Accéder au contenu

"En vivre" c'est le maaal

décroissance, descente énergétique, AMAP, installation agriculteurs, monnaie, wwoofing, système D...

"En vivre" c'est le maaal

Message par Defieco le 06 Sep 2016 11:03

Autodidacte depuis 15 ans, de formation comptable, j'ai toujours eu un niveau de vie plus que chiche...

Je me suis mis à mon compte dans le cadre d'une coopérative d'activité et d'emploi afin de faire valoir une autonomie totale de point de vue autant que d'action et ce en réaction à tout ce que j'avais pu expérimenter avant (notamment et surtout en associations).


Entre autres projets (sur lesquels nous sommes désormais 4 personnes au total), nous avons développé un blog professionnel sur le constat qu'en temps qu'autodidacte, je ne trouvais que rarement toutes les informations nécessaires. On trouve souvent un début de réponse à nos questions sur la toile, certainement parce que de petits textes se consomment mieux que de trop gros articles... Mais jamais un papier complet (autant que faire ce peut sans être encyclopédique). 7 mois de travail avant de lancer la plateforme (c'est un gros risque professionnel mine de rien) à 3 personnes, avec toutes les questions de fond sur le modèle économique, la façon dont éthiquement on devait mener la chose, à qui on s'adresse avec quels types de contenus et comment les vérifier au maximum, etc. En résumé on a beaucoup saigné du nez et bu pas mal d'apéros.

Au final, ce qui nous stupéfie le plus, c'est toute cette frange de personnes qui voient en nous le grand Satan de la finance. Comme si traiter d'écologie, de faune sauvage, de protection des milieux ou encore d'agricultures respectueuses était antinomique avec le fait de gagner sa vie en en parlant. Comme si, en générant des revenus (tous relatifs les revenus... voir pas encore en fait) en faisant cela, nous salissions ce que l'on défend. Vraiment ?

Non pas que le capital ne nous pose pas un gros problème dans sa marche actuelle, bien au contraire (sans quoi pourquoi nous mettre en coopérative par exemple), mais ne faut-il pas faire de la protection et de la valorisation de l'environnement un réel secteur économique à part entière pour qu'enfin elles soient prises en compte ? Ne faut-il pas des professionnels du secteur qui y travaillent jour après jour du matin au soir plutôt que des "passionnés" (ha bon, ne le sommes nous pas pour nous lancer dans une telle aventure ?) qui le font, quoi qu'ils en disent, en dilettante ?


Nous nous attendions à avoir sur le dos les partisans éprouvés d'un immobilisme qui sclérose notre avenir, et on les a eu... Les menaces de chevrotine pour un simple article sur les "bombes à graines" que Masanobu Fukuoka nous a pourtant laissé en héritage fort d'un travail énormissime sur l'agriculture au naturel, on vient de connaître et ce n'est qu'un exemple. Mais pourquoi certains ne nous laissent-ils aucune chance d'être honnête au point de se fermer hermétiquement à tout ce que l'on fait juste parce qu'on a besoin de gagner notre croûte ?

En vivre, c'est le maaal ?
Avatar de l’utilisateur
Defieco
 
Message(s) : 24
Inscription : 31 Mai 2016 14:26

Re: "En vivre" c'est le maaal

Message par alexdanslesnuages le 07 Sep 2016 16:58

Bonjour.

Il y a une super photo montrant la différence entre une personne sur internet et l même dans la vie réelle. D'un côté, un lion, de l'autre, un chat.

Je pense qu'on s'emballe vite sur la toile, que les personnes frustrés du quotidien se lâche pour décompresser et qu'au final, c'est loin d'être objectif. Ca ne sert donc à rien d'y faire attention à cela même si ça peut faire du maal ^^

Bonne suite. Je vais regarder votre site. :hello:
"Retournez à vos livres et à votre fauteuil. Plantez vos arbres regardez les pousser. Si plus de gens chérissez leur foyer plus que l'or ce monde serait un endroit plus joyeux" Thorin à Bilbon ou quand la fantaisie prend un léger goût de réalité
Avatar de l’utilisateur
alexdanslesnuages
Site Admin
 
Message(s) : 1158
Inscription : 16 Nov 2012 12:28
Localisation : Hainaut

Re: "En vivre" c'est le maaal

Message par 0tyugh le 07 Sep 2016 18:28

En vivre, soit "rendre la chose rentable", c'est une énorme changement dans la vision du projet; on peut en dire ce qu'on veut.

Ce n'est pas le Diable, mais je fais la différence, ça oui.

Il y a par exemple : moi qui dépanne des gens avec leur informatique sans compter mon temps et qui considère que quand on cause 2 heures en hors sujet ensuite c'est que ça s'est super bien passé.

...Et y a moi dans le cadre de ma toute ridicule petite entreprise à faire *exactement* la même chose qui m'entends penser combien je perds de l'argent à passer du temps causer avec les clients après une intervention. "Putain j'ai passé 4h chez bidule pour 40€, c'est vraiment la dèche, la prochaine fois j'abrège".

Puis il y a l'injustice des richesses en général qui n'a de cesse de me faire penser que tous les tarifs devraient être indexés sur la richesse/pénibilité/temps de travail de la personne, et surtout pas juste une ridicule réduction de 20% pour les plus pauvres. Seulement ce genre de position, c'est me saborder. Mais j'ai honte de mes prix quand je fais payer quelqu'un dans une galère économique, et j'ai honte de mes prix quand je rentre dans une villa et que je donne deux heures de mon temps pour des clopinettes.

Bref, moi le rapport économique, je le déteste, et je le déteste bien ! Je voudrais être fonctionnaire, et servir tout le monde sans compter mon temps et surtout sans compter des euros.

Een redéçandant sur terre : je pense que beaucoup de combats sont impossible sans les professionnaliser. N'empêche que j'aimerais plus m'employer à l'état faire "un service au Commun" que de m'amuser avec "le marché de l'offre et de la demande".

Je ne suis absolument pas fan de cette tendance à tout libéraliser. "Tout travail mérite salaire", etc. Je conchie cette mentalité ; tout est travail.

Cela dit le bénévolat non plus n'est pas une route idéale vu qu'elle est reservée à ceux qui ont les moyens de le faire.

...Du coup c'est un peu une impasse à mon sens, et qu'entre ne pas faire de bénévolat et monayer ce qu'on aimerait faire bénévolement... Ben c'est le moindre mal, quoi.



Faut voir par rapport à un éventuel salaire de vie décent un jour ?
Ou, dans mon cas, le jour où j'aurais assez de poids pour m'imposer à la mairie la plus proche d'être embauché pour aider tous les citoyens gratuitement avec un salaire fixe dans une médiathèque ou autre. Je ne vois pas du tout la forme d'entreprise comme satisfaisante pour rendre un service. (Bon, ça c'est mon lion mental; dans la vrai vie je suis un chat qui habite chez ses parents qui galère à lancer son activité :p)
> Contredisez ce que je dis, je suis un *mauvais* jardinier ! J'essaie et j'aime bien me documenter, valà tout.
> Jardinier, pas maraîcher. - Esprit critique
> Le staff peut modifier le contenu de vos messages du forum en toute opacité...
Avatar de l’utilisateur
0tyugh
 
Message(s) : 977
Inscription : 17 Déc 2013 20:13
Localisation : Saint Adrien, Arzano (29300)

Re: "En vivre" c'est le maaal

Message par satya le 08 Sep 2016 11:17

Salut

J'ai pas bien comprit, comment veut tu en vivre?
Comment les lecteurs te rémunèrent ils?
:hello:
Avatar de l’utilisateur
satya
Site Admin
 
Message(s) : 1568
Inscription : 15 Juin 2011 09:17
Localisation : aude (11)

Re: "En vivre" c'est le maaal

Message par Defieco le 08 Sep 2016 11:30

Pour faire court nous avons un système de publicité mais pas forcément classique. Nous ne sommes par exemple pas bloqué par les bloqueurs de publicité dans la mesure où notre cahier des charges en la matière est suffisamment déontologique et réfléchi :) (nous cherchons donc toujours des annonceurs qui auraient besoin de visibilité dans le domaine de l'environnement au sens large !)

Nous proposons aussi des article dits "sponsorisés" (on n'aime vraiment pas ce mot, mais c'est le terme courant...) où on écrit sur un produits, une associations, une fondation, une entreprises, etc. en les valorisant, ou non ! C'est une prise de risque pour le commanditaire, mais c'est ainsi.

On réalise des ebook, même s'il n'y en a qu'un seul sur les associations culturales pour le moment, que l'on vend à travers le blog (reportage photo aux quatre coins de la planète, jeu ludique pour apprendre les auxiliaires de cultures, etc. plusieurs sont ne cours).

Enfin nous avons tout un système de ventes affiliés de livres avec Amazon pour l'instant, mais que nous sommes sur le point de faire sauter pour travailler avec une plateforme française qui travaille directement avec les libraires ! Mais aussi des systèmes d'affiliation pour des formations péda à l'environnement par exemple.

Et le fameux système de don qui n'intéresse quasiment personne...



Tout cela pour garantir un contenu libre d'accès à tous tout en donnant le niveau le plus élevé possible en matière de qualité de contenu (et non en cherchant à publier beaucoup pour drainer du monde)
Avatar de l’utilisateur
Defieco
 
Message(s) : 24
Inscription : 31 Mai 2016 14:26


Retour vers Société

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)

Information

L’équipe • Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]