terminatrou.

Du lagunage (phytoépuration) à la récupération des eaux de pluies... comment ne pas manquer...

terminatrou.

Message par autrevie » 05 Jan 2009 12:48

si le sol n'est pas du tout argileux le plus économique est de poser un feutre puis une bache d'ensilage puis un autre feutre,le feutre coute cher donc des moquettes synthétiques peuvent tres bien faire l'affaire,suffit de trouver le bon plan de récup.
les anciens creusaient une fausse et nourrissaient leurs vache dans cette fausse la bouse pietinée au foin et à la terre créait un sol imperméable,ca peux marcher aussi avec un élevage de canard,ces derniers font des fientes tres ...colmatantes.

pour creuser à la main il faut commencer par ameublir à la fourche bêche ou à la pioche puis de sortir cette terre ameublie à la pelle(surtout pas à la pelle bêche)sinon ce sera tres lent et votre morale en prendra un coup.(surement)
avec de bon outils et une respiration bien attentionnée creuser deviens vite une passion,car c'est tres agréable en fait.

sinon vous pouvez utilisé des entreprise de location voir payer une coopérative agricole locale pour utiliser un des tractopelle.
le fonctionnement est tres simple en quelques heures vous saurez manier la bête avec facilité.

la bâche en caoutchouc est chère.
le bétonnage aussi
l'idéale est de trouver le bon endroit dans un creux de vallée par exemple la il suffit de creuser
globalement un trou de remplis d'eau avec le temps....les failles naturelles qui se sont formé entre la terre et la roche mère pour que l'eau de pluie s'en aille seront doucement dévié pour aller jusqu'a votre bassin(s'il est assez profond)
vous pouvez aussi creuser des petites tranchées la pente doit etre de minimum 2% et ainsi faire circuler de l'eau d'un point à un autre.la récup d'eau de toiture est judicieuse surtout dans les régions aux fortes précipitations.

Les bassins crées des masses thermiques importantes qui soulèvent les courants d'air froid nuptiaux qui descendent les pentes.
les bassins augmentent aussi la luminosité du lieux en réfléchissant la lumière sur les nuages.
et enfin l'évaporation rafraichira le lieux,les plantes apprécierons.
par exemple une gunnera adulte bois 800 litres d'eau par jour elle crée beaucoup d'évaporation par ses feuilles,le Saule est aussi un grand suceur.
en foret il fait frais,c'est les plantes transpire,en prairie c'est caniculaire,donc bassin et plante régule l'ecxes de froid et de chaleure.
plus il y en a meiux c'est.
en foret les gelées sont légère,par contre en prairie le sol gèle sur plusieurs cm (chez moi environs 15 à 20cm ).
autrevie
 

Retour vers L'eau

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron