Accéder au contenu

densité arborée multi étagée en verger

Ici vous parlerez de vos fruitiers préféré, de vos bois preferés et de vos prouesses en greffe!

densité arborée multi étagée en verger

Message par flyingdust le 14 Jan 2016 19:29

Avec toute cette plus qui tombe en belgique me vient quelques idées de verger non conventionnel.
Un verger avec 3 étages arborés.

Le premier étage serait composé d'arbres/arbustes à feuillage persistant réduits en hauteur ou en port libre: laurier noble, thym, voir cerise (beurk), romarin, arbousier, aralia, aucuba, fotinia, ligustrum, buis, houx, taxus, genévrier, elaegnus, choysea, genêt à balais, néflier du japon, voir soyons fou eucalyptus taillé en cépée, viorne ridée. le but de ce premier étage est de pomper une partie de toute cette eau hivernale puisqu'ils sont tjs en activité photosynthétique même ralentie et de contribuer à la densification du maillage racinaire, favorisant l'infiltration. De plus la racine pivot de plantes comme le laurier sauce est vmt impressionante, complémentaire au système racinaire des fruitiers.

Le deuxième étage serait composé de fruitiers sur porte greffe vigoureux.

Le troisième étage sera composé d'arbre de grand développement mais à port étroit/colonaire, ou feuillage clairsemé, éventuellement à feuillage persistant, et la séparation avec les houppiers des fruitiers bien nette, avec un relevé de couronne progressif de ces grands arbres: pin sylvestre, cyprès chauve, peuplier d'italie, bouleau, gingko,... Le système racinaire particulièrement développé permettra un écoulement des pluies bien en profondeur. Le mvmt des cimes avec le vent lui, permettra une oxygénation profonde du sol. Un arbre de grand développement entre chaque fruitier ne serait pas réaliste, du coup j'imagine entre un tous les 3 fruitiers (pin sylvestre) et tous les 5 fruitiers (bouleau, peuplier d'italie)

Avec le premier étage, également des petits fruits: framboises, groseilles, myritilles, fraises,...
Et pour pailler le tout, des haies de trôgnes à proximité.
Le tout en densité classique d'arbres fruitiers haute tige, donc 10m d'espacement entre chaque fruitier(hors cerisiers).

Vous en pensez quoi?
D'autres arbres à conseiller pour un des trois étages?
flyingdust
 
Message(s) : 604
Inscription : 23 Août 2013 11:16
Localisation : Bruxelles

Re: densité arborée multi étagée en verger

Message par Sebctop le 14 Jan 2016 22:27

Tu ne veux pas mettre d'arbres fixateurs d'azote? Robinier, aulne, Févier d'Amérique, etc. ?
Même si je ne pense pas que le rôle d'aide pour les fruitiers soit direct... çà peut aider tout de même non?... :malin1:
Avatar de l’utilisateur
Sebctop
 
Message(s) : 342
Inscription : 24 Nov 2015 09:41
Localisation : 51_Epernay

Re: densité arborée multi étagée en verger

Message par flyingdust le 15 Jan 2016 01:13

le houx et l'elaegnus sont des fixateurs d'azote, le genêt à balais également.
Pour les autres arbres que tu as donné, je trouve que leur port, leur frondaison, ou leur tendance à drageonner ne rend pas simple la conception en multiétages, d'ailleurs en dessous de ces arbres là, il n'y a en général pas grand chose :-)
Ca me fait penser du coup que j'ai oublié le sorbier dans la liste pour l'étage supérieur.
flyingdust
 
Message(s) : 604
Inscription : 23 Août 2013 11:16
Localisation : Bruxelles

Re: densité arborée multi étagée en verger

Message par emrenerezh le 15 Jan 2016 02:01

Et... Heu... Je ne suis pas assez calé pour amener ma pierre à l'édifice là mais, juste par curiosité, ça vient d'où cette aversion pour les cerises ? C'est juste personnel ou ça a un rapport avec le schmilblick ? :0
emrenerezh
 
Message(s) : 113
Inscription : 13 Jan 2014 11:09
Localisation : Val de Marne vers le Finistère

Re: densité arborée multi étagée en verger

Message par satya le 15 Jan 2016 09:01

Caragana n'est pas très grand mais peut etre intéressent.
L'aulne aussi, une super niche ecologique des feuilles riche .... :coeur:
Avatar de l’utilisateur
satya
Site Admin
 
Message(s) : 1568
Inscription : 15 Juin 2011 09:17
Localisation : aude (11)

Re: densité arborée multi étagée en verger

Message par flyingdust le 15 Jan 2016 11:29

Aulne de corse alors plutôt que le glutineux, parce que si le glutineux pousse dans un verger, celui est probablement trop humide, non?
Sinon le port est pas mal, proche du bouleau.

Du caraganier oui, bonne idée, dommage juste que ses feuilles ne soit pas persistantes.
Pour revenir au gleditsia, c'est pas réaliste de planter un fruitier haute tige en dessous, il faut renoncer à l'étage du milieu alors, et juste mettre des arbustes, à l'instar d'en dessous d'un chataîgnier, noyer, cerisier,...
Du coup, non je n'ai rien contre les cerisiers, c'est simplement difficile de jouer avec des multiétages avec cette essence, elle est trop dominatrice, feuille trop sombre et dense, système racinaire trop traçant.
ps: je viens de comprende, non je parlais du laurier cerise comme sous étage, et taillé en buisson c'est pas ce qui a de plus délicat, d'ou le "beurk" :hehe:
flyingdust
 
Message(s) : 604
Inscription : 23 Août 2013 11:16
Localisation : Bruxelles

Re: densité arborée multi étagée en verger

Message par flyingdust le 15 Jan 2016 16:44

De mes observations régulières en forêt, j'ai remarqué un sol assez vilain au pied des robiniers, malgré qu'on les classe comme fixateurs d'azote, on dirait qu'ils repompent très rapidemment leurs propres déchêts organiques, n'en laissant pas au sol pour la constitution de l'humus. J e n'ai pas vu de sol exceptionnel au pied des aulnes également (mais moins de comparatifs, les coins à aulnes ne sont pas hyper fréquents autour de chez moi) .
Le houx semble par contre faire un sol magnifique malgré la coriacité de son feuillage, une pinède suffisamment ouverte offre une diversité végétale et une construction multi étagée magnifique (bouleaux, prunus, charmes, saules marsaults, sureau, houx,...) et il parait que l'aiguille de pin à un rapport carbone/azote très bas. Les pins sylvestres en plus c'est magnifique, svelte,élancé, lieu de prédilection pour le nichage de nombreuses espèces d'oiseaux.
Le bouleau semble également contribuer à une montée rapide du taux d'humus d'un sol.

Il y à d'autres essences mélioratives intéressantes pour un verger multiétagé mais leurs cohabitation au niveau des besoins de lumière me semble plus difficile à gérer: le charme, excellent améliorant du taux d'humus, mais au port un peu trop étalé, le saule marsault, pareil, en plus d'être d'une grande importance pour les pollinisateurs, mais un peu trop expansif,...
flyingdust
 
Message(s) : 604
Inscription : 23 Août 2013 11:16
Localisation : Bruxelles

Re: densité arborée multi étagée en verger

Message par satya le 15 Jan 2016 17:22

ouep aulne de corse of course

le févier ne fixe l'azote même si c'est une légumineuse ( pas de mycorhise en déterrant des jeunes plants)

le bouleau a une presence remarcable, il dégage sur les arbre autour quelqechose de bénéfique... j'aime beaucoup cet arbre.

pour le cerisier c'est vrai qu'il a un enracinement hyper tracant et asséchant donc pas copain avec nos légumes et certains arbres
Avatar de l’utilisateur
satya
Site Admin
 
Message(s) : 1568
Inscription : 15 Juin 2011 09:17
Localisation : aude (11)

Re: densité arborée multi étagée en verger

Message par flyingdust le 15 Jan 2016 20:45

Pour le bouleau le fait qu'il semble très peu consommer sa propre matière organique, que celle ci se dégrade très vite, sa perméabilité à la lumière et l'effet réfléchissant de son tronc (microclimat) n'y sont sans doute pas étrangers. Par contre faut un climat suffisamment pluvieux, et un sol qui retient bien l'eau.
flyingdust
 
Message(s) : 604
Inscription : 23 Août 2013 11:16
Localisation : Bruxelles

Re: densité arborée multi étagée en verger

Message par Renaud le 18 Jan 2016 19:50

C'est un peu ce que je suis en train d'essayer sur mon terrain.

En gros, je plante un pommier greffé sur franc, entouré de pommiers greffés sur MM106.
Espacement environ 4 mètres.
Les pommiers greffés sur MM106 portent des fruits plus rapidement. Sur ce temps là, celui greffé sur franc se développe.

La plantation a eu lieu cet automne.

Dans 15 ans (peut-être 12, 18 , ... à voir en fonction de l'encombrement des branches) je coupe les arbres greffés sur MM106 et celui greffé sur franc a toute la lumière pour se développer. Entre-temps il y aura eu des fruits sur les MM106.

Entre tout ça je compte, à l'automne prochain, planter des eleagnus (sais pas encore précisément lesquels), des caraganiers, des argousiers, ...

Et encore entre tout ça des bouleaux (j'adore) qui seront émondés au fur et à mesure de leur croissance.
Comme ça la lumière passe
On peut aussi récolter la sève ...
ET à la fin ça devient du bois de chauffage ..
Je fais ça dans mon potager depuis 4 ans. ça fonctionne bien, quelques branches à couper en hiver, 3 minutes de travail.
Pas d'ombre, des feuilles à l'automne. Mais pas encore de sève ;)

Si on est un peu fou, on peut imaginer des kiwai (ou kiwi ou autres) au pied des bouleaux qui vont servir de tuteurs ;)

Pas trop fan du robinier car il drageonne.
Le févier, oui pourquoi pas.
L'aulne aussi ça peut être pas mal.

On peut aussi imaginer des haies avec du hêtre et du charme, mais des haies qui vont d'arbre en arbre.
Les réseaux de mycorhizes seront profitables aux fruitiers.
Et si les mycorhizes ne sont pas les mêmes, un jour elles meurent,se renouvellent pour retourner dans les cycles du vivant ..

J'aime l'idée d'utiliser des arbres forestiers dans le design pour tout ce qu'ils vont apporter ..

Les travaux de Ernst Gotsch a Brésil sont intéressants.
http://agendagotsch.com/
Il utilise la succession des espèces d'arbres pour redynamiser le lieu, créer du sol, en fin de compte sans se fatiguer car le sol a besoin de se diriger vers le climax qui chez nous est le chêne + hêtre je crois (pas certain)..
De chouette vidéos à regarder. Je suggère de commencer par les plus anciennes (en bas) ça facilite la compréhension de la plus récente.

Claude Bourguignon explique dans une de ses vidéos que dans nos régions, le climax est la forêt. Donc naturellement le sol va tout faire pour aller vers ça.
Travaillons avec lui et mettons des arbres dans les cultures ..
Un peu comme Ernst Gotsch ..
Renaud
 
Message(s) : 153
Inscription : 23 Nov 2013 19:55
Localisation : Belgique

Re: densité arborée multi étagée en verger

Message par flyingdust le 18 Jan 2016 21:54

Les forêts de hètre sont assez pauvres en diversité et en organisation multi étagée.
Pour moi le climax forestier (quand les chênes dominent par ex) n'est pas forcément le plus intéressant car ils pompent la fertilité accumulée par les pionniers (tel le bouleau, le saule marsault,...), et leur litière est très lente à dégrader. je me contenterai d'en mettre quelques uns par hectare (si j'avais une forêt :-)) pour la beauté qu'ils dégagent avec leur houpier extrêmement large et leurs branches un peu tortueuses, et la beauté des étages qui se font en dessous, avec du noisetier, du sorbier, du houx,...(dans une idée d'avoir une zone sauvage pas dans le verger hein :-))
Mais si les climaciques comme le chêne sont limités, on en sélectionne par exemple 5 à 10 grand maximum par hectare, la végétation qui va s'installer à côté va donner une architecture superbe, on pourra y implanter du pin sylvestre, les bouleaux pourront continuer à s'y plaire, du charme, du chataîgnier, du prunier, sorbier, saule, sureau, houx, if,...
Donc le climax naturel, c'est un moment ou la forêt va repomper au maximum sa propre matière, ou les arbres ne stockent presque plus de carbone, où la densité en hauteur est trop élevée que pour que des essences de lumière tel le bouleau s'y plaisent,... Donc perte de diversité par rapport au 70 premières années et constitution de sol quasiment nulle: pas si cool.
Pour moi c'est ça la clé: favoriser la maturité de quelques sujets qui pourront s'exprimer pleinement tout en créant les conditions pour que la forêt reste en partie à un stade juvénile, dit pionnier.
flyingdust
 
Message(s) : 604
Inscription : 23 Août 2013 11:16
Localisation : Bruxelles

Re: densité arborée multi étagée en verger

Message par Renaud le 19 Jan 2016 20:13

De toute façon je pense ne jamais voir le magnifique houppier des chênes que j'aurai semés ;)
Par contre je ne me souviens plus exactement, mais le chêne attire énormément les oiseaux car il héberge 150 ou 300 insectes différents dans son écorce.. c'est ça qui m'intéresse ..

Dans les vidéos de Gotsch il utilise les arbres (pionniers) en les sacrifiants au fur et à mesure.
C'est un peu l'objectif que je poursuis ..

Quant aux hêtres j'ai lu quelque part qu'ils développent beaucoup de mycorhizes différentes ce qui peut être profitable pour le système..
Dans l'Est de la Belgique, il exsite des avrûles. Ce sont des hêtres qui sont proches des maisons et qui sont taillés pour protéger la maison des vents dominants. Donc il sont taillés en haie (très dense), tous les ans mais peuvent être aussi haut que la maison.
ça peut être intéressant pour créer un microclimat aussi ..
Le but n'est pas de créer un forêt de hêtre mais d'avoir un individu de temps en temps ..

Rien ne dit qu'il faut laisser les arbres arriver à leur pleine maturité.
On peut aussi les émonder ce qui va permettre à la lumière de passer. Dans le cas d'un hêtre ça peut s'avérer intéressant.
Je suis passé en Normandie il y a deux ans et j'ai été étonné de voir tous ces arbres émondés. Pour l'alimentation du bétail peut-être ? je ne sais pas..

Par exemple, côté Nord j'ai créé une haie de 6m de large.
Dans un terrain agricole, en Belgique, les arbres de plus de 2m de haut doivent être plantés à 6m de la limite de propriété.
Donc à 6m il y a des bouleaux, peuliers, châtaigniers, chênes (semés cet automne), ...
A 4 et 5 m il y a des noisetiers et des sureaux.
A 3m des Aronias, Jostas, ...
A 2 et 1m, des groseilles, cassis
En fonction du développement des uns et des autres, je couperai certains pour avoir du bois de chauffage.
J'adore chauffer avec du noisetier et du bouleau bien que beaucoup de personnes n'aiment pas cela ..
Le but est de couper les vents du N, recréer un petit biotope forestier comme au bord des autoroutes ,produire du bois, des fruits, héberger des insectes, oiseaux, animaux, ...
Renaud
 
Message(s) : 153
Inscription : 23 Nov 2013 19:55
Localisation : Belgique

Re: densité arborée multi étagée en verger

Message par Karmi le 12 Fév 2016 22:17

Hello !
2 questions : 
1/ Pourquoi privilégier les persistants ?
À mon avis ils empechent la germinations/repousses de certaines herbacées sauvages car ils ne laissent pas passer la lumière au printemps contrairement aux caduques qui ont perdu leur feuilles.
C'est d'ailleurs un problème avec les rhododendrons et lauriers qui envahissent nos forêt de caduques.
Le rendements des couches basses (fraisiers, cucurbitacées) sera moindre

2/ Pourquoi vouloir de grands arbres (pins, sapins, chênes, etc.) ?
Ils apportent des éléments nutritifs de profondeurs et de la MO mais peuvent cacher énormément le soleil. Cela refroidit la surface concernée et diminue le rendement en fruits/légume.
Donc à part si on a beaucoup de terrain avec une zone forestière, je vois pas l'intérêt.
Increase the peace !
Karmi
 
Message(s) : 65
Inscription : 29 Juil 2014 14:43
Localisation : Ille-et-Vilaine, France

Re: densité arborée multi étagée en verger

Message par Renaud le 13 Fév 2016 11:05

Karmi,

En ce qui concerne la première question, ça dépend de ce que tu veux cultiver au raz du sol. Si on veut faire une haie pour couper le vent même en hiver, les persistants sont intéressants. Si on veut cultiver des légumes ça l'est moins à priori, mais si tu as du soleil en hiver ça peut créer de petits microclimats locaux pour certaines cultures ..
C'est selon l'objectif.

En ce qui concerne la deuxième question, on peut utiliser un grand arbre de multiples façons. On diminue la densité pour laisser passer la lumière, on utilise des arbres à feuillage léger (bouleau) pour laisser passer la lumière, on coupe les branches basses (émondage) pour ne laisser que le houppier situé au sommet pour laisser passer un max de lumière. On peut combiner tous les facteurs selon son objectif..

Pour l'émondage voir les photos ci-dessous
http://vieilles-soupapes.grafbb.com/t28 ... -argileuse

Je pense que l'arbre apporte tellement de bienfaits (et de production) qu'il serait dommage de s'en passer ;)
Renaud
 
Message(s) : 153
Inscription : 23 Nov 2013 19:55
Localisation : Belgique

Re: densité arborée multi étagée en verger

Message par Karmi le 13 Fév 2016 11:56

ok merci pour les précisions. Je suis bien d'accord avec toi, hors de question de se passer des arbres.
En ce moment je coupe des sapins de 30 ans dans un vieux jardin. Je cherche à les remplacer par des arbres laissant passer plus de lumière comme les bouleau justement.
Increase the peace !
Karmi
 
Message(s) : 65
Inscription : 29 Juil 2014 14:43
Localisation : Ille-et-Vilaine, France


Retour vers Les arbres

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

Information

L’équipe • Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]