Accéder au contenu

généralités sur le traitement de l'eau

Du lagunage (phytoépuration) à la récupération des eaux de pluies... comment ne pas manquer...

généralités sur le traitement de l'eau

Message par qoyotl le 12 Fév 2013 07:26

TRAITEMENT DE L'EAU

On en viendrait presque à l'oublier : avant que la civilisation humaine ne se soit développée au point de mettre en danger son propre écosystème, on pouvait facilement trouver de l’eau naturellement potable loin des montagnes. Difficile aujourd'hui de ne pas nager dans les rejets de l'industrie (chimique, de l’énergie, textile etc.), de l’agriculture et des ménages (déchets, excreta, transports).

La nature elle-même constitue une gigantesque et complexe usine de traitement des eaux. Brutalement secouée par sa chute des nuages et sa descente en fracas sur des roches, brassée par le vent, les courants et les marées, l’eau subit par ailleurs un certain nombre de transformations majeures :

- solidification sous forme de glace, neige ;
- évaporation sous l’effet de la chaleur, simultanément l’irradiation causée par le soleil provoque la destruction des micro-organismes ;
- condensation (passage de l’état gazeux à l’état liquide) ;
- apport de minéraux par les roches et la terre ;
- extraction des micro-organismes par le substrat des plantes ;
- utilisation par les plantes lors de la photosynthèse, puis évapotranspiration ;
- apport d’oxygène par le brassage des rivières, torrents etc. ;
- échanges ioniques importants lors du passage à la mer ;
- décantation dans les mers et les lacs.

Les pollutions d’origine humaine sont multiples. En voici une liste succincte :

- produits chimiques (composés organiques volatils dont les hydrocarbures, pesticides…) ;
- antibiotiques et autres produits pharmaceutiques ;
- métaux lourds (notion mal définie) ;
- matières en suspension (matières solides insolubles) ;
- plastiques ;
- matière organique ;
- micro-organismes (bactéries, protozoaires, champignons, algues, virus…) ;
- nanocomposants ;
- pollution thermique ;
- pollution acide ;
- pollution radioative.

Les rejets organiques des ménages et les fertilisants surutilisés en agriculture ont pour effet de déstabiliser les écosystèmes aquatiques à cause de la surabondance de matière organique qu'ils génèrent. La matière organique consomme l’oxygène présent dans l'eau, d'où le développement des espèces anaérobies et la disparition des espèces dépendantes de l'oxygène dans les milieux atteints.

Les polluants dont la décomposition est lente ont tendance à s’accumuler en progressant le long de la chaîne alimentaire, jusqu’à atteindre un niveau dangereux pour l’humain, par exemple quand il consomme des poissons sérieusement empoisonnés au PCB.

Concernant la potabilité de l'eau, on veillera bien sûr à sa limpidité, à la neutralité de son odeur et de son goût, et il faudra par ailleurs s'assurer de sa faible teneur en micro-organismes et en produits toxiques. On préfèrera boire de l’eau dont la concentration en minéraux est similaire à celle de nos cellules afin d’éviter un déséquilibre qui, semble-t-il, peut causer de sérieux problèmes de santé à long terme.

Les techniques employées pour traiter l’eau incluent :

- porter à ébullition (tue les micro-organismes) ;
- décanter (long mais efficace) ;
- filtrer avec du sable, de la céramique, du charbon actif ;
- récupérer l’eau évapotranspirée par les plantes (il faut éviter les plantes à alcaloïdes) ;
- faire passer l’eau dans le substrat de plantes (phytoépuration) ;
- distiller ;
- retirer les ions par électrolyse ;
- constituer des amas de particules par coagulation-floculation, on pourra ensuite laisser décanter ;
- désinfecter par le chlore ou l’iode ;
- brasser mécaniquement pour apporter de l’oxygène ;
- injecter de l’ozone (O3) ;
- procéder à l’osmose inverse ;
- soumettre aux ultraviolets.

C’est en combinant ces traitements que l’on peut espérer obtenir une eau saine pour l’environnement et/ou pour la population.



BIBLIOGRAPHIE

L'avenir de l'eau : petit précis de mondialisation II
Érik Orsenna
Fayard, 2008
411 pages

Le Traitement des eaux
Que sais-je ? Le point des connaissances actuelles
Louis Divet, Pierre Schulhof
Presses Universitaires de France, 1980
127 pages

Pure Water: The Science of Water, Waves, Water Pollution, Water Treatment, Water Therapy and Water Ecology
Case Adams
Logical Books 2012
236 pages

Spaceflight life support and biospherics
Volume 5 de Space technology library
Peter Eckart
Microcosm Press, 1996
444 pages

Out of Control: The New Biology of Machines, Social Systems, & the Economic World
Kevin Kelly
Addison Wesley, MA, 1995
528 pages

L'Université de tous les savoirs, numéro 18 : La Chimie
Collectif, sous la direction d'Yves Michaud
Collection : POCHES UTLS
Odile Jacob, 2002
248 pages

Liquid Gold: The Lore and Logic of Using Urine to Grow Plants
Carol Steinfeld
Sustainable Strategies, U.S., 2003
96 pages

Guide des innovations pour lutter contre la pauvreté
Daniel Schneider, Patrick Kohler
Favre Sa, 2010
212 pages

How to Survive the End of the World as We Know It: Tactics, Techniques, and Technologies for Uncertain Times
James Wesley Rawles
Plume, 2009
336 pages


En cours de lecture :

Dossier du CNRS : Découvrir l'eau
http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/doseau/d ... rique.html

The Feynman lectures on physics, Millenium edition, volumes 1 & 2.

ɔopyleft by qoyotl
qoyotl
 
Message(s) : 4
Inscription : 11 Mars 2012 14:48

Re: généralités sur le traitement de l'eau

Message par saturnin77 le 13 Fév 2013 00:09

Merci beaucoup, belles infos!
Jacqueline bousquet une ex du CNRS qui s'interesse à la physique quantique parlait en effet de l'eau osmosée!
Avatar de l’utilisateur
saturnin77
 
Message(s) : 328
Inscription : 27 Mars 2012 00:15

Re: généralités sur le traitement de l'eau

Message par juliemiss le 17 Mai 2013 08:49

Merci pour l'info,bonne journée!
juliemiss
 
Message(s) : 2
Inscription : 12 Avr 2013 08:20

Re: généralités sur le traitement de l'eau

Message par moilamain le 24 Mai 2013 17:54

Merci pour le boulot.
Tu oublie une chose primordiale, c'est de définir l'usage de l'eau avant de songer à la traiter.
qoyotl a écrit :Les techniques employées pour traiter l’eau incluent :

- porter à ébullition (tue les micro-organismes) ;
- décanter (long mais efficace) ;
- filtrer avec du sable, de la céramique, du charbon actif ;
- récupérer l’eau évapotranspirée par les plantes (il faut éviter les plantes à alcaloïdes) ;
- faire passer l’eau dans le substrat de plantes (phytoépuration) ;
- distiller ;
- retirer les ions par électrolyse ;
- constituer des amas de particules par coagulation-floculation, on pourra ensuite laisser décanter ;
- désinfecter par le chlore ou l’iode ;
- brasser mécaniquement pour apporter de l’oxygène ;
- injecter de l’ozone (O3) ;
- procéder à l’osmose inverse ;
- soumettre aux ultraviolets.


Traiter l'eau en vue de quels usages ?
Dans ta liste, y'a que deux/trois techniques que j'utiliserai pour l'eau de boisson :
- décanter (long mais efficace) ; (- constituer des amas de particules par coagulation-floculation, on pourra ensuite laisser décanter ;)
- filtrer avec du sable, de la céramique, du charbon actif ;

Je ne parle pas de potabilisation, qui est un processus permettant de donner une qualité "scientifique" et normée à l'eau pour la boisson... et les normes n'ont aucun fondement dans notre société, sauf celle de garantir aux plus faibles de survivre (ce qui n'a pas de sens du point de vue de la nature)
L'eau de boisson de l'espèce humaine, est l'eau que l'homme pouvait trouver dans la nature le plus facilement possible : flaque (créée par le ruissellement, observer l'argile qui se dépose dans le fond de la flaque, il a été transporté par le ruissellement, et a permis de purifier l'eau par son action ionique, puis s'est déposé pour clarifier l'eau), les rus, les sources, ouvrir la bouche quand il pleut, l'eau de mer, les fruits.
L'embêtant c'est qu'aujourd'hui, la pollution est partout...

Les autres techniques
- faire bouillir revient à ingérer des micro-organismes morts... c'est morbide
- ultraviolet, c'est comme le bronzage, à forte dose c'est pas bon
- le chlore... ça donne un sale goût, et ce critère est suffisant pour savoir que c'est pas souhaitable ! l'iode je sais pas, je connais pas.
- l'osmose inverse, je connait pas... mais ça m'inspire rien
- la phyto-épuration, ce n'est que la moitié du travail de la nature pour purifier l'eau (fonction de la ripisylve), l'autre moitié est faite par la rivière (brassage mécanique : oxygénation, vortex)

autres infos et ajouter vos liens ici : http://ressources-permaculture.fr/wakka.php?wiki=ModuleEau
moilamain
 


Retour vers L'eau

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)

Information

L’équipe • Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]

cron