Accéder au contenu

Eaux de ruissellement très importantes: baissières ou pas?

Du lagunage (phytoépuration) à la récupération des eaux de pluies... comment ne pas manquer...

Eaux de ruissellement très importantes: baissières ou pas?

Message par permeric le 25 Nov 2010 03:56

Bonjour à tous,

Je suis en train de travailler un terrain en pente (zone forestière), où je tente de créer une forêt comestible.
Ce terrain est très mouillé lors des pluies, mais vu qu'il pleut très souvent ici en Belgique...
Le sol est donc continuellement trempé en hiver. C'est beaucoup moins mouillé en été, et je pense qu'avec un bon mulch, je ne devrai jamais arroser de toute l'année! :-)

Actuellement, je dégage un peu ma zone 2 et 3 en arrachant les ronces et en enlevant des bouleaux beaucoup trop nombreux, tout cela pour pouvoir planter mes arbres.
Au fur et à mesure de mon avancement, je me retrouve avec un terrain super marécageux. En enlevant la fine couche de terre, je découvre de l'eau presque à chaque fois que je fais un trou à certains endroits. Je fais un trou pour planter un arbre, je me retourne 5 minutes pour aller chercher l'arbre, et quand je reviens, le trou est rempli d'eau! :( donc, je ne plante plus à cet endroit et je cherche un endroit plus propice, mais cela réduit hélas beaucoup mes surfaces de plantations.

J'ai fait venir un géo-biologue pour la zone du terrain à bâtir, et avec lui, nous avons pu voir qu'il y avait plusieurs petites veines d'eau dans le sol.
J'en ai dégagé une en faisant une petite rigole de drainage pour que l'eau s'écoule mieux, en espérant que cela puisse aider à drainer le terrain, et empêcher que cette eau stagne trop dans les zones où j'aimerais tant planter mes plantes. J'en profite, en créant cette rigole, pour utiliser la terre retirée pour créer une sorte de butte sur les rives de la rigole.

Mais, je me demande quoi faire, car j'ai appris qu'en permaculture, il était préférable de limiter l'érosion, et de garder/stocker au maximum les énergies qui passaient sur le terrain. Donc, dans ce cas-ci, avec l'eau, dois-je drainer pour évacuer, ou quand même créer des baissières (gros travail) le long des lignes de niveau, pour permettre au terrain de drainer d'une autre façon, en incitant l'eau à descendre en profondeur, pour re-créer une nappe phréatique.
Est-ce que ces baissières pourraient m'aider à drainer, ou ça ne ferait qu'empirer les choses, avec un terrain trop gorgé d'eau?

A noter que sous la belle couche d'humus forestier d'une dizaine de centimètre, j'ai de la terre glaise (argile), gorgée d'eau, bien évidemment.
Et que cette zone forestière est parsemée d'énormes rochers, sous lesquels l'eau coule quand la veine passe par là.
J'ai déjà tenté de faire une mini-baissière pour tester, mais j'ai été directement bloqué par ces roches, qui m'empêchent de retenir l'eau dans ma baissière, vu qu'elle coule en-dessous.

Merci bcp de m'éclairer là-dessus svp, chères et chers confrères permacultrices/teurs, si cela est en votre pouvoir, ou si vous avez déjà eu des expériences dans ce genre de cas de figure!
Rejoignez la page FB de Permaculteurs.com en attendant le lancement:
http://www.permaculteurs.com
permeric
 
Message(s) : 30
Inscription : 11 Sep 2010 22:05
Localisation : Belgique

Re: Eaux de ruissellement très importantes: baissières ou pa

Message par geispe le 25 Nov 2010 11:45

tu es en fond de vallée ou dans un creux forestier ?
les eaux de ruissellement des alentours s'y retrouvent alors un peu à la façon fond d'entonnoir : du moins c'est ainsi chez moi...
il est difficile d'arriver à assécher un ruissellement naturel dans le cours naturel de l'écoulement des eaux...
on peut à mon avis tout au plus creuser par espaces réguliers de petits canaux de drainage qui feront en sorte que l'eau s'écoule plus rapidement plutôt que de stagner. cela se faisait souvent à l'époque dans les fond de vallée où les prés étaient quadrillés par de tels petits canaux entretenus en permanence.

ce sont des endroits au saules et aulnes glutineux finissent par s'installer rapidement et spontanément du fait de la présence d'eau : pas idéal à mon avis pour une forêt comestible... bien que j'ai remarqué que mes noyers ont l'air de bien pousser quand même... avec les autres fruitiers j'ai par contre des problèmes de fructification en raison du froid et du manque de lumière... les noix, on saura seulement dans un certain nombre d'années si çà donne...
geispe
 
Message(s) : 278
Inscription : 25 Mars 2009 10:57
Localisation : alsace - vosges du nord

Re: Eaux de ruissellement très importantes: baissières ou pa

Message par exceed le 25 Nov 2010 13:32

Pourquoi ne pas créer un étang ?
exceed
 
Message(s) : 33
Inscription : 23 Fév 2010 15:23
Localisation : Thailande-Isaan

Re: Eaux de ruissellement très importantes: baissières ou pa

Message par moilamain le 25 Nov 2010 19:12

t'as quel pourcentage de pente ?
t'as quel nature de terrain vis-à-vis de la rétention d'eau ?

pour éviter l'érosion, tu peux faire une retenue d'eau en aval de ton terrain, les sédiments s'y déposeront, et tu évacues le reste par trop plein.
avec le temps le bassin se comblera... mais combien de temps ?!
Peux-tu évacuer le trop plein sans gêner en aval ceux qui recevront ce trop plein ?

quel est l'orientation de la pente ?
un bassin en aval sera-t'il au sud de ton jardin-forêt ?

les baissières servent à maximiser la rétention d'eau dans le terrain par l'infiltration. Si le terrain est déjà rempli d'eau... à quoi bon !
ici à Crocus, le terrain est en pente et y'a eu 4 mois de sécheresse cet été, on s'est demandé si fallait faire des baissières pour avoir plus d'eau dans le sous-sol... on a commencé par faire des test d'infiltration d'eau et on s'est rendu compte qu'à l'endroit où on veut de l'eau (et en amont) on a une vitesse d'infiltration de 1mm par seconde ! Donc pas la peine de faire des baissières (notre étude est là si ça intéresse du monde : https://sites.google.com/site/moilamain/Portfolio-de-mes-designs/hurellerie/etapes-de-design/sols)

Plutôt que de faire un trou pour planter un arbre, fais une butte !

si y'a vraiment trop d'eau, quelques techniques de drainage peuvent améliorer le truc, le taupage notamment (ou drainage-taupe), il s'agit de façonner une galerie en sous-sol dans le sens de la pente, ça se pratique comme un sous-solage mais avec un autre outil...
Mais vu qu'il y a des gros cailloux.... euh...

Dans les stage de permaculture que j'ai fait, j'ai remarqué qu'on parlait bcp de retenir l'eau et des stratégies qui vont avec, mais on parlait assez quasiment pas du drainage...
moilamain
 

Re: Eaux de ruissellement très importantes: baissières ou pa

Message par Nicollas le 25 Nov 2010 20:38

Une bonne stratégie c'est de stocker suffisamment d'eau et de drainer le reste.

Par contre pour calculer ce chiffre, il faudrait que tu trouves les moyennes des précipitations mensuelles, tes besoins en eau, l'infiltration de ton sol, etc.

Sinon pour drainer, tu peux utiliser des baissières pas tout à fait au niveau des contours, et/ou regarder du côté des check dams et des gabions

Et utiliser des plantes qui pompent l'eau du sol ?

Image
Nicollas
 

Re: Eaux de ruissellement très importantes: baissières ou pa

Message par moilamain le 25 Nov 2010 23:09

euh... les gabions c'est fait pour ralentir le ruissellement de l'eau, je comprend pas comment s'en servir pour drainer ?
moilamain
 

Re: Eaux de ruissellement très importantes: baissières ou pa

Message par Nicollas le 26 Nov 2010 08:00

Le drain c'est le canal et le gabion permet qu'il n'y ait pas d'érosion et que l'eau s'infiltre
Nicollas
 

Re: Eaux de ruissellement très importantes: baissières ou pa

Message par Vladivostok1919 le 26 Nov 2010 09:41

Mon grand pere a asséché une zone tres humide, identique a ce que tu décris en y plantant des peupliers - sur un terrain dans la campagne Normande.
Une petite riviere passe au milieu du terrain, mais maintenant les berges sont bien seches.

En faisant une recherche rapide sur google avec "peuplier" et quelques mots sur le themes de l'eau je tombe la dessus, aussi.

"La plantation de peupliers : elle entraîne un assèchement de la zone humide, un hectare de peupliers consommant en moyenne 2400 m3 d'eau par an !"

Il y a aussi un certains nombres de site soulignant la mise en danger des zones humides et des marais par la plantation de peupliers.

Comme le peuplier pousse veritablement les pieds dans l'eau, tes trous qui se remplissent de flotte ne devraient pas etre un si gros probleme.

Sur wiki - dans la fiche "Drainage agricole"
"Le saule et le peuplier, caractérisés par un bouturage facile, une croissance rapide et un fort pouvoir d'évapotranspiration ont aussi été utilisés pour faire baisser le niveau des nappes superficielles, notamment autour des cultures et vergers. Ainsi à propos de la Flandre française du milieu du XIXe siècle, le naturaliste J Macquart écrivait-il en 1851 : « Le bord des chemins est planté de Peupliers de Hollande (Bois-blancs), dont les racines traçantes raffermissent le sol et en absorbent l'humidité, tandis qu'un large fossé préserve de cet effet les champs riverains »."


............................

Enfin, je vois aussi cela sur un site obscure de perma-je-ne-sais-quoi... :langue2:
http://permaculturefrance.org/fr/content/article/laulne-marc-bonfils

(Si je peux me permettre, l'orthographe du mec est a chier, c'est un peu abusé pour le site de permaculturefrance - il a tapé ca dans le metro sur son téléphone portable ou quoi ?)

"Sur un tarrain humide hydroroorphe, peu fartiia, on a tout intérêt à y planter des aulnas (AULNES)

— qui enrichiront le terrain, lentement, en y abandonnant non seulament las débris de leurs nodosités (l'actininycète "frankis" vit environ 10 ans), mais ausai leurs feuilles, brindillas at racines, qui sont plus riches an N qua les autres espèces d'arbres,

qui pompent goulûment l'eau du sol at laissent derrière eux un terrain suffisemmant drainé pour y planter d'autres essences (peupliers, par exemple), ou bien pour implanter dea prairies de bas fonds humides.
Très avidn d'eau, l'aulna glutineux exerce un pompage in­tense et contribue activement & l'assèchement des marais, par un puissant pouvoir d'évapo-transpiration.
C'est l'arbre indiapensabla pour Isa travaua d'assainis­sement des sols humides, où il peut préparer la venue des peu­pliers."
Avatar de l’utilisateur
Vladivostok1919
 
Message(s) : 299
Inscription : 07 Sep 2009 12:30
Localisation : San Francisco

Re: Eaux de ruissellement très importantes: baissières ou pa

Message par Nicollas le 26 Nov 2010 11:24

Je pense que c'est une detection de texte automatique faite à partir d'un pdf

http://permaculteur.free.fr/ressources/Marc%20Bonfils%20-%20Les%20Aulnes.pdf

En effet c'est pas très malin de mettre ça sur le net au lieu du pdf ...
Nicollas
 

Re: Eaux de ruissellement très importantes: baissières ou pa

Message par alix le 26 Nov 2010 13:16

si les bouleaux poussent bien dans tes terrains pourquoi ne les conserves tu pas tous simplement pour les utiliser, pour leur prelever la sève au printemps ,pour faire du compost en les laissant se décomposer sur le sol aux endroits ou tu veux cultiver.Tu peux considerer cette zone comme une zone 5 qui t' apporteras beacoup sans te demander d'energie.
alix
 
Message(s) : 1186
Inscription : 30 Jan 2010 18:20
Localisation : dordogne

Re: Eaux de ruissellement très importantes: baissières ou pa

Message par permeric le 26 Nov 2010 15:36

Merci beaucoup pour toutes vos réponses, je ne m'attendais pas à en recevoir autant, c'est génial.

Mon terrain a une pente d'environ 10% à cet endroit-là, et je ne suis pas au fond de la vallée, plutôt au milieu de la pente forestière. Suis à 400m d'altitude, et la pente monte jusque 600m je dirais plus ou moins (une des rares montagnes belges!). Mais ce n'est pas vraiment un creux forestier non plus...mais la pente est exposée plein Sud, ce qui permet de compenser et d'espèrer pouvoir y créer une super forêt comestible quand même, dans les endroits plus secs ou asséchés...

J'ai déjà des aulnes qui poussent naturellement depuis longtemps, et je les ai d'ailleurs laissés, eux, contrairement aux milliers de bouleaux et ronces.
Suite à vos conseils, je vais aussi planter quelques peupliers et saules aux endroits les plus humides alors...
Comme plantes qui boivent beaucoup d'eau, vous en connaissez d'autres? phragmites? Massettes? d'autres?

J'ai déjà créé de nombreux petits étangs, que je vais continuer à améliorer et creuser plus tard...Et puis je vais penser à faire des petits couloirs de drainage alors...

Pour répondre à Moilamain, oui, je compte de toute façon créer plusieurs étangs assez gros en aval, ils seront au Sud du terrain. Et je n'ai aucun souci pour rejeter le trop plein dans la rigole d'évacuation de la route, tout en bas du terrain.

Pour répondre à Alix, je garde encore beaucoup de bouleaux (j'adore la sève aussi) mais j'en ai des milliers, de petit à grand, sur 7000m2, donc, ma zone 5, un peu plus loin, contient aussi des bouleaux. J'utilise en effet les bouleaux broyés pour créer un excellent mulch.

Merci encore à tous! Formidable comme outil de réflexion ce forum! :D
Rejoignez la page FB de Permaculteurs.com en attendant le lancement:
http://www.permaculteurs.com
permeric
 
Message(s) : 30
Inscription : 11 Sep 2010 22:05
Localisation : Belgique

Re: Eaux de ruissellement très importantes: baissières ou pa

Message par moilamain le 27 Nov 2010 23:11

... des arbres qui pompent de l'eau....
... le cocotier ?
moilamain
 

Re: Eaux de ruissellement très importantes: baissières ou pa

Message par exceed le 28 Nov 2010 15:40

l'eucalyptus et les bambous...
exceed
 
Message(s) : 33
Inscription : 23 Fév 2010 15:23
Localisation : Thailande-Isaan


Retour vers L'eau

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

Information

L’équipe • Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]

cron