Bouturage: L'eau de Saule

Tout sur les plantes: potagères, vergers, céréales, engrais verts, tapissantes...

Bouturage: L'eau de Saule

Message par kalou » 09 Juin 2009 09:34

L'eau de saule est une décoction de saule permettant, comme l'auxine, de faciliter le bouturage des végétaux.

- On peut la fabriquer par exemple en écrasant avec un marteau quelques rameaux de saule (toutes espèces confondues) qu’on laisse tremper pendant 24 heures dans de l’eau. On récupère cette eau et on y met à bouturer les tiges de la plante. L'eau de saule favorise la rhizogenèse.

- Mais la meilleure recette de fabrication consiste à plonger quelques grosses boutures de saule (peu importe l’espèce) dans une bassine d’eau pendant 4 à 5 semaines.

On obtient ainsi deux choses très intéressantes (d'une pierre deux coups) :

- plein de boutures de saule prêtes à être replantées.
- le liquide restant dans la bassine ressemble à une sorte de gel laissant des résidus glissants sur les doigts. Les parties du saule qui étaient sous l’eau semblent également être enduits d’un gel transparent ; en particulier autour de la surface de la coupe à la base. Ce liquide permet de faciliter le bouturage ou le marcottage de n’importe quelle plante et de renforcer des arbres affaiblis (par un rempotage par exemple).

Cette technique était très utilisée avant la commercialisation de l’hormone de bouturage en jardineries.

Les saules (Salix .ssp) ont toujours été connus pour leur facilité à s’enraciner. Une bouture (même de 20 cm de diamètre !) peut être prélevée n’importe quand dans l’année, plongée dans de l’eau et elle produira de nouvelles racines en à peine quelques jours sans avoir besoin d’utiliser de l’hormone de bouturage.

La théorie de "l’eau de Saule"

L’aspirine mélangée à de l’eau est souvent utilisée pour prolonger la durée de vie des fleurs coupées (1 comprimé d’aspirine 500 mg pour 5 L d’eau). L’aspirine est un anti-coagulant naturel ; c’est-à-dire qu’elle ralentit le processus par lequel les fluides sont transformés en solides.

L’aspirine est également connue pour fluidifier le sang. Elle semblerait avoir un effet semblable sur les végétaux en empêchant à la plante de coaguler ses plaies et donc de s’assécher puis mourir.

L’aspirine est un dérivé de l’acide salicylique, un produit qu’on trouve naturellement dans l’écorce des saules. Il existe d’autres composés chimiques ou hormones (auxine) facilitant l’enracinement mais l’acide salicylique semble être un des principaux composants.

Il a été prouvé que l’acide salicylique permet de bloquer la réponse à une blessure provenant de l’acide abscissique[réf. nécessaire]. L’acide abscissique est une hormone de stress libérée par toutes les plantes en réponse à une blessure ou une maladie ; il induit la fermeture rapide des stomates et la "fermeture" des secteurs blessés de la plante.

En freinant cette réaction, l’acide salicylique empêche l’assèchement de la plante et lui permet de guérir en produisant de nouvelles racines.

La "puissance" de l’eau de saule dépendra évidemment de la concentration en acide salicylique du gel obtenu. Celle-ci dépendante elle-même du nombre et de l’épaisseur des boutures de saule utilisées ainsi que du volume d’eau dans lequel on les aura plongé.

Attention, l’eau de saule n’est toutefois pas un produit miracle. Elle ne permettra que de faciliter le bouturage ou le marcottage à condition que ceux-ci soient tout de même réalisés selon les "règles de l’art".


source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Eau_de_saule
Professeur/designer en permaculture

Consultez mon site web:
http://pascaldesign.permacultureweb.fr/

Chez nous, l'association Terre,Paille et compagnie:
http://terre-paille.fr

La permaculture en France:
http://permaculture.fr
Avatar de l’utilisateur
kalou
 
Message(s) : 608
Inscription : 05 Juil 2007 11:44
Localisation : La Courdemiere

Re: Bouturage: L'eau de Saule

Message par Christophe » 10 Juin 2009 19:16

Merci pour les infos, Kalou.
J'utilise moi-même les feuilles et l'écorce de saule comme substitut de l'aspirine, en infusion.
Les feuilles pour les petits maux, l'écorce quand c'est plus douloureux.
Pour les boutures, je fais le même mais avec des mures (sauvages), je déplante des marcottes naturelles, je coupe les radicelles que je plonge dans l'eau, ensuite j'y met mes plantes à bouturer...çà marche terriblement bien aussi.
"Vivre c'est réaliser de petites choses avec beaucoup d'amour"
Christophe
 
Message(s) : 88
Inscription : 08 Sep 2008 16:08
Localisation : Belgique/Hainaut/Carnières 7141 (Morlanwelz)

Re: Bouturage: L'eau de Saule

Message par kalou » 11 Juin 2009 05:51

Intéressant, si les marcottes de mure sauvage fonctionnent, est-ce pour les mêmes raisons? Sinon, d'où tiens tu ce tuyau?
a++
Professeur/designer en permaculture

Consultez mon site web:
http://pascaldesign.permacultureweb.fr/

Chez nous, l'association Terre,Paille et compagnie:
http://terre-paille.fr

La permaculture en France:
http://permaculture.fr
Avatar de l’utilisateur
kalou
 
Message(s) : 608
Inscription : 05 Juil 2007 11:44
Localisation : La Courdemiere

Re: Bouturage: L'eau de Saule

Message par Christophe » 13 Juin 2009 18:56

Oui, c'est exactement pour les mêmes raisons.
C'est un vieux jardinier de ma région qui faisait comme cela et j'ai essayé, et vu que çà a fonctionné, très bien même, alors j'ai continué.
Il doit certainement y avoir d'autres plantes qui se multiplient très facilement qui doivent aussi pouvoir nous aider de la sorte.
"Vivre c'est réaliser de petites choses avec beaucoup d'amour"
Christophe
 
Message(s) : 88
Inscription : 08 Sep 2008 16:08
Localisation : Belgique/Hainaut/Carnières 7141 (Morlanwelz)

Re: Bouturage: L'eau de Saule

Message par tom » 14 Juin 2009 12:33

intéressant tout ça!

pourquoi parler de décoction? c'est une macération dont on parle non?
ya moyen de stocker du saule pour plus tard? ex. décoction ou macération de plante séchée?
j'en ai à profusion ici mais j'en aurais moins quand je me mettrais à faire des boutures...
tom
 
Message(s) : 166
Inscription : 04 Déc 2008 00:16

Re: Bouturage: L'eau de Saule

Message par Christophe » 14 Juin 2009 17:46

Pour le saule, je n'ai aucune idée de combien de temps il résiste en "stockage" sans milieu "humide".
Par contre, si tu sais le faire, tu peux couper des petits morceaux de quelques centimètres (+-10-15cm) que tu plantes dans le sol, tu auras ainsi des rejets (mini-saules tétards) et ces rejets, tu pourras les utiliser par la suite pour refaire des haies, des saules tétards,des clôtures,... c'est un peu comme ce que font les cultivateurs de saules osier.
J'ai planté des tétards cette année à la Grange et l'an prochain (cet hiver, en fait!) j'étête ceux de ma maison, si des gens veulent quelques belles branches pour en refaire des nouveaux, suffit de le dire, je peux en mettre de côté).
Modifié en dernier par Christophe le 14 Juin 2009 19:20, modifié 1 fois.
"Vivre c'est réaliser de petites choses avec beaucoup d'amour"
Christophe
 
Message(s) : 88
Inscription : 08 Sep 2008 16:08
Localisation : Belgique/Hainaut/Carnières 7141 (Morlanwelz)

Re: Bouturage: L'eau de Saule

Message par tom » 14 Juin 2009 17:55

j'ai déjà fait qques boutures de saules et compte bien continuer d'en faire... ça manque sans doute un peu d'humidité pour qu'ils s'épanouissent vraiment :(
tom
 
Message(s) : 166
Inscription : 04 Déc 2008 00:16

Re: Bouturage: L'eau de Saule

Message par kalou » 15 Juin 2009 08:16

C''est bien de macération dont on parle, faudrait essayer des mélanges, quelqu'un a-t-il déjà reussi a bouturer des pois gourmands? J'ai pas beaucoup essaye, mais le premier essai était lamentable a l'etouffee.
les têtards permettent de faire des haies efficaces, mais aussi de faire des petits arbres a tailler en "taillis" tous les 4-5 ans, ce qui permet de faire du petit bois pour le feu, ou du BRF...peut-etre meme un BRF favorisant le developpement racinaire des plantes environnantes...a voir. Ca permet aussi de faire des manches d'outils après quelques années me semble-t-il...
Quels sont les différences de développement d'un tetard par rapport au saule semé ou plante? - branches plus basses, plus touffu...???
Professeur/designer en permaculture

Consultez mon site web:
http://pascaldesign.permacultureweb.fr/

Chez nous, l'association Terre,Paille et compagnie:
http://terre-paille.fr

La permaculture en France:
http://permaculture.fr
Avatar de l’utilisateur
kalou
 
Message(s) : 608
Inscription : 05 Juil 2007 11:44
Localisation : La Courdemiere

Re: Bouturage: L'eau de Saule

Message par autrevie » 17 Juin 2009 16:58

greffer.net comme tjs compile toute sorte de technique pour faire son hormone de bouturage
avec les ronces,les céréales,le saule...
les saule tétards comme tout les tétares doivent etre coupé tout les 2ans
ca donne des arbres qui vivent plus longtemps(culture de la jeunesse) les troncs deviennent surdimensionner et les tiges "branches" forme,pour le saule une sorte de boule style épines du hérisson.....ca à l'avantage au moins de pas prendre trop de place,d'être utile pour les humains,peux servire de fourrage aux bêtes,au feux(fagots)et ca fait vive plus longtemps l'arbre...
autrevie
 

Re: Bouturage: L'eau de Saule

Message par tom » 17 Juin 2009 17:24

tom
 
Message(s) : 166
Inscription : 04 Déc 2008 00:16

Re: Bouturage: L'eau de Saule

Message par Christophe » 09 Juil 2009 15:55

Dans la même idée, j'expérimente des boutures dans l'eau de plantes relativement facile à prendre qui me servent d'hormones de prise et en même temps je place des plantes qui prennent plutôt moins bien...nous verrons.
Petite question, quand je boutures des plantes, la nouvelle plante a-t-elle les mêmes caractéristiques que la plante mère ?
Ce qui me tracasse, si j'ai une plante femelle et que la bouture, les jeunes plantules seront-elles toutes des femelles (et inversément ?).
Merci de vos réponses trèèèès nombreuses :lol:
a+++
"Vivre c'est réaliser de petites choses avec beaucoup d'amour"
Christophe
 
Message(s) : 88
Inscription : 08 Sep 2008 16:08
Localisation : Belgique/Hainaut/Carnières 7141 (Morlanwelz)

Re: Bouturage: L'eau de Saule

Message par tom » 09 Juil 2009 18:37

la bouture produit en effet une sorte de clone... avec les mêmes gênes... c'est la même chose avec la marcotte et la greffe.
pour produire un nouvel "individu", il faut passer par la reproduction sexuée (fleurs, fruits, graines).

après ça dépend des plantes... certaines plantes sont soit mâles, soit femelles, d'autres peuvent posséder des fleurs des deux sexes et d'autres encore ont des fleurs hermaphrodites...
tom
 
Message(s) : 166
Inscription : 04 Déc 2008 00:16

Re: Bouturage: L'eau de Saule

Message par Christophe » 10 Juil 2009 11:52

Merci Tom de ta réponse, tu confirmes bien ce que je pensais (ou avais déjà lu quelque part :mrgreen: ).
"Vivre c'est réaliser de petites choses avec beaucoup d'amour"
Christophe
 
Message(s) : 88
Inscription : 08 Sep 2008 16:08
Localisation : Belgique/Hainaut/Carnières 7141 (Morlanwelz)


Retour vers Les plantes

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)

cron