Accéder au contenu

Consoude à la limite d'un parc aux volailles

Tout sur les plantes: potagères, vergers, céréales, engrais verts, tapissantes...

Consoude à la limite d'un parc aux volailles

Message par sebc le 01 Fév 2017 16:05

Bonjour,

Entre ma serre tunnel plastique et le parc de mes pondeuses (grand de 25m² pour 6 poules), j'ai un un couloir large de 1,2 mètre et long de 6 mètres dont je ne sais que faire. Je me pose la question d'y semer de la consoude.

Par contre, je crains qu'elle colonise ma serre en passant sous les boudins de calage (15cm de profondeur). Si la consoude se propage dans le parc à poules, cela ne me dérange pas, les poules auront de la verdure mais n'est ce pas dangereux pour elles d'avoir à disposition de la consoude à volonté ? J'imagine qu'elles vont pâturer les feuilles poussant près du grillage et qu'elles vont pâturer les plants de consoude s'étalant dans le parc. Cela devrait donc limiter la quantité paturée quotidiennement, non?

Merci pour vos réponses
sebc
 
Message(s) : 6
Inscription : 27 Avr 2013 21:20

Re: Consoude à la limite d'un parc aux volailles

Message par nivolet le 01 Fév 2017 17:02

Côté serre plastique, il vaut mieux anticiper l'invasion d'apparence aléatoire par des végétaux qui se produira tôt ou tard. Donc implanter de la consoude c'est toujours mieux que de laisser la nature te faire la surprise, par exemple avec des racines traçantes de chiendent...
Côté poules, c'est en général les poules qui gagnent la bataille "jeunes pousses de consoude vs grattage et picorage"...
nivolet
 
Message(s) : 72
Inscription : 30 Mars 2016 09:40

Re: Consoude à la limite d'un parc aux volailles

Message par 0tyugh le 02 Fév 2017 01:51

La norme ce sont les poulaillers sur terre nue, parce qu'elles ont tout bouffé d'autre, la consoude ne fait pas exception (y a quelques plantes qui ne sont pas mangées par les poules, comme l'ortie en général, qui est le seul truc qui reste). - ce n'est pas le cas de la consoude, elles adorent.

Il faudrait vraiment laisser beaucoup d'espace aux poules pour que la consoude vive sa vie. Et pour ce qui est des "dangers", hé bien à une époque c'était la grande mode la culture de consoude pour le bétail. Avant de tomber en désuétude pour... Han. Si quelqu'un peut me rafraîchir la mémoire, il me semble qu'on en avait causé sur ce forum.

Quoiqu'il en soit manger excessivement de consoude semble cancerigène, cela dit les études sur le sujet sont peu nombreuses (en fait je n'en ai entendu parler que d'une), et certains bouquins de plantes comestibles n'indiquent même pas cette propriété là... C'est un peu sujet à controverse. D'un côté y a le "on sait jamais", "y a définitivement un composé toxique dans la plante" ; de l'autre tu as "mais les études sur le sujet sont ultra légères, où les souris ne consommaient QUE de la consoude", "la quantité fait le poison", "une étude positive et on condamne une plante, cent positives sur un pesticide et on a encore des doutes".

Je pense que les deux bords ont raison, ça ne m'empêche pas du tout de manger personnellement de la consoude, mais pas toutes les semaines ou tous les mois. C'est une "comestible occasionnelle", pis c'est pas irremplaçable non plus comme goût x)

Bref, je ne pense pas que ce soit un réel problème, sauf si tu ne leur donne que de ça. Aussi il vaut mieux éviter d'utiliser la B14 dans l'alimentation, elle est trop azotée et c'est justement une des consoudes qui est la plus concentrée en "cette molécule qu'on sait toxique ingérée en quantité". Ahm, pour plus de precision, je t'invite à chercher et à nous rafraîchir la mémoire :D (faut défintivement que je commence à noter ce que j'apprends avec mes sources, sinon ça devient n'importe quoi)
> Contredisez ce que je dis, je suis un *mauvais* jardinier ! J'essaie et j'aime bien me documenter, valà tout.
> Jardinier, pas maraîcher. - Esprit critique
> Le staff peut modifier le contenu de vos messages du forum en toute opacité...
Avatar de l’utilisateur
0tyugh
 
Message(s) : 929
Inscription : 17 Déc 2013 20:13
Localisation : Saint Adrien, Arzano (29300)

Re: Consoude à la limite d'un parc aux volailles

Message par sebc le 02 Fév 2017 11:13

Bonjour,

Merci pour vos réponses. J'ai acheté des semences de consoude officinale chez Semence D...y
SYMPHYTUM OFFICINALIS 5 g (Grande consoude, Oreille d'âne, Langue de vache)

Mon objectif sera d'en apporter ponctuellement à la ration de mes volailles .
sebc
 
Message(s) : 6
Inscription : 27 Avr 2013 21:20

Re: Consoude à la limite d'un parc aux volailles

Message par 0tyugh le 02 Fév 2017 13:21

De la semence ? J'y aurai même pas pensé, tiens ^^'
Ça reprend en général tellement bien des racines que je ne fais que bouturer l'animal !
> Contredisez ce que je dis, je suis un *mauvais* jardinier ! J'essaie et j'aime bien me documenter, valà tout.
> Jardinier, pas maraîcher. - Esprit critique
> Le staff peut modifier le contenu de vos messages du forum en toute opacité...
Avatar de l’utilisateur
0tyugh
 
Message(s) : 929
Inscription : 17 Déc 2013 20:13
Localisation : Saint Adrien, Arzano (29300)

Re: Consoude à la limite d'un parc aux volailles

Message par sebc le 02 Fév 2017 21:59

Quand on a pas la chance de pouvoir prélever des racines, on achète des semences. Il semblerait que cela ne soit pas le meilleur moyen de multiplier.
sebc
 
Message(s) : 6
Inscription : 27 Avr 2013 21:20

Re: Consoude à la limite d'un parc aux volailles

Message par 0tyugh le 02 Fév 2017 22:55

Pas de jardinier dans le coin pour t'en prêter ? Houch.
> Contredisez ce que je dis, je suis un *mauvais* jardinier ! J'essaie et j'aime bien me documenter, valà tout.
> Jardinier, pas maraîcher. - Esprit critique
> Le staff peut modifier le contenu de vos messages du forum en toute opacité...
Avatar de l’utilisateur
0tyugh
 
Message(s) : 929
Inscription : 17 Déc 2013 20:13
Localisation : Saint Adrien, Arzano (29300)

Re: Consoude à la limite d'un parc aux volailles

Message par Sebctop le 03 Fév 2017 23:16

Au risque de me répéter... LA CONSOUDE N'EST PAS UNE PLANTE COMESTIBLE !... :rougefaché:
... ni par nous, ni par nos bestiaux, ni par les descendants des dinosaures non plus... :nonon:
J'en ai déjà parlé ici: http://forum.permaculture.fr/viewtopic.php?f=40&t=13876
Avatar de l’utilisateur
Sebctop
 
Message(s) : 310
Inscription : 24 Nov 2015 09:41
Localisation : 51_Epernay

Re: Consoude à la limite d'un parc aux volailles

Message par nivolet le 03 Fév 2017 23:57

Bon, alors je dirai qu'il y a les bonnes plantes et les mauvaises plantes. Les bonnes plantes, tu les manges et... c'est des bonnes plantes. Et les mauvaises plantes, ben, tu les manges, et c'est pas des bonnes plantes. Voilà. :happy1:

La consoude n'est pas une plante comestible dans le sens où elle contient trop de composés toxiques pour être consommée sans risques ou sans précautions particulières de préparation dans l'alimentation humaine ou animale de manière régulière ou en grande quantité (au moins pour ceux qui tiennent à leur foie). Donc ce n'est pas une plante potagère. Elle entrerait plutôt dans la catégorie plantes médicinales dans la mesure où elle renferme des composés actifs, et en particulier des "machins pas bons pour le foie" mais aussi "des machins bons pour la cicatrisation des plaies externes" et plein d'autres machins trucs on sait pas trop encore comment ça marche et à quoi ça pourrait servir. Ah, si, du coup, c'est riche en machins minéraux, donc catégorie engrais vert. Et puis aussi c'est mellifère.

Bon alors on sait toujours pas si c'est une bonne plante ou une mauvaise plante mais elle sert à plein de trucs (sauf à remplacer les épinards), mais quand même, on va dire qu'elle est bonne pour la permaculture :pascontent2:

Et ceci est vrai pour Symphytum officinale dans des conditions standard de culture. :modo: Nous attirons votre attention sur le fait que les résultats obtenus peuvent varier d'un individu à l'autre. :modo: Ce site web est une source d’information générale et ne peut en aucun cas être envisagé en remplacement d’un conseil médical ou spécialisé. :modo: En aucun cas les auteurs des réponses à ce fil de discussion ne pourront être tenu pour responsables des dommages de toute nature, directs ou indirects, qui résulteraient de l'abus de trolls et de consoude :modo:
Voir directement https://fr.wikipedia.org/wiki/Consoude_officinale ou d'autres sources fiables pour en savoir plus.
nivolet
 
Message(s) : 72
Inscription : 30 Mars 2016 09:40

Re: Consoude à la limite d'un parc aux volailles

Message par 0tyugh le 04 Fév 2017 02:23

Ahm Sebcop, tu m'obliges à investiguer du coup, parce que j'en était pas du tout sortit avec cette conclusion là :o
30 articles hein ? Mhm.
> Contredisez ce que je dis, je suis un *mauvais* jardinier ! J'essaie et j'aime bien me documenter, valà tout.
> Jardinier, pas maraîcher. - Esprit critique
> Le staff peut modifier le contenu de vos messages du forum en toute opacité...
Avatar de l’utilisateur
0tyugh
 
Message(s) : 929
Inscription : 17 Déc 2013 20:13
Localisation : Saint Adrien, Arzano (29300)

Re: Consoude à la limite d'un parc aux volailles

Message par 0tyugh le 04 Fév 2017 04:10

Bon y en a clairement pas 30. Toutes prennent pour acquisque la composé "PAs" est cancérigène seulement je trouve ça un peu léger en soit pour qualifier la plante entière de cancerigène (la quantité fait le poison, sauf certaines exceptions. Y a des expériences avec des rats non gavés exclusivement de consoude ?).
Bref faudra que je creuse sur les expériences sur les rats. Faut avouer que c'est un peu difficile à lire, je fatigue vite ;..;

Mais j'avoue que ça fait un peu froid dans le dos, m'arrive d'en manger merde x)

Rigolo :
=>Y en a un qui pointe sur les erreurs d'identification de la consoude confondues avec la digitale dû à une mode récente des thés de consoude (aïe :x)
=>Y en a une qui pointe vers l'utilisation de la consoude (ou plutôt d'une de ses molécules) pour soigner des cancers de la prostate (:o)
> Contredisez ce que je dis, je suis un *mauvais* jardinier ! J'essaie et j'aime bien me documenter, valà tout.
> Jardinier, pas maraîcher. - Esprit critique
> Le staff peut modifier le contenu de vos messages du forum en toute opacité...
Avatar de l’utilisateur
0tyugh
 
Message(s) : 929
Inscription : 17 Déc 2013 20:13
Localisation : Saint Adrien, Arzano (29300)

Re: Consoude à la limite d'un parc aux volailles

Message par Sebctop le 04 Fév 2017 08:05

Pour pousser le bouchon un peu plus encore... puisque ça ne semble pas encore bien clair pour tout le monde... :nonon: :rougefaché: :nonon:

Qu'en dit le wiki phyto?!
http://www.wikiphyto.org/wiki/Consoude
"Histoire et tradition
...
Les animaux évitent la plante toxique...
Effets indésirables éventuels et précautions d'emploi
Présence d’alcaloïdes pyrrolizidiniques qui sont potentiellement hépatotoxiques, cancérogènes et mutagènes...
Mode d'action connu ou présumé
Propriétés antihormonales de l’acide lithospermique...
Propriétés de la plante...
L’acide lithospermique est anticonceptionnel et antihormonal..."

De plus...J'ai sur ma table de chevet ce Compendium de Phytothérapie. C'est une sorte de dictionnaire de monographies de plantes médicinales:
http://www.worldcat.org/title/compendium-de-phytotherapie/oclc/18013237
Il est édité par l'Association Pharmaceutique Belge, en 1986 !... Et il semble être une adaptation d'un congrès Allemand.
Il y est écrit p385 à consoude: "... montrent une action paralysante du système nerveux central... possède des propriétés antigonadotropes... USAGE INTERNE: Tombé en désuétude et toxique en utilisation prolongée."

Enfin, une Pharmacienne experte de l'excellent magasine Les 4 saisons du jardin bio que j'ai contacté à ce même sujet... a écrit qu'il a été reporté des personnes qui tombaient malades après une seule ingestion!

Alors oui, je pense qu'on peut utiliser la consoude en perma pour faire des purins, du paillage, de la bouffe pour les limaces et escargots... en espérant que ça leur file au moins une bonne indigestion! ;-)
Mais la consoude ce n'est pas de la bouffe ni pour les humains, ni pour les animaux !!! :nonon:
Si vous avez des plaies ou fractures... à la grande limite, à utiliser en externe.
... mais bon, y a sans doute moins nocif?...

Voila voila, je pense que j'ai fait ma part... si vous continuez à en manger ou à faire manger de la consoude à vos bestiaux... c'est plus un colibri qu'il vous faut !!!... ;-)
C'est un ange gardien pour vous préserver de la Sélection Naturelle !!! :diable:
Avatar de l’utilisateur
Sebctop
 
Message(s) : 310
Inscription : 24 Nov 2015 09:41
Localisation : 51_Epernay

Re: Consoude à la limite d'un parc aux volailles

Message par 0tyugh le 04 Fév 2017 13:54

Je me sens un peu comme un "climato-sceptique" à te répondre Sebcop, mais je trouve que c'est... Insuffisant pour conclure à la toxicité per se de la consoude. Si tu me trouves biaisé, merci de dire où, parce que je m'en voudrais :x

http://herbcraft.org/hoffmanncomfrey.html
Alors, je ne sais pas si le mec est fiable mais :
1) Il s'exprime super bien :O
2) Je ne vois pas d'appels au gourou-isme, plus à un réserve scientifique, et il source de nombreux cas & historique.
3) J'ai ses même réserves bien que j'aurais pas eu la capacité de le dire aussi bien.

...Mais même lui voit la consoude sous l'aspect phyto, pas alimentaire, je pense que je peux rayer ça de mes recettes définitivement, par mesure de précaution x)

(voilà un extrait, mais je vous pousse à aller lire le complet sur le site)
The very few specific reports of human toxicity related to comfrey all come from the period between 1980 and 1990, when a number of cases of veno-occiusive disease were reported.[9] There is no question about the diagnoses. However, it is important to note that in these cases, the connection with comfrey was not considered in the context of other contributing factors. For example, concomitant illness, the use of prescription or over- the-counter hepatotoxic drugs (like acetaminophen, for example), and impaired nutritional status clearly increase the likelihood that PA-containing herbs will cause hepatotoxicity.

With minimal epidemiological data, what insights can be garnered from the laboratory research into toxicity? As with many statements about herbal toxicity, the evidence proffered comes primarily from rodent studies that utilized high levels of purified PAs. No systematic toxicity testing or clinical trials of comfrey have been performed. Although PA poisoning in humans does occur, it is most commonly a consequence of consuming plants other than comfrey.[10]

Such reliance on animal experimentation data and toxicity reports about other plants gives us little insight into the risks and therapeutic benefits of the human use of comfrey. Rode enumerates four limitations of the published research.

Not all PAs have similar toxicity. This group of alkaloids do not pose a uniform risk. Based on structure-toxicity studies, it can be concluded that the PAs in comfrey (such as symphytine, a retronecine monoester) are less toxic than those present in the plants Senecio, Crotolaria, and Heliotropium. These have actually caused human toxicity (for example, senecionine, a macrocyclic retronecine diester).[11]
Not all animals are susceptible to PA toxicity. As with most substances, responses to PAs among different animals vary greatly. Pigs, chickens, and rats are highly sensitive to poisoning by Senecio, whereas mice and sheep are resistant. However, and more significant, the response of one species to Senecio might not reflect its susceptibility to other PAs.[12] In addition, the route of administration can dramatically affect the toxic response. For example, rabbits are relatively resistant to chronic feeding of Senecio, but are killed by a single injection of the purified alkaloids.[13]  Although theoretically sensitivity to PAs, pigs readily accept comfrey as a food and show no adverse effects, even when comfrey represents 40% of their diet. Rats, however, appear to be very sensitive to the same PAs. When eating large amounts of comfrey or injected with comfrey PAs, rats develop the hepatic lesions indicative of PA poisoning.[14] This calls into question the validity of using rodent animal models as indicators of human response to PAs.
Comfrey species vary in PA content. Between 85% and 97% of the PAs in Symphytum officinale, the corn- frey commonly grown in American gardens, are built around the less toxic retronecine monoester. However, Russian comfrey (Symphytum x uplandicum), contains higher levels of the diester, which, is known to have a greater toxicity.[15] Bearing in mind the differences in toxicity among various PAs, and the variable distribution of PAs in different comfrey species and varieties, we might conclude that extrapolations of research results from one species to another may be unreliable.
Effects of isolated PAs might not be representative of whole plant use. As with many herbs, it is problematic to assume that the pharmacology of a specific constituent can be used to predict the pharmacology of the whole plant. Veterinary studies have shown that the formation of toxic PA metabolites is reduced by concurrent administration of the sulfur-containing amino acid methionine or cysteine.[16] Similarly, protein-deficient dietsenhance the toxicity of PAs.[17] Most toxicity studies used purified PAs, ignoring the potential protective effects of co-occurring nutrients present in the whole plant. This suggests that studies using purified PAs probably overstate the health risks associated with comfrey extracts or the whole plant.


...Il semble que la poule soit pas l'animal le plus compatible avec cet élement toxique qu'est le PA, mais cette substance n'a pas la même qualité selon le type de plante... Pour moi... C'est pas un choix évident.

Je n'aurai aucun mal à donner 10% de consoude dans la diète des poules, mais c'est propre à chacun d'évaluer le bénéfice gain/perte et son esprit critique. Je connais quelques jardiniers qui ajoutent de la consoude aux repas de leurs poules et à l'époque je n'avais jamais rien entendu sur leurs toxicologie, et les poules m'ont toujours semblé littéralement sauter dessus. Mais encore une fois, c'est des arguments faibles, le risque est démontré chez le rat et il y a des composés toxiques qui, purs, sont dangereux chez l'homme si injectés/ingérés, et il y a des cas cliniques autoure de la consommation de la consoude (seulement il y aurait pu avoir d'autres facteur qui n'ont pas été recherchés à l'époque).

Après j'aurais une tolérance 0 sur les enfants avec des doutes gros comme ça, bien entendu x)
> Contredisez ce que je dis, je suis un *mauvais* jardinier ! J'essaie et j'aime bien me documenter, valà tout.
> Jardinier, pas maraîcher. - Esprit critique
> Le staff peut modifier le contenu de vos messages du forum en toute opacité...
Avatar de l’utilisateur
0tyugh
 
Message(s) : 929
Inscription : 17 Déc 2013 20:13
Localisation : Saint Adrien, Arzano (29300)

Re: Consoude à la limite d'un parc aux volailles

Message par Sebctop le 04 Fév 2017 14:50

0tyugh a écrit :Je me sens un peu comme un "climato-sceptique" à te répondre Sebcop, mais je trouve que c'est... Insuffisant pour conclure à la toxicité per se de la consoude.

Non mais des fois?!!!... Y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir comme disait ma Grand-mère! :mrgreen:
Toi, t'as qd même de la chance que t'es loin !!!... :rougefaché:

Bon alors, je pousse encore mon bouchon plus loin... Maurice... :diable:

La base de données pubmed, que j'avais interrogé ds le premier post mis en lien, n'était que la partie immergée de l'iceberg des scientifiques qui ont fait des travaux ou qui parlent de la toxicité de la consoude.
Dans d'autres bases de données, tu trouves d'autres articles qui parlent majoritairement de la toxicité de la consoude. En voici 3 autres, avec les liens bien sur qui prouve que ce que j'écris ici est la vérité!... sinon, ce ne serait pas drôle... :aille:

=>ScienceDirect: 443 articles
http://www.sciencedirect.com/science?_ob=ArticleListURL&_method=tag&sort=d&sisrterm=&_ArticleListID=-1139508403&view=c&_chunk=1&count=443&_st=&refsource=&md5=266ea8a2338b4f5095a508966be74c73&searchtype=a&originPage=rslt_list&filterType=

=>Springer link: 187 articles
http://link.springer.com/search?query=comfrey+AND+toxicity&date-facet-mode=between&showAll=true

=>Google scholar: Environ 4030 articles !...
https://scholar.google.fr/scholar?q=comfrey+toxicity&btnG=&hl=fr&as_sdt=0%2C5

Parmis ceux-ci, je te conseille particulièrement la lecture de celui : The efficacy and safety of comfrey.
https://www.cambridge.org/core/services/aop-cambridge-core/content/view/S1368980000000586
... qui termine son abstract par:
"In view of the known serious hazards and the ban on distributing comfrey in Germany and Canada, it is difficult to understand why comfrey is still freely available in the United States."
... et qui se traduit en "Étant donné les graves dangers connus et l'interdiction de distribuer la consoude en Allemagne et au Canada, il est difficile de comprendre pourquoi la consoude est encore librement disponible aux États-Unis."

Bonnes lectures !!!

0tyugh a écrit :Si tu me trouves biaisé, merci de dire où, parce que je m'en voudrais :x


Pour sur que t'es biaisé!... De où?!!!... Ben Toi Grand 0tyugh, t'es biaisé du Bulbe !!! :langue2:

... mais c'est pas grave, moi... je t'aime bien qd même ! :coeur: :mdr3:
Avatar de l’utilisateur
Sebctop
 
Message(s) : 310
Inscription : 24 Nov 2015 09:41
Localisation : 51_Epernay

Re: Consoude à la limite d'un parc aux volailles

Message par 0tyugh le 04 Fév 2017 16:25

Non mais des fois?!!!... Y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir comme disait ma Grand-mère! :mrgreen:

À vrai dire, je m'en tiens au fait et à ma raison critique plutôt qu'aux arguments d'autorités ; tant que je ne vois pas de faits qui recoupent mes objections, je doute tout haut ; ça me semble être la moindre des choses, sinon on est soit candide, soit fanatique... (et comme tu le vois dans ma citation, il y a matière à objecter, j'aurais malheureusement des semaines de lectures à chercher réponse à tout ça :x)

On le sent bien la génération XXI ; on ne peut quasiment plus se faire un savoir par soi même tant il y a de choses écrites sur le sujet. 0_0

Ce qui est certain c'est qu'il y a beaucoup de papiers sur le sujet, donc je n'aurai qu'à creuser pour moi à l'occasion, et c'est vrai, il semble il y avoir un consensus, je ne suis personne pour dire qu'ils se trompent ; mais je peux ne pas avoir tous les élements pour savoir pourquoi ils ont raison, c'est deux choses différentes (pourtant partir du principe qu'ils ont raison, comme ce serait de penser qu'ils ont tort, c'est un peu tricher, non ?). Malheureusement, comme tant d'autres choses, on est réduit à faire confiance plutôt qu'à se faire son opinion qui est trop coûteux en temps et en energie, au fond :(
> Contredisez ce que je dis, je suis un *mauvais* jardinier ! J'essaie et j'aime bien me documenter, valà tout.
> Jardinier, pas maraîcher. - Esprit critique
> Le staff peut modifier le contenu de vos messages du forum en toute opacité...
Avatar de l’utilisateur
0tyugh
 
Message(s) : 929
Inscription : 17 Déc 2013 20:13
Localisation : Saint Adrien, Arzano (29300)

Re: Consoude à la limite d'un parc aux volailles

Message par Sebctop le 06 Fév 2017 13:50

0tyugh a écrit :On le sent bien la génération XXI ; on ne peut quasiment plus se faire un savoir par soi même tant il y a de choses écrites sur le sujet. 0_0
...
Malheureusement, comme tant d'autres choses, on est réduit à faire confiance plutôt qu'à se faire son opinion qui est trop coûteux en temps et en energie, au fond :(

Fais pas ton Calimero Grand 0tyugh ! ;-)
Ca a toujours été comme cela et çà le sera toujours. Si tu veux te faire une opinion valable sur un truc, il faut y mettre du temps et de l'énergie ! :mrgreen: ... et utiliser ton cerveau pour en faire une synthèse! ;-)
Avant, on était obligé de se déplacer dans les différentes bibliothèques pour y lire différents livres... plus ou moins justes...
Et avant, c'était encore pire! Regarde le Nom de la Rose !!!... il fallait être Moine en plus!... :malin1: :mdr3: :malin1:
Avatar de l’utilisateur
Sebctop
 
Message(s) : 310
Inscription : 24 Nov 2015 09:41
Localisation : 51_Epernay

Re: Consoude à la limite d'un parc aux volailles

Message par 0tyugh le 06 Fév 2017 19:36

[N'est d'accord, c'est un HS, plus rien à voir avec la consoude]

Disons "qu'avant" on pouvait prétendre avoir lu tous les livres concernant un sujet; aujourd'hui il faudrait plusieurs vies !

Il est "facile" de prendre l'opinion du plus charismatique, ou comme tu fais (bien sûr c'est "mieux") prendre les consensus scientifique comme une garantie suffisant pour croire en quelque chose. Il n'en demeure que ça laisse peu de place aux gens "du commun", même intéressés, de se faire leur propre idée (je dis ça parce que j'en fais un peu l'expérience : j'ai des objections, mais il me faudrait un expert du domaine pour les passer en revue correctement, ou des mois et des accès aux articles...).

Autant que je salue les sciences et leur approche qui me semble la seule qui soit possiblement valide, autant ça me semble être se fourvoyer que de ne pas voir ses influences communautaires, économiques, médiatiques (sur le sujet à étudier, le type de mesure, les travaux pris en référence...) ; le cas le plus spectaculaire étant les cigarettes, ou peut être ici le labour comme pratique "normale"...
La science c'est une sorte d'objectivité dans l'approche, mais il faudrait être le dernier des dogmatique pour ne pas constater qu'elle a sa quantité de biais et d'angles morts. D'ailleurs il suffit de lire un seul article pour voir que tout est assez "mesuré" dans l'ambition des conclusions, alors qu'en pratique on se saisit de ces articles pour simplifier la conclusions "il est probable que" devient "une étude dit que", et on peut s'en sentir légitimer à tout faire avec le chapeau de la science.

L'effet mécanique un peux "triste" c'est la perte du savoir pour tous au profit des gens (soit amateur éclairé ou professionnel) qui ont le temps de "simplifier la conclusion des études scientifique" et d'en avoir l'aura. On doit "faire confiance".
C'est une dépossession et une avancée à la fois, mais qui rend toute l'avancée fragile vu que pouvant être facilement ="tournée" dans un sens où l'autre. On a pinaillé des années pour la toxicité de la cigarette, dû combattre pour l'amiante : des produits manufacturés "positifs" pour les industriels, et on condamne (je trouve) assez rapidement des plantes qui n'ont pas d'industrie pour la défendre. - Cela dit je ne ferai pas confiance à cette impression bien arbitraire, il faudrait voir s'il y a une étude sur le sujet par un expert :D (c'est rigolo comme "twist")

À mon sens il est bon d'y penser, même si c'est un argument faible. ...Et utilisé pour défendre des causes très vicieuses. Cela dit on peut être à la solde de lobbies, agir pour des raisons injustes, et avoir des arguments valides, ça ne me semble pas totalement incompatible. Je pense qu'il est très facile d'avoir des objections légitimes, car on n'aura jamais réponse à tout. Pour troller sur le cas de la consoude : on pourrait disqualifier les études sur le rat qui n'ont pas le même métabolisme que nous, et disqualifier toutes les études utilisant le composé toxique contenu dans la consoude de manière pure (car on élimine ce faisant l'effet inhibiteur ou catalysateur des autres composés de la plante) ; et éliminer toute prise "seule" de la consoude dans l'alimentation (car ce n'est pas comme ça qu'elle est consommée). Cela fait la seule étude qui semble acceptable est une étude avec des centaines de sujets humains qui devraient consommer une plante probablement toxique pour en établir une statistique sur les taux de cancers. Ça semble être une étude difficile à mener au XXI, et qui ne se fera à priori jamais ; quelqu'un d'un peu têtu comme moi pourrait tout à fait se sentir légitime à douter du consensus scientifique sur la consoude toute sa vie pour des raisons passablement raisonnables. Tu ne penses pas ? x)
Cela dit je ne suis pas têtu au point de légitimer la consommation de consoude à des non-avertis (maintenant ! Avant je savais pas :o). Mais on a dit beaucoup de choses ici, donc il me semble qu'on peut se permettre d'en douter dans le cadre du consensus qui fait malgré tout foi.
> Contredisez ce que je dis, je suis un *mauvais* jardinier ! J'essaie et j'aime bien me documenter, valà tout.
> Jardinier, pas maraîcher. - Esprit critique
> Le staff peut modifier le contenu de vos messages du forum en toute opacité...
Avatar de l’utilisateur
0tyugh
 
Message(s) : 929
Inscription : 17 Déc 2013 20:13
Localisation : Saint Adrien, Arzano (29300)

Re: Consoude à la limite d'un parc aux volailles

Message par Sebctop le 26 Fév 2017 08:28

Pour rajouter encore une source... un peu inattendue... Voici ce qui est écrit dans Graines de Troc:
http://grainesdetroc.fr/variete.php?idg=2156
"-Alimentation:
Attention, il est déconseillé de manger quotidiennement de la consoude. En effet, cette plante contient des alcaloïdes pyrrolizidiniques toxiques pour le foie à haute dose. À titre occasionnel, on peut donc consommer :
les très jeunes feuilles, encore tendres, coupées finement et ajoutées aux salades ;
les feuilles peuvent être cuites dans des soupes, en légumes, en beignets ;
les feuilles, riches en protéines et minéraux peuvent parfaitement remplacer l'usage d'épinards dans une variété de préparations culinaires, de plus la consoude n'a pas le défaut des épinards de devenir toxique sous l'influence prolongée de l'air.
Pour le professeur de pharmacognosie, Jean Bruneton7 « La consommation des feuilles en potage - certains en vantent les vertus nutritives- est à déconseiller formellement »."

"Suivant Bruneton7 « La racine et les feuilles de consoude provoquent, lorsqu'elles sont administrées par voie orale et sur une longue période à des rats, l'apparition de tumeurs au niveau du foie chez près de la moitié des animaux; il en est de même pour la symphytine. Chez l'Homme, plusieurs cas de syndromes veino-occlusif (...) attribués à la consommation régulière et prolongée (pendant plusieurs mois) d'infusions ou de capsules de consoude ont été publiés : dans l'un des cas le patient est décédé. »
Dans beaucoup de pays des mesures restrictives ont été prises vis-à-vis son emploi. En France et en Allemagne, seul son usage externe est autorisé."

... en espérant que le doute ne persiste plus dans vos caboches ?!!!... ;-)
Avatar de l’utilisateur
Sebctop
 
Message(s) : 310
Inscription : 24 Nov 2015 09:41
Localisation : 51_Epernay

Re: Consoude à la limite d'un parc aux volailles

Message par emrenerezh le 27 Fév 2017 22:40

Ouais... Enfin une autre source qui reprend les mêmes sources quoi :hehe:
Mais bon je suis d'accord, la consoude ça ne se mange pas. En plus niveau goût... Mais bon ça ça ne se discute pas :)
De toutes façons, autour d'un parcours à volailles, moi je mettrais plutôt de la luzerne. Pas pour moi hein ! Pour les poules ;)
emrenerezh
 
Message(s) : 107
Inscription : 13 Jan 2014 11:09
Localisation : Val de Marne vers le Finistère


Retour vers Les plantes

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)

Information

L’équipe • Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]