Le frêne comme source de fertilité

Ici vous parlerez de vos fruitiers préféré, de vos bois preferés et de vos prouesses en greffe!

Re: Le frêne comme source de fertilité

Message par flyingdust » 11 Mai 2014 12:32

"si tu veux faire du jardin, évite le frêne quelle que soit sa forme ; si tu veux faire du grain privilégie les céréales d'hiver ; si tu veux faire du fourrage privilégie les souches ligneuses ; etc. "

Je veux en faire double emploi :production de bois de chauffage et puit à nutriments (donc parcelle fertilisante avec des herbacées).
Les arbres que tu cites sont intéressant, seulement à l'exception du tilleul (et dans une moindre mesure que le frêne non?), ils ne font pas un système racinaire profond avec grosse racine pivotante.

Je me posai une autre question. Je vais avoir un sous bois à disposition à partir de septembre ainsi qu'une surface herbacée de 500 mètres carrés. Je voudrai souffler les feuilles du sous bois pour en faire du compost avec le gazon.
Est-ce que mettre le sol "à nu" de cette façon peut inciter le système racinaire des arbres à davantage descendre, car comme je leur pique leur couvert, ils ne peuvent plus se nourrir de leur propres résidus= effet de pompe à nutriments des horizons plus profonds renforcés?
flyingdust
 
Message(s) : 604
Inscription : 23 Août 2013 12:16
Localisation : Bruxelles

Re: Le frêne comme source de fertilité

Message par flyingdust » 11 Mai 2014 12:35

@ corpse grinder: ça m'étonnerait franchement que le chêne soit plus productif en bois que le frêne :-)
Je demande à voir tes sources!
flyingdust
 
Message(s) : 604
Inscription : 23 Août 2013 12:16
Localisation : Bruxelles

Re: Le frêne comme source de fertilité

Message par Corpse Grinder 666 » 11 Mai 2014 17:06

je rectifie le tir car effectivement je me suis planté :

tout d'abord la source concernant le pouvoir calorifique des essences en fonction de leur poids sec et non volume ;) :
http://www.boisvivant.com/energie/combustibles.php?energie=5

1,5 stères pour le saule tous les ans
idem pour le frêne tous les 8 ans et 15 ans pour le chêne :rouge: ::d
le charme c'est 1 stère à partir de ces 10-15 ans

http://books.google.fr/books?id=z_E6aojn29MC&pg=PA137&lpg=PA137&dq=tetard+stere+arbre&source=bl&ots=JWj3UI0RAJ&sig=0fZhqa6ygObW-lvZrfg25bQLrXE&hl=fr&ei=Ut20S-SOPM684gaokvXFDg&sa=X&oi=book_result&ct=result&redir_esc=y#v=onepage&q&f=false
Avatar de l’utilisateur
Corpse Grinder 666
 
Message(s) : 531
Inscription : 16 Mars 2008 15:08

Re: Le frêne comme source de fertilité

Message par flyingdust » 12 Mai 2014 00:52

ok, ca me paraît plus juste comme ça :-)

un article sur les différentes qualités de bois de chauffage de différentes essences: http://fr.ekopedia.org/Chauffage_au_bois

J'ai comme projet de lancer une activité de vente de bois de chauffage en complément du maraîchage. Le tout avec un mélange de trôgnes, de cépées et d'arbres en port libre.
Dans l'ordre décroissant de densité à la surface des arbres choisis: frênes (cépées et trôgnes), érables (cépées), bouleaux (port libre), aulnes (trôgnes), charmes (trôgnes), chênes (trôgnes) alisier (je connais moins bien l'arbre, ça s'étrogne?), ormes (trôgnes, pas beaucoup pour éviter la maladie).

Si on prend en compte tous les aspects du frêne (temps de séchage, tolérance à la taille, comportement dans le feu, avec la cheminée,...), il m'apparaît assez nettement supérieur au sacro saint chêne si prisé.
Combiné à du bouleau pour l'allumage, et une faible proportion de bois très dur (charme, chêne) dans un ratio de 70/20/10, on a une combi du feu de dieu!
flyingdust
 
Message(s) : 604
Inscription : 23 Août 2013 12:16
Localisation : Bruxelles

Re: Le frêne comme source de fertilité

Message par Madudu » 12 Mai 2014 10:35

Si tu parles de l'alisier blanc je pense qu'il peut être mené en trogne, en tout cas j'en ai vu un beau (relique non taillée depuis longtemps) une fois. C'est que ça pousse très lentement par contre, pour du bois de chauffe ça vaut pas le coup.

La graphiose de l'orme se transmet par un insecte volant qui ne s'attaque pas aux individus peu élevés : si tu tailles régulièrement il ne devrait jamais y avoir la maladie, quel que soit leur nombre. Puis c'est une bonne idée de faire revenir ce vieux disparu :)
Madudu
 
Message(s) : 335
Inscription : 14 Déc 2012 17:59

Re: Le frêne comme source de fertilité

Message par flyingdust » 12 Mai 2014 11:45

ok, donc j'oublie plutôt l'alisier.
Mon ancien voisin à un orme taillé en tétard de plus de quarante. Je m'était dit qu'il avait survécu grâce à son isolement principalement, mais si tu dis que la taille basse a un effet majeur dans la lutte contre la graphiose, je veux bien te croire :-) C'est super intéressant d'ailleurs comme observation! Le tétard comme moyen de lutte rudimentaire, et un élément de plus en faveur de cet art de taille, un! :-)
C'est un bois intéressant en chauffe en plus, sans tanins, croissance rapide,...
flyingdust
 
Message(s) : 604
Inscription : 23 Août 2013 12:16
Localisation : Bruxelles

Re: Le frêne comme source de fertilité

Message par flyingdust » 12 Mai 2014 12:23

http://books.google.be/books?id=Bk5AAAA ... ge&f=false

Apparemment il réagit bien à la taille en cépée également. Et même s'il est atteint par la graphiose, les rejets de souches pourraient vivre une dizaine d'années http://patrimoine-lacreche.pagesperso-o ... ormeau.htm

Ce serait osé de miser sur la réintégration de cet arbre, mais ça me plaît bien. Je trouve les champêtres et les ormes de montagnes en pépinière à 90 cent pièce le pied d'un mètre en racines nues, c'est pas vraiment ruinant comme tarifs :-) (par contre il faudrait que je demande si ce sont des plans issus de semis ou de boutures)
flyingdust
 
Message(s) : 604
Inscription : 23 Août 2013 12:16
Localisation : Bruxelles

Re: Le frêne comme source de fertilité

Message par Corpse Grinder 666 » 12 Mai 2014 21:02

à préferer pour le frene les variétés Fraxinus excelsior et F. angustifolia (du à leur croissance plus rapide que les autres) ;)
Avatar de l’utilisateur
Corpse Grinder 666
 
Message(s) : 531
Inscription : 16 Mars 2008 15:08

Re: Le frêne comme source de fertilité

Message par Madudu » 14 Mai 2014 20:02

Ce que tu viens de citer ce ne sont pas des variétés, mais des espèces :hehe:

Excelsior c'est le commun qu'on trouve partout en France tempérée. Angustifolia c'est l'espèce méditerranéenne, mais a priori il ressemble beaucoup à l'excelsior à la fois dans ses performances et dans ses exigences.
Madudu
 
Message(s) : 335
Inscription : 14 Déc 2012 17:59

Re: Le frêne comme source de fertilité

Message par emrenerezh » 04 Août 2014 15:11

Je suis aussi très intéressé par toutes les qualités du frêne mais j'ai lu qu'il fallait éviter les zones d'agrément car il est fort sujet à la cantharide et donc susceptible d'être source involontaire d'odeurs très désagréables. Quelqu'un à un retour d'expérience à ce sujet ?
emrenerezh
 
Message(s) : 123
Inscription : 13 Jan 2014 12:09
Localisation : Val de Marne vers le Finistère

Re: Le frêne comme source de fertilité

Message par Madudu » 04 Août 2014 17:42

Les cantharides ne se développent vraiment que dans le Sud de la france, donc ça dépend où tu te trouves.
Je ne sais pas si elles sentent vraiment mauvais, tu as déjà eu cette expérience ?

Sinon, petite recette :
-Récoltez les cantharides le matin de bonne heure lorsque la température est basse et qu'elles sont engourdies. Pour cela placez des draps au pieds de l'arbre et secouez les branches vigoureusement.
-Tuez-les en les exposant à des vapeurs d'alcool
-Séchez-les, puis réduire en poudre.
-Consommez dans le thé, café, dans le repas ou autre. A très très petite dose néanmoins (une toute petite pincée minuscule environ).

Après ça, la légende veut que vous ayez l'appétit sexuel d'un satyre :gene:

(j'ai jamais essayé, hein !)
Madudu
 
Message(s) : 335
Inscription : 14 Déc 2012 17:59

Re: Le frêne comme source de fertilité

Message par emrenerezh » 04 Août 2014 21:45

Moi je suis plein sud...
... de la Bretagne ::d Du coup ça ne devrait pas vraiment me poser problème à t'en croire :super:

Je ne sais pas si elles sentent si mauvais que ça. C'est pour ça que je demandais un retour d'expérience. C'est la fiche encyclopédique de les arbres.fr qui m'a fait un peu peur : "mais il est sujet à un si grand inconvénient, qu'on est obligé de l'ecarter de tous les lieux d'agrément: les mouches cantharides qui s'engendrent particulierement sur cet arbre, le dépouillent presque tous les ans de sa verdure dans la plus belle saison, & causent une puanteur insupportable. ". Puanteur insupportable... Ça appelle à réflexion quand même...

Sinon, pour l'effet aphrodisiaque des cantharides, j'ai bien compris que tu plaisantais mais à la lecture de la fiche wikipedia (http://fr.m.wikipedia.org/wiki/Cantharide_officinale - chapitre "originalité "), moi, je ne m'y risquerait pas trop :nonon:
emrenerezh
 
Message(s) : 123
Inscription : 13 Jan 2014 12:09
Localisation : Val de Marne vers le Finistère

Re: Le frêne comme source de fertilité

Message par flyingdust » 15 Août 2014 00:58

http://data.over-blog-kiwi.com/0/50/38/ ... -ligne.pdf

La haie plessée de frêne, ça doit être magnifique!
Je pense que les points de contact doivent fusionner (vu comment le frêne avale les clôtures), et faire une haie supra dense (même si feuillage caduque) et résistante
Ca fait un bout de temps que j'ai envie de lancer cette idée, j'attend juste d'avoir le terrain et/ou le client ouvert à l'idée.

dans le pdf il est mis: "
Les essences dont la croissance est très rapide sont moins appropriées, comme le frêne, le sureau
ou l’érable sycomore, car elles nécessitent un entretien constant"

C'est justement ça qui est fabuleux: ça signifie production intense de biomasse (pour brf ou pour bétail) et dan un monde où tout va si vite, ça donne une haie plessée devenant rapidemment opaque. Donc rapide à se faire, très bon marché, producteur de matière, résistante, absolument esthétique La haie plessée de frêne, ça va faire un carton! :-)

Je cherche aussi désespérément un retour d'expérience sur quelqu'un qui a pratiqué cette technique spécifiquement sur du frêne.
flyingdust
 
Message(s) : 604
Inscription : 23 Août 2013 12:16
Localisation : Bruxelles

Re: Le frêne comme source de fertilité

Message par Mulateru » 15 Août 2014 10:20

flyingdust a écrit :
Je cherche aussi désespérément un retour d'expérience sur quelqu'un qui a pratiqué cette technique spécifiquement sur du frêne.


Tu as essayé de contacter Dominique Mansion ?

Car je sais qu'il pratique depuis de nombreuses années la mises en place d'haies vives, la plessage, mais aussi la taille des arbres à trognes.

Je pourrais passer à Boursay lui demander et si jamais tu passes dans la région, je peux t'héberger pour t'y emmener.
Mulateru
 
Message(s) : 88
Inscription : 13 Mai 2012 22:19
Localisation : Loir et Cher (41)

Re: Le frêne comme source de fertilité

Message par flyingdust » 15 Août 2014 11:19

Merci, c'est très sympa comme proposition!
La je suis en plein déménagement pour les prochaines semaines, donc je peux pas trop prendre de vacances :-)
J'ai trouvé ça où il y a différentes adresses mails, avec un peu de chance Dominique ou un autre bien calé me répondra! http://www.arbre-et-paysage32.com/pdf/p ... s_2008.pdf Je vais préparer un mail groupé avec mon idée.

Ps: et merci pour la suggestion, c'est pourtant grâce à Mansion que s'est révélé ma passion des trognes, et je n'avais pas pensé à essayer de le contacter.
flyingdust
 
Message(s) : 604
Inscription : 23 Août 2013 12:16
Localisation : Bruxelles

Re: Le frêne comme source de fertilité

Message par Dom » 15 Août 2014 14:06

Dom
 
Message(s) : 350
Inscription : 03 Juil 2014 20:46
Localisation : morbihan

Précédent

Retour vers Les arbres

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron