Accéder au contenu

les OLLAS - irrigation en climat sec grâce à des poteries.

Du lagunage (phytoépuration) à la récupération des eaux de pluies... comment ne pas manquer...

les OLLAS - irrigation en climat sec grâce à des poteries.

Message par Vladivostok1919 le 02 Mars 2011 02:26

Retour en grace d'un vieux savoir traditionnel, une fois n'est pas coutume..
Ce qui suit est un condensé de 2, 3 articles sur le sujet (#1), en Anglais, ce système me semblant avoir énormément d'intéret, en particulier pour le pourtour méditérannéen, dont je suis.

Le système des Ollas est d'origine espagnol, cela veut tout simplement dire "Pots" en français.
Un système similaire à été identifié en Chine, visiblement couramment pratiqué il y a 4000 ans.

Image

Selon Bill Mollison et comme son commentaire l'indique dans une des vidéos "Global Gardener", les Ollas sont "le meilleur système d'irrigation au monde"

La poterie est enterrée, avec le bec qui dépasse du sol.
Elle est remplie d'eau de temps en temps, en moyenne une fois par semaine, suivant les conditions..
Le volumes d'une Ollas est idéalement entre 3 et 5 litres pour les buttes, potager, et jusqu'à 12 litres pour les vignes, arbustes.
La poterie naturellement poreuse laisse échapper graduellement l'eau dans le sol, pour les plantes environnantes.
Elles ont la réputation d'être bien plus efficace que les système d'irrigation goûte à goûte.
Il a été montré qu'il n'y a consommation d'eau que si la plante en demande. En effet, l'eau ne part pas dans tout les sens et uniformément autour du pot, mais surtout en direction des racines proches, dont la consommation en eau crée un effet de sucions...
L'eau sort donc par les porosités de la ollas, vers l'endroit ou la terre est la moins humide.

Un exemple de Ollas dans une butte

Image
Image
Image
Image

Différents exemples de disposition de plantes autour d'une ollas - Il faut un espacement d'environ 20, 25 cm entre les plantes et le pots

Image



Les poteries doivent être poreuses, ce qui est toujours le cas avec l'argile, mais cela peut être accentué ou diminué suivant la proportion argile/sable (4/1 environ) et le temps de cuisson des pots...
En Amérique centrale et du Sud, les cultivateurs ont quelque peu modernisé le procédé : ils enterrent complètement les poteries qui sont alors remplies par des tuyaux en PVC

Plusieurs avantages:

- un système bon marché et facile - le coût d'une Ollas peut se monter à moins d'un euro.
- Le système est adapté pour la plupart des cultures, les légumes comme les cultures pérennes
- Des économies d'eau de 50-70% sont réalisés, en particulier pour les cultures légumières. La perte d'eau au-delà de la zone racinaire est assez réduite
- beaucoup moins de travail est nécessaire pour le désherbage depuis les mauvaises herbes ne prolifèrent pas, la surface du sol restant sèche tout au long de la saison de croissance.
- beaucoup moins de travail d'arrosage.
- L'humidité du sol est constante, donc les plantes ne sont jamais en stress hydrique.
- Économies sur la quantité d'engrais à appliquer [certaines études suggérant jusqu'à 50% moins] par unité de surface de la terre si l'engrais est mis dans les pots en argile et est plus tard absorbé par les plantes sous forme de thé de compost.

Quelques inconvénients

- Possibilité de casse des jarres, à cause de la croissance des racines d'arbres (si utilisé dans ce cas) ou à cause des gels hivernaux.
Dans ce dernier cas, retirer les Ollas du sols pendant l'hiver est souvent la meilleure solution.
- Peu de recherches, et des infos souvent contradictoires et insuffisantes quant à la forme, le volume optimal et les matériaux à utiliser pour la fabrication des ollas.

Image

Hommage à Patrick Swayze pour l'occasion.. comment faire votre olla.


#1 liens vers les articles en question:
http://permaculture.org.au/2010/09/16/o ... rrigation/
http://urbanhomestead.org/journal/2008/05/29/ollas-2/
http://urbanhomestead.org/journal/2008/ ... ing-ollas/
Avatar de l’utilisateur
Vladivostok1919
 
Message(s) : 299
Inscription : 07 Sep 2009 11:30
Localisation : San Francisco

Re: les OLLAS - irrigation en climat sec grâce à des poterie

Message par philK le 15 Avr 2011 17:56

Génial :taré1:
Je découvre

Superbe post, bien documenté, tu as un gros avantage d'être bilingue :amen:
Avatar de l’utilisateur
philK
 
Message(s) : 76
Inscription : 21 Mai 2010 14:03
Localisation : toulon

Re: les OLLAS - irrigation en climat sec grâce à des poterie

Message par mamat le 16 Avr 2011 20:23

- un système bon marché et facile - le coût d'une Ollas peut se monter à moins d'un euro.


pour un permaculteur dans son jardin, c'est pas tout à fait "bon marché et facile"... il faut un four, du savoir-faire de poterie, etc... et je doute que tu trouves un potier en france qui te fasse un truc sur mesure à moins d'un euro.
le moins d'un euro a, je suppose, été calculé pour en fabriquer des milliers en afrique ou en asie.

en attendant, je mettrais plutôt comme inconvénient pour moi: "difficile à trouver sur le marché et à faire soi-même".
mamat
 
Message(s) : 7
Inscription : 07 Fév 2011 08:43

Re: les OLLAS - irrigation en climat sec grâce à des poterie

Message par Vladivostok1919 le 16 Avr 2011 20:42

"difficile à trouver sur le marché" - voir même impossible, en fait.

Oui, en effet, le "moins d'un euros" n'est peut-être pas pour la France, ni pour une jarre toute faite, mais je pense que faire de la poterie, quand ça se limite à un pot genre Ollas ne semble pas être une technique si inaccessible, ni même hors de prix..

Allons, il y a bien quelqu'un ici qui à eu un "Petit Potier" étant jeune ?!
Pour une de mes cousines, c'était littéralement un jeu d'enfant, alors je n'y voit rien d'insurmontable, surtout pour une bande d'illuminé comme nous qui prétendons faire pousser notre propre bouffe. :super:
Avatar de l’utilisateur
Vladivostok1919
 
Message(s) : 299
Inscription : 07 Sep 2009 11:30
Localisation : San Francisco

Re: les OLLAS - irrigation en climat sec grâce à des poterie

Message par philK le 16 Avr 2011 22:47

Ma femme me parle souvent qu'elle aimerait avoir un petit atelier de poterie plus tard, je lui disait toujours "si tu trouves le temps ça sera cool d'avoir ce hobi, mais je ne vois pas trop l'intérêt pour le jardin..... !!

Je lui ai montré ça, elle était ravie !

Je ne pense pas que le niveau à atteindre pour arriver à faire un matos utile soit super élevé
Faudra que je demande à une amie potière ce qu'elle en pense
Avatar de l’utilisateur
philK
 
Message(s) : 76
Inscription : 21 Mai 2010 14:03
Localisation : toulon

Re: les OLLAS - irrigation en climat sec grâce à des poterie

Message par sharnalk le 16 Avr 2011 23:30

C'est exactement le même système (mais à l'envers) qui se vend à l'heure actuelle.
tu as une sorte de cône en argile (plus trop sur pour la matière), que tu peux fixer à des
bouteilles (souvent des gros bidons) remplies d'eau.
Et il y a plus qu'à planter le cône dans la terre pour que ta plante soit approvisionner en eau
pendant une longue période.
sharnalk
 
Message(s) : 5
Inscription : 16 Avr 2011 21:53

Re: les OLLAS - irrigation en climat sec grâce à des poterie

Message par mamat le 17 Avr 2011 09:48

rien d'insurmontable en effet! le plus difficile est la cuisson. mais j'ai déjà vu des "fours" primitifs facilement improvisables dans un jardin: structures en bois ou pyramides de briques refractaires, les deux ayant été recouvertes de terre... la porosité de l'argile dépend je crois en grande partie de la cuisson, alors faut pas trop la rater non plus. une amie m'avait prêté un livre intitulé "la poterie primitive", c'est peut-être une occas pour expérimenter les techniques en question...
mamat
 
Message(s) : 7
Inscription : 07 Fév 2011 08:43

Re: les OLLAS - irrigation en climat sec grâce à des poterie

Message par Clue le 24 Août 2011 13:18

Une petite ressource en plus si ça peut aider :

Recherche google : "Clay pot irrigation" :

Vegetable growing by Pitcher (Clay Pot) Irrigation. A solution for low rainfed areas. - Wednesday April 20, 2011

Autre site génial de recherche :

HOWTOPEDIA (viewtopic) : "Pitcher irrigation"

How to Use the Porous Clay Pots and Pipes System
Clue
 
Message(s) : 19
Inscription : 27 Août 2010 14:02
Localisation : IDF

Re: les OLLAS - irrigation en climat sec grâce à des poterie

Message par Clue le 25 Août 2011 12:52

Quelques précisions peuvent être utiles.

Les mots clés ou l'on trouve le plus d'infos, en anglais, sont : "Clay pot(s) irrigation", "Pitcher Irrigation" et "Ollas (Oy-yas)" mais bcp moins pour cette dernière.

Sur la base d'une thèse dont voici le lien CHAPTER 7 - CLAY POT SUB-SURFACE IRRIGATION AS WATER-SAVING TECHNOLOGY FOR SMALL-FARMER IRRIGATION - University of Pretoria etd- Daka, A.E., 2001
trouvé sur :
Pitcher irrigation bibliography

Une étude est faîte en Zambie ou les précipitations sont de 600 à 800 mm /an.
Les pots font 5 litres en moyenne, ils sont enterrés centrés sur des lits de 4x1 m tous les 50cm...
Tous les détails de culture sont ds la thèse.

Donc pour résumer les avantages sont :
1°/Relance économique locale due à la fabrication des pots (ressources locales).
2°/Le prix est attractif, un pot de 5l coûte US$0.25 la-bas !
3°/Les plants sont semés directement autour des pots, pas de repiquage !
4°/Le système fonctionne avec tous les végétaux : légumes, fleurs, jeunes arbres, ...
5°/Au moins 50% d'eau économisé comparé aux systèmes d'irrigation classique.
6°/L'humidité du sol est toujours disponible aux alentours de la capacité d'irrigation des pots. Très fiable pour éviter le stress hydrique des plantes.
7°/Il n'y a naturellement pas de sur-irrigation avec ce système.
8°/La fréquence des arrosages est quasi proportionnel à l'économie d'eau, 7j au lieu de 4j en moyenne, donc moindre
9°/Moins de labour car les mauvaises herbes prospèrent moins ou plus là ou les pots n'irriguent pas
10°/L'eau domestique peut facilement être recyclée avec ce système ce qui pourrait encore augmenter l'économie d'eau d'un point de vu global
11°/Les fertilisants sont utilisés localement dans les pots et sont donc par conséquent moindres et mieux utilisés par les plantes.
12°/Le sol autour des plantes reste meuble et bien aéré car il n'y a plus d'impact de l'eau dû à l'arrosage en surface. Moins de lessivage et d’érosion par conséquent !
13°/ Les pots peuvent être installés sur des terrains accidentés.

Les inconvénients :
1°/ Les pots, ça casse !
2°/ La porosité des pots est obstruée assez rapidement si le pot reste sec longtemps.
3°/ La porosité des pots n'est pas toujours facile à obtenir, il faut le bon mélange de sable et le savoir faire du potier
4°/ Peu ou pas efficace en sol lourd !
5°/ La porosité des pots diminue au fil du temps ce qui nécessite un entretient régulier (annuel sans doute). La durée de vie d'un pot serait de 5 ans environ.

Les pots sont fait à partir d'un mélange d'argile et de sable dans le rapport de 4:1 et avec une porosité effective allant de 10-15%. Peuvent cuire à des températures variables (450 - 1200 °C). La forme du pot dépend du sol et de la façon dont l'eau se propage naturellement. Dans un sol plutôt drainant la forme de la partie basse du pot doit être plutôt arrondi.

Pour conclure, je dirais :
ce que les pays "pauvres" font naturellement, nous occidentaux, on ne sait plus le faire simplement ou alors on importe comme des ânes où l'on relance en maître l'économie des "pauvres" :triste1: car le pétrole c'est pas cher et que nos doigts carrés ne sont pas fait pour la terre...
Non, non et non je ne souhaite pour rien au monde faire cela, mais en même temps je ne peux pas faire tous les métiers du monde, alors en France, il y a bien quelqu'un capable de nous faire ça ! Je suis donc pour la relance de l'avantage n°=1 quitte à payer le juste prix local : 2, 3, 5, 10 € ???

Alors qui pour faire ça bien en France ?

A+.
Modifié en dernier par Clue le 26 Août 2011 23:20, modifié 1 fois.
Clue
 
Message(s) : 19
Inscription : 27 Août 2010 14:02
Localisation : IDF

Re: les OLLAS - irrigation en climat sec grâce à des poterie

Message par alix le 25 Août 2011 15:08

le problème c'est qu' en france 10 euros c'est le prix de l' énergie necessaire pour faire cuire le pot si tu rajoute la matiére premiére , la main d'oeuvre et les charges sociales il n y a plus aucune rentabilité au système.
alix
 
Message(s) : 1186
Inscription : 30 Jan 2010 17:20
Localisation : dordogne

Re: les OLLAS - irrigation en climat sec grâce à des poterie

Message par moilamain le 25 Août 2011 21:14

1kg d’humus retient 2L d’eau
1kg d’argile retient 1L d’eau
1kg de sable et caillou retiennent 0,2L d’eau

1 ollas de 5L retient 5 L... mais faut les remplir

D'après ce que j'ai lu, dans le jardin autofertile de Réjean Roy, il conseille d'irriguer les 3 premières années seulement, ensuite il estime que la culture a permis au sol de s'améliorer afin de mieux retenir l'eau.

Dans la nature, y'a pas d'ollas, y'a un sol qui retient bien l'humidité.

à voir en fonction de ses besoins, de ses plants, de son sol, etc. pour mettre le système d'irrigation le plus adapté...
moilamain
 

Re: les OLLAS - irrigation en climat sec grâce à des poterie

Message par Clue le 26 Août 2011 23:40

moilamain a écrit :1 ollas de 5L retient 5 L... mais faut les remplir



J'adhère aux principes naturelles, mais voir toutes ses tomates noircies par manque d'arrosage en l'espace d'une semaine, temps très chaud + vent sec soutenu juste parce que monsieur (ndr : moi :wink: ) n'a pas voulu arroser son jardin depuis près d'un mois en période estivale, et, quand bien même le temps fût assez pluvieux durant cette période j'aurais préféré pouvoir remplir qq Ollas histoire d'éviter un trop grand stress hydrique pendant ma semaine de vacance... Ne rien faire à ces limites, un système d'irrigation simple et efficace doit pouvoir être utilisé en cas de besoin...

Si on a l'Humus avec 2L par kg et 3 mois de sécheresse totale comme cette année (mars, avril, mai) eh bien qq Ollas ne gâchent rien pour recharger notre bon humus en eau, d'autant plus que celui-ci n'aime pas trop sécher non plus... Utiliser les forces de la nature c'est peut être savoir optimiser l'usage de ses ressources, voilà une capacité bien humaine mais rarement sollicitée...
Modifié en dernier par Clue le 30 Août 2011 12:51, modifié 1 fois.
Clue
 
Message(s) : 19
Inscription : 27 Août 2010 14:02
Localisation : IDF

Re: les OLLAS - irrigation en climat sec grâce à des poterie

Message par claudeduvar le 27 Août 2011 09:33

je partage l'avis que l'eau bien que necessaire n'est pas la priorité, s'occuper de son sol et son environnement immediat et ...plus loin ( mais ça c'est plus dur car demande un projet de société) est essentiel. mais en attendant d'avoir un bon sol et de l'améliorer il faut bien manger et donc arroser et la on peut dire que c'est un art, on arrose souvent mal surtout quand on a l'eau à volonté. les ollas on l'avantage de protéger l'eau de l'évaporation et la mettre à dispo des racines directement.j'ai vu des systémes avec de grosses poteries pour arroser des oliviers, les ollas semblent bien adaptés aux plants à fort developpement.
claudeduvar
 
Message(s) : 138
Inscription : 22 Déc 2008 20:52

Re: les OLLAS - irrigation en climat sec grâce à des poterie

Message par moilamain le 27 Août 2011 09:57

Découverte du jour :
Jean Rivière, jardinier, préconise dans son œuvre vidéo (http://www.debowska.fr/spip.php?article19) de ne jamais arroser les légumes qui n'ont pas besoin d'eau (les tomates en font partie)
Mais, pour que les légumes ne manquent pas d'eau, il conseille de pailler (50 cm si nécessaire en cas de sécheresse !) et aussi de donner un écartement suffisant aux plantes.
il n'arrose pas non plus lors de repiquage...
...et bien sûr, il ne le dis pas dans la vidéo, mais je pense que c'est sous-entendu, le paillage se met bien avant la culture, au moins 2 mois avant, histoire de stocker l'eau de pluie dans le sol...

en gros, sa méthode se résume à ça : pailler énormément et c'est tout (pour l'eau, la fertilisation, la gestion des maladies, etc.)

Il indique que 5 plantes ont besoin d'eau : aubergine, poivron, haricot vert, fraise et tous les choux
toutes les autres peuvent se contenter d'un bon paillage.

Moi, dans mon jardin, comme je n'ai pas de matériau de paillage, j'arrose !
moilamain
 

Re: les OLLAS - irrigation en climat sec grâce à des poterie

Message par Andre le 06 Jan 2012 13:20

Une solution économique consisterait à former des Ollas avec de l'argile assez dure autour d'une grosse boule de papier journal compacté puis d'enfouir le tout en place mais sans cuire l'Olla. On peut ensuite mettre le feu au papier journal et remplir d'eau la Olla. Si on ne marche pas dessus elle n'aura a priori pas de raison de perdre sa forme initiale et l'argile non cuite sera facilement percée par les racines proches.

Le coût est ainsi de 0 euros excepté le temps passé à former la Olla.
Andre
 
Message(s) : 65
Inscription : 09 Août 2008 13:43

Re: les OLLAS - irrigation en climat sec grâce à des poterie

Message par loriel le 08 Avr 2012 12:20

Très instructif votre fil, ça me fait penser à un système d'irrigation romain avec des tuyaux en terre cuite, encastrés les uns dans les autres pour faire des canalisations.
Malheureusement je n'arrive plus à mettre la main sur la doc.
Merci pour le partage. :super:
loriel
 
Message(s) : 4
Inscription : 05 Avr 2012 19:18

Re: les OLLAS - irrigation en climat sec grâce à des poterie

Message par drozdi le 05 Fév 2015 13:06

Bonjour,
je suis tombé sur ce fil intéressant, comme d'autres le feront certainement aussi.
En continuant mes recherches, je suis tombé sur des revendeurs sur le pourtour méditerranéen.
http://www.oyas-environnement.com/acheter.htm
Ceci dit, c'est une des régions les plus concernées.
En y regardant de plus près sur un des sites concernés, pas de trace des ollas/oyas. A approfondir certainement.
D'autres sont trouvables sur Alibaba, origine Pakistan, j'ose à peine imaginer les conditions de fabrication.

Le plus simple semble de se faire des ollas, mais sans l'étape poterie/four :
http://aiminglow.com/2012/02/how-to-mak ... made-olla/
Et pour se passer du silicone du joint, il doit bien y avoir des solutions, argile brute bien étalée, un poids dessus, le tout bien dans l'axe ? etc
drozdi
 
Message(s) : 1
Inscription : 05 Fév 2015 12:47

Re: les OLLAS - irrigation en climat sec grâce à des poterie

Message par Patnam le 06 Fév 2015 11:16

Salut,
Merci de remettre ce post en surface, idée intéressante, que ce soit acheter, faire soi-même en poterie ou avec des trucs de récup.
Sans oublier les bons principes du paillage et du bon humus
Je retiens ça dans un coin de ma tête
Patnam
 
Message(s) : 280
Inscription : 07 Fév 2012 16:48
Localisation : Temploux-Belgique/ Elze-Cévennes

Re: les OLLAS - irrigation en climat sec grâce à des poterie

Message par Patamax le 06 Fév 2015 14:42

Salut.
C'est un principe tres connu qui a de multiples appellations, mais ce n'est pas repandu car assez dispendieux de nos jours, donc finalement tombé presque aux oubliettes, surtout en perma, puisque le but de la perma est justement de ne pas avoir recours a ce genre de technique, consommatrice d'eau.

Mais il y a un grand mais, et c'est la ou c'est interessant, c'est que cette technique est valable sur les 2-3 1eres années d'elaboration de jardin foret ou de perma :
En effet le sol mets un certain temps a devenir harmonieux, et c'est la justement que cette technique d'arrosage devient interessante, et devient inutile des que le sol retrouve son autonomie complete.
Bien sur, dans le sud ou des regions tres venteuses, cette technique aura du succes, mais beaucoup moins dans des regions arrosées telles la normandie ou la seine maritime ou seul un bon mulch fait largement l'affaire.

Ceci dit, c'est un sujet tres interessant, du fait qu'il fait reflechir le jardinier sur son autonomie et sa capacité a devenir un artisan multi taches : tout l'art de la permaculture !!!
Fabriquer des tuteurs, des retenues d'eau, des puits, des citernes, des outils, etc, c'est ca aussi l'esprit permaculture, celui de devenir autonome dans n'importe quelle situation, celui d'etre en harmonie permanente avec soi et la nature environnante.

Je dirais meme qu'il n'y a que de cette facon qu'on peut instruire le sentiment d'esprit d'initiative et de bon sens, l'inverse ne creant que mimétisme : il y a l'ecole de la republique, ou l'ecole de la vie, une fabrique des esclaves de mimetisme, l'autre fabrique des etres pensants.
Deux poids, deux mesures........................Quand l'un ne pense plus puisqu'un chef pense a sa place, l'autre pense de lui meme et devient l'artisant de sa matiere grise, et du coup, de sa vie !!!


La solution de souder deux pots en terre manufacturés, est la meilleure, la moins fastidieuse et la moins dispendieuse : ca oblige a consommer du produit manufacturé, mais il faut se faire une raison, le nerf de la guerre est bien l'argent, et tout calculé, il revient moins cher d'acheter des pots en terre que d'acheter la glaise et de faire ses pots.........C'est la grande contradiction sociale dont nous sommes tous victimes, permaculteurs ou pas, nous devons faire l'anguille meme si cela va a l'encontre de certains de nos principes, c'est dommage mais c'est comme ca........

Merci en tout cas de faire partager autant de savoirs et de techniques, on aurait pu aussi mentionner que ce systeme peut etre autonome, a la facon BLUMAT, ou via le solaire et une pompe.
C'est comme tout, tout est possible, en fait :mdr3:
Patamax
 
Message(s) : 103
Inscription : 03 Fév 2015 11:31
Localisation : 14000 Caen

Re: les OLLAS - irrigation en climat sec grâce à des poterie

Message par paracrema le 01 Juin 2015 17:47

voici du nouveau :
boutique en ligne http://oyas-environnement.oxatis.com/
$
et pour apporter davantage de soutien : http://fr.ulule.com/oyas-environnement/
paracrema
 
Message(s) : 1
Inscription : 01 Juin 2015 17:45

Suivant

Retour vers L'eau

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

Information

L’équipe • Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]