Accéder au contenu

la sentience des limaces en question

Re: la sentience des limaces en question

Message par Krissounette le 12 Juin 2014 14:35

Doux ?
La congélation n'est certainement pas une mort douce pour un animal homéotherme.
Mais à priori le froid endort les hétérotherme avant de les tuer dans leur sommeil. Enfin, c'est la théorie.
Flyingdust as-tu essayé ? Si oui, les limaces se sont-elles contractées comme lorsqu'un prédateur ou jardinier essaie de les saisir, ou sont-elles restée détendues (allongées) ?
Krissounette
 
Message(s) : 359
Inscription : 17 Sep 2013 16:34

Re: la sentience des limaces en question

Message par theodorique le 21 Juin 2015 09:30

Pourquoi faire compliqué ?

Le Ferramol (c'est bio, c'est du phosphate de fer) tue les limaces et escargot (elles ne s'alimentent plus et dépérissent) sans avoir aucun effet sur les autres animaux...
Il y a plein de micro-organismes dans la couche supérieur du sol qui vont s'en nourrir ensuite, sans danger pour eux.
Ces micro organismes ont un rôle fondamental pour le bon état du sol.

L'idée d'un "produit qu'on achète" vous choque ?

C'est mieux pourtant que de les couper en deux ou de les noyer.
En outre, les vrais dégâts sont fait par les toutes petites limaces noires ou grises que vous ne voyez pas (elles sont activent la nuit, par temps humide).
Surtout, pas de d'assiette de bière pour les attirer et les tuer. La bière tue très efficacement... les hérissons !

Dans certain terrain (pas tous) les limaces sont une plaie, qu'on le veuillent ou non. Il faut réguler leur population (en le faisant dès la saison froide, quand elles n'ont pas grand chose à croquer et que les petites granulés ont alors un franc succès.

Les petites poules naines sont efficaces aussi... Mais elles grattent parfois un peu trop ! Il y a des poules "de luxe" qui mangent beaucoup de limaces (mais aussi de gentilles petites bestioles bien utiles, les vers de terre en premier) sans gratter le sol et donc sans abîmer le jardin, dans la mesure où celui-ci n'est pas microscopique (faverolle entre autre).
theodorique
 
Message(s) : 7
Inscription : 18 Juin 2015 08:56

Re: la sentience des limaces en question

Message par 0tyugh le 21 Juin 2015 14:34

theodorique a écrit :Le Ferramol (c'est bio, c'est du phosphate de fer) tue les limaces et escargot (elles ne s'alimentent plus et dépérissent) sans avoir aucun effet sur les autres animaux...

J'ai entendu, à l'inverse, que le Ferramol était controversé sur son effet dans la chaîne alimentaire, donc pour les herisson.

theodorique a écrit :La bière tue très efficacement... les hérissons !

Première fois que j'entends ça. Pourrais-tu en dire plus ?
> Contredisez ce que je dis, je suis un *mauvais* jardinier ! J'essaie et j'aime bien me documenter, valà tout.
> Jardinier, pas maraîcher. - Esprit critique
> Le staff peut modifier le contenu de vos messages du forum en toute opacité...
Avatar de l’utilisateur
0tyugh
 
Message(s) : 930
Inscription : 17 Déc 2013 20:13
Localisation : Saint Adrien, Arzano (29300)

Re: la sentience des limaces en question

Message par satya le 21 Juin 2015 21:19

0tyugh a écrit : theodorique a écrit :
Le Ferramol (c'est bio, c'est du phosphate de fer) tue les limaces et escargot (elles ne s'alimentent plus et dépérissent) sans avoir aucun effet sur les autres animaux...


J'ai entendu, à l'inverse, que le Ferramol était controversé sur son effet dans la chaîne alimentaire, donc pour les herisson.


pareil , je ne vois pas pourquoi une substance assassine un tel et pas un autre.
bio , ben je fait pas confiance aux arguments c'est bio.
c'est comme la bouillie bordelaise , ils ont rien trouvé d'autre donc ça passe en bio mais c'est loin d'etre sans conséquences.

perso il n'y a qu'un "espace" ou je lutte contre les limaces , la serre , et si ya trop de limace ben j'y met du feramol mais je ne me cache pas que c'est surement nocif , je l'accepte pour ce petit espace.
Avatar de l’utilisateur
satya
Site Admin
 
Message(s) : 1562
Inscription : 15 Juin 2011 09:17
Localisation : aude (11)

Re: la sentience des limaces en question

Message par 0tyugh le 22 Juin 2015 13:56

pareil , je ne vois pas pourquoi une substance assassine un tel et pas un autre.

Je crois que t'a l'exemple tous les ans des oiseaux qui mangent des baies tout à fait mortel pour d'autres animaux.
Il n'empêche, moi, tant que je vois pas d'étude un peu sérieuse (sans conflit d'intêret) qui constate l'effet du feramol <mais si tu connais ou ouïe dire, go go !> dans la chaîne alimentaire (et à partir de quelle dose on observe le début des problèmes : parce que la quantité fait toujours le poison, et que j'aimerais savoir quels symptômes chercher), j'aurais tendance à dire que c'est plus de la foi que du raisonnable ; à moins bien sûr que des zones naturelles contiennent beaucoup de feramol : en ce cas il suffit d'avoir quelqu'un sur place nous dire comment se porte la faune et son jardin, et je serais convaincu de suite !

Mais je ne crois pas trop à "c'est efficace, donc c'est nécessaire" ni au "c'est vendu et utilisé par plein de monde, c'est donc fiable".

Oublions pas que la majorité du bio fonctionne sur des engrais d'animaux en batterie fourré d'antibiotique mais "la norme dit" que composté 6 mois, ça passe en bio. Je veux bien qu'il y ait besoin de concession, mais qu'on me fasse pas gober que parce qu'il y a une loi qui le dit (et parce qu'on peut pas faire autrement), le réel décide de suivre (soit dit, que les molécules nocives partent toutes au bout de 6 mois).
> Contredisez ce que je dis, je suis un *mauvais* jardinier ! J'essaie et j'aime bien me documenter, valà tout.
> Jardinier, pas maraîcher. - Esprit critique
> Le staff peut modifier le contenu de vos messages du forum en toute opacité...
Avatar de l’utilisateur
0tyugh
 
Message(s) : 930
Inscription : 17 Déc 2013 20:13
Localisation : Saint Adrien, Arzano (29300)

Re: la sentience des limaces en question

Message par satya le 22 Juin 2015 21:16

0tyugh a écrit : pareil , je ne vois pas pourquoi une substance assassine un tel et pas un autre.


Je crois que t'a l'exemple tous les ans des oiseaux qui mangent des baies tout à fait mortel pour d'autres animaux.


d'accord mais quand on parle de chimie , c'est plus ou moins nocif selon les espèces mais ça reste nocif
Avatar de l’utilisateur
satya
Site Admin
 
Message(s) : 1562
Inscription : 15 Juin 2011 09:17
Localisation : aude (11)

Re: la sentience des limaces en question

Message par 0tyugh le 22 Juin 2015 22:35

Me semble qu'il n'y a pas plus chimique que la nature pourtant !

Rien n'est naturel dans l'absolu. Je comprends ton sentiment sur cette matière, mais je pense que ça prête à confusion.

Ce qui rend la chimie humaine dangereuse, c'est pas la nocivité de celle-ci. Le problème, c'est qu'elles sont inédites, ou déjà existantes, mais insérées dans des milieu qui n'en avait jamais vu. Ou insérées en concentrations plus élevé.

La molécule n'est pas toxique en soit, seulement ça devient un facteur de plus de l'environement. Imagine une molécule qui rend la photosynthèse deux fois plus efficace ? Il y aurait sans doute un boulversement de l'équilibre, et des extinctions (prolifération d'algues qui fermenteraient en lâchant un gaz attaquanrt les poumons, par exemple), même si la molécule avait une action "purement positive". C'est juste l'insertion d'un facteur qui déséquilibre la vie ; mais pas le facteur qui est nocif ou positif.

C'est tout à fait naturel en fait. Le cours de l'évolution aurait fort bien pu, sans Monsanto, avoir une plante rondup ; elle aurait massacré ses concurrentes jusqu'à devenir seule et se suicider laissant place aux survivants... Ou des espèces auraient trouvées comment survivre au rondup, et ce deviendrait un nouveau motif de selection dans l'environement.

Bref, il n'y a aucune notion de toxicité générale des création de molécules humains là-dedans, pas plus que dans la nature. Je serai fortement étonné que l'agent orange n'ait pas profité à une espèce quelconque à long terme (devenant une invasive ou un "nuisible").

Mais je chipote, hein. C'est juste que je pense qu'on a trop tendance à moraliser les choses ; le bien, le mal. La blessure, le soin.
Tu prends un marais, un milieu en constante anaérobie, dans des sols acides... Un de milieu les plus diverse qui soit ? Bref. Le problème de l'humanité, comme d'hab, c'est qu'on fait quand on peut. Les découvertes scientifiques appliquées devraient, c'est mon avis personnel, être au moins aussi surveillées que des centrales nucléaire. C'est pas un jeu à offrir aux entreprises... Cet état de fait est le Hitler de ma génération :malin2:

Pour en revenir au feramol, vu qu'il est déjà énormement utilisé, je pense qu'on fera comme d'habitude l'expérience du résultat quand il sera déjà trop tard. Au mieux c'est "ouf, je vous avait bien dit !", au pire, on aura que nos yeux pour pleurer "on pouvait pas prévoir". Comme d'habitude. A mon sens il faut se faire à l'idée qu'on ne contrôlera jamais tout, et donc, il faut utiliser les outils les plus primitifs et ne passer à l'étape supérieure que lentement ; c'est exactement le contraire de ce qui se fait bien entendu.
L'analogie du moment, c'est donner une tablette aux enfants pour les initier au numérique. Déjà que ma génération ne sait pas comment fonctionne un ordinateur, on va droit à des générations de gens qui vivront dans la non-maîtrise la plus complète de leur environement, complètement dépendant, et qui n'auront plus qu'à se suicider quand la société ira mal.

Car leurs données privées, ils n'en auront pas la maîtrise, comme on retire la maîtrise de multiplier ses graines par l'hybridation, comme on éloigne et idéalise la notion de nature aux enfants. La liste d'exemples est interminable.


J'ai l'impression de faire mon Patamax :mdr1:
Moment de blues, je pense ! Je refuse de vous laisser lire ça facilement !
> Contredisez ce que je dis, je suis un *mauvais* jardinier ! J'essaie et j'aime bien me documenter, valà tout.
> Jardinier, pas maraîcher. - Esprit critique
> Le staff peut modifier le contenu de vos messages du forum en toute opacité...
Avatar de l’utilisateur
0tyugh
 
Message(s) : 930
Inscription : 17 Déc 2013 20:13
Localisation : Saint Adrien, Arzano (29300)

Re: la sentience des limaces en question

Message par Gailly le 23 Juin 2015 05:47

Nocif ou pas,pour moi,dès qu'on intervient pour éliminer,on entre dans une spirale négative qui cause plus de problèmes qu'elle n'apporte de solutions.

Depuis quatre ans,notre ligne de conduite est d'ajouter au maximum plutôt que de tenter d'éliminer.

Plus nous avons mis de variétés de plantes (fruitiers,légumes,aromatiques,engrais verts,fleurs),et moins nous avons eu de problèmes de ravageurs.

Plus nous avons mis de matières organiques variées en couvre sol,et moins nous avons eu d'excès de limaces ou autres ravageurs,tels chamignons pathogènes,et plus le sol est fertile.

Plus les arbres grandissent et plus nous avons organisé le jardin en hauteur,et plus nous avons eu d'oiseaux (pics et mésanges pour les fruitiers,rapaces pour les merles,par exemple).

Plus nous avons mis de fleurs et plus nous avons eu de fruits,tant sur arbres que sur légumes.

Après,il y a toujours quelques pertes,à cause de petits déséquilibres locaux,mais on l'accepte...aujourd'hui,ce n'est pas plus de 2 ou 3%.

Pour moi,un paillis de paille de blé pur ne favorise pas un équilibre,et bien souvent,on paille avec de la paille de blé.Ce type de paillis favorise la prolifération des limaces,mais ne les nourrit pas,car elles préfèrent les feuilles tendres et fraîchement coupées ou carencées.IL y a donc forcemment un déséquilibre qu'explique Hervé COVES.

Pour moi,les limaces font parties du cycle de décomposition de la matière organique,et si elles sont là,et qu'elles n'ont rien à manger,c'est que le sol est mal nourri,pas que les limaces sont en trop.Pour les cas urgents,tanaisie et valériane dans les allées,les attirent.
Gailly
 
Message(s) : 294
Inscription : 09 Mai 2012 09:35

Précédent

Retour vers Les animaux

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

Information

L’équipe • Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]