Permaculture à grande échelle.

Avec la nature et non pas contre elle...

Re: Permaculture à grande échelle.

Message par moilamain » 17 Jan 2013 11:21

AlexdelaThure a écrit :Voilà une parfaite mise en pratique de la permaculture. Ne pas vouloir toujours plus mais améliorer ce que l'on a déjà.


améliorer ce qu'on a ou vouloir plus, c'est un peu du pareil au même...

Jean-Martin Fortier donnera une conférence à Paris en mars : http://terra-vitae.org/2-mars-2013-conference-sinstaller-bien-vivre-sur-une-ferme-a-echelle-humaine-avec-jean-martin-fortier/
moilamain
 

Re: Permaculture à grande échelle.

Message par satya » 17 Jan 2013 11:36

AlexdelaThure a écrit :Ce qui est génial en plus avec la ferme de la Grelinette et c'est ce que je voudrais appliquer chez moi, c'est qu'ils ont atteint leur objectif, nourrir 250 familles sur moins d'un hectare.


je suis en train de le lire ,et il ne me semble pas qu'il nourrisse 250 famille ,faut arreter de delirer.
il fait 100 panier ,et il vend sur les marchés (kiosque ).

ils sont 4 a bosser ,plus de la main d'oeuvre pour la pêriode de recolte.

ce livre est trés special ,enfin les methodes pratiqués sont ....trés conventionnel ....en bio quoi.

il y a quelque bon conseil mais faut gratter ,leur planification est interessante.

aprés c'est ,travail du sol ,fertilisation (achat de compost + granulé de fiente de poule elever en batterie 8| ),bataille contre la mauvaise herbe ,ya tout un chapitre sur le binage ,maladie et ravageur a gogo ,......investissement de fou ,travail de fou ,vente a des prix de fou reservé aux bourgeois.

même pas d'association ,pas de haie , de la ligne de legume ........

pour la tomate en serre chauffé (tout au long de l'année pour chasser l'humidité),il greffe chaque pied ,culture sur plastique polyethylène, 2.5 pied au m² ,enfeuillage ,engrais tout les mois ,granulé et sulfate de potasse ,et il parle de vrai tomate en comparant avec la culture hydroponique.


rien de nouveau,technique classic ininterressante ,en plus le bouquin est trés tourné sur le profit ,la tune ...etc
on en oubli qu'on est la pour nourrir des gens.

j'ai du mal a digerer ce genre de bouquin ,"pour une agriculture de demain".

il y a une phrase magnifique ,il n'arrive pas a ce justifier d'utiliser des granulé de fiente de poule elever en batterie ,donc:
"l'important est d'arriver à produire des legumes et ,en ce sens, je crois qu'il vaut mieux adopter des solutions eprouvées".

deçut par ce livre québécois de surcroit.....j'espere vraiment qu'il y a une autre façon de produire des legumes
Avatar de l’utilisateur
satya
Site Admin
 
Message(s) : 1571
Inscription : 15 Juin 2011 10:17
Localisation : aude (11)

Re: Permaculture à grande échelle.

Message par alexdanslesnuages » 17 Jan 2013 12:32

Si tu as le livre, p171, "Les Jardins de la Grelinette aujourd'hui". Plus de 200 familles. Bien vu satya. C'est quand même beau de rêver. 100 familles sur 6 mois et le reste en kiosque.

Si tu ne pratiques pas un minimum de pratiques culturales, ton projet est voué à l'échec. Le temps qu'un petit monde permaculturel se mette en place, il te faut au moins 5 ans le temps de planter, que cela pousse, ...

Pour les associations, je suis d'accord mais si tu regardes bien le livre, il le fait avec les engrais vert.

Pour la tomate, tu dois vivre dans une région avec un beau climat. Dans le nord, en Belgique ou au Canada, qui dit tomate mal protégée, dit mildiou assuré.

C'est vrai, on arrivera à nourrir le monde sans un balle dans la poche. :-/ ................ ou pas. Tant qu'il y aura un système économique, il faudra faire avec. Je peux t'apporter du TNT pour faire sauter les bourses et les banques si tu veux ^^ ou tu peux partir vivre en Amazonie et cultiver ta petit parcelle. Je sais pas encore pendant combien de temps mais tu peux tester.

Pour les investissements de base, je suis en pleine démarche administrative et pour l'instant grâce aux aides publiques et un microcrédit "Développement durable" je suis presque à 30.000 € de capital pour débuter. Le seul souci, il demande que le projet soit déjà bien avancé donc avoir son espace de culture, faire une étude de marché, un plan financier, ... Autant pour moi, après rendez-vous sur rendez-vous les types me disent que c'est un beau projet viable et tout mais bon faut voir dans 2, 3 ans. Et quoi 100 balles et un mars aussi, mais à chaque fois ils me prennent mon plan financier les malinois^^

Le mieux pour quelqu'un qui commence, être suivi par une ruche ou couveuse d'entreprise et être patient ^^

Le principe du panier bio est équitable pour le producteur comme pour le consommateur. Après si certains en profitent, c'est leur problème et c'est au consommateur à faire la remarque ou à aller chez un autre producteur.

Page 41, il y a un plan de leur lieu de vie. Je vois des haies, un jardin d'eau, des ruches, un verger-poulailler.

Amicalement, Alex.
Modifié en dernier par alexdanslesnuages le 22 Fév 2013 01:28, modifié 3 fois.
"Retournez à vos livres et à votre fauteuil. Plantez vos arbres regardez les pousser. Si plus de gens chérissez leur foyer plus que l'or ce monde serait un endroit plus joyeux" Thorin à Bilbon ou quand la fantaisie prend un léger goût de réalité
Avatar de l’utilisateur
alexdanslesnuages
Site Admin
 
Message(s) : 1208
Inscription : 16 Nov 2012 13:28
Localisation : Hainaut - frontière franco-belge

Re: Permaculture à grande échelle.

Message par satya » 17 Jan 2013 13:48

j'ai rien a prouver c'est pas moi qu'est ecrit le bouquin.

AlexdelaThure a écrit :Si la permaculture ne montre pas qu'elle peut en plus de nourrir le monde, verser un bon salaire, elle restera dans les cartons.


le seul hic ,c'est que je ne vois pas ce qui rapproche ces technique de la permaculture.
on reste sur du traditionel ,bio &Co

AlexdelaThure a écrit :Si tu ne pratiques pas un minimum de pratiques culturales, ton projet est voué à l'échec.

merci du conseil
restons dans les rails ,n'experimentons rien ,surtout si on demande des aides il faut bien rentabiliser sinon on nous les reprends :-/

AlexdelaThure a écrit :enfin peut être que tu gagnes 3 ou 4000€ par mois. A ce moment là, fait ton truc à ta façon mais pour ceux qui se lance ce n'est pas aussi simple.

on ce lance aussi ,mais ça n'excuse rien ....bien au contraire

AlexdelaThure a écrit :Pour la tomate, tu dois vivre dans une région avec un beau climat. Dans le nord, en Belgique ou au Canada, qui dit tomate mal protégée, dit mildiou assuré.


oui est alors ,je ne critique pas la serre ,c'est plus la gestions de plante malade du a de mauvaise pratique ,toujours plus(de soin ,traitement..) pour contrecarrer la monoculture.......original quoi.

AlexdelaThure a écrit :Pour le travail de fou, bah chacun son métier, si tu veux, il y a couvreur aussi, mécanicien, ... mais tu verras, on ne compte pas nos heures surtout en tant qu'indépendant. Mais pour moi, ce n'est pas du travail, c'est presque du loisir car je réalise mon rêve.

Pour les prix, c'est totalement faux. Le principe du panier bio est équitable pour le producteur comme pour le consommateur. Après si certains en profitent, c'est leur problème et c'est au consommateur à faire la remarque ou à aller chez un autre producteur.


t'est tu deja occupé d'un jardin??? nan par ce que biner des heures c'est pas trés gratifiant ,même si il dit que c'est la qu'il ce sent en comunion avec la terre ,en même temps j'ai jamais biner de ma vie peut etre que je rate un truc.
pourquoi ne pas chercher d'autres techniques ,richard wallner ,emillia hazelip me semble beaucoup plus en avance ,ou dumoins adopte des technique plus moderne.
moderne dans le sens :respect et comprehention du sol ;là il parle de sol vivant et passe encore les fraise avec son motoculteur ,biner un sol c'est le meutrir ,enfouire un engrais vert ...... :/
moderne dans le sens ,on exclu tout travail inutile ,semis direct ,couveture antiherbe et qui "fertilise", association ,non labour , apport exterieur minimum.......on avance quoi ,EVOLUTION ,EXPERIENCE ,APPRENTISSAGE.
moderne dans le sens on ne refait pas tout depuis le debut chaque année.


là a grelinetteland ,c'est regression , regréssion par ce qu'ils parle de sol vivant,alors qu'il ne l'ai pas.
regressions par ce qu'il se mettent en avant ,en ecrivant un livre pour montrer quoi ???
des pratiques arcahiques , drainage a gogo ,arrosage a aspersion...ETC

AlexdelaThure a écrit :Si je ne te connaissais pas grâce aux autres messages intéressants que tu postes, je dirai que tu es un de ces conventionnels planqués derrière un pseudo qui essaye de discréditer des projets qui pourront aider le monde à évoluer. Malheureusement sans tracteur ni produit chimique, c'est là que le bât blesse.


ou est l'evolution??????
les motoculteurs ,et le cuivre/soufre/sulfate de potasse c'est là que le bat blesse.

je n'ai rien contre ce personnage ,ni cette ferme qui me semble "correct" dans leur pratique.

mais je ne vois rien de soutenable pour demain ,c'est trés classic dans toute leur pratique ,avec des plus et des gros moins.

mais quand on m'annonce "une ferme exemple pour demain" je suis deçut ,le pépé a coté de chez moi a les même pratique ,et a beaucoup moins d'intervention.
ce qui me saoul c'est beaucoup de gens vont ce caller sur ce genre de pratique ,du genre toi alex.
et ça c'est dommage par ce qu'il y a mieux a faire que d'investire dans des motoculteurs ,et passer sont emps a biner ...
mais c'est plus simple que de ce gratter un peu la téte pour trouver d'autre façon ,qui demande moins de temps,moins d'intrant ,moins de traitement ,et ducoup pouvoir vendre des produit moins chere pour TOUT LE MONDE.4$ les 2 poivrons :triste1:

une ptite phrase qui resume l'ambiance :"le chevreuil doit etre considéré comme une menace importante . ce dernier peut manger l'équivalent de plusieurs milliers de dollards en une seule nuit...."
les tournures sont des plus desagréable ,regarde la vidéo d'emilia Hazelip ,il y reigne une toute autre ambiance.
mais bon ça on s'en fout.

desolé j'ai la critique serieuse ,mais arretons dire que ce sont des pratique revolutionnaire ,pour demain.
ces pratique sont trop dependante de plein de choses........pas pour demain quoi.
a+

edit :est ce que produire pour 200 famille sur 1 hectar est resonable???????
Avatar de l’utilisateur
satya
Site Admin
 
Message(s) : 1571
Inscription : 15 Juin 2011 10:17
Localisation : aude (11)

Re: Permaculture à grande échelle.

Message par moilamain » 17 Jan 2013 14:30

je pense que tu es déçu car tu t'attendais à un livre de permaculture, non ?

ce n'est pas le cas, ce n'est pas un livre de permaculture ni de ferme en permaculture.
ce livre présente une manière rentable de faire du maraichage.

le maraichage, en soi, c'est pas un système très évident en permaculture... c'est ce qu'il y a de plus énergivore...

faire des associations de légume en maraichage... difficile, ça complique la récolte, le désherbage...

ce livre est surtout fait pour montrer un système de maraichage très rentable avec peu de moyen. Qu'importe la philosophie...

Perso, je pense que c'est un bon livre pour les maraichers qui veulent se lancer. Il se complèterai très bien de livre sur la permaculture, en vue d'approfondir certaines pratiques.

Sinon, les gars, faut arrêter de penser qu'un maraicher bosse pour nourrir le monde... c'est la Terre qui nourrit l'humanité pas le maraicher.
Les premières considérations d'un maraicher quand il choisit une variété, c'est la productivité, donc la rentabilité...
et les Wallner et Hazelip n'ont pas envie de nourrir 100 familles.... leur but est plutôt de développer une activité de vie qui leur permet de s'épanouir.
moilamain
 

Re: Permaculture à grande échelle.

Message par satya » 17 Jan 2013 14:51

merci Moilamain ...de recadrer tout ça

moilamain a écrit :les Wallner et Hazelip n'ont pas envie de nourrir 100 familles.... leur but est plutôt de développer une activité de vie qui leur permet de s'épanouir.


donc vivre ,et permettre a d'autre de manger sainement.
nourrir 200 famille ,et aprés ....si tout les sous gagné passe dans les méga frais (même si c'est l'etat qui subventionne ,mais ça c'est une histoire de conviction)

nourrir 200 famille avec des frais exorbitants ,ou alors en nourrir 50 avec peu de frais et du temps
le choix pour moi est vite fait.....mais c'est un choix que chacun fait mais je comprend pas qu'on puisse encore tomber dans le panneau

en tout cas pour 20$ on peut visiter ce genre de jardin ,c'est cool non et la conference est a 10euro...genial c'est ça l'avenir :hehe:

moilamain a écrit :Sinon, les gars, faut arrêter de penser qu'un maraicher bosse pour nourrir le monde... c'est la Terre qui nourrit l'humanité pas le maraicher.


je compte bien la dessus ;j'ai confiance ,et je crois bien qu'on ce prend trop la téte pour rien ,ça peut etre trés simple.........ou alors je réve .....mais je ne suivrai jamais les façon de faire de ce genre de ferme...quitte a bouffer des chataigne :langue3:

a+
Avatar de l’utilisateur
satya
Site Admin
 
Message(s) : 1571
Inscription : 15 Juin 2011 10:17
Localisation : aude (11)

Re: Permaculture à grande échelle.

Message par vegan71 » 17 Jan 2013 16:02

1000 tonnes de fumier a l'hectare c'est enorme
vegan71
 
Message(s) : 122
Inscription : 09 Fév 2011 19:19

Re: Permaculture à grande échelle.

Message par saturnin77 » 17 Jan 2013 16:23

En permaculture, le maraichage serait inutile puisque chaque indivinu, famille ou communauté tirerait ses denrées dans leur environnement proche et par leurs propres activités?

A cuba, 350 familles sur quand même ça parait productif même pour du maraichage lol!

Au bec hellouin aussi ça parait bien productif, la permaculture couplé avec le maraichage(bio intensif) c'est une bonne experimentation mais pas forçément la meilleure.
Oui c'est énorme le fumier, mais ils s'inspirent des maraichers du xixeme siècle de paris qui avaient à disposition les excrements de toute la populasse.
Le maraichage c'est hyper-difficile, même pour eux qui avaient des ressources financières. heureusement qu'ils ont de la main d'oeuvre de stage gratuite(les stagiaires payent :mrgreen: )
Avatar de l’utilisateur
saturnin77
 
Message(s) : 328
Inscription : 27 Mars 2012 01:15

Re: Permaculture à grande échelle.

Message par moilamain » 17 Jan 2013 17:06

au BEc Hellouin, les 20 camions étaient pour créer, au départ, un sol qui n'existait pas avant... z'avaient que 10cm de sol... z'en ont 20 maintenant !
ensuite, vu qu'ils utilisent le semoir Coleman, ils ne peuvent mettre du paillage (donc pas d'amendement sous cette forme) et comme il faont 4 à 5 récolte par planche dans l'année, ça fait un max d'export !
Donc apport de compost obligatoire (ou alors NPK en perfusion...), mais là, plus la peine de recréer un sol, faut juste équilibrer la balance export/import.

Je vois souvent passer les formations proposé par Agrobio Périgord aux paysans bio du département, ça parle bcp bcp de thune, de commercialisation, de comment trouver des clients... et jamais de "nourrir le monde" ...
satya a écrit :nourrir 200 famille avec des frais exorbitants ,ou alors en nourrir 50 avec peu de frais et du temps
le choix pour moi est vite fait.....mais c'est un choix que chacun fait mais je comprend pas qu'on puisse encore tomber dans le panneau

tout à fait d'accord !
saturnin77 a écrit :En permaculture, le maraichage serait inutile puisque chaque indivinu, famille ou communauté tirerait ses denrées dans leur environnement proche et par leurs propres activités?

y'a pas de règle générale à tirer de la permaculture de ce genre là.
un plombier permaculturel n'a pas forcément l'envie ou le temps de s'occuper de sa production alimentaire. Et comme y'a plein de gens qui ont besoin de ses services et plein d'autres qui s'épanouissent dans la production de nourriture, y'a une économie qui se crée avec des spécialisations. Chacun à sa place et les vaches sont bien gardées.
La création d'environnement où la bouffe est à disposition pour tout un village, genre des arbres fruitiers dans les rues piétonnes... ça garantie pas que tous les citoyens ont le temps et l'envie de ramasser des noix dans le caniveau. Surtout pas les grabataires...
moilamain
 

Re: Permaculture à grande échelle.

Message par alix » 17 Jan 2013 17:58

en fait la permaculture c'est comme la société actuelle , chacun est spécialisé , chacun est déconnecté de la production de nourriture , il y a ceux qui produisent à manger et ceux qui vendent leurs connaissances , en fait il y a les maitres et les esclaves c'est y pas bien la perma
alix
 
Message(s) : 1186
Inscription : 30 Jan 2010 18:20
Localisation : dordogne

Re: Permaculture à grande échelle.

Message par satya » 17 Jan 2013 18:31

moilamain a écrit :La création d'environnement où la bouffe est à disposition pour tout un village, genre des arbres fruitiers dans les rues piétonnes... ça garantie pas que tous les citoyens ont le temps et l'envie de ramasser des noix dans le caniveau. Surtout pas les grabataires...


une belle image ,des espaces jardin foret ,ou la populass du village vient ce servir et entretient ce jardin .
et il ne faut pas faire les choses en pensant au "grabataire"....je vois bien des enfants s'amuser et se gaver de fruit .....


tout le monde devrait avoir un ptit coin d'aromatique ,quelque vivace et 3 fraises ....voir plus
et le gros de la nourriture serais fourni par des producteurs

il y a peut etre quelquechose de trés important au fait que tout le monde devrait faire pousser un peu de ce qu'il mange...
ça ratacherai un peu les hommes a la terre ,et peut etre ce rendrait ils compte des choses nefaste qu'ils font a leur environnement.

ça devrait au moins etre obligatoire dans les ecoles....ça apprend la patience au gamin ,on ne peut pas faire poussé les plantes par la force,le pouvoir ou l'argent....uniquement douceur,comprehention et patience......
Avatar de l’utilisateur
satya
Site Admin
 
Message(s) : 1571
Inscription : 15 Juin 2011 10:17
Localisation : aude (11)

Re: Permaculture à grande échelle.

Message par alexdanslesnuages » 17 Jan 2013 19:29

C'est dommage. Ce monde dont vous parlez n'existera peut être jamais. Est ce que les gens sont prêt ou tout simplement veulent-ils le faire ? C'est pour cela que la question est posée en début de post. Moi à chaque fois que j'en parle, on me dit que c'est un retour en arrière en mode "La petite maison dans la prairie."

Le souci : on peut se dire que tout va s'arrêter et ça bientôt. Je lui donne même plus 10 ans à ce système. Et quoi, que va t-il se passer ? Des gens affamés qui quittent les villes et vont envahir les campagnes. C'est pour cela qu'il faut un changement maintenant même si on doit faire des concessions. Je n'ai pas envie de voir mon petit jardin détruit par la fureur d'une population qui a des crampes d'estomac. :pleur4:

Doit-on agir et tant pis si ça ne rentre pas dans tous nos principes ?

Je suis d'accord sur le fait que 50 familles c'est largement suffisant mais qui s'occupe des autres familles. Si on arrive pas à suivre la demande dans les années futures, je ne vois qu'un avenir sombre se présenter.

En espérant que le monde comprenne assez vite, Alex.
Modifié en dernier par alexdanslesnuages le 19 Jan 2013 09:36, modifié 1 fois.
"Retournez à vos livres et à votre fauteuil. Plantez vos arbres regardez les pousser. Si plus de gens chérissez leur foyer plus que l'or ce monde serait un endroit plus joyeux" Thorin à Bilbon ou quand la fantaisie prend un léger goût de réalité
Avatar de l’utilisateur
alexdanslesnuages
Site Admin
 
Message(s) : 1208
Inscription : 16 Nov 2012 13:28
Localisation : Hainaut - frontière franco-belge

Re: Permaculture à grande échelle.

Message par alix » 17 Jan 2013 19:46

c'est à chacun de se prendre en charge et de produire sa propre nourriture , c'est la seule solution pour créer l'abondance qui est souvent nommer sur ce forum mais que l'on ne trouve nulle part dans la réalité.Ne rien attendre des autres ne veux pas dire absence d'échange mais autonomie sur l'éssentiel.
alix
 
Message(s) : 1186
Inscription : 30 Jan 2010 18:20
Localisation : dordogne

Re: Permaculture à grande échelle.

Message par alexdanslesnuages » 17 Jan 2013 20:19

Ne serons-nous pas traité d’égoïste par ces mêmes personnes qui nous disait encore hier que nous étions fous d'avoir un mode de vie différent ? Il y a toujours des chasses aux sorcières après de pénibles moments subis. Regarde en Italie, des sismologues ont été emprisonnés parce qu'ils n'avaient pas prévenu assez vite un tremblement de terre. Il faut des coupables et la plupart du temps ce ne sont jamais les bons qui sont pointés du doigt.

D'où la question : devons-nous devenir des soldats de la Terre prêt à protéger la planète et le peu qu'il restera pour nourrir les êtres humains ou devront-nous subir la persécution des futurs MadMaxs ?

Même si c'est une vision très pessimiste et je l'espère fausse, elle peut quand même se produire. Soyons prêt à aider les gens en les formant, en leur donnant des semences, ... mais aussi prêt à se battre pour nos familles, nos amis et pour la planète.

Qui vivra verra en espérant un monde meilleur, Alex.
Modifié en dernier par alexdanslesnuages le 19 Jan 2013 09:38, modifié 1 fois.
"Retournez à vos livres et à votre fauteuil. Plantez vos arbres regardez les pousser. Si plus de gens chérissez leur foyer plus que l'or ce monde serait un endroit plus joyeux" Thorin à Bilbon ou quand la fantaisie prend un léger goût de réalité
Avatar de l’utilisateur
alexdanslesnuages
Site Admin
 
Message(s) : 1208
Inscription : 16 Nov 2012 13:28
Localisation : Hainaut - frontière franco-belge

Re: Permaculture à grande échelle.

Message par satya » 17 Jan 2013 21:08

AlexdelaThure a écrit :Il faut agir et tant pis si ça ne rentre pas dans tous nos principes.

erreur!!!!

le but du jeu n'est pas de faire/produire a tout prix , mais bien de faire et de vivre ce que tu voudrai voir sur cette planete.

ne te préoccupe pas du quandiraton ,des jugements ,vie selon tes principes qui sont bien plus elever que ceux qui te juge.
ne les laisse pas te deformer .

pour ce qui est de nourrir 50 famille ,pour nous c'est deja enorme ,avec les choix que nous avons fait ,et la maniere dont nous voulons le faire .
rajouter 50 famille nécessiterait d'avoir du matériel en plus ,on y depenserai les sous de 25 familles ,et on userai de l'energie fossile ,on aurai pas le temps de faire comme on le veut alors on simplifirai et les maladies/ravageurs viennent ,il faut traiter , ETC.....

chacun trouve son niveau de production/nombre de famille qui lui convient ,mais plus il y en a ,plus on y perd ....faut trouver le niveau.

et puis comme le dit Alix ,un jour peut etre chacun seras responsable de ça nourriture ,un petit jardin pour les legume et les fruit ,et son talent pour pouvoir echanger avec d'autre :menuisier /fromager /peintre /boulanger.
mais cette occupation ne prendrai pas toute la journée ,ou alors 2-3 jours par semaines et elle servirai pas a vivre .
ce serais en extra ,si on veut demander/echanger d'autre service ,
Avatar de l’utilisateur
satya
Site Admin
 
Message(s) : 1571
Inscription : 15 Juin 2011 10:17
Localisation : aude (11)

Re: Permaculture à grande échelle.

Message par moilamain » 17 Jan 2013 23:05

alix a écrit :c'est à chacun de se prendre en charge et de produire sa propre nourriture

oui pour se prendre en charge
non pour produire sa bouffe.

Tout le monde n'aspire pas à cultiver la terre.
C'est un fait.
Les permaculteurs ont beau avoir dans les yeux l'image d'un monde où y'a des fruitiers partout et y'a qu'à se baisser pour ramasser, la réalité est et sera différente.
Depuis la nuit des temps, il y a des individus que la production ou la recherche de nourriture n'intéresse pas. Et ces gens là bien souvent possèdent d'autres capacités à mettre eu service de ceux qui leur fournissent à manger.
alix a écrit :Ne rien attendre des autres ne veux pas dire absence d'échange mais autonomie sur l'éssentiel

la production de bouffe est essentielle ?
Voilà un exemple parlant qui dit le contraire : Autrevie possède une collection de fruitier impressionnante et qu'est-ce qu'il se cuisine 3 fois par jour ? des pâtes ! ('scuse, j'exagère)
L'alimentation n'a pas l'air d'être aussi essentielles que ça... pour les bouffeurs de pâtes et tous ceux à qui ça dit rien de cuisiner.

Je pense plutôt que c'est manger qui est essentiel, et non produire à manger.
moilamain
 

Re: Permaculture à grande échelle.

Message par alix » 18 Jan 2013 07:22

je suis désolé une fois de plus moilamain pour moi la permaculture c'est produire ma nourriture ,et non nourrir les autres , échanger les surplus bien sur , j'ai déja commencer. SI quelqu'un préfère bouffer n'importe quoi c'est sont problême , je tiens à mon autonomie , j'ai vu dans les différents SEL que j'ai animé trop de gens comme toi qui n'avais que des connaissances à partager ,ne rien pouvoir échanger car leurs connaissances n'interressait personne.
alix
 
Message(s) : 1186
Inscription : 30 Jan 2010 18:20
Localisation : dordogne

Re: Permaculture à grande échelle.

Message par satya » 18 Jan 2013 10:09

je ne te suis pas non plus moilamain
je pense qu'il y a une mesure ,tout le monde devrais avoir un minimum de son alimentation devant chez lui ,pas toute sa nourriture mais tout ce qui peut etre frais.

"l'image d'un monde où y'a des fruitiers partout et y'a qu'à se baisser pour ramasser, la réalité est et sera différente."
la réalité est differente ,mais la réalité seras de la façon dont nous voulons la creer aujourd'hui. et tu n'a pas l'air de guider cette réalité vers ce but....dommage .

moilamain a écrit :Je pense plutôt que c'est manger qui est essentiel, et non produire à manger.


je croit pas que tu puisse etre aussi bête que tu le pretant moilamain ,en disant de pareil chose.
en fait je croit que ce qui est important est bien de produire ça nourriture ,et non de manger nimporte quoi ,qui vient d'autres lattitude ,c'est creux pour moi ,ya rien a tirer de cette nourriture ,et en plus c'est un peu du luxe

malgrés que tout le monde n'aspire pas a cultiver la terre ,un minimum ce feras ,quand les gens aurons conscience de ce que ça apporte ,et oui je pense que le gros de la nourriture seras produit par une partie de la population spécialisé la dedans.

tu prend les propos d'ALix et ce de moilamain ,hop au mixer ,et un mellange des 2 me semble cohérent.

bien a vous
Avatar de l’utilisateur
satya
Site Admin
 
Message(s) : 1571
Inscription : 15 Juin 2011 10:17
Localisation : aude (11)

Re: Permaculture à grande échelle.

Message par moilamain » 18 Jan 2013 20:11

satya a écrit :tout le monde devrais avoir un minimum de son alimentation devant chez lui


La différence qui nous sépare, c'est que je ne suis pas prêt à promulger une loi qui obligerait les gens à produire leur bouffe devant chez eux.
Chaque être humain est libre de décider s'il veut le faire ou pas.

En disant que chacun devrais produire, et même simplement en souhaitant que chacun le fasse, tu établis un diktat (c'est violent comme mot, hein ?) :
Si je te dis : "tout le monde devrait faire un stage de permaculture", comment tu te sens ? comment tu le prends ? j'ai déjà vu un couple s'engueuler parce que la gonzesse voulait que son homme suive le stage, elle estimait que c'était bon pour lui (mais n'en avait rien à faire de son avis...).

ça me gêne de vouloir imposer une vision à tous les autres. Même si je pense qu'elle est bénéfique.

on dit : il est interdit d'interdire.

quand je lis : "tout le monde devrait produire sa bouffe", j'entend aussi : "ça devrait être interdit de ne pas produire sa bouffe".
truc qui va pas...

satya a écrit :
moilamain a écrit :Je pense plutôt que c'est manger qui est essentiel, et non produire à manger.

je croit pas que tu puisse etre aussi bête que tu le pretant moilamain ,en disant de pareil chose.
en fait je croit que ce qui est important est bien de produire ça nourriture ,et non de manger nimporte quoi ,qui vient d'autres lattitude ,c'est creux pour moi ,ya rien a tirer de cette nourriture ,et en plus c'est un peu du luxe


produire à manger n'implique pas de manger la bouffe produite.
manger implique de manger... euh... c'est sibyllin ou c'est clair ?
produire c'est produire, manger c'est manger.
et produire, dans la pyramide des besoins n'apparait pas. c'est une stratégie mise en place pour avoir de la nourriture. Ensuite il faut passer à une autre stratégie qui est "manger", c'est une action qui répond à un besoin physiologique d'absorber des nutriments.
Produire est important, je suis d'accord. Et j'ajoute et je maintiens, manger est essentiel, produire l'est moins. (François Couplan sera sûrement d'accord avec moi !)

de toute façon j'ai parlé de "manger" et pas de "manger n'importe quoi, venant d'autres lattitudes"

alix a écrit :je suis désolé une fois de plus moilamain pour moi la permaculture c'est produire ma nourriture

t'as pas à être désolé, c'est ton avis. :)
moilamain
 

Re: Permaculture à grande échelle.

Message par alix » 18 Jan 2013 20:24

Nexus t'a t' il écrit que certaines personnes avaient cessée de se nourrir depuis longtemps et vivaient du prana , tu devrais éssayer
alix
 
Message(s) : 1186
Inscription : 30 Jan 2010 18:20
Localisation : dordogne

PrécédentSuivant

Retour vers La permaculture

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité