Page 1 sur 1

Jeune propriétaire, construction d'un cabanon

Message Publié : 16 Juin 2017 10:48
par MelLenaour
Bonjour tout le monde!

M'étant présenté hier, j'ai pas mal parcouru le forum et ça m'a donné vrment beaucoup envie de m'y mettre!

Cependant, je suis toute jeune propriétaire et je n'ai encore ni outillage, ni endroit où stocker mes outils! Ayant emprunté un peu plus que nécessaire pour la réalisation des travaux de réhabilitation de ma maison, je me demandais si ce n'était pas possible de faire construire une extension à ma maison pour me faire un petit cabanon.

J'ai cherché un peu partout sur internet, j'ai consulté quelques sources d'information, mais je n'ai pas réussi à en savoir plus >_<

Je ne sais pas si vous avez des conseils ou même des solutions alternatives à la construction d'un cabanon (je n'ai vraiment pas de place pour des outils dans mon intérieur.. c'est bien le problème je ne vois pas du tout où stocker tout ce qui ne peut pas rester dehors..)..

Merci à vous, la bise

Mél :)

Re: Jeune propriétaire, construction d'un cabanon

Message Publié : 16 Juin 2017 19:55
par Aimelle
Je viens de revoir ta présentation.
As-tu une idée du volume d'outils que tu vas avoir à stoker ainsi ? Tu dis petit terrain mais chacun voit ça à sa faon, donc pour les outils, de la binette au motoculteur voire au mini tracteur ça ne fait pas le même volume d'abri...
Tu es du coté de Brest ; est-ce qu'il n'y a pas par là un peu de matériel d'élevage (ou de mareyage) réformé, qui pourrait faire ton bonheur à moindre frais ?

Re: Jeune propriétaire, construction d'un cabanon

Message Publié : 18 Juin 2017 00:27
par 0tyugh
T'as pensé à la "cache" ? C'est comme un cabanon sauf qu'y a seulement un trou ou des micro-murs si on veut pas creuser, et une planche/bache ; rapide à faire, ne demande aucun matériaux ou compétence, facile à restructurer quand on veut changer... J'veux dire moi j'ai un petit clapier, mais j'en ai tellement marre d'aller chercher les outils que j'ai fini par les laisser sur place comme un malpropre ; je mets un sac dessus pour les préserver de la pluie/rosée et je laisse jusqu'à mon retour, ça me permet aussi de me souvenir d'où j'en étais. Soit on a un poil soit on en a pas, j'assume (bon et dans mon cas y a aucun vol, donc je me laisse aller, c'est un plaisir de se lâcher !).