Accéder au contenu

Déscolarisation

décroissance, descente énergétique, AMAP, installation agriculteurs, monnaie, wwoofing, système D...

Déscolarisation

Message par mathildea le 18 Fév 2015 14:40

Bonjour,
D'un côté, l'agriculture conventionnelle, une monoculture intensive qui stérilise les sols et les rend dépendants des apports d'engrais et de fongicides.
De l'autre, des petits îlots de résistance, où la terre se régénère, en permaculture.
Des îlots toujours menacés par le cloisonnement, par le manque de participation de chacun de nous concernant l'avenir de la terre...

D'un côté, l'Education Nationale, une monoculture intensive qui stérilise les cerveaux et les rend dépendants d'un certain modèle de société...
De l'autre, des petits îlots de résistance, où les êtres se régènèrent: l'école à la maison.
Des îlots toujours menacés par le cloisonnement, par l'absence d'espaces publics où se rencontrer, échanger, de manière horizontale.

Sylvain et moi, on s'attaque au Léviathan, à l'Education Nationale, premier outil de propagande du système...

http://www.descolarisation.org/

https://www.youtube.com/watch?v=4J9Y4PmrgiA

Au plaisir d'échanger sur ce thème avec vous sur ce forum. Tout est lié...
mathildea
 
Message(s) : 88
Inscription : 10 Mai 2013 10:38
Localisation : Savoie

Re: Déscolarisation

Message par Patamax le 18 Fév 2015 17:33

OUllalalalalala :mdr3: :mdr3: :mdr3:
Malheureuse, Vadé Retro Satanas :diable:
:hehe:

Si tu parles de déscolariser les plantes et les insectes, j'veux bien..........Ce petit monde n'a rien a faire a l'ecole, a moins d'expurger leurs peines chez Mosanto, qui finance au passage une bonne partie de nos filieres agro et culturo........ :gene2:
Pour le reste : bahhhhhhhhhhhhhhhhh, sans opinion, ,j'savais meme pas que l'ecole existait, Mosanto oui, l'ecole................non.

Bon courage.
:merci:
Patamax
 
Message(s) : 103
Inscription : 03 Fév 2015 11:31
Localisation : 14000 Caen

Re: Déscolarisation

Message par Gailly le 18 Fév 2015 18:09

La question mérite réflexion,mais pourquoi ne viser que l'éducation Nationale si tout est lié?

L'éducation,c'est l'école publique,certes (et le privé aussi),mais aussi la société,la famille,la TV,la pub,les médias,les centres d'animation,les clubs,les associations,etc.

Certes,tout n'est pas rose à l'éducation Nationale,mais on ne peut tout lui mettre sur le dos,et parmi toutes les formes d'éducation, ce n'est pas la pire,à mon avis,et elle est quand même la plus laïque et la moins orientée de toutes,par la diversité de ses composantes.

Et puis supprimer l'éducation Nationale,pourquoi pas,mais pour faire quoi derrière?...et est-ce que ce ne serait pas pire sans?

C'est aussi le meilleur endroit pour rencontrer,très tôt la différence,la vie en société,des profs ou d'autres élèves qui ont d'autres visions des choses que la ligne officielle,que la famille,que la société.

La monoculture n'est pas exclusivement liée à l'éducation Nationale,à mon avis:c'est toute la société qui fait de la monoculture,et tout stigamatiser sur l'éducation Nationale ne résoudra pas le problème,je penses.L'école à la maison,ou autre,ne garantit,en outre,quoique ce soit contre la monoculture.

Et puis,comment fait-on pour les enfants qui ont des parents non,ou "mal" éduqués",ou pas assez armés?...n'y a-t-il pas là un risque d'inégalité?...et quoiqu'il en soit,ce serait,dans bien des cas,limiter l'enfant aux seules connaissances des proches,voire uniquement des parents s'ils ne sont pas ouverts sur les autres.

Après,y changer et y améliorer pas mal de choses,c'est sûr que çà ne serait pas du luxe!
Modifié en dernier par Gailly le 19 Fév 2015 06:46, modifié 1 fois.
Gailly
 
Message(s) : 294
Inscription : 09 Mai 2012 09:35

Re: Déscolarisation

Message par Livy-Dagore le 18 Fév 2015 18:59

Mathilde et Sylvain,j'ai déjà visionné vous vidéo,et elle est très faite,et vous exprimez très bien.La déscolarisation,c'est très bonne,et d'ailleurs ce n'ai pas la scolarité qui est obligatoire,c'est l'instruction!
Livy-Dagore
 
Message(s) : 689
Inscription : 18 Mai 2013 09:43

Re: Déscolarisation

Message par fred83fr le 18 Fév 2015 19:30

Donner l'instruction nécessaire à la cohésion de notre société, apprendre à argumenter, échanger sans se taper dessus... tous les parents n'en sont pas capables ou n'en n'ont pas l'envie. On ne peut alors penser que le démon se cache dans l'Education Nationale ! J'y travaille et si je sais que c'est loin d'être parfait, je n'ai de cesse de travailler avec eux sur la tolérance, le respect de soi, la nécessité d'adopter de nouvelles pratiques culturales ... alors si tout le monde arrivait à l'acquisition de toutes ses capacités devrions nous encore critiquer l'EN parce que les élèves partageraient cela et seraient donc "formatés". Non, le formatage des esprits existe partout et toujours, dans les écoles comme à la maison, il faut être tout le temps vigilent.
Les enfants qui apprennent correctement à la maison à découvrir qui ils sont ont de la chance, de mon côté je vais du mieux possible avec des classes à 35 pour que là aussi le travail collaboratif, le développement de l'esprit critique, ... soit à l'honneur.
Voilà un éclairage un peu différent mais qui permettra je l'espère de nuancer un peu l'opinion que l'on peut avoir sur ce service public.
fred83fr
 
Message(s) : 46
Inscription : 12 Avr 2010 12:24

Re: Déscolarisation

Message par Livy-Dagore le 19 Fév 2015 11:32

Les enfants non-scolarisés,ou déscolarisés apprennent dans leur rythme naturelle.Il eut y avoir certains qui savoir déjà lire à partir 5 ans,d'autre à partir 10 ans,et je n'y vois aucune notion d'inégalité,car chaque est différents.Moi même j'ai appris pas mal de choses en dehors de l'école,mais avoir les bagages que j'ai acquis à l'école.Pour tous vous dire j'ai toujours détesté l'école et cela depuis la maternelle,et j'ai redoublé trois classes à l'école élémentaire.
Livy-Dagore
 
Message(s) : 689
Inscription : 18 Mai 2013 09:43

Re: Déscolarisation

Message par noir le 19 Fév 2015 12:07

Livy, certaines de tes idées sont incompréhensible car mal écrites. Il doit manquer des lettres et même des mots entiers.

J'entends que tu ais mal vécu ta scolarité mais est-ce une raison pour généraliser ton cas en exemple?

Dans le système scolaire également certains enfants apprennent à lire dès 4 ou 5 ans, d'autres en CM2, cela ne change donc rien.

Ce que signifiait fred83fr, en parlant d'inégalité entre enfants, il pointait du doigt le fait qu'aujourd'hui nombre de familles ne sont pas en mesure de pratiquer l'école à la maison.Beaucoup d'enfants seraient alors carrément laissés à eux-mêmes avec la non-sco. Le plus gros facteur d'inégalité n'étant bien évidemment pas l'école mais la famille.
noir
 
Message(s) : 48
Inscription : 14 Avr 2014 16:52

Re: Déscolarisation

Message par mathildea le 19 Fév 2015 13:20

L'école perpétue et entretient les inégalités, au même titre que la famille.

"pourquoi ne viser que l'éducation Nationale si tout est lié?"
L'éducation nationale, dans notre parcours personnel, et ce pour chacun d'entre nous-ainsi que nos parents, et grands parents, depuis 1880- est la première institution qui nous prend en charge, et nous inculque les valeurs de l'état telles qu'elles ont été définies par qui, déjà? Pas par vous ni par moi. Les programmes scolaires sont imposés depuis le haut. Déjà, c'est discutable. Pourquoi chacun d'entre nous n'intervient pas pour savoir ce qui a droit de cité ou non à l'école? C'est la même chose que pour toutes les autres questions... mais cantonnons-nous à l'Education Nationale.

Pendant de longues années, et quoiqu'il arrive, on subit la doctrine d'un professeur qui inculque son savoir et nous ôte l'idée qu'on peut soi-même aller au devant de la connaissance. On apprend à rester assis, enfermés, à obéir, à fixer notre regard sur la personne référente du professeur; regarder le travail de son voisin est considéré comme une tricherie; on nous individualise et on nous rend dépendant de l'adulte. On a écrit pas mal de choses sur le site descolarisation.org:

http://www.descolarisation.org/

On propose aussi une bibliographie d'une trentaine de bouquins pour s'emparer de ce sujet de la critique de l'Education Nationale. Parce que pour moi c'est une nécessité absolue d'apporter un contre-poids à l'école, qui fait son auto-promotion permanente, par le biais du gouvernement des médias... tout étant lié, en effet... Difficile d'avoir un regard neutre sur l'école quand depuis nos deux ans on entend "alors, c'est bientôt l'école", et que tous les adultes, les médias, les livres scolaires, font l'éloge de ce merveilleux outil d'émancipation??? Et si depuis de longues années -comme c'est le cas- certaines personnes présentent une autre vision de l'école, comment font-ils pour que leur message apparaisse parmi toutes ces éloges pro-école? C'est bien difficile: l'école ne donne pas accès à ses détracteurs, les médias rejettent l'info... On n'a pas vraiment d'autre choix, étant petit, d'adhérer au projet de l'école obligatoire.... Et quand notre cerveau, au bout de longues années de formation, sort enfin de l'institut scolaire, il a coopéré à bien des principes qu'on lui a infligé.

Concernant l'instruction en famille: c'est quand même, si la famille est ouverte, beaucoup mieux pour l'enfant, pour le respect de ses rythmes, de sa personne, de ses besoins, de son apprentissage. Quand on parle de déscolarisation, tout de suite on oppose à ça l'instruction en famille. Comme s'il n'y avait que ces deux choix possibles. L'instruction en famille est une solution provisoire, qu'on doit défendre à tout prix puisqu'elle est sans cesse mise en danger par le monopole radical de l'école d'Etat, mais on ne doit évidemment pas se contenter de ça, puisqu'en effet, la famille est un espace clos, restreint, qui peut devenir un frein à la découverte du monde et à l'épanouissement de chacun.

On n'a plus dans les têtes l'idée d'espace public. Ce qu'on appelle espace public, aujourd'hui, ce sont des institutions gérées de manière pyramidale, avec un directeur, des employés, des usagers. Une mairie, une bibliothèque, une MJC, un espace culturel, une école tout fonctionne de cette façon. On doit, pour avoir accès à ces espaces dits publics devenir usager, ou postuler avec titres, diplômes, récompenses et médailles pour occuper un poste à "responsabilité". On ne peut partager nos savoirs respectifs en toute simplicité, sans demander l'autorisation d'un représentant de l'état, lequel est soumis à tout une chaîne de hiérarchie, dans laquelle il occupe un rôle bien précis; il a du mal à se mouiller au delà d'une certaine limite, encastré dans un réseau de surveillance qui remonte jusqu'au pouvoir central. J'imagine pour l'avenir des espaces totalement libres d'accès, où chacun vienne partager son savoir avec ceux qui souhaitent en bénéficier, et apprendre d'un autre quelque chose qu'il ignore. Un enfant peut devenir le professeur d'un adulte en montrant comment on fabrique une arbalète ou un lance pierre. Mamie Francine pourrait venir un jour nous apprendre l'art du crochet, Katie nous parler des aurores boréales et Gustave le sourcier venir avec ses baguettes de coudrier. Un savoir en valant un autre...

Car qui définit la qualité d'un savoir, et en fonction de quel critère? Aujourd'hui les savoirs sont orientés vers le monde de l'entreprise et du travail, on forme les élèves à occuper une fonction, à trouver un emploi dans une type de société très précis. Gustave le sourcier n'a pas droit d'entrée dans les écoles, ni dans les bibliothèques, là où les gens se rencontrent... Si de tels espaces existaient, cela répondrait à la fois au besoin de décloisonner les familles, et au besoin de rendre moins totale la présence de l'Education Nationale. Le savoir serait plus libre, plus ouvert.

Certaines questions, beaucoup, ne peuvent être débattues à l'école. Et encore une fois, qui fixe les conditions pour qu'un sujet soit débattu ou non? Pas vous, ni moi.
Modifié en dernier par mathildea le 19 Fév 2015 13:29, modifié 1 fois.
mathildea
 
Message(s) : 88
Inscription : 10 Mai 2013 10:38
Localisation : Savoie

Re: Déscolarisation

Message par cazhaa le 19 Fév 2015 13:28

Je vais y aller de mon petit exemple:

J'habite depuis 4 ans dans un minuscule patelin où il n'y a rien de rien (aucun commerce, ni poste ni rien...même l'école ici est privée)
En plus de ça , j'habite à 1.5km du centre village...

Et bien je peux vous dire que l'école ici c'est "LE " lien social du village.
C'est grâce à l'école que j'ai rencontré les habitants du village, que j'ai créé des liens avec des gens qui nous ont accueillis et qui aujourd'hui soutiennent activement mon projet...

N'ayant qu'un enfant, nous l'aurions ostracisé en lui faisant l'école à la maison et il aurait sans doute fini aussi sauvage que son père :gene:
Pour ma part ce fut tout l'inverse : école publique des quartiers nord de Marseille, c'est sur qu'on peut rêver mieux pour son môme...
Cela dit j'ose pas imaginer ce que je serais devenu si j'avais dû rester à domicile avec le béton comme seul horizon ...

Tout ça pour dire que l'éducation nationale a (comme les autres institutions étatiques) un réel besoin d'être réformée, là on est tous d'accord, mais l'école à la maison me donne l'effet d'un repli sur soi qui ne peut pas aller dans le sens d'une société plus juste et solidaire.

Peut-être est-ce l'éducation de nos enfants qui serait à revoir en priorité.
Perso, je laisserais leur instruction à des gens qui en ont la compétence.
Et même si on a tous des exemples de profs incompétents, on a aussi tous le souvenir d'un prof qui nous a donné envie d'apprendre et de partager.
Et les premières amitiés, premières amours, (premières bastons aussi :aille2: ) , premiers délires, premiers liens forts ne se passent ils pas à l'école ???
J'ai peine à croire qu'un gamin puisse s'intégrer dans sa communauté s'il ne partage pas ce lien qu'est l'école avec les autres enfants de son quartier (village).


Pour en revenir à cette école privée dans le village, l'année dernière il a fallut la réorganiser aux niveau du bâtiment.
Avec pas mal de parents, nous avons sorti les caisses à outils et nous avons mis la main à la patte...
En une journée nous avons déménagé les 2 classes, fait les travaux, réinstaller les tableaux,mobiliers etc...
C'est notre responsabilité de parents de fournir à nos gosses l'ouverture vers le monde et les autres.
L'école est là pour leur instruction générale, pas pour apprendre à vivre ensemble, ceci est de notre responsabilité (puisque nous sommes avant tout leur exemple de référence à nos tites têtes blondes). :ange:
"Quand on a pas de technique, il faut y aller à la zob ! "
-Perceval de Galles-
Avatar de l’utilisateur
cazhaa
 
Message(s) : 104
Inscription : 02 Avr 2014 09:49
Localisation : [81] Tarn

Re: Déscolarisation

Message par mathildea le 19 Fév 2015 13:40

Encore une fois tu opposes instruction en famille et éducation nationale comme les deux seules possibilités.
Soit on garde son enfant enfermé dans un petit cercle privé,
Soit on le soumet à un système de hiérarchie où il perd son autonomie.
Ne peut-on pas imaginer un espace public LIBRE, AUTOGÉRÉ, sans hiérarchie, où chacun partage ce qu'il sait avec les autres?
Ton enfant pourrait y vivre, obligation scolaire et soumission à l'autorité du professeur en moins, ses premières amitiés, ses premiers, amours, ses premières bastons allez..., ses premiers délires.
Comme on a tous vécu ça dans le giron de l'école on s'imagine que ça ne peut se passer que là. C'est comme si on disait qu'ayant acheté toute notre enfance nos légumes à Carrouf, on propose la même chose à nos enfants car c'est LA qu'on trouve les légumes.
Et sur la question des compétences: on est tous compétent, en fonction de nos intérêts. Et, comme l'apprentissage continue toute notre vie, on peut aussi le devenir. Et enfin, même si on n'a pas un savoir que l'enfant nous demande, on peut l'aider quand même à s'en emparer.

Cela dit, devenir, en tant que parent l'unique référent de l'enfant pour la transmission du savoir, c'est, il est vrai, aussi maigre que de laisser UN professeur s'occuper des apprentissages de quelqu'un.

Il faut tout un village pour élever un enfant. Chacun, avec ce qu'il a à apporter. Sans soumettre le petit à aucune obligation, en lui faisant confiance, car il va, de toute façon, si on protège sa liberté, apprendre et trouver sa place le monde.
mathildea
 
Message(s) : 88
Inscription : 10 Mai 2013 10:38
Localisation : Savoie

Re: Déscolarisation

Message par Gailly le 19 Fév 2015 16:15

Juste une remarque:nous n'avons pas qu'un seul professeur au cours de notre scolarisation.

Sur le fond de l'éducation,je suis entièrement d'accord...c'est juste sur le fait de ne s'en prendre qu'à l'éducation Nationale,et de vouloir la démolir d'un bloc ou je suis moins convaincu.

Pour ce qui est de l'autogestion,c'est quelquechose de très intéressant,mais loin d'être évident dans les faits.Tout le monde veut de l'autogestion,surtout si c'est les autres qui s'en occupent.Je globalise,il y a des éxpériences positives,mais elles sont rares,fonctionnent essentiellement en petits groupes (donc en exclusion du grand nombre).Il faut constater que les autogestions,c'est beaucoup de départs,et pas beaucoup d'arrivées...parce que l'autogestion,c'est très éxigeant vis à vis de soi,mais aussi des autres...et je doutes très fort que beaucoup y soient prêts.

L"être humain,je crois,a souvent de grandes idées d'autonomie et de liberté,mais dès qu'il s'agit de mettre en place ses projets,c'est un peu plus compliqué...et je ne pense pas que ce soit du conditionnement étatique,à ce niveau.Cà relève plus du travail sur soi,à mon avis.

Pour ce qui est du crochet de Mamie,des plans cuisines,de bricolage,etc...rien n'empêche les parents de s'organiser entre eux...et d'y inviter des instits ou autres profs...Nous ne sommes pas parents,et avons ouvert la ferme aux animations,tant pour les adultes,y compris instits et profs,que pour les enfants....très peu jouent le jeu de l'autogestion...d'autres viennent,mais la gestion c'est pas trop leur truc (comme si nous on s'éclatait à gérer )...et pour d'autres,c'est carrémment le moyen de nous prendre pour une garderie.

Par l'éxpérience que nous en avons eu à plusieurs reprises,et dans divers domaines,il faut bien constater que l'autogestion,c'est très usant à mettre en place dans la durée si tu l'ouvres à tous...il faut aussi faire comprendre à chacun que c'est un travail sur soi,sur les autres,une certaine approche de la vie et non un rêve idéalisé...il faut savoir éliminer des sujets pernicieux qui n'ont d'autres buts de faire capoter l'affaire...expliquer à d'autres qu'ils ne sont pas prêts et qu'ils mettent le groupe en danger...parfois avoir le rôle du méchant qui éxclue pour ne pas laisser la dynamique du groupe en péril!...redynamiser le groupe après les coups durs...

Je préfère l'idée d'apporter des choses nouvelles et plus respectueuses de l'enfant,dans l'éducation Nationale que de la remplacer par autrechose dont on n'a aucune garantie de pérennité et d'éthique...le monde n'est pas exempts d'esprits malveillants,et supprimer l'éducation Nationale sans y mettre quelquechose de solide à la place,ce sont les portes ouvertes aux écoles d'un endoctrinement bien plus radical,je crois.

Diverses alternatives existent à l'éducation Nationale,et elles ne sont pas interdites,alors pourquoi vouloir la démolir...elle tombera par elle-même si les alternatives se multiplient,non?

La liberté est un rêve qui coûte cher,et pas sûr que tout le monde s'en donnerait les moyens.
Modifié en dernier par Gailly le 19 Fév 2015 16:43, modifié 2 fois.
Gailly
 
Message(s) : 294
Inscription : 09 Mai 2012 09:35

Re: Déscolarisation

Message par noir le 19 Fév 2015 16:19

Deux choses ne vont pas:

"Pendant de longues années, et quoiqu'il arrive, on subit la doctrine d'un professeur qui inculque son savoir et nous ôte l'idée qu'on peut soi-même aller au devant de la connaissance."
Ce professeur est aussi un être humain, capable des mêmes émotions ou envies que toi. Ne peut-il pas aussi à ton sens ouvrir le regard de l'enfant, l'encourager à aller plus loin?
Que penses-tu par exemple de la pédagogie Freinet?


"on est tous compétent, en fonction de nos intérêts." Malheureusement ceci n'est pas exact, certains parents sont tellement démolis qu'ils n'ont plus prise sur rien. C'est aussi à leurs enfants que je pense.


pour aller plus loin:
"Ne peut-on pas imaginer un espace public LIBRE, AUTOGÉRÉ, sans hiérarchie, où chacun partage ce qu'il sait avec les autres?"
On peut l'imaginer, mais le monter? comment comptes-tu procéder?
noir
 
Message(s) : 48
Inscription : 14 Avr 2014 16:52

Re: Déscolarisation

Message par Dom le 19 Fév 2015 18:19

Diverses alternatives existent à l'éducation Nationale


Il y a l'école montessori par exemple.
Dom
 
Message(s) : 350
Inscription : 03 Juil 2014 19:46
Localisation : morbihan

Re: Déscolarisation

Message par Patamax le 19 Fév 2015 18:53

L'histoire est plus complexe.
Je cite un exemple : Nadjat Vallaud belkacem, notre Ministre, en ce moment meme, travail sur une chaine d'informations (genre JT) pour les enfants et les Ados................
Ca va Hyper loin quand meme !!!! (dirait notre 1er ministre)
Et vous pouvez trouver l'info, c'est pas une connerie.

L'ecole, j'ai 40 ans, ca fait 40 ans qu'elle inculque a nos momes des sornettes : l'histoire de l'Egypte est tronquée, les guerres 14/18 et 39/45 sont dirigées et fausses, en philo au lycée on ne voit que la philo des grecs mais jamais les autres, toujours les memes auteurs dont la philosophie est aussi dirigée et adaptée au systeme en place, etc, etc.

Le fond de la complexité du sujet, c'est que l'ecole et aussi les parents qui sont eux issus de l'ecole, et que les profs sont issus de l'ecole, mènent nos momes la ou ils le souhaitent : on forme des momes seulement pour qu'ils soient aptent a s'adapter dans une certaine société.
Y'a aucune ouverture, mais un grand DOGME : tu apprends ce qu'on t'apprend et c'est tout..............

Mais : y'a des profs sympas, y'a des profs utiles, y'a des profs travailleurs, y'a des profs qui font bien leur taf.
question : si un prof est contre l'histoire de l'egypte, il fait quoi ????????????????? il passe le programme et fait autre chose a la place ???????????????????? ca m'etonnerait !!!
Le prof, il fait comme le gendarme qui est obligé de mettre des pv alors qu'il a pas forcement envie, le prof il fait comme le controleur qui met des pv et qu'il a pas envie,etc, etc, etc.

Soit on adhere a la philosophie en place et on est CERTAIN que les pyramides ont été batties a la truelle et on enseigne cela, soit on y adhere pas, mais on joue le jeu, car si on joue pas le jeu, on est negationniste, tout simplement, et fiché, et bientot on ira en taule pour ca......................

C'est UNE GRANDE HYPOCRISIE, partout et dans tous les domaines de la vie et du travail, et de la société.

Maintenant moi ca me derange pas que quelqu'un ou un prof, ou un flic, ou un juge croit a toutes ses conneries ; ca me derange pas non plus que d'autres fassent obedience, mais ca me derange quand on m'enleve ma liberté, car ma liberté n'entrave jamais celle des autres, alors qu'on me foute la paix, voila ce que je demande.

Ca serait plus simple de donner la liberté aux gens de faire comme ils l'entendent, avec pour seul principe : le respect d'autrui sous toutes les coutures.

L'ecole on l'a critique, et je critique aussi l'education au sein des familles, et au travail : tout est punitif dans cette vie !!! tout n'est que concours, notes, et tout cela creer l'esprit de competition qui ne fait qu'accroitre les differences, la jalousie, la cupidité, l'avidité, etc.
l'ecole, ca devrait etre un lieu ou on y va parce qu'on aime y aller : et ca n'a jamais été le cas, car on eduque mal les enfants et les adultes qui les eduquent y ont aussi ete mal formés.
Au lieu d'instruire par la peur, la punition, l'obligation, les regles, les devoirs, il aurait mieux fallu commencer par faire aimer l'instruction, y donner de la liberté, pas de severité, pas de punitions, et surtout le temps d'apprendre et pas 8 heures par jour, comme un esclave comme les parents le sont !!!

C'est toutes nos bases qui sont a revoir, et c'est impossible, car la majorité des gens adherent a la philosophie en place du régime de la peur !!!!

Le monde n'est pas libre, l'ecole n'est pas libre, l'ecole n'est plus gratuite mais on veut encore le faire croire, l'ecole ne forme plus des eleves pensants, elle forme des eleves cultivés.
Quelle est la difference entre culture et intelligence, dis le moi Noir, parce que aux vues des resultats et des chiffres, on sort de l'ecole sans savoir parler anglais, sans maitrise des maths les plus simples (mon domaine), sans maitrise de la bio, sans maitrise de la physique.

On sort de l'ecole et on est totalement dependant du systeme, car on ne sait pas calculer que dalle, fabriquer que dalle, parler que dalle, l'ecole ne forme que du mimetisme : les eleves analyses un texte toujours de la meme facon, u poeme de la meme facon, et les analyses de textes ressortent les memes pensées, comment acceptée cela ???? si n'est accpeter la standardisation des esprits, des philosophies, de la matiere grise ???????????????????????????


Les profs et les parents sont dans l'incapacité de voir l'arnaque car ils sont eux memes escroqués de depuis le départ !!! On est passé d'une acceptation a l'adhesion pure et simple de vouloir standardisé, controlé,surveillé, punir quand ca devie, imposé, etc, etc.


l'ecole telle que definie depuis des siecles est une prison ou on detourne les cerveaux pour en faire de la robotisation marchande a la botte d'un systeme qui saura en profiter !!!!!

Moi j'suis désolé, mais j'aime l'astronomie parce que c'est sympa, j'aime les maths parce que c'est hyper plaisant, j'aime la philosophie et outes les philosophies parce que c'est une richesse, j'aime la physique quantique parce que c'est aussi l'histoire de l'homme, j'aime la metaphysique parce que c'est la comprehension de soi, etc, etc.

Pourquoi cela n'est pas enseigné ???????????????????????????????
Pourquoi c'est toujours la meme rengaine ??????????????

Et pourquoi y'a des gens qui sont aptes a decider de qui est capable d'apprendre ci ou ca ????
A la base, tous les momes peuvent apprendre ce que moi j'ai mis 40 ans a faire, parce que a l'ecole c'etait trop pauvre comme enseignement, j'me faisait chier comme un rat mort.....................
La on donne 13 ans d'etudes a un gamin, pourquoi ? si ce n'est que c'est calculé qu'a un moment, vers ses 18 ans, il faut qu'il soit esclave ?????
pourquoi ?
la vie est longue, l'ecole c'est toute la vie, et toute la vie c'est un plaisir d'apprendre !!!
pourquoi que 13 années, ou 10 ?

Les peuples sont dans un recul considerable et le mot est faible !!!!!
l'ignorance est une gangraine, un virus, dont une majorité du monde est atteinte !!!!!
l'ecole, le travail, la société, les institutions, sont des prisons pour detourner et marteler les cerveaux de choses FAUSSES, inutiles, dirigées, basta.

et dire ca c'est pas etre contre l'ecole, c'est etre contre l'ecole du moment et du passé et qui a encore de beaux jours devant elle !!!!

y'a tout a recréer, de A a Z, et ce, dans tous les domaines !!!!!!

On dit que nous avons evoluer, mais moi je vois qu'on continu a foutre des claques dans la gueule des momes a la maison, je vois qu'en classe c'est une punition quand on y arrive pas, on est puni quand ca interesse pas, puni si on passe pas, moqués si on redouble, jugé quand on est pas dans le troupeau, et c'est idem dans la vie et au travail : c'est cela que l'ecole induit !!!!!!

Notre société est de la pire perversion qui soit, et pourtant je suis babacool............................
y'a un gros probleme, un jour parce que je suis libre, ce sont des gamins formés par l'ecole et la société qui me jetteront au bucher.
Et tout l'monde trouvera ca normal................

Mince a la fin.
lol.
Patamax
 
Message(s) : 103
Inscription : 03 Fév 2015 11:31
Localisation : 14000 Caen

Re: Déscolarisation

Message par 0tyugh le 19 Fév 2015 19:00

Au passage, la vidéo débat (premier post) est très désagréable à suivre avec ce maudit piano en fond :s
Si la version "pure" existe, je suis preneur, parce que j'y arrive pas, là >.> (pourtant ils sont certainement sympathique, ils parlent de franc lepage et de guillemin, que j'ai personnellement découvert indépendamment l'un de l'autre, pour ça je suppose qu'on a une réflexion approchante.)

Pour le reste je pense qu'il est folie de penser à un complot, quand il s'agit juste de l'inertie historique (l'école est fait pour enseigner à respecter l'ordre établit) que des pensée diabolique des profs : qui eux même veulent bien faire ; et ne sont pas plus endoctrinés que n'importe qui. Ils ont la pression des parents qui veulent des notes, et la pression de l'état qui veut des résultat.

Au fond, ce n'est pas si éloigné du médecin qui voulant à la base juste soigner des gens, se retrouve à devenir une vendeur de potions miraculeuse sur demande du client.
Ce ne sont pas de mauvais bougres, et si la demande changeait, alors l'institution changerait.

J'ai été dans une école publique, et j'ai pourtant eu la chance d'avoir un prof qui expérimentait du Freinet pendant trois ans avant le collège. Comme quoi avec des parents qui acceptent de se passer d'un bulletin de note, ça permet aux profs de faire des choses nouvelles, moins arriérées.

Plutôt que d'élever ses enfants à part, je pense qu'il serait bon de faire entrer les profs et les autres familles dans la confidence, avec tact et intelligence. C'est cela le social de gandhi : le voisin d'abord.
La révolution et l'autarcie, j'ai de gros doute. C'est sympa d'en rêver, mais ça ne tient pas debout, sinon pour soulager sa conscience (et je sais que ces mots sont cruels).
Il faut jouer avec ses voisins, et pas ses amis au loin avec qui on rêve de renverser un pouvoir que tous vos voisins sont convaincu qu'il est légitime, parce que vous n'avez pas pris la peine de les impliquer, car ils ne pensent pas comme vous. Et que oui, la conversation est donc difficile, semée d'ambûche. Mais c'est là qu'on apprends, dans un florilège de désaccord, pas dans le consensus.
> Contredisez ce que je dis, je suis un *mauvais* jardinier ! J'essaie et j'aime bien me documenter, valà tout.
> Jardinier, pas maraîcher. - Esprit critique
> Le staff peut modifier le contenu de vos messages du forum en toute opacité...
Avatar de l’utilisateur
0tyugh
 
Message(s) : 984
Inscription : 17 Déc 2013 20:13
Localisation : Saint Adrien, Arzano (29300)

Re: Déscolarisation

Message par noir le 19 Fév 2015 20:13

Patamax,
effectivement, il y a des profs qui ne savent pas faire et qui du coup s'énervent quand l'enfant ne comprend pas. Ce que je dis toujours, l'empathie a disparu au profit du chacun sa gueule. Nous devrions toujours partir du principe de comprendre, d'écouter l'autre. C'est ce que je fais et nous travaillons ensemble, moi pour eux (et eux pour moi car j'en tire de gros bénéfices) et eux entre eux car savoir écouter et respecter l'autre est fondamental. ça ne s'enseigne pas, ça se vit.

Le programme n'est pas ce que tu dis, d'autres philosophes sont enseignés. Le programme laisse beaucoup de latitudes, mais pour ça il faut être renseigné et préparer ses cours soi-même, pas exécuter le manuel.

"Quelle est la difference entre culture et intelligence, dis le moi Noir, parce que aux vues des resultats et des chiffres, on sort de l'ecole sans savoir parler anglais, sans maitrise des maths les plus simples (mon domaine), sans maitrise de la bio, sans maitrise de la physique."

Je ne débattrai pas de ce qu'est ou n'est pas l'intelligence, ce n'est pas aussi simple. Par contre la culture, c'est connaître et là c'est plus simple.
Les résultats sont navrants, mais ce n'est pas la même selon les régions. Tout bêtement compare une zone rurale profonde et un département ouvert , tu verras que les résultats sont très différents et pourtant nombreux sont les profs de ces zones rurales à venir de régions dynamiques.(Bretagne au sens large pourvoyeuse de profs alors qu'elle a été ruinée culturellement)
.. qu'est ce qui change? qu'est ce qui explique ces différences de résultats? Il faut du dynamisme, de la volonté, de la hargne. (Cf avoir le goût de l'effort ::d )
Je reste persuadé qu'à critiquer l'école (dans le sens non constructif évidemment), on n'aide pas à son amélioration et on n'aide pas ses enfants.
noir
 
Message(s) : 48
Inscription : 14 Avr 2014 16:52

Re: Déscolarisation

Message par Dom le 19 Fév 2015 22:34

...en dehors de l'école, on peux apporter à des enfants par le biais associatif.
Dom
 
Message(s) : 350
Inscription : 03 Juil 2014 19:46
Localisation : morbihan

Re: Déscolarisation

Message par Patamax le 19 Fév 2015 22:50

Tu sais Noir, j'ai rien contre l'ecole et rien contre les profs a proprement parler, et rien contre toi.
Alors la je vais generaliser, mais dis toi que je sais qu'il y a des exceptions......trop minoritaires :

Le monde est hypocrite, tu le sais, aujourd'hui un juge applique la loi pas la justice, un prof applique le manuel pas ce qui est censé etre vrai, le journaliste enjolive l'info y'a rien de journalistique, le politicien vote des lois a l'avantage d'une catégorie et y'a pu rien de politique, etc, etc.

L'ecole fait le meme travail que toutes ces catégories citées plus haut, elle se contente de produire de futurs adultes qui seront a meme de reproduire les memes conneries, dans le seul but de faire obédience a une classe dirigeante et a une philosophie dirigeante : et c'est pour ca que l'ecole ne respecte pas le rythme biologique de l'enfant, pour cette raison qu'elle les fait devenir adultes bien avant l'age, pour ca qu'on enseigne l'ordre, l'obedience, la peur, la punition, la competition, le respect qui n'est finalement que soumission, le mimétisme car finalement tout ce petit monde travail et fait travailler de la meme facon son petit cerveau, et a la sortie de cette chaine infernale ca donne quoi : des non pensants qui croient qu'ils pensent !
Il n'en est rien, et je te le prouve de suite :

Nous sommes des etres bien differents les uns des autres, nous sommes des individualités, mais regarde autour de toi, quand les gamins sortent de l'ecole et passent a l'age adulte :
Ils ont les memes maisons préfabriquées ou les memes apparts, ils trouvent tous une gonzesse, se marient, ont des gosses, font des crédits, ont un taf, etc, etc. Avec autant de differences a la naissance, pourquoi ils ont pas des maisons avec des volets violets, oranges, verts fluos ? des maisons rondes, exagonnales, sous terre ? pas de femme mais 2 ? pas de boulot salarial mais uniquement une passion ? une activité ? Pourquoi finalement ils sont tous standard ses momes qui deviennent adultes ?
Si ce n'est pas que l'ecole + les institutions + l'education familiale + la philosophie dominante + les lois et les regles qui créent cette standardisation ??????????????????????
Et pourquoi celui qui fait exception, qui a une cabane dans les bois, avec des volets violets, etc, pourquoi, lui, il est rejeté de tout lien social, ecarté, moqué et molesté parfois ????????

Perso je te comprends Noir, j'espere que tu comprends que j'aime l'ecole mais pas celle la, j'aime les philosophies mais pas celle imposée, j'aime la société mais pas les camps de travaux forcés, j'aime la politique citoyenne mais pas celle qui est eugeniste envers ses citoyens, j'aime la liberté mais pas celle qui consiste a faire croire qu'on est libre quand on taffe 10 heures par jour, j'aime la justice mais je deteste les lois, j'aime le respect mais quand il va dans les deux sens !!!!

Tu veux des solutions, puisque c'est vrai, c'est pas constructif de toujours critiqué, alors voila :
On ne changera pas l'ecole tant qu'on aura pas repris nos esprits, cad retrouver notre liberté de penser et d'agir, et ca, ca veut dire retrouver la capacité de discernement et de bon sens.

Qu'est ce qui n'est pas de bon sens ???
Laisser nos pauvres dans la rue, et le faire ou laisser faire, juste parce que nous sommes gouvernés par des gens qui ont le pouvoir de nous forcer a accepter cela, et pire, de nous amener a une adhesion philosophique et morale que ce n'est pas possible de faire autrement.
Qu'est ce que la capacité de discernement ???
Bah c'est par exemple etre en capacité de discerner ce qui est primordial pour vivre et ce qui ne l'est pas !!! Est ce que c'est primordial d'avoir des Nikes, un slibar Gucchi, un sénat anticonstitutionnel, des droits de l'homme qui ne servent a rien, etc, etc Ou est ce que finalement, quand on a tous un toit, a bouffer, de l'amour, du respect, du savoir, une culture riche, du chauffage, ca serait cela qui serait primordial ????????????????????????????????

La solution ca serait de vite foutre dehors tous les eugénistes qui nous gouvernent, pour commencer !
(Esclavage des noirs, epurations ethniques en tous genres, crimes contre l'humanité, détournements de fonds, pédophilie organisée, mise sous tutelle du peuple, etc, etc.........)
Ensuite c'est de faire disparaitre ce putain de fric, qui donne une valeur a tout, et qui finalement est un frein a l'evolution, puisque la base de notre economie, c'est de creer de la rareté qui fait augmenter les couts, et quand tout a un cout, finalement tout devient inaccessible.............Enfin........pour une certaine catégorie d'entre nous !
(Signalons au passage que ca date de depuis l'epoque des marchands du temple..........on sait qui s'est rebellé et comment il a fini !)

Une fois fait ceci,
Ca serait de créer une nouvelle facon de gouverner, non pas avec le systeme qu'on connait, mais avec des alliés de tous pays avec qui nous aurions de grands débats, de grands échanges, et nous pourrions alors fonder un grand gouvernement ou les grandes directions de tous genres seraient refléchies sur le tres long terme et en respect avec l'ethique universelle que nous avons tous en commun.

Creer une école respectueuse de tous les savoirs, du rythme des gosses, cad 4 heures par jour, une ecole ou tout serait libre, non payant, auto discplinée, une école qui preparerait des momes gentillement, sans se presser, elle durerait toute la vie, par sessions, ou on y apprendrait les dernieres decouvertes, ce qu'il y a de mieux, l'alimentation, le sport, le bien etre, et ou enfin chacun pourrait dans son futur choisir sa future activité avec passion, etc, etc.
Bien sur avec concertation, sans imposer, et je suis certain que y'aurait du monde a occuper dans ce sens !!!

Repenser nos villes, enlever tout ce putain de macadam et mettre de la verdure, des potagers, laisser entrer les animaux sauvages et d'elevage, repenser notre facon de traiter l'eau naturellement bien sur !!!! Revegetaliser les facades, potagers sur les toits, etc, etc. Et la y'aurait du monde a occuper.

Faire de la science non pas une science mais des sciences !!!! pas un dogme !
Des sciences qui seraient mains dans la main pour faire avancer le bouzin, et pas le faire reculer.....................

Bon je stop la, parce que je sais que toi aussi, tu penses un peu pareil, lol.

Mais pour cela, il faudrait que le peuple puisse discerner cela, il faudrait qu'il puisse se sentir solidaire et non opposé, il faudrait qu'il ai le courage deja de pouvoir le faire et de pouvoir faire face au fait que si il le fait, bah oui, ca passera par des moments ou il faudra faire des efforts et se serrer les coudes et passer par des moments de PRIVATION, etc, etc.

Et cela, vois tu, Noir, je doute que cela puisse arriver un jour, je pense vraiment que c'est fini, et que les gens se complaisent dans cette mode, cette maniere de vivre, car meme si ils sont conscients que sa pue quelque part, c'est toujours plus facile de vivre ainsi que de faire des efforts.
Je dirais pour finir, que finalement, lorsqu'a une époque les gens contestaient, ils sont passé de la contestation a l'acceptation a l'epoque d'apres, c'est ce qu'on appel le laisser faire, epoque ou lorsque je m'enchainais aux voies férrées on me disait que ca servait a rien...................et aujourd'hui, ces gens la qui sont majoritaires en france, sont passés de l'acceptation a l'adhesion totale de cette philosophie de vie qui nous encadre a chaque instant, et si ce n'etait pas le cas, alors le tout connecté ne se vendrait pas, les epurations ethniques ne pourraient avoir lieu, les injuctices ne seraient pas, les gens ne voteraient pu a droite, a gauche ou a l'extreme, on admettait pas ce qui se passe en Palestine et en Ukraine et en afrique, on admettrait pas que les chanteurs puissent bouffer autant sur le dos du peuple, on accepterait pas que certains puissent avoir des passes droits.........Etc.

Moi ce que je vois, c'est que les gens qui critiquent ce systeme, mais qui sont dans l'inertie la plus totale, le sont parce qu'ils revent tous les jours, de pouvoir acceder a plus de pouvoir d'achat pour pouvoir acheter toutes les merdes qui pourrissent notre monde !!!!

Toi tu me diras que y'a du bien en france, et moi je te répondrai que oui, c'est certain, mais nous sommes une goutte d'eau dans le cosmos, et que si ca continue, un jour, ce sont ces gens qui vont nous foutre sur un bucher !!!!
On en est deja pas si loin :merci:


Comme tu connais mon projet avec jéjé, bah saches que si il était tombé a l'eau il ne me restait qu'une seule solution : c'était vivre dehors................
Et c'est pas encore signé..........
Mais jamais, et je dis bien jamais, j'irai bosser pour engraisser des eugénistes, voleurs, profiteurs, et affameurs de peuples, j'prefere crever !
Alors j'avais pour idée de prendre mon sac a dos, mon quad, et aller de village en village et de villes en villes pour essayer de recenser qui serait d'accord pour faire une grande marche sur l'Elysée et reprendre nos droits, bien sur médiatisé sur le net, et tout le touintouin, et je suis certain que si je le fais un jour, au final, j'arriverais juste a montrer aux gens, qu'ils ont pas de couilles, parce que tout l'monde restera planqué avec pour excuse :

Faut travailler, il faut bien gagner sa vie !!!!

Voila pourquoi rien ne changera, parce que je sais pertinemment que l'humain est deja dans une phase de non retour de sa condition d'esclave, il est dans l'adhésion la plus totale, et meme s'il se revolte, il le fera dans la violence, et ca n'aura pour effet que l'inverse qu'il aura espéré.

Ce sont les philosophies inculquées depuis des siecles et que se sont succédées qui ont créer cela, il faudra des siecles pour s'en defaire, mais la terre aura repris ses droits bien avant, car sans microcosme dans le sol, et sans vie dans la mer, etc, le grand cataclysme risque bien de se produire...........
On va me prendre certainement pour un gros naze, mais le gros naze pose juste un constat : si on eleve des poissons dans la mer, que sur nos étales y'a pu que du poisson d'elevage, que dans la terre y'a pu rien qui vit et qu'on fait deja de l'elevage d'insectes, c'est que nous sommes DEJA dans une situation plus que critique, en gros, on a deja fait caca dans notre slip mais on ne s'en rend pas encore compte !!!!!
Pour s'en rendre compte, il faudrait s'instruire...............Mais c'est mieux les loisirs et gagner un peu de pognon !

C'est pas une critique, je considere mes semblables comme des victimes, et c'est un constat, c'est tout.
Mais au moins, tu as le fond de mes solutions !!!!
Modifié en dernier par Patamax le 19 Fév 2015 22:59, modifié 1 fois.
Patamax
 
Message(s) : 103
Inscription : 03 Fév 2015 11:31
Localisation : 14000 Caen

Re: Déscolarisation

Message par Livy-Dagore le 19 Fév 2015 22:54

Pour ma part au sujet de l'école je suis ni pour ni contre,mais par contre je suis un fervent défenseur de la liberté d'enseignement en général,et la liberté d'instruction en particulier.Et 91% des enfants non-scolarisés ou déscolarisés font beaucoup plus d'activités que les enfants scolarisés,car ces dernier n'ont pas toujours le temps de faire autant d'activités.Et pour les 9% des enfants non-sco restants le tiers voyagent avec leurs famille.
Livy-Dagore
 
Message(s) : 689
Inscription : 18 Mai 2013 09:43

Re: Déscolarisation

Message par 0tyugh le 19 Fév 2015 23:34

On s'éloigne de l'école, mais j'en viens, si on reparle d'ordre social, faut que je vous cite des extraits d'une communauté non-violente (la communauté de l'arche de lanza del vasto, le communiqué date de hier, pas la pensée ^^').

"Guerre, sédition, misère et servitude viennent de ce que nul homme ne veut faire pour soi et les siens avec ses propres mains les quatres choses dont il a besoin : la nourriture, le vêtement, le toit et l'outil."

"Dans notre monde où, le travail est si bien divisé que ce sont les uns qui travaillent et les autres qui récoltent."

La subsidiarité est un concept qui dit qu'un problème doit être résolu à la plus petite échelle capable d'apporter la solution. Appliquée à l'économie, la subsidiraité consiste donc à répondre aux besoins le plus directement et le plus localement qu'il est possible. Une telle façon de faire est aussi éloignée de la centralisation communiste que de la mondialisation libérale.


...Et appliqué à l'éducation ? x)
> Contredisez ce que je dis, je suis un *mauvais* jardinier ! J'essaie et j'aime bien me documenter, valà tout.
> Jardinier, pas maraîcher. - Esprit critique
> Le staff peut modifier le contenu de vos messages du forum en toute opacité...
Avatar de l’utilisateur
0tyugh
 
Message(s) : 984
Inscription : 17 Déc 2013 20:13
Localisation : Saint Adrien, Arzano (29300)

Suivant

Retour vers Société

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

Information

L’équipe • Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]