Page 1 sur 1

déchets organiques de restos+ poulets égal des pèpètes!

Message Publié : 25 Jan 2016 22:22
par flyingdust
Une idée intéressante pour arriver à une activité économique rentable sur petites surfaces, en zone urbaine: récupérer les déchêts organiques de restaurants pour en faire du compost, et surtout faire circuler librement des poules sur les tas pendant la phase de compostage.
Donc on obtient des oeufs, de la viande, et un compost d'assez haute qualité. Dans un soucis d'efficience on peux imaginer que se greffe une pépinière et une micro ferme pour diversifier les sources de revenus.
https://www.youtube.com/watch?v=s8O2tRsfEHM

Re: déchets organiques de restos+ poulets égal des pèpètes!

Message Publié : 31 Jan 2016 08:08
par Sebctop
Yep c'est sur pour l'élevage de porc ou de poule, les déchets des restos, c'est super intéressant... avec ou sans compost. :)
C'est aussi une bonne matière organique à enfouir... pour celui qui manque d'azote et qui a prévu de faire une butte ou autre chose... mais qui n'a pas trop de chiens errants ou de renard dans son coin! ;-)
En plus, je me demande si on ne pourrait pas en faire de "l'engrais liquide" aussi?... via des purins. Dans les iles, je sais qu'ils font de l'engrais en laissant pourrir des poissons dans un seau d'eau. Nous, on fait de l'engrais en laissant pourrir des végétaux. Un mélange de matière organique animale et végétale devrait fonctionner aussi?!!... Avec la limite de ne pas arroser les feuilles des légumes pour éviter de risque de contaminer en microbes pathogènes bien sur?!... ;-)

Re: déchets organiques de restos+ poulets égal des pèpètes!

Message Publié : 31 Jan 2016 21:13
par flyingdust
Un purin? Ca me semble tellement assimilable la fiente de poule, que c'est un peu inutile d'en faire du purin :)
Y a deux endroits où j'ai vu des rendements assez extraordinaires en courges (mais vraiment énormes, du genre forrer), c'est dans le poulailler d'un copain (il repique des plans de courges qui ont bien dépasser le stade 3 feuilles et les poules les laissent tranquille) et un autre qui avait mulché ses courges avec de la laine de mouton (mulch super aéré, bourré de bactéries, et ça joue peut être un rôle dans le transfert d'azote au sol, d'ailleurs)

Je me dis que ça peux être un modèle super intéressant en ville, ne fût ce que sur 1000m2. Un poulailler de 200m2 qui sert de dépôt de déchêts de restaurant, de marchés, de copeaux de bois..., une centaine de poules, 700 m2 de cultures très gourmandes (courges, pommes de terres,...) nourries avec les fientes des poules, les pommes de terres, buttées avec du gazon récupéré des sacs verts, 100m2 de serre, 50m2 pour les solanacées, le reste comme pépinière et revente de petits plans.
Les poules seraient lachées sur tout le terrain pendant l'hiver

Donc productions d'oeufs (60 euros par jour en pleine production), revente de poules aux particuliers (s'il y a un coq), ou de viande, revente de compost, de petits plans, de légumes (cultures de pdt avec cette méthode, selon un jardinier que j'avais vu en vidéo, rendement *2),...

Ca semble jouable :) Et puis on pourrait rajouter des champignons sur buches, un verger haie sur les extrémitées entretenu par les poules pendant l'hiver, et une partie de l'été,...

Re: déchets organiques de restos+ poulets égal des pèpètes!

Message Publié : 31 Jan 2016 22:53
par Sebctop
Un poulailler de 200m2 en ville?!!... et qui sert de dépotoir à déchets alimentaires et de compost sur ces 200m2?!!!!... 8| :| 8/ Dust, je ne sais pas ce que tu prends pour voler?!... mais j'en veux bien !!! :mdr1: :mdr3: :happy1:

Plaisanterie mise à part, c'est très possible que çà tourne ton histoire... :super:

... et le purin?... et ben, il sert juste au gars qui n'a pas les autorisations de faire ton idée !!!... :mdr3:

Re: déchets organiques de restos+ poulets égal des pèpètes!

Message Publié : 31 Jan 2016 23:58
par flyingdust
Je crois pas que je plane, je connais bien les surfaces. la plupart des poulaillers urbains près de chez moi (j'inclut la cabane avec l'espace cloturé à côté) font dans les 10 m2, pour parfois 7,8 poules.
Si la ressource alimentaire est importante, la densité de volaille peut être élevée, surtout que 6 mois par an, elle accède à la totalité de l'espace (sauf la serre), 900m2 pour une centaine de poules, c'est pas inconfortable. Mais bon si tu veux, il est pas irréaliste de viser plus gros, 500 mètres carrés supplémentaires pour doubler la surface du poulailler permanent, augmenter la serre de 100, 150m2,... :)

Re: déchets organiques de restos+ poulets égal des pèpètes!

Message Publié : 02 Fév 2016 00:01
par Sebctop
Je ne te dis pas que dans la théorie, çà ne marcherait pas!... :malin1:
... je te dis que mettre un poulailler de 200 à 400m2 en ville avec une centaine de volatiles, ça doit demander des autorisations?!... Ne serait ce que pour des histoires sanitaires (grippe aviaire par exemple...) et de bruit... Pour ne pas voir ce type d'élevages en ville... j'ai peu d'espoir pour ta théorie... :(
J'ai un copain qui a un élevage de poulet bio. Je lui demanderais si tu veux?

Re: déchets organiques de restos+ poulets égal des pèpètes!

Message Publié : 02 Fév 2016 00:36
par Madudu
Faut que tu vois le système d'élevage urbain des villes de pays pauvres : tout le monde jette tout par terre, et y a des poules/cochons/moutons/chèvres/vaches/chiens qui se balladent toute la journée à la recherche de nourriture.

Niveau hygiène c'est pas terrible, mais tu valorises jusqu'aux mégots de cigarettes :hehe:

Re: déchets organiques de restos+ poulets égal des pèpètes!

Message Publié : 02 Fév 2016 01:20
par 0tyugh
"Urban farming" ; chez les ricains y a quelques cas de maraîchers des villes qui font des légumes de proximité. Pour le coup ça ne fait pas de bruit x)
Pas sûr que ça puisse exister en France où on a déjà viré les maraîchers les plus productifs du moment, qui ont donnée le mot lui-même : les ricains on de la place à revendre. Dans nos villes ? Les loyers sont tous assez exhborbitants, non ?

Et, pour les poules, c'est peut-être le type d'élevage le moins "bucolique" ; entassés, le bruit fort, enfermées h24 ou sur une malheureusement balade dans un couloirau sol complètement dénudé et recouvert de fientes... D'un côté je suis pour parce que ça donnera ptéte à penser à ceux qui bouffent des nuggets à longueure de temps. De l'autre, c'est probablement pour ces raisons que ça n'existe pas : c'est pas joli ; même avec des pencartes vertes.