Accéder au contenu

Le jardin-forêt et la forêt comestible

Ici vous parlerez de vos fruitiers préféré, de vos bois preferés et de vos prouesses en greffe!

Le jardin-forêt et la forêt comestible

Message par Livy-Dagore le 03 Août 2013 17:41

Je dépose ce commentaire pour savoir,si il existe une différence,entre le jardin-forêt,et la forêt comestible.
Livy-Dagore
 
Message(s) : 685
Inscription : 18 Mai 2013 09:43

Re: Le jardin-forêt et la forêt comestible

Message par autrevie3 le 05 Août 2013 14:16

Certains se trompent en pensant que l'on peux séparer la culture des légumes de celles des fruits en permaculture.
une forêt proprement dite ne comporte pas de légumes,donc "forêt comestible" sous entendrais production de fruits et baies.
le "jardin forêt" comporte la partie jardin (milieu ouvert pour les herbacés) et la partie forêt... concept typique de Patrick Withefield.
ainsi il y a une différence,entre le frugivore provenant des régions clémentes (douces et sans gros contrastes) de sud de la France,et le gratte terre vivant en milieux plus hostile,qui est obligé de faire du légumes voir des céréales en complément aux récoltes alternantes des fruits.
la forêt comestible est donc une chose qui se vivrait le plus souvent en milieu tropicale,ou chaude et humide,un luxe malheureusement inaccessible pour les patriotes à leur nordique nation.
Beaucoup fuient les contraintes pour s'exiler dans les régions du monde les plus tièdes,en vue d'y épancher leurs vice de la matière.
ils oublient que la ou ils sont né,ils résistent aux tiques et autres parasite propre à leurs région,qu'ils ne seront jamais assimilé à leurs nouvelle nation sans y appréhender toute la culture.
bref je dérive du sujet.
autrevie3
 

Re: Le jardin-forêt et la forêt comestible

Message par Livy-Dagore le 05 Août 2013 20:59

Merci Autrevie3 d'avoir répondu à ce commentaire.
Livy-Dagore
 
Message(s) : 685
Inscription : 18 Mai 2013 09:43

Re: Le jardin-forêt et la forêt comestible

Message par saturnin77 le 21 Août 2013 23:30

C'est erroné de croire qu'on ne peut disposer de fruits toute l'année sous nos latitudes en france, le jardin des fraternités ouvrières le montre, Selon Eric Escoffier aussi;
Il y'a des survivalistes qui sous serre pensent à leurs productions arboricoles, mais certes ce n'est pas des "jardins forêt" à la whitefield, qui à lui, très peu d'éspèces, et un climat pourri d'angleterre. Robert Hart serait un exemple aussi.
Une forêt comporte de tout, c'est nous qui analysons = légumes,fruits,etc. alors que botaniquement il y''a des légumes fruits, des fruits se consommant comme légumes,etc.
il est vrai qu'ici nous avons besoin de plus de chose pour compenser le froid, Les feuilles sont de très bons légumes extrêmement riches en acides aminées,minéraux et oligo-éléments; les oléagineux se gardent très bien et comportent des acides gras essentiels et des protéines.
Le plus dur est de penser, designer à s'approvisionner en "moyen de chauffe" convertir de la biomasse pour nous chauffer et nous maintenir en vie l'hiver, beaucoup d'énergie demandée par rapport aux pays plus tièdes.
Avatar de l’utilisateur
saturnin77
 
Message(s) : 328
Inscription : 27 Mars 2012 00:15

Re: Le jardin-forêt et la forêt comestible

Message par alexdanslesnuages le 22 Août 2013 18:03

Salut.

Une forêt comestible dans le nord de la France et en Belgique va se centrer autour du pommier. La pomme se récolte à partir de septembre/octobre et se conserve jusque mars/avril de l'année d'après.

Ce fruit est donc le pilier pour la mise en place de forêt comestible en zone froide. C'est celui qui supporte le mieux les terres argileuses et le climat en tant que fruitier domestique.

Vient ensuite la rhubarbe, la fraise des bois, les petits fruits (mûre, groseille, cassis, framboise), les lianes (kiwi, kiwaï, raisin). Il y a aussi les fruits à coques mais long à produire et demande beaucoup de place.

Ces différents fruits permettent d'avoir une production échelonnée sur une année entière. Il y a juste besoin de temps pour la taille et la récolte. Pour le reste, ces plantes sont autonomes.

Une fois ces fruitiers intégrés au jardin-forêt, on peut passer aux choses sérieuses. ^^ La mise en place des fruitiers qui supportent peu les sols argileux et le climat assez rude.

Pour le sol, l'alléger en rajoutant du sable, des matières organiques, ... tout ce qui va aider les jeunes arbres à bien s'enraciner.

Pour le climat, vu qu'on est des permaculteurs au taqué ^^, on a planté des haies, des essences locales et des pommiers et autres fruitiers vu juste avant qui ont créé un micro-climat. Moins de vent, de gelées tardives qui détruisent les floraisons, d'averses qui lessivent tout, ...

On peut donc avec joie planter tous les fruitiers moins vigoureux comme les poiriers, pruniers, figuiers, abricotiers, cerisiers, pêchers, ...

En plus, on a pensé à tous les potos pollinisateurs pour avoir une meilleure production.

Voilà les bases d'un jardin-forêt en milieu nordique.

Alex.
"Retournez à vos livres et à votre fauteuil. Plantez vos arbres regardez les pousser. Si plus de gens chérissez leur foyer plus que l'or ce monde serait un endroit plus joyeux" Thorin à Bilbon ou quand la fantaisie prend un léger goût de réalité
Avatar de l’utilisateur
alexdanslesnuages
Site Admin
 
Message(s) : 1158
Inscription : 16 Nov 2012 12:28
Localisation : Hainaut

Re: Le jardin-forêt et la forêt comestible

Message par autrevie3 le 22 Août 2013 20:50

perso je ferais pas deux fois l'erreur de miser sur la pomme.(trop alternante)
autrevie3
 

Re: Le jardin-forêt et la forêt comestible

Message par autonomie_cantal le 23 Août 2013 07:07

qu'est ce qui est suffisamment fiable alors à ton avis ?
Avatar de l’utilisateur
autonomie_cantal
 
Message(s) : 181
Inscription : 23 Fév 2012 21:49

Re: Le jardin-forêt et la forêt comestible

Message par Livy-Dagore le 12 Jan 2014 11:33

Eh bien c'est vrai qu'il y a une différence entre le jardin-forêt et la forêt comestible.Le premier c'est un jardin arboré,et le sol y est moins ombragé,tendis ce que la forêt comestible,c'est une véritable forêt,qu'on appelle aussi une agro-forêt,dont viens le mot agroforesterie.
Livy-Dagore
 
Message(s) : 685
Inscription : 18 Mai 2013 09:43

Re: Le jardin-forêt et la forêt comestible

Message par Renaud le 12 Fév 2014 20:46

Cela me rappelle un expérience vécue sur mon premier petit potager. Un pommier était planté le long du potager et certaines branches surplombaient la terre cultivée.
Je n'ai pas eu de souci concernant l'encombrement des racines, par contre la zone sous el houppier était très très sèche .. un vrai problème à certaines moments ..
Soit ce sont les feuilles qui interceptent la pluie, soit les racines superficielles qui pompent l'eau de surface ..
Quelles sont vos expériences sur ce sujet précis?
Actuellement, j'implante mon potager sur mon nouveau terrain et j'incorpore des bouleaux au-dessus des légumes. On peut émonder l'arbre quand il grandit et les branches hautes ne vont pas poser de problème. De plus le feuillage du bouleau est léger, donc va peu intercepter la pluie..
C'est un essai .. retour dans 5 ans minimum .

Deuxièmement, je me pose la question d'avoir assez de lumière quand des arbres (trop fournis) sont placés au-dessus des légumes.
Sous nos latitudes, le soleil est un bien précieux et parfois rare.
Y a-t-il assez de lumière et de chaleur qui parvient jusqu'au sol?
Quels sont vos avis, expériences sur le sujet?
PS : je ne remets pas en cause l'agroforesterie, j'essaie de comprendre
Renaud
 
Message(s) : 153
Inscription : 23 Nov 2013 19:55
Localisation : Belgique

Re: Le jardin-forêt et la forêt comestible

Message par alexdanslesnuages le 13 Fév 2014 00:18

Bonjour.

Pour le bouleau, c'est une bonne idée. Je viens de lire ce qu'il peut apporter :super: .

L'ombre garde la gelée. Créer un micro-climat pour éviter cela. Avoir des plantes diverses et variées à porter de main le plus tôt possible et le plus tard possible sans être extrémiste.

Vive l'agroforesterie ^^

Alex.
"Retournez à vos livres et à votre fauteuil. Plantez vos arbres regardez les pousser. Si plus de gens chérissez leur foyer plus que l'or ce monde serait un endroit plus joyeux" Thorin à Bilbon ou quand la fantaisie prend un léger goût de réalité
Avatar de l’utilisateur
alexdanslesnuages
Site Admin
 
Message(s) : 1158
Inscription : 16 Nov 2012 12:28
Localisation : Hainaut

Re: Le jardin-forêt et la forêt comestible

Message par alix le 13 Fév 2014 09:16

je pense que la forêt comestible n'est viable que sous des climats assez humide pour satisfaire l'arbre et les légumes .J'ai eu le même expérience que toi et sous les arbres à une certaine saison , fin du printemps et l'été il ne pousse rien ou presque à moins d'apporter de l'eau par arrosage .L'arbre domine le système dans tous les sens du terme
alix
 
Message(s) : 1186
Inscription : 30 Jan 2010 17:20
Localisation : dordogne

Re: Le jardin-forêt et la forêt comestible

Message par Bombo le 13 Fév 2014 10:40

Renaud a écrit :Y a-t-il assez de lumière et de chaleur qui parvient jusqu'au sol?
Quels sont vos avis, expériences sur le sujet?
PS : je ne remets pas en cause l'agroforesterie, j'essaie de comprendre

Ca dépend vraiment des essences, et t'as raison c'est un vaste sujet de travail.
Entre les arbres avec un feuillage dense, ceux avec de grandes feuilles, ceux dont le feuillage abondant risque d'écraser la végétation en-dessous, ceux avec un effet allélopathique (juglone)... Y'a encore beaucoup à faire ! Sans parler de tout ce qu'il faudrait connaître sur l'appétit des arbres en eau
Et oui, le feuillage capte ironiquement la plus grande partie de la pluie, où elle s'évapore souvent aussitôt.

Pour l'histoire de ton pommier, je pense que ton intuition est la bonne : les racines de surface déssèchent le profil à proximité du houpier (d'où le conseil d'espacement de chaque arbre de la moitié de sa taille maximum ou son houppier maximum). J'imagine que t'avais mulché ? Y'a une bonne conservation d'eau par ce biais.

Je pense que la clef réside dans l'espacement. Les légumes potagers classiques me semblent pas être une bonne idée en jardin-forêt, trop gourmands, il faut miser sur les vivaces pas chiantes qui se ressèment ou rampent.
Modifié en dernier par Bombo le 13 Fév 2014 12:38, modifié 1 fois.
autrevie a écrit :la PMC est une conspiration des plantes pour reconquérir la planète.
Avatar de l’utilisateur
Bombo
 
Message(s) : 209
Inscription : 01 Juin 2013 06:06

Re: Le jardin-forêt et la forêt comestible

Message par alexdanslesnuages le 13 Fév 2014 11:49

Un ami qui travaille dans les parcs et jardins m'a dit que les arbres comme les saules absorbent tellement d'eau que rien ne pousse en dessous.

Après on peut palier cela par l'apport fréquent de matières organiques mais cela rentre en opposition avec l'idée de jardin-forêt casi-autonome.

Après ça se discute car les essences comme le saule sont très utiles de divers manières.

A voir.

Salutation, Alex.
"Retournez à vos livres et à votre fauteuil. Plantez vos arbres regardez les pousser. Si plus de gens chérissez leur foyer plus que l'or ce monde serait un endroit plus joyeux" Thorin à Bilbon ou quand la fantaisie prend un léger goût de réalité
Avatar de l’utilisateur
alexdanslesnuages
Site Admin
 
Message(s) : 1158
Inscription : 16 Nov 2012 12:28
Localisation : Hainaut

Re: Le jardin-forêt et la forêt comestible

Message par Bombo le 13 Fév 2014 12:33

Dans l'absolu ça rentre pas en contradiction, ça ne va simplement pas avec l'aspiration d'un minimum de travail

Faut réserver les arbres très consommateurs d'eau à des zones isolées au pire, au mieux en bordure de (ou carrément dans les) zones inondables ou dans les zones très humides. (bords de rivières...) La Bretagne en aurait bien eu besoin là. Enfin non, vu qu'en hiver, y'a repos végétatif des caducs. J'ignore comment ça se passe pour les persistants d'ailleurs ! Quelqu'un a des références sur les différences de comportement fondamentales et précises entre caducs et persistants ?
Egalement, l'idéal serait de choisir des espèces de sous-étages dont la feuillaison (moment où le règne des plantes consomment le plus d'eau) ou la floraison n'arrive pas en même temps que celle du sur-étage. Y'a ainsi échelonnement de la consommation d'eau

Ce qui pose par contre un problème pratique de période de cueillette/récolte différenciée au sein d'un même "patch".


Bien sûr, toute mon intervention n'est que théorique
autrevie a écrit :la PMC est une conspiration des plantes pour reconquérir la planète.
Avatar de l’utilisateur
Bombo
 
Message(s) : 209
Inscription : 01 Juin 2013 06:06

Re: Le jardin-forêt et la forêt comestible

Message par Renaud le 13 Fév 2014 20:22

Il me semble avoir lu que Phil Corbett avait mis au point un potager/verger dans lequel les arbres sont disposés en ligne.
En gros il y a 12 lignes. Quand les arbres sont bien développés, on coupe la première ligne, ce qui libère de la place et de la lumière pour du maraîchage.
L'année suivante, on coupe une autre ligne et ainsi de suite.
Dans ce cas l'arbre a 12 ans pour pousser, produire, après quoi il est coupé. Un pommier sur Sujet Porte Greffe faible va rapidement entrer en production, donc ce sera possible.
On peut travailler sur plus de douze ans, ou cultiver les espaces avec arbres moins hauts.
Je pense que l'on peut trouver là plusieurs types de rotations.

Mais en fin de compte, la zone de culture change de place, donc cela induit un travail supplémentaire, ce qui n'est pas le but.

Ce qui est certain, c'est que l'arbre va améliorer le sol.
Un pommier sur SPG faible va développer très peu de racines, donc peu de concurrence dans ce cas.
Renaud
 
Message(s) : 153
Inscription : 23 Nov 2013 19:55
Localisation : Belgique

Re: Le jardin-forêt et la forêt comestible

Message par Renaud le 13 Fév 2014 20:24

Dans mon cas, quand les bouleaux seront trop grands, je compte bien couper les branches les plus basses, voire l'arbre en entier. Il reprendra du pied..
Renaud
 
Message(s) : 153
Inscription : 23 Nov 2013 19:55
Localisation : Belgique

Re: Le jardin-forêt et la forêt comestible

Message par alix le 13 Fév 2014 22:24

si je ne me trompe pas Phil Corbet habite en angleterre ou la pluviométrie est abondante toute l'année, c'est aussi une des explications de sa réussite
alix
 
Message(s) : 1186
Inscription : 30 Jan 2010 17:20
Localisation : dordogne

Re: Le jardin-forêt et la forêt comestible

Message par Renaud le 17 Fév 2014 20:03

:0 oui, peut-être .. je ne sais pas ..
Mais je me rappelle maintenant qu'il utilise les fruitiers sur leurs propres racines, donc pas de porte-greffe.
Dans ce cas, les racines seront plus vigoureuses (les arbres aussi) et elles seront mieux armées pour prospecter le sol pour pomper l'eau ..
Renaud
 
Message(s) : 153
Inscription : 23 Nov 2013 19:55
Localisation : Belgique

Re: Le jardin-forêt et la forêt comestible

Message par Livy-Dagore le 21 Jan 2017 11:56

Bonjour à tous,je laisse un nouveau,à cette discussion,pour vous faire,que je souhaite créer un jardin-forêt m'inspirant de la forêt méditerranéenne originelle,telle qu'elle existé avant le développement des civilisations humaines.A Madère on y trouve des forêts similaires à celles qui existé au contour du bassin méditerranéen.
Livy-Dagore
 
Message(s) : 685
Inscription : 18 Mai 2013 09:43


Retour vers Les arbres

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

Information

L’équipe • Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]