Accéder au contenu

Cowspiracy

décroissance, descente énergétique, AMAP, installation agriculteurs, monnaie, wwoofing, système D...

Re: Cowspiracy

Message par poupou le 23 Mars 2015 09:09

cazhaa a écrit :En climat tempéré,il me semble qu'on peut bien être végan avec des produits locaux.

Pas évident, sans cuisson, ça élimine pas mal de légume.
La conservation des pommes doit quand même bien altérer ses qualités.
les fruits frais, vivants, de décembre à mai, y a quasi rien.
Les légumes d'hivers, choux, carottes, pomme de terre, c'est dur à manger cru.

par contre oui, sud de l'espagne, bassin méditerranéen ok.

cazhaa a écrit :Hors c'est justement dans nos pays que la surconsommation de bovins pose problème.

Je ne suis pas convaincu, mais alors pas du tout. Fait un tour en grande surface, j'en ai fais un samedi. J'ai par curiosité regardé le rayon boeuf, et j'ai vu 100%, et je dit bien 100% de logo VF (viande d'origine française).
Bien entendu c'est de la merde, et le peu de viande rouge que je mange est toujours venu d'un voisin paysan local, mais ce film doit être pris avec circonspection.


cazhaa a écrit :Après le parti pris d'être (ou de devenir) végan appartient à son auteur et je ne l'ai pas perçu comme étant la seule alternative proposée...
Après c'est affaire de perception...

Je suis d'accord, même si je parlerais de suggestion forte au moins.

Ce qui fait beaucoup mal, ce sont les pommés qui en regardant ce film vont devenir extrémistes, et faire beaucoup de mal à la cause. Je suis assez étonné de l'agressivité des Vegan en général, sachant que c'est justement la viande qui est sensé rendre agressif :) :) :)

Alors choquer pour provoquer réflexion oui, mais la fin aurait pu nuancer et proposer une pédagogie plus douce. D'abord consommer local, visiter l'élevage dans lequel on achète la viande, y voir les contraintes sur place (pollution, condition d'élevage, monopolisation des espaces herbeux). Puis consommer moins, en diversifiant. Provoquer sévèrement pourquoi pas, mais il faut énormément de bienveillance après pour que le message passe.
poupou
 
Message(s) : 63
Inscription : 16 Déc 2014 10:44

Re: Cowspiracy

Message par Patamax le 23 Mars 2015 11:18

Bah moi je suis en climat nordique et je suis végé : en été j'ai une alimentation crue a majorité avec beaucoup de jus, et c'est l'époque de faire des bocaux pour l'hiver, en automne je peux encore manger cru, en hiver c'est bocaux, soupes et légumineuses a fond, et au printemps bah c'est mitigé.
Ensuite je mange des oeufs pour l'apport en proteines........

Ceci dit, ca ne m'empeche pas de manger du poisson une fois par semaine : que du hareng que je fais en salade de pommes + raisins secs.
Ca ne m'empeche pas de manger a l'apero du saucisson et un peu de charcuterie, mais c'est vraiment pesé et calculé : c'est bon ! et j'ai pas l'impression de surconsommer.

Pour la conservation des legumes : J'me suis fait des caissettes en bois, dedans y'a du sable, j'enfouis mes lègumes et mes fruits dans le sable, et ca se conserve trop trop bien !!!
Apres c'est dans une grotte semie enterrée donc l'été il fait frais et l'hiver il fait froid, mais en été y'a tres peu de choses a conserver, on mange direct dans le potager, lol.
Ensuite y'a pas que les aliments solides qui apportent de l'energie : y'a par exemple la biere que je fais moi meme, le miel que je fais moi meme, la bonne eau de pluie filtrée maison apporte aussi de l'energie, le vin apporte de l'energie aussi avec modération (lol), les infusions du potager, les thés, etc, etc : les gens oublient souvent cela !

Consommer local c'est hyper facile, c'est de faire le 1er pas qui est compliqué car ca va a l'encontre de notre education !


Moi par exemple, j'ai toujours eu du confort de malade la ou j'habitais, mais tous mes meubles, la cabane, bref, tout ca c'est fait de mes mains = paille, torchis, palettes, peinture au fromage blanc + huile de lin, etc, etc.
Eau chaude, energie solaire, canapé, douche, toilettes, frigo d'hiver et d'été : bref, quand les gens voient tout ton confort, ca les empechent pas de dire que t'es quand meme un homme de cro magnon :Parce que meme si ils voient que tu as tout le confort, ils te critiquent, car c'est pas acheté donc ca a pas la meme valeur, pour eux.............pas le meme impact en terme de mode et de design.............pas aussi beau, pas aussi pratique.....


On ne peut pas forcer les gens a devenir végétariens ou végans, ca doit obligatoirement provenir d'une prise de conscience, tout en sachant qu'il ne faut jamais basculer dans l'extreme non plus, un peu de lait ne fait pas de mal, un peu de viande c'est tres bon aussi, etc : il faut tolerer et mesurer les consequences de ses actes quotidiennement, et toujours avoir a l'esprit que nous vivons avec des voisins dont il faut respecter les choix.
Le bon sens arrive toujours a se faire une place, il suffit d'etre patient !
Patamax
 
Message(s) : 103
Inscription : 03 Fév 2015 11:31
Localisation : 14000 Caen

Re: Cowspiracy

Message par 0tyugh le 23 Mars 2015 17:31

A la décharge des vegans, je pense qu'on a tort de donner de la viande à un enfant; comme il devrait être un tort d'offrir un gadget chinois. Quand on a pas la solidité mentale pour encaisser une réalité, on ne devrait pas y rentrer. Ce qu'on fait aujourd'hui : accoutumer l'enfant -viande, gadgets chinois-, et justifier ensuite. Ce n'est pas le bon ordre de faire les choses.

C'est comme ce qu'on fait avec le nucléaire : on l'impose aux populations, et on constate les dégâts ensuite.

On pouvait avant dire que la population était trop conne, trop peu instruite. La france a une chiée de bac+3,et les gens n'ont jamais autant marché à côté de leurs pompes quant aux réalités de la vie. (moi le premier)

Je veux dire, merde. Je peux montrer sans crainte à un enfant comme on trait une vache, comment on ramasse des légumes, ramasser du miel... Comment abatre un lapin ? Non. Non, et non. On va devant un traumatisme, tout simplement.
Que les gens essaient sans cesse d'oublier. "Arrête du me coupes l'apétit", tu verra même une grand-mère le dire.

Rareté sont ceux qui assument, ont vu, on fait. Ceux qui n'ont pas fait ça devraient être interdit de viande. Devrait y avoir un permis de viande, pour qu'une cohérence morale soit maintenue, tout simplement. Si votre personnalité est viandarde, alors il ne vous genera sans doute pas du tout d'abattre des animaux.

Il me dérange qu'on continue à initier les enfants au berceau à des pratiques alimentaire que leur psyché ne pourrait supporter, au nom du passé et d'une convention sociale passée. Avant la mort c'était le quotidien. On a avancé sur le sujet, mais pas la tradition.
> Contredisez ce que je dis, je suis un *mauvais* jardinier ! J'essaie et j'aime bien me documenter, valà tout.
> Jardinier, pas maraîcher. - Esprit critique
> Le staff peut modifier le contenu de vos messages du forum en toute opacité...
Avatar de l’utilisateur
0tyugh
 
Message(s) : 985
Inscription : 17 Déc 2013 20:13
Localisation : Saint Adrien, Arzano (29300)

Re: Cowspiracy

Message par Patamax le 24 Mars 2015 11:46

Je suis d'accord avec toi Otyugh, et je comprends ton coup de gueule vis a vis de l'enfant : c'est clair qu'il serait beaucoup plus intelligent de ne pas initier nos enfants a manger de la viande !!!
Mais faudrait que l'ecole ne leur en donne pas a manger le midi et ca c'est pas gagné............

Pour ce qui est du niveau des francais, oui on a plein de bac +.....................et si avec plein de bac + on en est a ce point de ridicule, c'est que ce qu'on apprend, bah c'est du pipi de chat, du pipi qui ne sert qu'a faire fonctionner une société décidée par une minorité, mais certainement pas un monde harmonieux qu'une majorité souhaite !

Le changement va etre long et il est long car etre en mesure de refuser tout ca qu'on a apprit et réapprendre a vivre, bah ca prend enormemment de temps.
C'est pas facile de se dire que ce qu'on a apprit ca ne sert finalement qu'un seul dessin de société, de perdre ses bases, de perdre tous ses repères.................
Pour changer les gens vont avoir besoin de preuves, ils ont besoin de voir comment autre chose peut fonctionner, ils ont besoin de voir pour qu'ils puissent enfin se liberer, et ca, bin c'est pas gagné non plus, parce que ce qu'ils verront ca ira dans le sens inverse de leurs repères et de leurs éducations.

On est presque a un point de non retour, mais je reste positif quand meme, car ca bouge partout !
Et y'a quand meme plein de positif tous les jours dans le monde, sauf que c'est pas médiatisé.

Bref, faut etre patient et pas lacher le morceau.
Patamax
 
Message(s) : 103
Inscription : 03 Fév 2015 11:31
Localisation : 14000 Caen

Re: Cowspiracy

Message par poupou le 24 Mars 2015 12:12

Je vous rejoint pour les enfants.

Ce qui me parait le plus difficile, c'est s'extirper de la pression sociale. Quand on a des enfants c'est difficile. Je ne pense pas qu'il y ai d'âge ou on est plus prêt qu'un autre, avoir un enfant c'est magique mais anxiogène. On cherche à savoir, à savoir faire, alors qu'on apprend en même temps que l'enfant grandi. Et donc on cherche des avis de toutes parts, et comme les avis sont contradictoires, et bien on se rassure en faisant "comme nos parents" qui sont par exemple sur l'alimentation de très mauvais conseils, ayant évolué dans une société ou manger de la viande était sain, nécessaire et même signe de succès social.

D'où le besoin de fuite, que je trouve nécessaire, fuite de son milieu quand on veut vraiment changer de mode de pensée et s'extirper de cette matrice civilisationelle qui forme encore l'extrême majorité de gens (école, travail, consommation, télévision).

Car là on parle bien d'un changement de civilisation : arrêter de consommer des produits manufacturés à l'autre bout du monde, revenir à une alimentation naturelle, prendre beaucoup de son temps à l'éducation de son enfant plutôt que sous traiter ce rôle à l'école, arrêter de donner son temps à un travail subordonné avilissant en trouvant ça normal, arrêter de croire les informations véhiculées par des médias possédés par ceux qui ont intérêt à nous convaincre etc..

Et là c'est même plus qu'un changement civilisation, c'est s'extirper de toute forme de civilisation ayant existé auparavant. En effet, les romains avaient eux aussi leur besoin de pain et leurs jeux, leur travail organisé, leurs institution juges et parties, leur écoles standardisées.

Je regrette finalement que des combats végétariens, aussi louables soient ils du moment qu'il sont tolérants, ne prennent pas en compte la dimension sociale et ne comprennent pas la profondeur du changement civilisation que cela implique.

Une anecdote mais tu voit un vegan, va te arguer qu'un élevage de poules, même familial n'est pas éthique, alors qu'il va manger des bananes à tous les repas. Or il est bien évident que manger des bananes en europe ne sera jamais éthique+généralisable+durable, ces fruits étant produit dans des usines agricoles ou travaillent des esclaves, même en bio, que si tout le monde était végan comme eux la production devrait décupler, si la production se faisait dans de bonnes conditions sociales qui faudrait que chaque végan soit producteur effectif afin de dégager une plus value financière pour payer les bananes et leur transport (donc devenir exploiteur dans le sens marxiste du terme) etc...
poupou
 
Message(s) : 63
Inscription : 16 Déc 2014 10:44

Re: Cowspiracy

Message par Gailly le 24 Mars 2015 12:53

C'est sûr qu'il y a un excès de consommation,surtout que ce sont ceux qui ont le moins besoin de protéines qui en consomment le plus...d'où des dérégulations:ceux qui devraient en manger un peu,n'en n'ont pas,et ceux qui pourraient s'en passer parce qu'ils bossent dans des bureaux,en surconsomment.

Personnellement,je ne e vois pas ne pas manger de viande en hiver,en bossant tôt au froid...le cochon et la viande rouge deviennent alors une bonne source d'énergie,surtout en vieillissant.

Et puis,il faut être clair: qui va s'occuper des animaux si on n'en consomme pas un peu la viande ou les produits.J'ai longtemps été végétarien,modéré,mais l'entêtement de certains ne m'a jamais fait sentir comme tel.L'animal est important dans l'équilibre d'une ferme,et il faut bien qu'il produise quelquechose pour gagner son confort.(dans la nature,les chances de survie sont moins nombreuses).

De même,si j'ai beaucoup de choses à dire contre beaucoup de chasseurs,la chasse est une activité nécessaire à l'équilibre naturel,dès lors que l'homme y est inclus.On dit que l'homme ne sait pas s'intégrer à l'équilibre global de la nature,en surconsommant,mais il ne saurait pas s'y intégrer en sous-consommant...le tout étant de rester à sa place.D'ailleurs,un cueilleur ou mangeur de champignons est tout aussi responsable de la mort d'animaux,puisqu'il mange leur part.

Pour se nourrir de légumes,l'homme a dû empiéter sur le territoire des animaux,et donc,si ce n'est en tuer,tout au moins empêcher qu'ils vivent!...

Lorsqu'il cloture une pâture,l'homme protége des animaux,mais empêche ses prédateurs de vivre.

Une autre cause à la surconsommation,vient,à mon avis,de la spécialisation (encore!)...les abatoirs sont des délégations,alors qu'autrefois,on devait tuer sa bête,ce qui faisait plus réfléchir à la nécessité de l'acte.Aujourd'hui,on est dans une société qui fuit la mort...c'est un autre qui a tuer,je ne fais qu'acheter ce qui est déjà mort.

Lorsqu'on creuse une cave,une fondation,une mare,on tue...des milleirs de fois,dans notre vie,on tue.et plus il y a de biodiversité,et plus il y a de massacres dans la nature!...faut-il s'inquiéter plus parce que tel ou tel est mignon et attendrissant,ou Est-ce qu'on tue les coccinelles parce qu'on s'attendrit sur les pucerons?

Pour moi,c'est un cycle,et il faut essayer de ne tomber ni dans un extrême,ni dans l'autre.Ce n'est pas cruel ou indécent de manger des animaux:la coccinelle mange de spucerons,ce qui nous permet de manger des légumes que les pucerons n'ont pas mangés,ce qui permet à l'homme de remettre des légumes et de faire vivre les pucerons,que les coccinelles mangeront et qui nous aideront à manger des légumes...comme manger un peu de viande,permet au pâturage de se régénerer et de faire vivre la flore et la faune,jusqu'à ce que les animaux mangent ctte flore et cette faune,avant que nous en mangions,etc...

Ce qui n'est pas éthique pour moi,c'est lorsque une éspèce prend une part qui ne lui est pas dûe ou qu'il refuse sa part.
Gailly
 
Message(s) : 294
Inscription : 09 Mai 2012 09:35

Re: Cowspiracy

Message par Emilio le 24 Mars 2015 14:56

J ai vecu au Quebec , dans la nature , et j etais vegetarien . Les proteines , on les trouve ailleurs , dans le gluten par exemple (on l appelle aussi seitan , c est de la farine de ble lavee pour quitter l amidon , ensuite cuisson avec condiments et preparer comme un steack.) En vieillissant , la viande c est pire puisque les capacites digestives diminuent, donc l organisme se fatigue. Son besoin est mental, c est dans la tete dit JCVD , mais pas physiologique non plus. Les inuits du grand nord , tres peu vivent traditionnellement , et les carences etaient nombreuses aussi , ils mourraient jeunes et vieillit bien avant l age normal. Maintenant , ils consomment des legumes (et surtout des drogues par ailleurs) et attendent l avion . Mais les inuits sont une ultra minorite dans ce monde. Quant aux ancetres carnivores , bof , qu est ce qu on en sait? En Inde , il y a 15 000 ans qu ils sont vegetariens.

C est sur que tuer fait partie de notre condition d humain , mais c est l intention qui fait la difference , ecraser des fourmis quand je marche, ou bien tuer intentionnellemnt pour un suppose besoin vital qui n existe pas. Le lion qui mangent des gazelles , ben il fait ce qu il veut , le vege qui tue les carottes , ben surement moins qu un lapin qui en mangera plus et qui finira dans l estomac d un viandard. Question d impact sur la nature. Tout acte ayant ses consequences, pour moi c est une question de karma , l alleger est ma conscience vege . Mais bon , en occident , c est un monde materialiste de profit et de gout immediat , son estomac d abord , le reste c est le deluge , plus tard. Pour moi ce plus tard , intemporel et d une autre dimension domine mes actions , le reste ,qui parait, est une illusion . Je medite dans ce sens , au debut dans un etat de relaxation en lotus , maintenant davantage en etat perpetuel en me connectant sur la nature environnante. Je ne suis pas monotheiste, bien trop culturel pour moi, chaque vie est dieu . Et notre conscience nous dit qu il ne faut pas tuer dieu, ni en nous ni autour , ce qui est pareil en fait , il n y a pas de differenciation , tu es moi et je suis toi. Je me sens indien parce que je vis dans ce milieu, et franchement question organisation societale , difficile de trouver mieux et durable. Et je ne vois pas beaucoup d animaux de boucherie chez eux , les chasseurs sont les indiens qui vivent en foret , et encore la viande est tres loin d etre leur aliment principal. Dans mes montagnes , tres peu de chasseurs , la destruction des forets vient des colons qui ont leurs cheptels bovins , et comme il faut des terres , ils grignotent toujours sur la foret.

J ai une ferme mais pas d animaux de consommation , un choix . Mais 3 chiens qui mangent des croquettes industrielles carnees. Faudra que je trouve un moyen de les faire moi meme, question de dependence envers l industrie agro alimentaire dont je veux me passer le plus possible.

C est surtout la consommation de viande industrielle qui devrait etre bannie, parce que la, aucun avenir possible , c est immoral , 55 milliards d animaux abattus et vivant dans des camps de concentration , destruction des forets tropicales pour envoyer les tourteaux de soja nourrir les animaux dans les pays capitalistes du nord , pollution enorme des eaux etc.. la, le consommateur est directement implique par son choix alimentaire. L elevage traditionnel ne peut se faire a cette echelle , donc moins de destruction , apres c est un cote ethique de chacun . Mais des milliers d annees de cet elevage sans consequences nefastes sur les milieux. Mais , la c est chacun qui voit ou pas, aimer un animal le voir grandir et le tuer en fin de course pour sa satisfaction gustative unique , c est trop pour moi. Je ne m en sens pas le droit, en tant qu humain. Et ce n est pas une frustration culinaire non plus , les recettes veges sont excellentes , une autre culture , differente, et heureuse sans distinction ni differentiation. Le bonheur se partage .
Emilio
 
Message(s) : 173
Inscription : 23 Juin 2014 17:27

Re: Cowspiracy

Message par 0tyugh le 24 Mars 2015 17:44

Il y a un monde entre "sauver tout le monde" (ce qui n'est en effet pas réaliste) et "arrêter un génocide permanent". On ne peut pas faire autant de viande et garantir une production viable de nourriture, ni une qualité de vie animale. Il me semble que c'est établi. Ce n'est pas sujet à discussion, à moins qu'un mensonge mondial me soit martelé de toute part.
Même la vie des ouvriers dans le secteur est un enfer permanent, et je me surprends à imaginer la sombre situation de ces gens qui continuent malgré tout d'y pointer.

Mettre le végétarien dans la catégorie des "bisounours" c'est s'amuser à faire un homme de paille facilement critiquable, la critique va plus loin que de purs états d'âmes, sans quoi je serais le premier à rajouter une saucisse dans mes lentilles.
Modifié en dernier par 0tyugh le 24 Mars 2015 22:08, modifié 1 fois.
> Contredisez ce que je dis, je suis un *mauvais* jardinier ! J'essaie et j'aime bien me documenter, valà tout.
> Jardinier, pas maraîcher. - Esprit critique
> Le staff peut modifier le contenu de vos messages du forum en toute opacité...
Avatar de l’utilisateur
0tyugh
 
Message(s) : 985
Inscription : 17 Déc 2013 20:13
Localisation : Saint Adrien, Arzano (29300)

Re: Cowspiracy

Message par Patamax le 24 Mars 2015 21:35

Il va donc falloir s'unir, malgré nos différences.............
Patamax
 
Message(s) : 103
Inscription : 03 Fév 2015 11:31
Localisation : 14000 Caen

Re: Cowspiracy

Message par Gailly le 25 Mars 2015 07:56

Emilio,

Oui,c'est l'intension,je suis d'accord...et le respect,les conditions de vie de l'animal,les conditions de sa mort,etc...

Personnellement,je ne vois pas de différence entre un animal et un végétal.On leur ôte la vie dès lors qu'on les mange...ce n'est pas nous qui sommes cruels,c'est al nature qui a fait les choses comme çà.

Maintenant,nous ne sommes pas des carnassiers,non plus:2 fois/semaine en hiver,et 1 fois/mois de la viande blanche en été...et que des viandes bios et locales dont nous coannaissons l'éléveur.

Oui,le fait d'avoir été végétarien permet de mieux gérer des repas suffisamment consistants réguliers,et permet de bien manger sans viande...ce n'est pas une éxpérience que je regrette.

Le seitan,c'est trés bon,mais bourré de gluten,donc modéremment.

D'accord pour la viande industrielle...tant pour les conditions d'élevage,de boucherie,et pour le peu que çà apporte au point de vue nutritif.Là dessus aucune hésitation.

En revanche,et je n'ai rien contre les végétariens,mais les animaux sont importants pour la nature,et il faut maintenir un équilibre,en y intégrant l'homme et les végétaux...l'argument des végétariens m'a toujours éxaspéré:est-ce qu'ils sont prêts à prendre des vaches de compagnie,des chèvres,des moutons,des cochons?...combien?...comment vont-ils le financer?...car la question se pose:comment on gère tout çà.

Certes,tuer un animal pour le manger est un acte qui peut paraître cruel,mais ne pas l'autoriser à vivre l'est tout autant,car l'élevage permt aussi aux animaux de vivre un certain temps,certes,mais de vivre.

Et puis,l'levage a aussi apporté de la biodiversité,donc permis à d'autres êtres de vivre...

Comme le dit Otyugh,c'est l'intensif qui pose problème,surtout....mais çà vaut aussi pour les végétaux:lorsque j'entend parler de maraîchage bio-intensif,je me demande toujours où ils vont aller chercher les amendements pour combler ce qu'ils ont pris au sol?...l'intensif,c'est toujours au détriment de quelquechose d'autre.
Gailly
 
Message(s) : 294
Inscription : 09 Mai 2012 09:35

Re: Cowspiracy

Message par Patamax le 25 Mars 2015 16:29

Salut.
Pour les animaux de ferme : La on est sur un terrain glissant, car ce sont des animaux tres particuliers, en effet, nos animaux de ferme sont tous des animaux hybridés, il n'existent pas a l'etat naturel et/ou s'ils existaient a l'etat naturel ils l'etaient dans un etat physique tres different de ce que nous les avons fait devenir.
C'est nous qui avons créer ce besoin d'animal de ferme, mais a la base, nous n'avons pas besoin d'animaux ni de régime carné dont nous avons inventer les besoins en terme nutritifs, de joules.........

Si on analyse globalement la situation, une ferme d'elevage, meme a taille humaine sera toujours plus contraignante et énergivore qu'une ferme de maraichage.
Ensuite en terme nutritifs, nos besoins peuvent etre couverts sans viande, puisque les proteines se trouvent dans les végétaux et que la proteine, de toute facon, n'est pas l'element nutritif essentiel a l'homme, c'est un élément secondaire.
Puis, en terme de travail et de temps, l'elevage demande plus de travail, de dépenses, de temps que le maraichage. Pire l'animal mange la production vegetale de la ferme, rejette des dechets dont nous n'avons aucune utilité, hormis celle que nous voulons comme les engrais, mais a la base, une plante ne se nourrit pas d'engrais ajouté, mais bien de nutriments originels contenus dans la terre elle meme..........Les animaux consomment une bonne partie de l'eau de la ferme, aussi.........
On a pas besoin de leur cuir pour faire des vetements car les vegetaux offrent des fibres bien plus interessantes a tous niveaux........

C'est pour ces raisons que les végans plussoient la ferme animale : je leur donne raison, car a l'origine, ce sont eux qui sont dans le vrai, pas ceux qui mangent de la viande sans en connaitre les tenants et les aboutissants.
Apres ils manquent de souplesse dans leur facon de le dire, de l'expliquer : ils sont un peu trop extremistes on va dire, mais a la base, c'est quand meme eux qui sont dans le vrai.

Dans la nature on va pas epiloguer, on connait les relations entre le regne animal et le regne vegetal.
Mais dans une ferme.............le constat est simple et sans appel : l'animal a aucune utilité hormis celle qu'on veut bien lui donner, mais c'est une utilité artificielle et devastatrice, aucun animal de ferme ne créer une symbiose avec son environnement direct, puisque la ferme d'elevage n'est pas un environnement naturel, seule une ferme de maraichage et de culture est en relation directe avec la nature et prend en compte cette synergie.

Nutritionnellement parlant, la proteine animale demande plus d'eau pour etre digérée, mais demande aussi plus de dépense calorique pour la digestion, et ca met plus de temps a etre digéré, et ca reste plus longtemps dans le bol gastrique, et le fait que ca reste plus longtemps dans le bol, ca fatigue d'autant plus le corps.
En terme d'energie seule la viande grasse en donne, une viande maigre est peu calorique : la viande maigre n'apporte que tres peu de nutriments essentiels, en revanche la viande grasse est plus calorique mais contient uniquement des acides gras saturés trans toxiques pour le corps.
Ensuite il faut savoir que c'est dans notre stock lipidique que nous stockons les metaux lourds et les toxines, donc un animal de ferme stock dans sa graisse toutes les toxines que nous remangeaons apres...........


Notre rapport a la vie et au fait de tuer :
Il y a une grande difference a ce rapport entre les civilisations dites évoluées et celles peu évoluées.
Dans les peuplades sauvages, chaque geste a un rapport metaphysique avec le divin et la nature, ainsi quand on coupe un arbre, qu'on mange un coeur de palmier, qu'on recolte le blé : a chaque étape de recolte, il y a une cérémonie, cérémonie qui a pour but d'augmenter la conscience humaine sur son rapport avec la nature.
Les civilisations évoluées ont quand elle décrété que c'etait la une attitude naturelle que de tuer l'animal et le végétal, donc pas de cérémonie, et donc un oubli constant du rapport metaphysique que nous entretenons avec la nature, et quand on oubli cela, ca donne légitimité a tout détruire sans reflexion aucune.

La nature n'exige pas de tuer, c'est pas la nature qui fait les choses comme ca : c'est nous qui avons inventer cela, parce que nous avons developpé une philosophie contraire au regne naturel, nous avons inventé la notion de bien et de mal, de vrai et de faux, mais cela n'existe pas dans la nature ; il n'y a ni bien ni mal, ni vrai ni faux, seulement une harmonie, harmonie que nous avons remplacée par le bien, le mal, le vrai, le faux, qui ne sont que des outils de controle sur cette harmonie qui n'est finalement qu'un chaos organisé, dont nous avons horreur, et nous avons donc créer ces outils de controle que dans un but de satisfaire notre égo, mais certainement pas l'equilibre !!!

Un fruit lorsque cueillis, n'est pas une facon de tuer le fruit ou l'arbre.
L'arbre créer des fruits pour construire une descendance, le fruit est voué de toute facon a finir par terre et a discéminer ses graines : quand on cueille un fruit on ne tue rien, le fruit n'est pas vivant (lol) seule les graines portent la vie, le fruit n'est que de la chair sans vie, on empeche seulement la descendance, mais comme nous pouvons controler celle ci, nous avons le pouvoir de créer l'harmonie en cueillant une part et en en laissant une autre pour la descendance.
En aucun ca l'homme tue la nature en la decoupant ou en la cueillant, l'homme est a coté de la plaque, car la partie visible de la plante n'est pas l'organe principale de vie de la plante, sa partie vivante est celle qui est sous terre, et jamais nous ne prenons les racines d'une plante pour la tuer, nous ne prenons que sa partie visible, et nous ne tuons aucunement la plante : ceci est visible puisque si on coupe la tige, la plante ne meurt pas, mais si on tire les racines, la plante meurt.

Il y a simplement méprise entre quelques termes et notions, et ceci est du a notre éducation qui va a l'encontre de notre essence et de l'essence de la vie !!!


L'elevage n'apporte aucune bio diversité, puisque la bio diversité est créée seulement de la nature, si on apporte de nouvelles races on construit seulement un desequilibre, certainement pas un equilibre.
Si nous voulions inventer de la bio diversité, en créant un animal de ferme nous devrions creer, de fait, son predateur, histoire que justement, il puisse subsister un équilibre : puisque nous ne créons pas cet équilibre, quand nous créons de nouvelles formes de vies, nous ne construisons que des déséquilibres !
C'est encore un phénomène du a notre éducation qui nous éloigne de nos origines et du vrai : la biodiversité ne s'analyse jamais en terme de quantité mais bien en terme de synergie :merci: , la synergie est déséquilibrée quand on créer de l'animal d'elevage sans lui donner son predateur, quand y'a pas ce cycle, y'a pas de biodiversité, car on a enlever l'echange entre espèces.


Quand a la culture bio intensive, et bien tout dépend de comment elle est éxécutée : ca peut etre positif si c'est créer en terme de chaos et de synergie, mais si c'est créer en monoculture et en controle total ca n'apportera que des déséquilibres.
Un jardin foret de 4 hectares c'est utile et faisable, et ca c'est synergique ; mais un champ de 4 hectares en monoculture et bio, ca ne sera jamais utile et durable.
Tout est question de bon sens :

La nature devant vos yeux est une culture intensive, il n'y a pas plus intensif que la nature, la seule difference c'est que la nature sait créer cela avec de la symbiose, nous, nous sommes a coté de la plaque..........on créer sans symbiose alors ca ne marche pas !!!!
La nature est intensive et n'a pas besoin d'intrants................ ni de nous..............

Il faut rester simple, c'est cela la nature et la symbiose, pas autre chose comme toujours vouloir faire mieux en voulant controler.............
Tant qu'on voudra le controle y'aura jamais de symbiose !!!!

Un exemple :
Si je fais un jardin foret et que j'essaie d'en prendre le controle, je vis etre obligé de controler tous les parametres.
A contrario, on peut créer un jardin foret sans en prendre le controle.
Alors pourquoi tendons nous a vouloir prendre le controle ?

Le controle est en rapport permanent avec la notion de rendement, rendement en rapport étroit avec notre philosophie, philosophie qui tend vers le controle, le cout, le rendement, l'investissement.
Toutes ces notions sont inutiles, car la nature dispose elle meme de toutes ses notions : notre probleme est metaphysique, puisque nous cherchons a remplacer un organe qui a deja en lui le pouvoir de gerer.
Nous voulons remplacer la nature qui a deja les qualités intrinsèques d'autonomie..............
Pourquoi ?

Pour le rendement, pour le benefice ; et la on voit bien que nous allons en sens contraire du bon sens : pourquoi se faire chier a planter et a s'occuper des plantes par le controle, alors qu'on peut tres bien semer a la volée et faire travailler la nature pour nous ????

Il est la le mensonge !!!!

Nous avons transformer les graines par hybridation et nous avons de ce fait avantager le rendement par rapport a l'acclimatation...........
Nous avons transformer la terre fertile en desert.
Nous nous retrouvons donc dans une situation de controle car nous avons deliberement tuer ce que la nature faisait d'elle meme.
Si nos graines poussent mal, ce n'est pas la nature qui est cause, mais l'homme, car nous avons modifier l'etat naturel de la graine et son support, et nous sommes esclaves d'un controle devenu utile, mais qui est inutile a la base.


Il y a trop de préjugés, trop de manque de savoir, trop d'oubli de l'histoire, et c'est cela qui pousse a la détérioration de notre ecosysteme, ecosysteme qui n'a nullement besoin de controle tant qu'on ne la pas detruit sciemment !!!!
Trop de préjugés qui font croire qu'on a besoin de proteines pour construire du muscle :

Le muscle ne se construit que par des micro traumatismes des fibres musculaires, et c'est leur reparation cellulaire qui augmente le tissus musculaire, reparation cellulaire qui s'obtient par symbiose et non par apport de proteines.
La proteine seule ne construit pas de muscle, la proteine a besoin d'une synergie digestive et d'apports en nutriments multiples pour etre combinée en muscle : ainsi une proteine sera mieux assimilée avec une dose d'eau, une dose de vitamines et une dose de lipides, car il faut une synergie combinatoire pour non pas construire du muscle, mais bien reparer le tissu musculaire pour le densifier ; mais il y a une faille énorme :

recombiner un tissus musculaire est tres different de construire du muscle : construire du muscle est une histoire populaire, recombiner du muscle est la vrai explication du phenomene, il n'y a aucun rapport entre proteine et construction de mucle, la science joue sur les mots pour induire en erreur : ce n'est pas la proteine qui construit le muscle, la proteine n'intervient qu'en consequence d'un micro traumatisme, c'est donc le micro traumatisme qui est la cause de la construction du muscle, pas la proteine, donc pas la facon de se nourrir, et cela est indiscutable, car des populations en sous regime calorique peuvent donner lieu a des hommes tres physiques musculairement parlant, et on voit tres bien que dans les populations sedentaires civilisées, nous mangeaons plein de proteines et devenons obéses au lieu d'etre muclés :

C'est l'evidence meme, puisque notre corps fonctionne a l'identique de la nature : c'est un chaos organisé, si on ingurgite plein de proteines mais qu'on a pas de micro traumatismes aux muscles a reparer, alors le corps va transformer la proteine en ce qu'elle a besoin, soit du lipide soit du glucide, et c'est inversement proportionnel !!!!
Une protéine avalée, ce n'est pas égale a une proteine qui va construire du muscle, c'est une fausse idée, un préjugé.

La meilleure facon de se nourrir, c'est une alimentation energetique a majorité puis une nutrition alimentaire a base d'eau, et surtout d'eau provenant des fruits et des lègumes.
pourquoi ?
Tout simplement parce que nous sommes constitués d'eau a 99%, et que l'eau, c'est le meilleur élément qui transporte le COURANT, et bien que ca puise choquer le darwiniste, bin nous sommes avant tout de l'eau et de l'electricité, électricité produite avant tout par le champ magnétique de notre COEUR.
les oligo éléméents dont nous avons si grand besoin ne peuvent etre assimilés que parce que nous sommes de l'electricité, pas d'oligos pas d'electricité, pas d'electricité pas d'oligos éléments : c'est pas plus simple.

Et cela est une vérité, car scientifiquement parlant, une alimentation lourde fatigue le corps alors qu'une alimentation légère vivifie le corps.
Le mensonge est le suivant :

On vous fait croire qu'il faut se nourrir en terme de calories, donc en terme d'energie et de quantité, alors qu' il n'en est rien et c'est meme le contraire : ce ne sont pas les calories qui font qu'on tient debout, ni la quantité qu'on mange, mais seulement la synergie des micros nutriments qu'on absorbe, et cette synergie ne peut s'obtenir qu'en mangeant de facon naturelle, et le 1er ingredient qui nourrit son homme, et bien c'est l'electricité elle meme, et cette électricité est produite par nous meme et par notre environnement direct par rayonnement :

Nous sommes le fruit de la meme symbiose qui existe dans la nature, nous nous nourrissons avant tout d'echanges electriques constants et d'echanges entre divers etres vivants que nous portons en nous, nous ne sommes finalement que le fruit d'un echange :
La preuve est que nous avons une fausse image de l'etre humain et de son fonctionnement : ce n'est pas le corps humain qui fonctionne de lui meme, lol, ce sont toutes ses bactéries qui font un travail enorme en nous et pour nous et avec qui nous echangeons en permanence, un peu comme un champignon qui va chercher l'eau pour un arbre, mais il faut bien voir que c'est pas l'eau qui est importante mais bien comment le champignon la transforme pour ensuite la faire parvenir a l'arbre.
Ce n'est pas le corps humain qui fonctionne de lui meme, l'humain est l'habitat d'une quantité exceptionnelle d'organismes vivants, et nous vivons que par l'echange qui en resulte, et il va falloir que les gens en prenne conscience sinon rien ne pourra changer.

Ce n'est pas l'intestin lui meme qui assimile les aliments, c'est d'abord les colonies d'enzymes et de bactéries qui le font et qui transforment les aliments en une matiere que notre intestin peut absorber : c'est cet unique echange qui nous permet de vivre, autrement dit, nous ne vivons pas de notre propre chef, nous ne sommes vivants que parce que nous echangeons avec d'autres organismes vivants.
En etre conscient change toute la perception du vivant, cela passe forcement par la voie du coeur et de la meditation, qu'on le veuille ou non, et faut pas croire que c'est reservé aux bouddhistes et qu'il faille avoir un gourou ou un maitre, la meditation est intime et il n'y a aucune regle a l'appliquée, et aucun maitre ne peut l'enseigner : c'est un simple apprentissage intime qui permet la synergie entre soi et son environnement intime, la méditation apporte 50% de nos nutriments électriques, et 100% de notre équilibre acido basique, la voie du coeur quand a elle, induit la compréhension globale de nos sentiments profonds, elle apporte donc 50% de notre équilibre émotionnel.

Et cela est d'une importance capitale Car notre confort de vie depend avant tout de notre équilibre electromagnetique, confort lié avant tout a notre capacité de nous nourrir d'une bonne source électromagnétique :
Alors quand on medite pas, quand on applique pas la voie du coeur, quand en plus on se nourrit de calories plutot que d'oligos éléments, alors il se créer un desequilibre énergétique, et c'est ce desequilibre qui créer les maux.

Le probleme dont nous parlons est intriqué avec plein d'autres notions : il faut bien comprendre que la vie est une intrication quantique, et que la base de toute vie est ENERGIE.
Nous depensons trop d'energie pour l'elevage, la viande d'elevage fourni une mauvaise energie, le fait de vivre ainsi provoque en nous une mauvaise émotion, nos mauvaises émotions produisent de mauvaises énergies, donc nous ne partageons entre nous que de mauvaises energies, et c'est cela la cause majoritaire de nos maux et de nos situations desastreuses.

Cela est verifiable scientifiquement parlant et théologiquement parlant, mais aussi intimement parlant : si on se sent bien dans la foret et qu'on se sent mal dans une ville comme new york, c'est que y'a une raison, et la raison est uniquement d'ordre energétique.

L'energie se propage comme un virus, si le monde va mal et il va mal, alors il se creer un desequilibre d'energie entre celles qui sont positives et celles negatives.
Comme y'a plus de gens dans la detresse, ces gens envoient des signaux electriques negatifs, et comme nous sommes sensibles a ceux ci car nous les partageons, alors l'energie negative prend l'ascendant sur l'energie positive, et nous devenons incapables de produire de l'energie positive, parce que nous n'avons pas été éduqués pour y faire face.
La nature va mal et envoie elle aussi des signaux de detresse..........
Les animaux vont mal et envoient de mauvais signaux.........

Comme nos civilisations évoluées ont oublier le principe du détachement, nos civilisations restent ancrées dans la négation, incapables de se détachées mentalement, il en resulte ce que nous connaissons aujourd'hui.

Beaucoup de choses sont intriquées, beaucoup de principes de vie sont oubliés, et malheureusement les sujets dont nous parlons y prennent toute leur compléxité.
A la base les choses sont simples, car ordonnées d'elles memes dans un chaos ordonné, on a cassé ce chaos pour en prendre le controle, et les choses deviennent compliqués, tout simplement parce qu'on doit faire le boulot que l'anarchie faisait mieux que nous...................

Quand Emilio et moi meme disons qu'il va falloir changer, nous on parle d'un changement réel, et ce changement est la seule possibilité d'obtenir la liberté et la synergie dont nous avons tous besoin : cette synergie n'est possible que par une entente mondiale entre tous les humains, les animaux et les plantes, si un seul regne va mal, alors le mal va se repandre, et la seule explication possible a ce phénomène, c'est que nous sommes tous intriqués quantiquement parlant.
Ce n'est pas en changeant notre environnement que tout va aller mieux...............
C'est a l'humain de changer lui meme, et c'est en se transformant lui meme que le reste viendra : la on veut commencer par la fin en changeant ce qui a autour, et c'est en faisant comme ca qu'on va se casser la gueule..........

Il faut changer soi meme, et c'est pour ca que rien ne change, car finalement tout l'monde ne veut pas changer, c'est pour un humain, tres compliqué de changer soi meme, c'est plus facile de modifier ce qui nous entoure, pour eviter de faire l'effort de changer soi meme on change l'environnement pour se mentir a soi meme : c'est du Déni d'amour propre, et la raison est que notre civilisation fait passer l'ego avant la conscience de soi.

Notre probleme n'est pas d'ordre technique ou scientifique mais bien metaphysique.
:merci:
Patamax
 
Message(s) : 103
Inscription : 03 Fév 2015 11:31
Localisation : 14000 Caen

Re: Cowspiracy

Message par Gailly le 25 Mars 2015 18:28

Les proteines animales sont les seules à apporter,d'elles mêmenles 8 acides aminés sont le corps a besoin et qu'il ne sait synthétiser!

Les protéines végétales le peuvent,mais en association bien savante,genre association céréale/légumineuse (céréale déficitaire en lysine, isoleucine, thréonine,et légumineuse en méthionine,cystine, tryptophane)...il faut en outre que la légumineuse soit bien préparée car elle peut bloquer l'assimililation des sels minéraux.

En outre,tous les tubes digestif ne sont pas capables d'extraire les acides aminés de la lignine,cellulose ou cutine...

la protéine végétale la plus riche en soi est le soja,dont la culture est préférable en zone chaude.Le pois chiiche,le plus riche derrière,aime le chaud et craint l'humidité.

En outre,il faut faire attention aux études menées,car elles ne mentionnent souvent pas le statut des personnes étudiées,pas plus leurs habitudes de vie.Une étude basée sur une discipline est fausse par essence.

Le problème est beaucoup plus complexe qu'il n'y paraît...un végétarien,au nord importe énormemment pour établir un équilibre,et seul le commerce mondial actuel permet cet équilibre individuel,mais en se basant sur un déséquilibre externe.Maintenant,on ne connaît pas tout,mais je reste persuadé,comme dans tout,qu'un équilibre avec un peu de tout,est ce qu'il y a de mieux.


Maintenant,je ne défends pas la viande non plus...j'en mange un peu,c'est tout,et nous avons toujours eu un régime alimentaire proche du végétarisme et du crudivorisme
Gailly
 
Message(s) : 294
Inscription : 09 Mai 2012 09:35

Re: Cowspiracy

Message par Patamax le 25 Mars 2015 19:17

Salut Gailly,
J'veux pas etre médisant, mais les 8 acides aminés c'est de la connerie, tout ca a été ecrit par des scientifiques salariés de l'industrie agro alimentaire, ne travaillant que pour les cadeaux et avantages que leur offrent la FDA, point barre !
Il existe d'autres scientifiques, qu'on ne voit pas a la télé ou dans les magazines spécialisés, et c'est étrange parce que eux ont une autre vision des acides aminés.............et de la nutrition !!!

Comme par hasard, ces 8 acides aminés ne se trouvent que dans la viande................
Tu trouves pas ca étrange ????
Parce que ca voudrait dire que tous les végans, tous les végétariens et tous nos vieux ancetres sont ou etaient en carence PERMANENTE de proteines, frolant la mort et le rachitisme, mdr.


Il n'existe pas une seule science, comme le JT du soir n'a pas le monopole de l'information............
Il existe des sciences et il existe des informations, tout depend comment on manipule le BOUZIN, voila tout.

Tu as tout a fait raison de mentionner qu'il faille se mefier des ses études, le probleme c'est que le fruit de ses études FAUSSES, sont instruites dans nos ecoles, et en plus dans le dernier cycle d'ingenierie............

Et c'est etrange de mettre a l'ecart certains scientifiques et d'en mettre d'autres sur le podium : ils ont pourtant les memes diplomes, non ?
C'est donc qu'il y a anguille sous roche :

ON A ETE MANIPULE, et ce, c'est de depuis le debut !!!!!
Patamax
 
Message(s) : 103
Inscription : 03 Fév 2015 11:31
Localisation : 14000 Caen

Re: Cowspiracy

Message par Gailly le 25 Mars 2015 20:07

Salut Patamax,

Pour moi,la science,ce n'est pas le jt de 20h,pas l'université,pas la recherche publique,pas plus la privée,pas plus la recherche indépendante...la science,c'est lorsque les informations et les théories concordent,qu'elles sont organisées,logiques,et vérifiées...d'où elles viennent est un détail.

Des intérêts,il y en a partout,et dans le végétarisme aussi.
Gailly
 
Message(s) : 294
Inscription : 09 Mai 2012 09:35

Re: Cowspiracy

Message par Patamax le 25 Mars 2015 21:07

En cela tu as raison aussi :merci:
Oui, le systeme est assez fort pour se mettre dans la poche les végans et le reste.........Il y a des interets partout, puisque ce sont eux qui controlent TOUT.
Patamax
 
Message(s) : 103
Inscription : 03 Fév 2015 11:31
Localisation : 14000 Caen

Re: Cowspiracy

Message par flyingdust le 25 Mars 2015 22:10

J'aime l'argumentation de Otyugh sur l'ambivalence entre la sensibilité actuelle des enfants qui les choquerait de voir un animal tué devant leurs yeux, et leur régime alimentaire.
J'aime l'argumentation de Poupou sur le contexte social, familiale, sur la vitesse à laquelle les sociétés industrielles bousculent leurs propres codes, qui rend difficile la prise de repères.
Et j'aime l'argumentation de Gailly, terre à terre, quelque part entre les aspirations spirituelles et les contraintes du climat et de l'endroit. Ou le mode de vie séculaire est un indicateur primordial. On est végétarien chez les indous depuis des milliers d'années parce que le climat est idéal pour ça. On mange de tout sous nos climats parce que le climat est idéal pour ça.

Pour répondre à l'argument d'Otyugh, les enfants sont confrontés à la mort animale très tôt dans de nombreuses sociétés, mais cette mort n'est pas quotidienne. Il faut absolument lui rendre son caractère rare et là dessus nous sommes absolument tous d'accord!
On peux imaginer à partir de ce caractère nouvellement acquis (un grande sensibilité et peur face à la question de donner la mort) mais sur des bases plutôt vermoulues (l'ultraspécialisation, et la déléguation à des classes inférieures (car c'est bien la façon dont on rémunère les éboueurs, les gens qui travaillent à l'abattoir,...) de ce qu'il nous est désagréable de faire) une vision médiane et prudente. Certains animaux sont plus touchants que d'autres, plus proches de nous, et plus difficiles/délicats à tuer comme à éviscérer.
La vache, le cochon, le mouton, sont des animaux particulièrement difficiles à abattre je trouve.
Même si les poules peuvent être également très attachantes, les canards également, la façon de les tuer est plus facile, plus rapide, et ils sont également moins proches de nous.
Les poissons et les crustacés sont également faciles à tuer et à éviscérer, ils heurtent moins nos cordes sensibles.
On pourrait imaginer que les enfants redeviennent témoins de ces morts là, qui sont pour moi nécessaire à la perpétuation de notre espèce sous notre climat (et les échanges mondiaux doivent rester un plus, jamais une béquille dont l'on devient dépendant).

Ensuite si nous voulons renoncer à certaines traditions telles que l'élevage du cochon ou du boeuf, je pense qu'il faut leur trouver une compensation nouvelle. Les substituts végétaux ne seront pas suffisants je pense, parce que plus une espèce à un régime alimentaire variée, plus elle est adaptative, et je pense que cet instinct de survie, l'humanité des pays à saisons contrastées n'est pas prête de s'en départir. Et là je pense aux insectes, comme substitut partiel, faciles à élever, extrêmement faciles à tuer (ébouillantage) et à cuisiner (pas besoin de les plumer, ou autre opération laborieuse).
Et la poule est un animal trop intéressant d'un point de vue efficacité (production d'oeufs et nourriture majoritairement insectivore) pour y renoncer dans la conception d'un écosystème à portée alimentaire (les abeilles et le miel également). Mais avoir des poules impliquent forcément d'en tuer une de temps en temps, de même pour la production de fromage à partir de lait de chèvre ou de brebis.

Voilà pourquoi le végétarisme est une version inaboutie du véganisme qui est lui même une version inaboutie du suçotage de cailloux immobile en tailleur qui est lui même une version inaboutie de la PHOTOSYNTHESE.

Ca nous ramène à une règle absolue: il n'y a que le règne végétal qui est capable de subvenir à ses besoins sans détruire d'autres structures vivantes.
flyingdust
 
Message(s) : 604
Inscription : 23 Août 2013 11:16
Localisation : Bruxelles

Re: Cowspiracy

Message par 0tyugh le 25 Mars 2015 22:51

Les substituts végétaux ne seront pas suffisants je pense

En général la position des nutritionnistes à qui on demande "pourquoi tant de lait ? Pourquoi tant de viande ?" ont un modeste "mais parce que c'est celle qui est la plus bon marché et accessible, voyons". En présence de contradicteurs valables, je n'ai vu aucun professionnel de la diététique dire que le modèle carné était indispensable, pour ce qui est au moins de la France.

On s'entend, je dis "pas indispensable". Voulant dire seulement ce que cela veut dire : je pense que la nécessité des apports en protéine n'est pas un argument valable au vu de ce que j'ai pu apprendre. Je pense que l'argument réel c'est : l’intérêt culinaire autant gustatif que culturel (et des paysages : il y a des écosystèmes qui dépendent de la présence d'élevages) ; bref il y a des arguments. Mais les protéines ? J'en suis franchement pas convaincu. Les protéines, il y a quelque chose qui bats l'ortie ? Certes c'est plus complexe que ça, mais l'argument protéine est plus un argument de commercial que de quelqu'un de raisonnable, à mon sens.
Dit moi si je fait brûler un homme de paille avec cet argument sur l'apport protéinique de la viande ou du lait, car j'y ai vu un raccourci assez simple par "substituts pas suffisant" ; ce qui est une perspective bien plus large que ce que je critique.
> Contredisez ce que je dis, je suis un *mauvais* jardinier ! J'essaie et j'aime bien me documenter, valà tout.
> Jardinier, pas maraîcher. - Esprit critique
> Le staff peut modifier le contenu de vos messages du forum en toute opacité...
Avatar de l’utilisateur
0tyugh
 
Message(s) : 985
Inscription : 17 Déc 2013 20:13
Localisation : Saint Adrien, Arzano (29300)

Re: Cowspiracy

Message par flyingdust le 25 Mars 2015 23:41

Non je ne pense pas spécialement aux protéines, ou a un élément fait de lettres et de chiffres (B12 par exemple).
Je pense à quelque chose de plus simple, de plus compréhensible que ce qu'est une protéine, son rôle, comment l'assimile t'on, et de combien en a t'on besoin.
Je pense à un apport de nourriture fraîche, locale et en toutes saisons en climat à saisons contrastées.
Or du début de l'hiver jusqu'au milieu du printemps, on a très peu de nourriture locale et fraîche sous nos climats, on vit sur des réserves ou des imports de matières qui ne correspondent pas à la phase climatique que l'on traverse.
Si l'on veux être en cohérence locale et ne manger aucune nourriture d'origine animale, il y a une carence de FRAIS, qui doit se traduire d'une manière précise en diététique, mais ce domaine est tellement en prise avec des conflits d'intérêts que je n'accorde plus beaucoup de crédit à ce qu'il raconte, je préfère me recentrer sur des fondamentaux de bon sens.
flyingdust
 
Message(s) : 604
Inscription : 23 Août 2013 11:16
Localisation : Bruxelles

Re: Cowspiracy

Message par flyingdust le 26 Mars 2015 00:07

flyingdust
 
Message(s) : 604
Inscription : 23 Août 2013 11:16
Localisation : Bruxelles

Re: Cowspiracy

Message par Patamax le 26 Mars 2015 10:50

La FAO = Food and Agriculture Organization Of The United Nations.

Partout ou est intervenu cette organisation, partout elle a plongé les pays dans un chaos agricole..........
Parce qu'elle va dans les pays pauvres pour leur imposer la vision de MOSANTO.
Elle collabore avec l'OMS.........
Et son ancien president Jacques Diouf en 2011 disait : « le potentiel de l’agriculture biologique n’est pas suffisant, loin s’en faut, pour nourrir le monde »

Toutes ces organisations travaillent pour l'axe du mal de facon a implanter les OGM, les pesticides, Le FMI, la FAO et bien sur MOSANTO !!!!
Cette analyse est tronquée et a 100 années lumieres de la réalité...........


Pour ce qui est de l'elevage des poules, on est pas obligé de tuer les poules quand elles ne pondent plus ou trop peu : le contraire est une vision tronquée qui consiste a croire qu'une poule quand elle ne pond plus faut la nourrir pour rien, donc la tuer........Si on a des poules qui se nourrissent toutes seules dans la nature et bien on ne paie pas la bouffe des poules, donc on ne tue pas les poules car elles ne coutent RIEN !!!! L'idée de tuer des poules ne peut exister que lorsque on nourrit ses poules au grain, et que le prix du grain est assujetti a la bourse et qu'on paie le prix fort, et comme on ne veut pas payer du grain pour rien, alors on tue ses poules.................
C'est HONTEUX et contre productif, une poule qui ne pond plus reste une alliée formidable au troupeau car elle en devient la patriarche, et une patriarche a toujours a grand role a jouer dans le troupeau !!!

Ensuite c'est pas logique de faire une hierarchisation de l'abattage des animaux : en gros on peut tuer un poisson mais pas un boeuf............
Quand on tue, on tue, point barre !!!!
Et l'idée de faire devenir les enfants des témoins de la mort de tel ou tel animal..........ou des représentants......................on nage en plein délire la !!!! Enfin j'sais pas moi, mais si nos gamins doivent recevoir les cours d'un banquier a l'ecole, devenir les représentants de la mort d'animaux, j'crois pas qu'on va changer le monde positivement comme ca.............
Patamax
 
Message(s) : 103
Inscription : 03 Fév 2015 11:31
Localisation : 14000 Caen

PrécédentSuivant

Retour vers Société

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Bing [Bot] et 1 invité

Information

L’équipe • Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]