Accéder au contenu

Recréer la biodiversité d'une prairie pour les chevaux.

Recréer la biodiversité d'une prairie pour les chevaux.

Message par Niko le 25 Août 2013 08:39

Bonjour à tous,

Cavalière et propriétaire de chevaux, je recherche des informations, livres, textes vécus sur la reconstitution du milieu du vie du cheval, la permaculture m'a permis de comprendre de nombreux points, comment valoriser le terrain, mais ne me dit pas concrètement ce qu'il faudrait faire pousser pour eux, actuellement je suis obligé de complémenter pour le bonne santé, avec des algues de la levures, de la chicorée etc... afin qu'il ne manque de rien, et cela à un cout et c'est assez difficile à se fournir (car à partir du moment qu'on sort de la granules trad. alors galère un peu ...).

L'organisation de la prairie en fonction de notre futur lieu de vie et deja en cours de réflexion, mais ce qu'il me manque sérieuse c'est le quoi !

Sur les forums de cavaliers cela reste assez le néant personne ne s'intéresse vraiment à cela, donc je tente ici des fois que quelqu'un soit aussi cavalier...

Pour ma part nous aurons 6 ha au total, qui seront à aménager entre notre alimentation et celle des chevaux (2 pour le moment) nous tendrons difficilement pour eux vers l'ideal au vue de la surface, mais elle devrait nous permettre d'être au moins autonome, car en plus nous aurons juste quelques moutons.

Merci pour le partage
Niko
 
Message(s) : 30
Inscription : 07 Jan 2012 23:08
Localisation : 03, Allier

Re: Recréer la biodiversité d'une prairie pour les chevaux.

Message par flyingdust le 25 Août 2013 09:06

frênes taillés en têtards (feuilles et jeunes pousses apréciées des chevaux). Tu rajoute une source d'alimentation verticale à celle horizontale= gain de place+ ombrage pour les chevaux. Si les trognes t'intéressent,voir le livre Les trognes e Dominique Mansion.
flyingdust
 
Message(s) : 604
Inscription : 23 Août 2013 11:16
Localisation : Bruxelles

Re: Recréer la biodiversité d'une prairie pour les chevaux.

Message par Aimelle le 25 Août 2013 16:44

Trois types de questionnement :
1/ Qu'attends-tu de tes chevaux (manger l'herbe, travail léger, travail lourd à certaines périodes de l'année ou tous les jours, reproduction, ...) ?
2/ Veux-tu des végétaux à faire pâturer, et/ou à récolter pour une distribution immédiate ou différée ?
3/ Quels sont les végétaux qui ont été cultivés sur le terrain, et ceux qui y poussent tout seuls ?
Ça permet d'approcher les besoins de tes chevaux (actuels et futurs), et les possibilités offertes immédiatement par le terrain, ce qui est utile avant toute intervention.
Aimelle
 
Message(s) : 588
Inscription : 08 Mars 2009 03:35
Localisation : France - Orne

Re: Recréer la biodiversité d'une prairie pour les chevaux.

Message par Livy-Dagore le 26 Août 2013 09:29

Niko votre projet est très intéressant.
Livy-Dagore
 
Message(s) : 685
Inscription : 18 Mai 2013 09:43

Re: Recréer la biodiversité d'une prairie pour les chevaux.

Message par Niko le 03 Sep 2013 09:49

Bonjour,

Alors merci pour les réponses, je me renseigne sur l'alimentation verticale, car, il est vrai que j'ai pour habitude de planter des arbre pour l'ombrage mais pour nourrir, je me renseigne donc sur les trognes, je pense mettre aussi noisettier (haie) noyer, ....

Aimelle

Trois types de questionnement :
1/ Qu'attends-tu de tes chevaux (manger l'herbe, travail léger, travail lourd à certaines périodes de l'année ou tous les jours, reproduction, ...) ?Mes chevaux, deux traits, font de la balade loisir, mange l'herbe, et je souhaite débarder, et quelques travaux agricoles, l'idée et de m'en servir au maximum à long terme à la place du tracteur (à long terme car je ne maîtrise pas encore du tout la traction animale.
2/ Veux-tu des végétaux à faire pâturer, et/ou à récolter pour une distribution immédiate ou différée ?les deux
3/ Quels sont les végétaux qui ont été cultivés sur le terrain, et ceux qui y poussent tout seuls ?c'est pour le moment une grande prairie de 4ha vide que je compte leurs aménager et faucher l'autre partie en attendant de trouver un système pour les nourrir l'hiver sans foin en botte.
Ça permet d'approcher les besoins de tes chevaux (actuels et futurs), et les possibilités offertes immédiatement par le terrain, ce qui est utile avant toute intervention.

le tout sur 6ha: 1.5ha foret, 1ha pour maison, potager, petits animaux, serre, verger etc... et le reste pour les chevaux, moutons, et autres peut être plus tard.
j'installe le tout sous forme de paddock paradise, mais en plus avec l'alimentation verticale/horizontale.
Niko
 
Message(s) : 30
Inscription : 07 Jan 2012 23:08
Localisation : 03, Allier

Re: Recréer la biodiversité d'une prairie pour les chevaux.

Message par flyingdust le 03 Sep 2013 19:18

Une haie composite à essences drageonantes pourrait avoir pas mal d'avantages pour les chevaux: ombrage, limitation de leurs déplacements (= clotûre), brise vent et nourriture(?).
Pour la réaliser, le noisetier est une excellente essence, auquel je vais rajouter du sureau noir, prunellier (et/ou prunier sauvage), néflier, cornouiller mâle et ci et là des sorbiers des oiseleurs.
Taille en cépée de châtaigniers et noyers (cela plaît peut-être aux chevaux, les chataîgnes et les noix?)
Taille en trogne de frênes, saules marsaults, tilleuls saules blancs, érables, muriers blancs (les pousses annuelles séchées et sorties à l'hiver doivent être intéressantes nutritivement). Le frêne et le murier blanc je sais qu'ils adorent les jeunes pousses et le saule marsault j'ai pas trop de doutes non plus, vu la manière ont je les ai déjà vu dévorer l'écorce du tronc.
Aiment t'ils les glands de chênes, les faînes du hètre?
flyingdust
 
Message(s) : 604
Inscription : 23 Août 2013 11:16
Localisation : Bruxelles

Re: Recréer la biodiversité d'une prairie pour les chevaux.

Message par Aimelle le 04 Sep 2013 18:07

flyingdust a écrit :...j'ai pas trop de doutes non plus, vu la manière ont je les ai déjà vu dévorer l'écorce du tronc....
Oui attention, les chevaux et l'alimentation verticale c'est le grand amour .... tant que les chevaux n'écorcent pas définitivement l'arbre ou l'arbuste car après on passe au bois de feu.
Une idée de solution : Éloigner un peu les chevaux du pied des arbres ou de la haie, à l'aide d'une clôture (électrique par exemple) à 2 mètres (pour des chevaux de grande taille). Ainsi ils peuvent brouter les branches sans mettre l'arbre ou l'arbuste en péril.

Niko, quand tu dis "une grande prairie de 4ha vide", je suppose qu'il ne s'agit pas d'un désert, il y a bien des herbes qui poussent, ou alors c'est un coin très sec en été et tout est "grillé" ? Alors quelles "herbes" (graminées et autres), principalement ?
Aimelle
 
Message(s) : 588
Inscription : 08 Mars 2009 03:35
Localisation : France - Orne

Re: Recréer la biodiversité d'une prairie pour les chevaux.

Message par Niko le 04 Sep 2013 20:15

Alors pour flyingdust :la haie elle existe deja par contre limiter le déplacement des chevaux n'est pas une bonne idée il faut leur permettre de bien user leurs pieds et surtout de se maintenir en forme, ce ne sont pas des animaux qu'on nourrit pour la viande. Les glands de chênes sont toxiques pour eux, mais il mange les noies et la coquilles sans soucis !

Pour Aimelle: Oui il faut faire attention au chevaux et arbres, mais si les chevaux ne manque de rien alors tous va bien ils mangent les arbres que très peu.
Par contre pour ce qui est de la prairie non elle n'est pas sèche elle est très bien, sèche au début normal partout et humide proche de l'étang. mais je n'ai aucune idée du nom des graminées qui y pousse ... je sais que l'agri a mis de l'engrais cette année pour faire beaucoup de foin.
Niko
 
Message(s) : 30
Inscription : 07 Jan 2012 23:08
Localisation : 03, Allier

Re: Recréer la biodiversité d'une prairie pour les chevaux.

Message par Aimelle le 07 Sep 2013 18:44

Niko a écrit :... Pour Aimelle: Oui il faut faire attention aux chevaux et arbres, mais si les chevaux ne manquent de rien alors tout va bien ils mangent les arbres que très peu.
Presque d'accord avec ça.
Expérience personnelle contraire cependant : En période de sécheresse estivale, quand l'herbe durcit, les arbres continuent de pomper l'eau plus en profondeur ; alors ceux dont l'écorce est encore tendre (jeunes arbres, et plus particulièrement frênes, saules, noisetiers par ici) sont volontiers rongés, les chevaux profitent de la sève sucrée (remarque : les frelons font pareil à la même période, mais plus haut dans les rameaux).
Aimelle
 
Message(s) : 588
Inscription : 08 Mars 2009 03:35
Localisation : France - Orne

Re: Recréer la biodiversité d'une prairie pour les chevaux.

Message par Niko le 09 Sep 2013 08:34

Bon après un long week-end de déplacement sur site, je vous fais part de mes échanges et constations sur la question: (on parle d'expériences échangé ici et non de théorie)

A priori, la gestion des pâturages de chevaux, va dépendre de très nombreux points, mes les essentiels sont:

- la race
- le terrain(type de terre, pente ? , prairie sèche, humide, point d'eau etc...)
- le climat
- le budget ou main d'oeuvre

L'alimentation horizontale/verticale est une voie inévitable mais le choix des espèces et leurs dispositions et aussi très importante, au final on peut posséder la moitié de surface requise habituel mais avec une bonne gestion on peu donc sans soucis être autonome si la terre et le climat son bon, comme dirait une amie, il vaut mieux avoir 5 ha en Normandie plutôt que 25 en Lozère... Mais si le terrain est mauvais nous pouvons l'améliorer, mais pas d'importante modification qui souvent en un coût important, paillage, dispersion de composte, semis etc... voir modification du relief...

Au final pour chez moi je pense donc, semer de nouvelles espèces de graminées, organiser les pâtures en saisons, organiser une fauche sur le terrain d'hiver, installer une haire haute extérieur avec des arbres types, frêne, saules, noyer, noisetier, églantiers, prunelliers, etc... et une haie basse intérieur, mûriers, noisetier et osier tressés de type plessis (pour contenir chevaux et moutons), qui semble efficace.

L'installation d'un rond de long en sable ouvert pour que les chevaux jouent et se roulent et que nous puissions aussi travailler sera un complément, nous avons aussi pensé que faire une barrage au niveau du ruisseau et donner en partie accès au chevaux à celui-ci serait intéressant, ainsi que l'accès à la forêt.

Un autre point important que j'ai découvert, c'est la cohabitation entre espèces, il semble intéressant et important d'avoir un mélange inter-espèces, d'abord pour la gestion des refus et des parasites, puis pour le bien être, mélanger, moutons, poules, chevaux, chiens, vaches amènent à chaque espèces quelques choses, on recréent donc pas seulement une vie en pâture mais une vie en groupe une sorte de vie "sauvage des animaux domestique".

Je dois rencontrer une personne qui écrit un livre sur la question, je vous tiens au courant.
Niko
 
Message(s) : 30
Inscription : 07 Jan 2012 23:08
Localisation : 03, Allier

Re: Recréer la biodiversité d'une prairie pour les chevaux.

Message par Phil72 le 21 Mars 2014 18:44

Bonjour à tous,
J'ai depuis peu un terrain assez argileux qui a été sur-occupé cet hiver : 6 chevaux sur un peu plus de deux hectares, laissés dehors en permanence (mais couverts et nourris, je rassure les âmes sensibles !). Résultat, avec le temps pluvieux qu'on a eu, le sol est défoncé, l'herbe est quasi engloutie. Je pensais n'y mettre aucun animal pendant quelques mois et le faucher en fin de printemps, début d'été. Est-ce une bonne idée pour que le sol se refasse ? Quelqu'un a un avis éclaire ? Merci.
Phil72
 
Message(s) : 6
Inscription : 21 Mars 2014 12:42
Localisation : Paris et Sarthe

Re: Recréer la biodiversité d'une prairie pour les chevaux.

Message par Bombo le 21 Mars 2014 21:49

Aïe. Piétinement par temps de pluie c'est du genre à entraîner des tassements au fond, avec anaérobiose du sol, production de nitrates...
Si tu veux y remettre tes chevaux, drainage obligatoire.
Si c'est pour tout autre chose, drainage quand même, puis décompaction (sous-soleuse vu ta surface) suivi aussitôt d'apports de matières organiques

Dis-en plus : c'est sur un terrain de quel genre ? Argiles ? En pente ?
autrevie a écrit :la PMC est une conspiration des plantes pour reconquérir la planète.
Avatar de l’utilisateur
Bombo
 
Message(s) : 209
Inscription : 01 Juin 2013 06:06

Re: Recréer la biodiversité d'une prairie pour les chevaux.

Message par tornadette le 22 Mars 2014 23:43

6 chevaux sur 2 hectares en hivers ça fait vraiment beaucoup !
C'est pas pour les chevaux que je m’inquiète (quoique, couverts c'est pas le top) mais pour ton terrain qui ne ne doit pas être beau à voir !
Un bon décompactage et ressemer de l'herbe et laisser reposer ce serait bien. et moins de chevaux l'hivers prochain.
Ici j'ai fait un paddock et comme ça je peu gérer les sorties au pré (elles ont beaucoup grossis à l'herbe cet hivers) sans jamais les enfermer.
Pout ne pas enfermer les chevaux tu as le concept du paddock paradise aussi. Les animaux n’abîmerons que le tour du terrain et le reste sera ouvert en alternance quand le temps le permet.
tornadette
 
Message(s) : 405
Inscription : 18 Déc 2012 12:39
Localisation : moselle

Re: Recréer la biodiversité d'une prairie pour les chevaux.

Message par Phil72 le 23 Mars 2014 09:28

Merci Tornadette et Bomo pour vos réponses.
En fait, c'est le précédent propriétaire qui a laissé ses chevaux, sans trop de souci de la charge à l'hectare puisqu'il partait.
Mon idée c'est de ne pas y mettre du tout d'animaux cette année, voire pendant deux ans. Est-ce que le sol (argileux, légère pente, haies et fossés autour) va pouvoir récupérer naturellement sans décompactage mécanique ?
Question de néophyte sans doute... :rouge:
Phil72
 
Message(s) : 6
Inscription : 21 Mars 2014 12:42
Localisation : Paris et Sarthe

Re: Recréer la biodiversité d'une prairie pour les chevaux.

Message par tornadette le 23 Mars 2014 10:14

Ca dépend, tu as 20 ans devant toi ? :diable:

Parce que quand les chevaux piétinent tout l'hivers c'et vraiment très destructeur.
Quand on peut laisser faire la nature c'est mieux mais si tu peut refaire la prairie ce serait pas mal parce que sinon tu risque d'avoir pendant des années des chardons... et pas grand chose pour nourrir des bestioles.

Tu veut en faire quoi de ce terrain ?
tornadette
 
Message(s) : 405
Inscription : 18 Déc 2012 12:39
Localisation : moselle

Re: Recréer la biodiversité d'une prairie pour les chevaux.

Message par Phil72 le 23 Mars 2014 18:55

Pour le moment rien de spécial. je viens de m'installer là, mais pendant qq années, je n'y viendrai que les we et les vacances (mais pas pendant 20 ans !!!). Donc pas d'animaux, sinon à terme, je pense y mettre un ou deux chevaux, mais qui seront au box l'hiver. ;)
En attendant, j'ai des haies à reconstituer (la moitié est préservée heureusement... il y a encore pas mal de bocage dans mon coin), et je compte faire faucher...
Phil72
 
Message(s) : 6
Inscription : 21 Mars 2014 12:42
Localisation : Paris et Sarthe

Re: Recréer la biodiversité d'une prairie pour les chevaux.

Message par tornadette le 23 Mars 2014 19:31

Tu peut laisser et voir comment ça évolue alors. Il sera toujours temps de tout refaire le moment venu si besoin.

Par contre ne parle pas de box ou le mord. C'est une aberration de mettre des chevaux en box. Ca devrais être interdit tout comme le ferrage, le nourrissage au céréales et la vermifugation préventive... ! Aller, je garde le sourire :)
tornadette
 
Message(s) : 405
Inscription : 18 Déc 2012 12:39
Localisation : moselle

Re: Recréer la biodiversité d'une prairie pour les chevaux.

Message par utopie le 29 Avr 2014 12:56

Pourquoi un cheval ne peut-il pas manger de céréale ? Les graminés sont bien à l'origine de nos céréales ?
utopie
 
Message(s) : 9
Inscription : 28 Avr 2014 16:11

Re: Recréer la biodiversité d'une prairie pour les chevaux.

Message par tornadette le 29 Avr 2014 17:48

Parce qu'un cheval supporte très mal l'amidon et qu'il devient très facilement résistant à l'insuline (du diabète en quelque sorte).
Sans compter que les chevaux sont plus ou moins intolérants au gluten.
Évidement c'est variable selon les individus.
Un cheval est herbivore pas granivore. Dans la nature ils mangent les herbes en grains seulement une courte période de l'année, en faible quantité (rien à voir avec une ration distribuée dans une mangeoire) encore vert plutôt que les grains murs (céréales) et c'est une infime partie de leur alimentation.
Sans compter que la faune symbiote du cheval (vers) n'est pas faite pour assimiler des céréales et peuvent devenir des parasites si le cheval en mange.

Nourrir un cheval au céréales (y compris pain) veut dire lui faire prendre le risque de : fourbure, résistance à l'insuline, coliques, pourriture de la fourchette, mycoses, dermite, infestation par les vers ou les parasites de la peau, mauvais caractère, excitation et autres troubles du comportement, ulcères, douleurs digestives, immunité déficiente, et il y en à plein d'autre que j'oublie.

La seule façon dont un cheval peut assimiler les céréales sans dommages en petite quantité, c'est germé.
tornadette
 
Message(s) : 405
Inscription : 18 Déc 2012 12:39
Localisation : moselle

Re: Recréer la biodiversité d'une prairie pour les chevaux.

Message par Niko le 16 Nov 2015 10:00

Bonjour à tous!

Je continue ce petit sujet, car j'ai un nouveau terrain cette fois-ci un peu particulier...

Nous venons de récupérer un terrain de 9400m2 juste derrière la maison en continuité du jardin-potager.
Mais comme nous aimons les situations difficiles ce terrain est très loin d'être un terrain à chevaux ... il s'agit d'un ancien bois mixte, qui à été coupé il y a 7 ans, mais laissé à l'abondons, ou plutôt à la nature elle même. Il est pentu avec un replat en haut d'environ 500m2, puis une pente à 15° environ et un peu moins jusqu'à redevenir un peu plat sur la bas. Exposition sud est dégagé, à environ 700 m d'altitude.
Nous avons procédé à un premier "nettoyage", car il s'agissait à nouveau d'un jeune bois, suppression de ce qui peut être nocifs pour les chevaux (laurier en masse, érables, genêts, ...) et nous avons gardé 15% de feuillus/connifère sur le terrain. Suppression complète des ronces, orties et autres. Il n'y a évidement pas un brin d'herbe, le sol est jonché de débris de feuilles, branches et une sortes de BRF géant sur toute la surface ou il n'y a plus d'arbres.

L'objectif est de transformer ce terrain en prairie d'hiver c'est à dire:

- production de fourrage à manger sur pieds pas de foin prévu
- pourvu d'une protection naturel (arbres, sous-bois) ce qui est déjà le cas.
- utilisation intensive pour 2 chevaux sur la période novembre - mars, puis repos.

Les chevaux en question passent déjà l'hiver sur le terrain jusqu'à la belle saison, nourris au foin, et il n'en pas vraiment à manger sur le terrain, ils brassent le terrain, poser du crottins en masse.
Au printemps je compte donc m'occuper de ce terrain, http://www4.ac-nancy-metz.fr/base-geol/annexe.php?id=12 voici un très bon document qui donne une idée de la composition des terrains locaux.

Comment procéder ? je pense semer une prairie pas trop riches, avec 2 strates :

une première semence maison, provenant des poussières et reste de mon foin d'hiver (environ 30kg à la fin de l'hiver), c'est un foin sauvage du jura, provenant d'altitude similaire mais de grande prairie pas manipulé par l'homme et sans zone travaillée au alentour, donc plutôt "original", composition de dactyle, trèfle violent en petite quantité, fétuque etc... et grande variétés de fleur.

Une deuxième semence acheté de plante gourmande pour chevaux:

– Cumin
– Panais
– Chicorée sauvage
– Calendula
– Persil
– Achillée millefeuille
– Plantain lancéolé
– Pimprenelle

mon problème est que je ne suis pas sur que lancer mes graines en vrac sur le terrain va donner quelques choses... même si après nettoyage le terrain est à nue hormis sa couche de brf...

qu'en pensez vous, comment feriez vous ?

Merci
Niko
 
Message(s) : 30
Inscription : 07 Jan 2012 23:08
Localisation : 03, Allier


Retour vers Les animaux

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)

Information

L’équipe • Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]

cron