Accéder au contenu

Quelle méthode pour filtrer l’eau du robinet ?

Tous les sujets concernant le bâtiment, le bricolage, l'équipement

Re: Quelle méthode pour filtrer l’eau du robinet ?

Message par 0tyugh le 07 Fév 2017 14:56

Quelle étude donne la nécessité de filtrer l'eau du robinet ? Et l'eau filtrée est-elle filtrée des éléments problématiques ?

L'eau est un élément très encadré par la loi, et il y a certes de plus en plus de problèmes autour de ça (de fait on a tout privatisé comme des gros sagouins à des VEOLIA &co... Et l'environnement est de plus en plus pollué globalement parce que... Ça s'accumule, hein) .

Cela dit sans preuves plus concrètes, je ne sais pas si je serai acheteur de filtres. Ça serait un peu comme être végétalien ou enrichir les pharmacie à racheter des compléments alimentaires toute ma vie. :/
> Contredisez ce que je dis, je suis un *mauvais* jardinier ! J'essaie et j'aime bien me documenter, valà tout.
> Jardinier, pas maraîcher. - Esprit critique
> Le staff peut modifier le contenu de vos messages du forum en toute opacité...
Avatar de l’utilisateur
0tyugh
 
Message(s) : 982
Inscription : 17 Déc 2013 20:13
Localisation : Saint Adrien, Arzano (29300)

Re: Quelle méthode pour filtrer l’eau du robinet ?

Message par Emilienne le 07 Fév 2017 20:32

Mhmm... je ne suis pas certaine de comprendre ta question.

Chez nous, nous puisons notre eau par forage. Nous filtrons donc l'eau au travers de plusieurs filtres de grosseurs de plus en plus fines. Pourquoi ? Parce que boire de l'eau avec des machins flottant dedans, je ne suis pas certaine d'avoir envie. Si tu prends des filtres très fins, ça enlève certains pathogènes. Je préfère aussi, perso. M'enfin, chacun fait comme il veut ;)

Donc si tu pouvais clarifier ta question pour ma pauvre tête un peu fatiguée ce soir :mrgreen:
Emilienne
 
Message(s) : 203
Inscription : 18 Août 2013 09:17
Localisation : (84) Avignon

Re: Quelle méthode pour filtrer l’eau du robinet ?

Message par nivolet le 07 Fév 2017 23:29

Potabiliser de l'eau de manière fiable et permanente c'est un gros boulot et cela ne s'improvise pas avec des gadgets. La complexité des phénomènes en jeu rend presque inévitable la dégradation de certains paramètres de l'eau si on essaye d'en améliorer d'autres.
Comme pour tout le reste, il faut garder son bon sens, savoir de quels tuyaux, réservoir, forage ou source elle provient, avoir une idée de la qualité des sols et des eaux souterraines dans votre région et consulter les analyses disponibles (en général à la mairie). C'est exceptionnel d'avoir une eau du robinet d'une médiocrité telle qu'elle ne puisse pas être utilisée de manière régulière.
Dans ce cas, l'eau minérale en bouteille existe depuis longtemps et elle apporte une qualité et des garanties rarement accessibles avec un traitement domestique. Certes, elle multiplie le prix de l'eau par un facteur d'environ 100 selon https://www.quechoisir.org/guide-d-acha ... ire-n4855/
Alors qu'avec une "carafe filtrante" le prix ne serait multiplié "que" par 10. Mais pour quel résultat ? Et surtout, est-ce que la filtration est appropriée à chaque fois pour traiter les éventuels défauts de votre eau du robinet ?
Cette nouvelle mode des traitements complémentaires divers qui coûtent très cher et consomment beaucoup d'énergie et de ressources est plus que suspecte.
En réalité, elle arrange surtout le commerce, qui profite de quelques cas extrêmes de pollution ou de mauvaise qualité chronique de certaines eaux du robinet.
Encore un problème dont on ne traite que les effets et non pas les causes... en les laissant perdurer tout en créant de nouvelles nuisances et surconsommations.
nivolet
 
Message(s) : 96
Inscription : 30 Mars 2016 09:40

Re: Quelle méthode pour filtrer l’eau du robinet ?

Message par 0tyugh le 07 Fév 2017 23:55

Emilienne a écrit :Mhmm... je ne suis pas certaine de comprendre ta question.

:O
C'est pas banal.
Je n'ai pas lancé ce sujet, je répondais au message (un gros pavé) au-dessus qui a été supprimé. Du coup ça fait comme si j'en étais l'auteur oO

Ça faisait grosso modo la pub de différents moyen de filtrer l'eau du robinet, et je me demandais l'intêret de la chose de base. Bien sûr pour un forage ou de la récup d'eau de pluie, je comprends tout à fait >.>

Quant à l'eau en bouteille, je ne sais pas si la qualité est garantie. Il y a moins de contrôles sur l'eau en bouteille que celle au robinet. Il y a déjà eu des problèmes sanitaires graves avec Perrier (certes, c'est de l'eau pétilante). De plus j'entends parler d'un effet sanitaire sur l'emballage plastique sur l'eau quand exposé à la chaleur/soleil ; quelqu'un en saurait plus ?
Et il me semble que l'écart de prix entre robinet/bouteille est de 1/100. (ça fait beaucoup de "je crois", "on dit" :p)
> Contredisez ce que je dis, je suis un *mauvais* jardinier ! J'essaie et j'aime bien me documenter, valà tout.
> Jardinier, pas maraîcher. - Esprit critique
> Le staff peut modifier le contenu de vos messages du forum en toute opacité...
Avatar de l’utilisateur
0tyugh
 
Message(s) : 982
Inscription : 17 Déc 2013 20:13
Localisation : Saint Adrien, Arzano (29300)

Re: Quelle méthode pour filtrer l’eau du robinet ?

Message par nivolet le 08 Fév 2017 01:02

:mdr1: pas vu le pavé non plus.

Un m3 d'eau minérale c'est environ 500 Euros avec des bouteilles à 50 centimes le litre. Mais on peut trouver facilement des bouteilles d'un demi-litre à 2 Euros ce qui fait le m3 à 4000 Euros.
Je crois que sur ma facture d'eau, le m3 est autour de 10 Euros.
Donc il y a bien un facteur de 1/50 ou 1/100.

0tyugh a écrit :Quant à l'eau en bouteille, je ne sais pas si la qualité est garantie. Il y a moins de contrôles sur l'eau en bouteille que celle au robinet. Il y a déjà eu des problèmes sanitaires graves avec Perrier (certes, c'est de l'eau pétilante). De plus j'entends parler d'un effet sanitaire sur l'emballage plastique sur l'eau quand exposé à la chaleur/soleil ; quelqu'un en saurait plus ?

En fait ce que je voulais dire c'est que les eaux de sources minérales, si elles ne sont pas trop recalibrées ou transformées de manière industrielle, sont supposées provenir de terrains pas trop pollués et qu'elles peuvent avoir un intérêt par rapport à l'absence ou la présence de certains minéraux, qui peuvent les rendre intéressantes du point de vue diététique - ou pour le goût. Mais tout cela est à la fois très relatif et très spécifique à chaque cas individuel. Et puis il y a certainement aussi des eaux en bouteille qui sont juste des eaux moins bien traitées que celle de votre robinet et stockées dans des plastiques de mauvaise qualité dans des conditions foireuses et ça c'est juste de l'arnaque et un monstrueux gaspillage.

En ce qui concerne les emballages plastiques, et bien, justement, même si des progrès considérables ont été fait pour maîtriser ces matériaux, ce n'est pas de la céramique ni même du verre. C'est des polymères organiques principalement dérivées du pétrole qui témoignent du génie de notre technologie et sont classées en 6 ou 7 sortes toutes plus extraordinaires que les autres (PET, PEHD, PVC, PEBD, PP, PS, PC etc), chacun avec ses caractéristiques de dureté, transparence, solidité... et risques de "relargage" de différents trucs machins toxiques dont l'existence peut dépendre juste du procédé de fabrication et de l'usine qui les fabrique (certains additifs par exemple)...
Mais quoi qu'on fasse, au bout d'un certain temps, le plastique se dégrade, et cela peut s'accélérer avec la température, les UV ou le contact avec certains produits. C'est pour cela que tous les plastiques ne vont pas au micro-onde, qu'il est parfois recommandé d'éviter les contacts prolongés avec des certains corps gras, et que même les meilleurs salons de jardin en résine plastique les plus solides du monde finissent misérablement en laissant des petits morceaux partout, si ils sont exposés aux intempéries pendant un nombre d'années suffisantes. J'ai l'impression que ce sont les UV qui sont les plus efficaces (je suis vieux et je suis patient). Le truc bête c'est que le polycarbonate (PC) qui résiste le mieux aux UV et qui est donc pas mal pour les serres est celui qui est gavé de bisphénol, machin pas bon (sauf pour la dureté et stabilité qu'il confère au PC).
Donc j'ai de plus en plus l'impression que ce n'est pas du tout une bonne idée de réutiliser des récipients en plastique pour y faire séjourner longtemps des aliments. Dommage, on s'était habitués.
Bon, après on parle de la cuisson au micro-onde nucléaire, ok ? :nono:
nivolet
 
Message(s) : 96
Inscription : 30 Mars 2016 09:40

Re: Quelle méthode pour filtrer l’eau du robinet ?

Message par 0tyugh le 08 Fév 2017 01:20

T'as l'air d'avoir creusé didonc :)
Pour le bisphenol, y a un effet sur les plantes ? (à priori les plantes aussi ont un équilibre hormonal pouvant être perturbé ?)

Tu sais des choses sur les gens qui utilisent leur eau de pluie pour boire ? Vu les épandages de pesticides proche je n'oserai pas, mais dans les zones épargnées, ça semble pas mal. Il faut bien sûr les retraiter un peu à l'usage (ai entendu parler de charbon ?) - mais au fond une eau déminéralisée ne doit pas tellement être un problème si on a des aliments tout plein de minéraux, hé ? (après y a la question de forme assimilable, mais je suis pas compétent dutout pour changer))
> Contredisez ce que je dis, je suis un *mauvais* jardinier ! J'essaie et j'aime bien me documenter, valà tout.
> Jardinier, pas maraîcher. - Esprit critique
> Le staff peut modifier le contenu de vos messages du forum en toute opacité...
Avatar de l’utilisateur
0tyugh
 
Message(s) : 982
Inscription : 17 Déc 2013 20:13
Localisation : Saint Adrien, Arzano (29300)

Re: Quelle méthode pour filtrer l’eau du robinet ?

Message par nivolet le 08 Fév 2017 11:58

Les bisphenols sont des molécules organiques relativement simples, donc théoriquement biodégradables dans le sol. Elles sont uniquement composées de carbone, hydrogène et oxygène mais il y a deux noyaux phénoliques qui s'avèrent relativement stables. En l'absence d'oxygène elles ont tendance à se "coller" aux matériaux inertes et peuvent rester très longtemps, donc s'accumuler. Encore une fois, dans un sol vivant et aéré, avec des bactéries actives autour des racines qui régulent les échanges on peut espérer qu'elle seront transformées avant de remonter dans le système racinaire des plantes. Les mécanismes hormonaux et le métabolisme des végétaux ne sont pas les mêmes que ceux des mammifères donc on ne peut pas transposer les effets toxiques pour les plantes. Au pire, elle vont stocker ces molécules quelque part parce qu'elles n'ont en ont pas besoin et qu'elles n'ont pas les enzymes ou de mécanismes pour les dégrader.
Les polluants organiques vraiment préoccupants, sont des molécules souvent plus grosses, plus rémanentes et actives classées dans ces catégories :
Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques (HAP), Composés Organiques Volatils (COV, CAV, COHV), Benzène, Toluène, Ethyl-benzène, Xylènes, Naphtalène (BTEX-N)... Une grande partie de ces produits existent naturellement dans les différents pétroles, mais l'industrie chimique les concentre ou les synthétise pour que nous les dispersions dans l'environnement à l'insu de notre plein gré avec nos déchets et nos effluents.
Et l'environnement il refait le travail de dispersion-accumulation et stabilisation-transformation en fonction de ses cycles et flux d'énergie...

En ce qui concerne la potabilisation des eaux de toiture, elles attrapent tous les polluants atmosphériques (ça peut faire du monde), surtout au début des pluies, avant de récupérer ceux éventuellement présents dans les matériaux de couverture, des gouttières, tuyauteries et réservoirs de stockage. Pour la boire, il faut donc mettre en place un traitement high tech onéreux en consommant de l'énergie pour la pousser dans différents filtres dont les contenus sont à contrôler et renouveler. La version low tech serait analogue au traitement des eaux grises, avec un traitement de filtration minérale et biologique mais dans les deux cas les variations très irrégulières de débit et la nécessité d'assurer un stockage ajoutent des contraintes ennuyeuses.
Traditionnellement, l'eau potable est souvent associée à de l'eau qui coule, rituellement considérée comme "vivante", ce qui est une approche pragmatique qui s'avère plutôt efficace.
Si on est relié à un réseau public d'eau potable, la récupération des eaux de toiture n'a donc pas d'intérêt pour les usages domestiques de consommation et d'hygiène, même si techniquement, tout est possible.
nivolet
 
Message(s) : 96
Inscription : 30 Mars 2016 09:40

Re: Quelle méthode pour filtrer l’eau du robinet ?

Message par Emilienne le 08 Fév 2017 17:51

0tyugh a écrit :Je n'ai pas lancé ce sujet, je répondais au message (un gros pavé) au-dessus qui a été supprimé. Du coup ça fait comme si j'en étais l'auteur oO


Hahaha, en effet ! Ok ::d
Emilienne
 
Message(s) : 203
Inscription : 18 Août 2013 09:17
Localisation : (84) Avignon

Re: Quelle méthode pour filtrer l’eau du robinet ?

Message par Neo-Matrix le 08 Fév 2017 19:15

Oui je l'ai supprimé je suspectait du spam, mais au final j'ai peut être commis une erreur...
Terrain trouvé
Avatar de l’utilisateur
Neo-Matrix
Site Admin
 
Message(s) : 620
Inscription : 30 Sep 2012 20:05
Localisation : Haute loire (43)

Re: Quelle méthode pour filtrer l’eau du robinet ?

Message par 0tyugh le 08 Fév 2017 23:48

Ha...
Mince, si je ne reconnais plus le spam, c'est que ça va mal (et si le monsieur répond pas, c'est à priori mauvais signe pour moi :pleur4: )
> Contredisez ce que je dis, je suis un *mauvais* jardinier ! J'essaie et j'aime bien me documenter, valà tout.
> Jardinier, pas maraîcher. - Esprit critique
> Le staff peut modifier le contenu de vos messages du forum en toute opacité...
Avatar de l’utilisateur
0tyugh
 
Message(s) : 982
Inscription : 17 Déc 2013 20:13
Localisation : Saint Adrien, Arzano (29300)


Retour vers Habitation, structures, matériel

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

Information

L’équipe • Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]