depuis des être aussi conscient (évolué spirituellement).
quelques mondes sont décrit dans les livres AMI de Henrik Barrios.
(ils gèrent super bien leurs environnement) il passent justement sur une planete qui conserve les végétaux,les conditions sont comme sous serre (idéales) quelques plantes y sont décrites,apres ils vont voir ou ils sont poser des Atlantes (4m de haut) et l'environnement est décrit comme ressemblant aux parc japonais.
il n'y a pas de villes les gens sont tous bien dispercé partout et les constructions s'intègrent parfaitement,ce qui peux se rapprocher des villes sont rares et sont des centres de recherches,ou de services.
ils recycle tout à 100% ils ne produisent aucun déchet.
voila ce qui nous attends si nous agissons pour la démosophie par exemple...faut en revenir aux Tings,le peuple propose des lois des sages y réfléchissent,nous sommes tous sur la même planète maintenir des écart et plus difficile et couteux que partager tout cette abondance et beauté qui nous entoure.
Modifié en dernier par autrevie3 le 07 Fév 2012 12:24, modifié 1 fois.
autrevie3
 

Re: Zone 5

Message par Coline » 07 Fév 2012 12:16

Merci pour vos réponses très intéressantes et assez contrastées!

Autrevie3, je suis assez étonnée de ta vision de la zone 5! La plupart des gens que j'ai interrogés à ce propos vont dans le sens inverse, un peu comme Nicollas: la zone 5 est perçue comme un lieu qui doit rester "sauvage" ("wilderness", comme disent Withefield ou Holmgren - ceci dit en passant, j'ai pas trouvé bcp d'info dans mes bouquins sur le sujet), une zone dans laquelle l'homme se doit d'intervenir le moins possible et de rester à l'écart.

En ce qui concerne le but de cette zone 5, j'ai entendu un peu de tout:
- un but plutôt philosophique: comme dit Nicollas, de prendre conscience que l'homme n'est pas au centre du monde.
- un but plutôt "égoïste": zone 5 = laboratoire. On observe comment l'écosystème évolue de manière naturelle, quelles espèces s'y développent, etc. Et on en prend de la graine pour le design du reste.
Et puis c'est joli.
- Un but plutôt altruiste (ça rejoint le premier point): il faut laisser un espace où toutes les autres espèces peuvent s'épanouir sans le stress de la présence humaine.

Un autre but plutôt philosophique, et qui contraste avec ce que tu disais à propos de la forêt, autrevie: la zone 5 est un espace-temps différent du nôtre => on n'est plus dans un cycle temporel à l'échelle humaine, mais à l'échelle de la nature! Et ça nous fait prendre conscience que oui, parfois il faut des centaines d'années pour qu'une forêt pousse, et on verra jamais le résultat à notre petite échelle d'humain.

Si vous trouvez des trucs au sujet de la zone 5 dans la littérature permacole, je suis preneuse! :)
Coline
 
Message(s) : 9
Inscription : 10 Nov 2010 11:36

Re: Zone 5

Message par autrevie3 » 07 Fév 2012 12:31

c'est pas l'humain qui stress la nature,mais ses activités.
oui coline c'est bien ce qui est décrit dans les livres et ca va pas plus loins,la zone 5 ont évite d'y mettre les pied pour pas "déranger"

l'humain peux s'activer pour la vie,implanter une richesse favorable à l’épanouissement de la faune,et du reigne végétale.
pourquoi faudrait il rester spectateur nous ne sommes pas des plantes...si nous avons autant de potentiel c'est peux être aussi pas que pour faire des bêtises mais aussi apprendre de nos erreurs et réparer le déséquilibres,pourquoi faudrait il attendre...et pas faire des petites choses simple pour accélérer les dynamiques qui mènent à la forêt primaire (l'exemple qui fait épanouir le plus de vie au m²) ont dirait que nous ne somme capable que de transgresser la perfection de la vie à vous entendre. (humain ou pas de présence humaine,tout noir ou tout blanc)
donc ok,je respecte l'idée que nous pouvons aussi ne rien faire et rester spectateur de l'amélioration naturelle de la zone 5
mais en générale d'autres humain rappliquent et saccage tout par leurs activités.
nous pouvons créer des zones protéger mais elle ne durent qu'un temps,vus que notre politique est instable,et le pouvoir de l'argent...

je ne sais pas qui rêve le plus avec justesse.
nous faisons un parallèle de l'anthroposophie avec zone 5 ce qui est une questions tres pertinente à philosopher (conscientiser)
je pense qu'il faudrait détailler l'impacte subtil qui découle de notre différence avec les animaux...nos pensées et nos émotions ont un impacte à certains niveau de notre planète,de même que de nombreux impactes naturelle influence notre vie.
les égregores des formes pensées s’agglutinent et finissent par avoir une influence éthérique qui dépassent encore notre compréhension.
depuis le centre humain nous pouvons créer une petite réalité parallèle,ce qui explique les pouvoirs que découle de notre potentiel (les stigmates,la télépathie,agir sur la matière avec la seul force de notre esprit,c'est pas un animale qui ca faire ca,ou symboliser la réalité pour en faire de l'art...)
l'oeil humain ne peux voir que ce qu'il peux concevoir mentalement,d’ailleurs oeil et cerveaux sont le même organe.
ou somme nous réellement?
dans la poitrine..mais je dérive du sujet.
donc les gorilles qui font partie de la "faune" ont le droit de planter des fruitiers,tailler,bouturer,fertiliser en zone 5 et pas nous...car nous ont dérange et les gorilles sont en symbiose avec leurs environnement,eux c'est la faune pas nous.
qui se sépare du vivant? qui se croit différent? intelligence...croyance
ceux qui n'arrivent à se définir...il est ou le chaînon manquant qui nous sépare de la faune?
hein?
allez gratter l'info dans les livres de Anton Parks.
il y a des strates de consciences,une bacterie qui meure ne pourra s'incarner dans une fourmis ou une fourmis dans un corps d'humain.
vus l'impacte émotionnelle d'un cétacé par rapport à un humain,je ne sais qui à plus de "valeur" que l'autre,intelligence ou émotivité sur notre planette.
la vie est un tout et c'est un juste équilibre qui favorise son expression,à une certaines échelle nous appréhendons la réalité...et cette dernière est un double vortex qui s'oppose l'un à l'autre, la base des trou noir formés, par des particules en mouvement,les monde quantique,la téléportation instantanée.
la science rejoint la spiritualité.
Nous pouvons faire partie de la faune à partir du moment ou l'innocence nous re-vient par l’expérience de la conscience depuis notre incarnation terrestre.
,nous avons le potentiel,même si tout est fait pour freiner cette évolution et tirer partie de nos bêtises(atlas désaxé,adn modifié etc..."adn modifié"? me direz vous...oui,nous n'avons que 2 fois plus de chromosomes que la mouche ou le lombric,nous sommes amoindrit grandement en comparant les autres animaux)votre génétique est influencé par vos actes et humeurs instantanément surtout le pôle mâle qui produit de la gamète perpétuellement.
les matrices femelles avancent pas cycles...et parallèlement elle avancent avec constance en émotionnalisant les pensés alors que les mâles modifient leurs point de vus par cycles "par à coup",l'un fait toujours l'inverse de l'autre même les "chacras" sont des vortex et tournent dans le sens opposés que vous soyez pôle mâle ou pole femelle.
nous en revenons encore aux double votex.les atomes spiralent et prennent le chemin du double vortex.
un des jeux de l'évolution est d'unir les différences.
les androgynes finissent par être incarnables tout est une histoire de saut de conscience.
ont ne quitte pas le cycle de vie et mort terrestre sans en avoir transcender les épreuves qui sont "étudiés".nous symbolisons le pôle mâle par une pyramide qui pointe vers le haut (alors que physiquement avec nos larges épaules et notre petit cul nous sommes un triangle qui pointe vers le bas,et,la femme symbolisée par la même forme alors qu'avec ses larges hanches elle forme plus un triangle pointe vers le haut...enfin que de petits détails plus ou moins fumeux mais révélateur d'une certaines opposition et à la fois complémentarité.
au finale je suis sur qu'une planète qui habite une créature humanoïdes en tire une certaines vertus au niveau de son évolution,une évolution d'un virus qui va entrer en symbiose en résonance avec le vivant ou rester un parasite jusqu'a la destruction de l'hôte.
intéressant de voir comme les virus rentrent dans nos gènes,il me semble qu'ils forment en moyenne (environs) 10% de notre adn (super pauvre comme vous pouvez le constater une nouvelle fois avec ce chiffre.
le type humain est censé se trimballer avec au moins 12 spirales d'adn...et nous en avons que deux...
faut un peu "tilter" sur certains détails bien trop singuliers,en bon anthropologue...si nous voulons mettre en exergue ce qui découle du facteur l'humain dans son environnement.
nous ne sommes pas finis,nous évoluons,l'innocence civilisationnelle éclorera si notre mentale ne dépasse pas trop notre "conscience du coeur".
les aborigènes qui ont une plus grande connexion spirituelle font partie de la faune pour les australiens,les indiens des tropiques aussi façe à la civilisation..
un pro-primitiviste sera donc intégrable à la faune ou est ce un statut génétique?
qui séparent? (typiquement l'esprit humain).
j'en conclu que l'interaction de l'humain avec la zone 5 dépend de sa conscience,aucun principe morale ne tien quand la vérité est appréhender par une juste introspection de la réalité.
sinon c'est n'est que répéter les gestes de nos semblables sans réfléchir à ce qui en découle et donc des animaux.
l'animale vie. l'humain conscientise la sienne (du moins a le potentiel).
tant que l'ont a pas atteint un seuil harmonieux avec sont environnement nous pouvons toujours remettre en cause la viabilité du bienfondé de notre présence.
les exemple de tentatives d'intégration sont la preuve que nous ne sommes pas des animaux,mais bien des être de conscience.
Pièces jointes
maison7.png
maison7.png (324.94 Kio) Consulté 4356 fois
maison4.png
maison4.png (309.86 Kio) Consulté 4356 fois
maison3.png
maison3.png (322.34 Kio) Consulté 4356 fois
maison2.png
maison2.png (309.94 Kio) Consulté 4356 fois
maison1.png
maison1.png (237.17 Kio) Consulté 4356 fois
autrevie3
 

Re: Zone 5

Message par satya » 07 Fév 2012 15:22

j'aime bien ce que tu dit autre vie meme si j'ai desfois du mal a suivre ,je me perd un peu et j'espere que toi tu t'y retrouve

les formes pensées c'est dommage que tu dilue ca dans la "masse" parce qu'il me semble que c'est quelque choses de trés important ,les lois de l'atraction
comme le disent bien des "penseurs" etre un guerrier pour controler sont mental ,ses pensées .tout ca est bien plus destructeur que l'on ne le peut le concevoir .et c'est un gros travail , une vie .ca peut avoir un enorme impacte sur le monde
je l'espere ........
les mayas ont predit la fin du monde pour 2012 ,mais ce n'est pas la fin du monde ,c'est la fin d'un monde .
l'etre humain a degenerer a un tel point ,plusieurs "precurseur" sont venu au fil des siecles nous "reorienter" vers la bonne voie ,en vain ,sauf que maintenant ...il n'y aura plus de place pour ces etres de cerveau...

autrevie3 a écrit :dans ma version de puritanisme je crois en la version personnelle de Anton Parks que les premières créatures de la terre (avant l'arrivé des reptiles d'orion) s'occupaient de faire croitre les arbres,la terre aurait été à un moment une sorte de conservatoire génétique même pour les espèces animales.
.


et si ces etres existait toujours mais qu'on ne les voyait plus
vous connaissait l'effet kirlian.... un scientifique russe qui a photographier (sans le vouloir) son aura
essaya sur des plantes qui ont aussi une aura ,une feuille coupé en deux garde sont aura d'origine CAD sur la photo l'aura est entiere alors qu'il n'y a qu'une moitier de feuille

je suis entrain de lire les jardin de Findhorn ou il y a certaine chose interessante ,d'autre moins.....

pour rejoindre autrevie sur le role de l'homme dans la nature ,l'homme permet de decupler les forces de la nature
et d'accelerer sont cheminement vers le "climax" . encore plus en etant conscient de certaine choses
l'homme n'est pas exterieure a la nature ;il ce complete avec elle et il a un role a jouer
mais une zone laisser sauvage ou l'homme ne foule pas le sol ,permet a certaine forces de ce regenerer
les anglais pratique beaucoup ca apparament ,un ptit coin pour les oiseaux insectes animeaux et peut etre d'autre
me semble bien
ca depend aussi de la taille du terrain ,si on a quelque hectare laisser 50 m2 , c'est pas ca qui va manquer
Avatar de l’utilisateur
satya
Site Admin
 
Message(s) : 1571
Inscription : 15 Juin 2011 10:17
Localisation : aude (11)

Re: Zone 5

Message par autrevie3 » 07 Fév 2012 15:52

si la présence humaine a vraiment un impacte négatif le "manteaux" est constitué entre autre d'épines,arme blanche nauturelle contre mammifère,et empêche l'intrusion de l'homme dans ces zones.

je m'y retrouve c'est juste que c'est tres vaste de sortir des exemples sur le moment,ca fait un texte qui part dans tout les sens je sais bien,c'est difficile à suivre...c'est plus claire quand la belle palmé fait pas sont effet. je précise :mrgreen: quand je me laisse embarqué par elle,les habitué du forum la savent bien. mister green...

effet kirlian du spectre de la photo kirlian,la caméra est plus officieuse...ca me rappelle le Russe passionné de salamandre qui s'est fait repousser son bras emputé,oui tu si ablat une partie du corps la photo kirlian prendra comme pour la feuille une autre partie de la réalité ou
et oui tout le monde à son empreinte digitale spécifique et au niveau éthérique,même si à plein de niveau ca fluctue sans arrêt nous avons notre spécificité retracable,indentifiable...tel les flocons de neige si nombreux,sont pourtant tous unique,y a bien quelques tres rares sosies...
oui c'est bien de parler de cette technologie pour que l'oeil appréhende ce qu'il ne vois pas d'habitude,l'ouverture du 3 ème oeil rappellerait ces photos.
vous pouvez aussi prendre un voltmètre et "envoyer de l'énergie"...c'est tres visible,j'ai obtenu + de 4 ampères.
les corps éthériques humains sont plus nombreux et riche que ceux des animaux,notre palette émotionnelle est plus riche.
récemment une femme de 37 ans était chez moi et fallait sans arrêt en revenir à la différence de l'homme par rapport aux animaux...d'apres elles nous sommes au moins égale à eux...bref une grande pessimiste,mais j'ai tenu tête et c'est elle qui n'a pu me sortir ses arguments de fond.

il y a bien d'autre vies intelligentes que nous ne percevons pas avec nos yeux,j'en ai eu la preuve 2 fois,je ne sais pas si c'est l'endroit ou me "vider" quand c'est une expérience personelle...
:taistoi: sinon je peux dire orbes...(smart dust),ou mieux:rods...c'est un bon exemple,cette espèce de sèche fantomatique...dans une autre dimension.Le spiritisme est un sujet qui fut tellement à la mode à la renaissance,(échanges avec esprit humains désincarnés).bref je dis tout ca pour les sceptiques,ils sont forcément pas loin...
Modifié en dernier par autrevie3 le 07 Fév 2012 16:04, modifié 1 fois.
autrevie3
 

Re: Zone 5

Message par Nicollas » 07 Fév 2012 16:01

@autrevie : la différence entre le gorille et l'humain, ce n'est pas que l'un est bon et l'autre mauvais, c'est que l'humain accapare une place écologique démesurée.

On peut "booster" la nature, mais on est juste des gosses, on ne sait ^même pas vraiment ce qu'est le climax, les théories ont changé depuis la dernière décennie.
En même temps, on a déjà fait des dégats parfois irréparables. On a détruit les grands herbivores, il faudra peut etre prendre leur place ? Autre exemple, qui date un peu, c'est qu'en amérique, les animaux qui propageaient les avocats n'existent plus (imaginez la bestiole, pour avaler un noyau d'avocat...). Les avocats dépendent des hommes pour survivre.

Une gestion écologique par les humains, on en a des exemples avec les peuples premiers : amérindiens, aborigènes ... Mais on est loin d'y être, alors il faut arrêter de jouer avec le feu, avant que nos arrières arrières petit =s enfants le réutilise aussi bien que ces peuples premiers. D'ici là on a besoin des zones 5, aussi comme réservoir d'animaux, d'insectes, etc
Nicollas
 

Re: Zone 5

Message par autrevie3 » 07 Fév 2012 16:25

En écologie, le climax désigne l'état final d'une succession écologique et l'état le plus stable dans les conditions existantes.
c'est sur qu'en perdant nos forêt primaires nous avons perdu une réel valeur morale de ce qu'est l'expression la plus aboutie de l’expression de la vie
Bildenberg à fait cryogénisé beaucoup de gènes d'espèces et conserver beaucoup de génétique végétale dans son arche de noée sous les glaces nordiques..
quand ont voie les fresques sur les mures de l'aéropore de Denver ont voie bien de des élites pensent ramener les espèces disparue par le clonage...
ont nous fait bien sur croire en surface que ca marche pas....mais certains ont été aidés par les petits gris (de zeta reticuli :serpo,breda etc) et savent tres bien cloner sans créer de vieillissement prématuré.
je dis pas que c'est la solution,je dis que c'est une solution.
qui peux expliquer qu'un couple de dodo à été retrouvé je ne sais plus ou en nouvelle Zélande?
si la terre serait bien creuse il y a des fuites comme quoi les espèces y sont protéger (conservés)
Amiral bird parle de mamouth...combiens d'espèces migrent ont ne sait pas ou,anguilles,certaines chauves souris,oiseaux même...
je me disperse
l'humain par rapport au gorille...je crois pas qu'ont puisse affirmer que l'humain est individuellement responsable des erreurs collectives,comme je l'ai fais remarquer quelque part,quand nous naissons nous n'avons d'autres choix que d'accepter tout,tel une éponge qui se gorge d'eau,jusqu'a avoir la maturité de remettre en causes les actions des nos ainés,voir d'agir à l'inverse d'eux.
mais c'est pas facile quand ca implique la manne nourricière etc...nous préférons en tres grande majorité fermer les yeux sur certaines réalités afin de bénéficier du confort sécurité besoin vitaux technologie qu'ont nous tend,comme le dit Soral seul une minorité cherche à prendre en mains son destin,il en va de même pour les conséquences collectives de nos actes.
"consommer" est devenu un piège sournois,la solution est toujours proposé dans la société,un logement,de quoi se déplacer etc...et si tu considère qu'"il y a mieux,débrouille toi par toi même,ont veux pas des tes solutions new ages,certains veulent perpétuer nos conditions serviles pour "contrôler" la masse.
au finale il y a 400 familles de super riches (surement moins depuis les actions des dragons blancs),puis 12 représentants de chaque lignés génétiques humaines qui prennent les décisions...donc oui,la fourmillière est stupide en agissant court terme "survie" "croissance économique",mais l'humain en lui même est très intelligent et peux changer les choses jusqu'a réduire son besoin d'espace écologique voir même inverser sa dégradation par une aggradation vertueuse pour l'épanouissement des expression de vies qui se manifestent dans les différent règnes.
nous sommes obligé de figé le potentiel humain pour parler de sa liberté d'action en zone 5...ont peux figer à partir de ou vous voulez,du plus pessimistes aux plus optimistes,tout le monde a son propre point de vus anthropologique par rapport à son vécu,ou ses lectures
si encore il ne s'agissait que de nos habitations qui détruisent les milieux nous aurions de la marge,ce sont surtout les routes...si on libère les procédés de génération d'ondes scalaires (impossible de conserver des frontières).
bref il y a un dogme télévisuel qui nous fait croire que nos activités sont responsables de la destructions des milieux,mais c'est parce que ont ne nous laisse pas vraiment le choix technologique de creer des alternatives fiables pour diminuer notre impacte.
c'est une histoire de quelques personnes qui créent tout se bourbier,faut pas se sentir responsable par nature en tant que homo sapiens ou autres homos (c'est même tabout de parler "race")l’allemagne aurait gagnée,nos points de vus majoritaires serait tout autres,les vainqueurs écrivent l'histoire vous savez bien.
notre comportement en zone 5 découle de notre organisation collective (politique)
ce ne sont pas des principes moraux qui empêcherons des "executant" de tout détruire,nous sommes responsable toujours,indirectement,des conséquences de nos actions les plus "banales"en acceptant de consommer et de nous intégrer à un système corrompus par le pouvoir d'une toute petite poignée de personnes.
la est l'erreur...c'est ca qui ma vite saouler des la maternelle,en plus de devoir rester sur place faut que tout le monde écoute un seul esprit communiquer sa vision "pro-mondaine" c'est forcément un apauvrissement si les jeunes restent aussi nombreux face aux même sources d'enseignement (trop souvent devenu obsolète),suffit de regarder de quand dates les disciplines de l'esprit qui font les matières "scolaires" des jeunes...comment voulez vous que ca change,quand seul les autodidactes découvrent les supercheries monumentales à tout les niveaux. :pleur4:
Modifié en dernier par autrevie3 le 07 Fév 2012 17:13, modifié 1 fois.
autrevie3
 

Re: Zone 5

Message par Vladivostok1919 » 07 Fév 2012 17:08

Au nord de San Francisco, le Centre Eco OAEC - ou se trouve certain grand sage de la permaculture US - se trouve au milieu d'une propriete de 40 hectares, dont 30 de forets (zone 5) avec plusieurs collines, et un cours d'eau qui passe au milieu.
Eux consacrent effectivement un peu de temps a gerer cette zone 5, avec quelques similarites avec ce que fait Autrevie.
Le but est de ralentir ce cours d'eau, en mettant des branches d'arbres dans le sens contraire a la pente (voir Autrevie plus haut), ou creer 1 ou 2 barages un peu a la maniere des castors (desormais absent du paysage), simplement en amassant des branches sur un goulot d'etranglement du ruisseau.

Le principe pour l'eau est resume ainsi -Slow it, Spread it, Sink it - donc ''La ralentir, la rependre, la faire penetrer dans le sol", et Brock Doleman, qui enseigne la Permaculture ici, repete souvent "What would water want ?" (en echo au traditionnel et puritain "what would Jesus want ?", que les Americain cathos integristes repetent souvent).

Ces principes sont valables pour la construction des batiments, le positionnement des buttes, mais aussi pour l'optimisation de la zone 5.

Eclaircir entre les arbres en y mettant de temps en temps les chevres, limitees a une zone restreinte avec un enclos electrique mobile.
Ils ont fait aussi quelques tentatives apparement reussies de feux de sous bois a basse intensite, comme le pratiquaient les indiens Californiens dans leur gestion de la foret. les indiens de Californie geraient vraiment leur zone 5 (voir les 2 bouquins "Tending the wild' et "Lost Fire").
Il y a un interet croissant en ce moment pour ces techniques, sans que cela soit vraiment vu comme un outil de design, mais par simple experimentation.

Leur zone 5 est une foret jeune, comme la quasi totalite de celle que l'on trouve en France. Il y a 100, 150 ans, il n'y avait plus d'arbre, a cause des coupes claires. C'est pour cela que les cours d'eau sont encore trop rapides sur les pentes, les arbres se font beaucoup de competitions... etc
L'intervention sur la zone 5 correspond donc a un coup pouce, et qui se fait le plus souvent dans l'optique d'accelerer un processus naturel (chute des branches mortes, selection des arbres les plus sains,,etc) et comme je l'ai dit plus haut, ralentir l'eau.

Dans le sud de la France par exemple, le Narbonnais d'ou je viens, la foret se resume a une quasi "monoculture" de pin d'Alep, dont le destin et de servir de combustible pour les inevitables feux de forets des mois de juillet/aout, puis d'etre remplace sur les versants des collines par un couvert impenetrable de chenes Kermesse. C'est la succession ecologique typique pour la region.
La guarrigue se situe dans les dernieres etapes d'une erosion qui mene a la pure et simple desertification.
Je ne concois pas que un permaculteur dont c'est la zone 5 ne cherche pas a devier cette succession, et soit content d'une zone 5 constituees de Pin d'Alep. Une orientation possible est tout simplement la reintroduction d'arbres qui abondaient dans la region, il y a 1000, 2000 ans, (chenes verts, chenes blanc, baguenaudier, arbousier...etc)

ps: desole, pas d'accent et pas le temps de corriger ca...
Avatar de l’utilisateur
Vladivostok1919
 
Message(s) : 299
Inscription : 07 Sep 2009 12:30
Localisation : San Francisco

Re: Zone 5

Message par autrevie3 » 07 Fév 2012 17:57

diantre voila qui est bien dit!
j'attendais ton intervention avec impatience je savais que tu irais dans mon sens. :merci:
comme le dit Franck Nathié face aux écolo puritain qui aiment leurs désert du Larzac,vaux mieux planter de l'ailanthe que de rester béa devant les petites herbacés qui y survivent misérablement,c'est bien beau les déserts...mais il y a plus vivant,riche en diversité.,l'ailanthe disparait naturellement lorsqu'une canopée la supplante en hauteur,tel du boulot ou autres pionniers...
les déserts sont fait par l'humain aidé par les herbivores qu'il adore croquer.
les indiens équatoriaux replantent des arbres immédiatement qu'un gros arbres est tombé,(au lieux de laisser faire).
autrevie3
 

Re: Zone 5

Message par claudeduvar » 07 Fév 2012 20:19

bien d'accord avec vous

on a du mal à imaginer mais un sol laissé à lui même disparait sous l'effet de l'érosion, la MO s'accumule et il n'y a pas assez de vie pour le digérer à force et donc lpour le transformer, le structurer, sous l'effet des pluies se sol s'en va tapisser le fond des océans, la roche est mise à nue et le cycle reprend.

bien sur il faut du temps mais à l'échelle de l'espace ce n'est rien.

l'homme intervient souvent dans ce process.
claudeduvar
 
Message(s) : 139
Inscription : 22 Déc 2008 21:52

Re: Zone 5

Message par autrevie3 » 07 Fév 2012 21:28

j'ai du mal à te suivre par contre.
la matière organique s'accumule et il n'y a plus assez de vie pour le vivifier alors ca se fait emporter jusque dans les océant? rankosols (difficultés d'implantation des herbacés)
les limonts sont des particules de matières organiques qui peuvent s'envoler,alors oui je vois ou tu veux en venir.
(les argiles c'est de la roche décomposée,entrainés par lessivation)
si les concepteur du complexe argilo humique ne sont pas assez présent en effet ca dois filer dans tout les sens,seul les vers non épigés ramène de l'argile amélioré en surface,les épigés font du limon argileux (argileux humique),les champignons et les racines/végétation herbacé retiennent des vents et protègent des pluies les matières limoneuses ou argileuses.
l'humain devrait agencer des endains en perpetuelles mouvement,inferieur à 80cm et les plus marges possibles en intégrant eisenia foetida,l'élite des épigés,vers "domestique" devrions nous l'appeler,tel l'abeille "domestique",l'hirondelle "domestique" etc...
et abuser de l'emploie de sous étages adaptés.(comme l'Arctostaphylos uva-ursi par exemple)
,ce dont tu parle est peux être aussi l'effet des conifères qui ont des racines qui s'éloignent sans créer un complexe chevelu racinaire,j'ai plus le noms en tête,il est fréquent de voir les racines des conifères car il ne retiennent pas la terre,leurs humus est marron,c'est pas la noirceure d'une décomposition équilibrée en carbone azote,comme le hêtre,orme,noisettier.
quand c'est noir ca semble mieux tenir que cette poudre marron trop riche en carbone,(je trouve).ca s’envole,se fait emporter facilement,ca prend feux...
les coupes à blancs montrent vite les conséquences du manque de sous étages.
les monocultures sont en cause.
Modifié en dernier par autrevie3 le 09 Fév 2012 12:18, modifié 1 fois.
autrevie3
 

Re: Zone 5

Message par claudeduvar » 07 Fév 2012 22:02

c'est tout à fait ça, tu décris bien le systéme, certains climax n'évoluent pas vers la forêt ( c'est notre coté gaulois qui voit la forêt comme un aboutissement), la garrigue, les deserts de sable ou de glace ont toujours existé. la steppe, la savane ne se transforment pas en forêt et sous certaines conditions, absence de vers de terre, de champignons etc la matière organiques s'accumule sans se transformer en complexe humique, elle est donc vulnérable. il y a dans les fonds sous marins de véritables plaines de MO. le plus important c'est la diversité, la vie dans le sol si en plus il y a de l'humus tant mieux mais seul c'est un peu comme nous on a besoin des autres pour s'éclater. :malin1:
claudeduvar
 
Message(s) : 139
Inscription : 22 Déc 2008 21:52

Re: Zone 5

Message par autrevie3 » 08 Fév 2012 10:27

Je viens ajouter quelques pierres pour défumiser mes propos plus haut...
si on pose de électrodes sur nos corps pour mesurer notre champs bio énergétique,et qu'ont fait défiler des photos plus ou moins jolie d'humain de sexe opposé à la personne étudié ,le corps commence à réagir à la photo qui va suivre à la photo actuelle,comme si une partie de nous savait que la prochaine photo allait être une personne"belle" (apparence se rapprochant du nombre d'or),
nous avons étudiés le champs magnétique,qui pulsé comme un coeur qui bat est nommé le réseau Schumann,est mesuré en Hertz,ont peux l'appeler aussi la fréquence angulaire.
bref elle est bien étudié et on remarque que les fluctuation coïncident parfaitement aux émotions émis par beaucoup d'humains en même temps.. (toujours un tout petit peu à l'avance,ca commence un jour avant en générale) d'un évènement qui nous affectera en grand nombre,(genre médiatisation du 11 11 11) la peur la haine etc modifient la résonance terrestre prouvant notre impacte "éthérique" sur elle,ce qui a le plus d’impact apparemment c'est la compassion sur le champs de résonance terrestre(normale que les émotions de vies (constructives ou respectueuses) soit plus fortes que celle chaotique)(ces info sont dans un Nexus ou un top secret)
donc le virus humain est bel est bien en évolution vers une syntonisation des fréquences qui régissent la vie ou bien,s'autodétruira.
beaucoup de civilisation s'autodétruisent,et des races à la conscience plus évoluer nous observent en respectant notre libre arbitre,ils corrigent nos erreurs quand c'est trop grave (genre éteindre le noyaux en fusion de la centrale de Tchernobile,qui allait à 3 jours pres faire céder la dalle qui mène vers les bassins de refroidissement (cela aurait générer une explosion thermonucléaire 37 fois supérieur à celle d'Hiroshima),bref ca aurait pomper la froidure au dessus de nous et congeler tout le monde,comme certains mammouths en Russie qu'ont a retrouver morts encore entrain de déglutir de l'herbe.(entre autre)
en plus chaque grosse explosion perturbe notre ligne temporelle,vous pouvez trouver bien des photos de bombes atomiques explosant créant des failles spéciaux temporelle (vision d'étoiles,galaxies,voie lactée)...le trou dans la couche d'ozone n'est pas un ama de co² ou de méthane mais les conséquences de nos bombes atomiques que certains faisait péter en altitude et qui de ce fait détruisent les strates atmosphériques.
,il est étonnant de voir que les couches atmosphériques font entrer en résonance nos pensés...que nous balancions des ondes pulsés vers les cieux ou dans la terre,un écho nous revient inéluctablement. (haarp ou machine à tremblement de Terre qui est une Invention Russe à la base)
autrevie3
 

Re: Zone 5

Message par Nicollas » 08 Fév 2012 12:15

En même temps rien ne dit qu'il faille faire des zones 5 maintenant et n'importe où. Ces zones sont plus importantes aux amériques par exemple, qui est resté plus sauvage qu'en Europe (mais que veut dire sauvage quand on connait l'influence des amérindiens sur le paysage ?). Les forêts primaires restantes devraient être des zones 5.

Pour les zones fortement dégradées, je pense aussi qu'il faille y injecter des soins humains (même en important des espèces étrangères), et d'ailleurs un des pattern d'Alexander est de s"installer dans des zones dégradées pour les soigner plutot que de s'installer dans les zones préservées au risque d'aller les dégarder.

Enfin perso tant qu'on sera aussi nombreux (en Europe), je ne sais pas à quel point on peu parler de zones 5. Ca fait parti d'un idéal de permaculture, tout comme les sociétés permacoles cohabitant avec elles.

LLa zone 5 ça ne correspond pas vraiment avec une société nomade type chasseur cueilleur, je pense que c'est plus une notion de société sédentaire horticole, et la permaculture est un modèle de société horticole pour moi
Nicollas
 

Re: Zone 5

Message par moilamain » 08 Fév 2012 17:37

Pour apporter mon grain de sel :

- Il y a ceux qui ont une zone 5 à eux, les fermiers par exemple... et pour ceux-là, libre à eux d'utiliser ou non la zone 5 comme il le souhaite, cueillette, greffe, implantation d'essence, ou rien... chacun voit, c'est son choix
- il y a les communautés qui ont des zones 5, l'utilisation de ces zones dépendra aussi des nécessités de la communauté, ceux qui ont tous à disposition dans les zones 4 ou inférieures, pourront laissé la 5 à la nature... encore une histoire de choix et de nécessité...
- Il y a les zones géographiques désertes sur le globe, où l'homme ne met jamais les pieds... cela peut être considéré comme une zone 5 de l'humanité... tut comme des parcs zoologiques interdit à l'homme ....etc.

La zone 5 est un concept qui englobe à mon sens, un UNIQUE élément, qui est celui de la distance... la distance entre l'homme et la zone.
plus la zone est proche d'un lieu de vie humain, plus l'homme aura l'envie d'y aller, ou voire même tout simplement de la "considérer"... ce qui est également pour moi une façon de l'inclure dans notre vie d'humain... même si on n'y mets pas les pieds, le fait de la nommé zone 5 l'inclut dans un système de zonage culturel et non naturel

Qui a une zone 5 à lui ? (je parle pas uniquement en terme de propriété foncière, mais en terme de zone incluse dans un design)
Perso, la zone 5 chez moi, c'est tout ce qui est au-delà de la zone 2 (zone 0 : maison / z1 : cour-poulailler-garage-bois / z2 : potager-compost)
moilamain
 

Re: Zone 5

Message par autrevie3 » 08 Fév 2012 18:41

tres interessant ce que tu dis nicollas,
mais quel dommage de toujours dresser un Paterne à l'Ethique d'une action,une pensée,une molécule,une sélections,etc...
autrevie3
 

Re: Zone 5

Message par Nicollas » 08 Fév 2012 18:51

Je ne suis pas sûr de comprendre ce que tu veux dire, mais moi j'aime bien les pattern, ça structure la pensée. Surement mon côté informaticien.
Nicollas
 

Suivant

Retour vers La permaculture

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité