Accéder au contenu

Un ver plat qui détruirait nos lombrics

Vie des sols, compost, brf, mulch, paillages, buttes...

Un ver plat qui détruirait nos lombrics

Message par Sevelle le 30 Avr 2013 20:25

Je viens de lire cet article au sujet d'un ver noir plat qui vient entraver le travail des lombrics.

" Un Plathelminthe (ver plat) terrestre, prédateur de lombrics (ver de terre), vient d’être détecté cet hiver dans trois localités françaises (Finistère, Alpes-Maritimes, Corse). Ce genre de ver n’existe pas naturellement en Europe. Dans les quelques pays où des espèces proches ont été récemment détectés, comme en Angleterre, on observe une quasi disparition de sa proie (les lombrics), causant des pertes agronomiques et des déséquilibres majeurs sur les milieux naturels. Son origine serait l’hémisphère sud, le plus probablement la Nouvelle-Zélande.

Dans son aire de répartition naturelle, les lombrics ont développé des stratégies d’évitement qui leur permettent de se maintenir malgré ce prédateur. Mais en Europe, les lombrics ne sont pas préparés à cette menace. "

Il y a un appel à témoins si vous en voyez par chez vous : http://inpn.mnhn.fr/actualites/lire/1181/wanted---appel-a-temoin

Perso, je ne sais pas quoi en penser, mais je vais être vigilante. Sait-on jamais...
Jardiner la vie
mon univers de pétales (je suis perchée, tout va bien, c'est inoffensif, je suis juste addict aux endorphines naturellement auto-produites par le corps... Je sais les aider à proliférer) : http://seve2vie.com/blog
Avatar de l’utilisateur
Sevelle
 
Message(s) : 78
Inscription : 19 Avr 2013 01:50
Localisation : Morbihan (56) - Bretagne sud

Re: Un ver plat qui détruirait nos lombrics

Message par Xavier_72 le 06 Fév 2014 13:35

Bonjour,

J'ai aussi vu cet article.

Certains disent qu'il est moins certain que ce soit alarmiste mais peut être que le fait d'un scientifique qui cherche un auditoire.

Je pense que ce point est à surveiller et qu'il faut regarder si on constate une quelconque évolution de ce point de vue.

Si certains d'entre vous croisent cet animal ils peuvent le reporter sur ce post.
Avatar de l’utilisateur
Xavier_72
 
Message(s) : 17
Inscription : 03 Fév 2014 10:58
Localisation : Planète terre, Europe, France, Sarthe, près de Connérré

Re: Un ver plat qui détruirait nos lombrics

Message par Krissounette le 06 Fév 2014 20:35

Sevelle, pas moyen d'ouvrir le lien sur mon PC. Est-ce un problème du lien ou de mon côté (j'ai une connexion foireuse qui n'aide pas) ?

De toute façon, pas de quoi paniquer. Si l'article est véridique et sans exagérations, ce vers serait un prédateur, pas un concurrent ou parasite. Ce ne sera pas l'extinction ni la raréfaction des lombrics. Au plus ça va "stresser" un peu la population, mais ils continueront à produire autant ou quasiment de complexe argilo-humique.
Krissounette
 
Message(s) : 359
Inscription : 17 Sep 2013 16:34

Re: Un ver plat qui détruirait nos lombrics

Message par 5oup le 07 Fév 2014 10:36

Bonjour,

Il me semble avoir déjà vue passer le sujet sur le fofo mais je n'est pas réussis à retrouver de lien. Je crois qu'Irène avait parlé de ces vers, et notamment de leur présence en Angleterre.

Le sujet à l'air plutôt sérieux, et je pense qu'il peut y avoir un réel impact sur les écosystème présent.
Si quelqu'un a des infos, cela pourrais être intéressant d'en savoir plus.

En attendant, voici un petit lien complémentaire : TerraEco - Alerte, ces vers carnassiers déciment les jardins


EDIT : J'ai retrouvé le lien : Plathelminthe - viewtopic.php?f=55&t=10159
Avatar de l’utilisateur
5oup
 
Message(s) : 160
Inscription : 01 Juil 2012 10:44
Localisation : Poitou-Charentes (79)

Le Plathelminthe

Message par Bombo le 03 Avr 2014 08:29

Le mangeur de mollusque et de ver de terre.
Il galope... et commence à coloniser l'Europe

http://bit.ly/Plathelminthe
autrevie a écrit :la PMC est une conspiration des plantes pour reconquérir la planète.
Avatar de l’utilisateur
Bombo
 
Message(s) : 209
Inscription : 01 Juin 2013 06:06

Re: Un ver plat qui détruirait nos lombrics

Message par sherpa421 le 03 Avr 2014 09:39

Il y a toujours un côté catastrophique dans ce genre d'annonce. Les scientifiques ont besoin de ça pour trouver des financements ou pour que l'on s’intéresse à leurs recherches.
- D'une part l'arrivée d'espèce nouvelles en Europe est un phénomène inévitable au vu de l'histoire des espèces et notamment de la dernière glaciation. C'est certain que les activités humaines accélère fortement le phénomène.
- D'autre part, bien malin celui qui pourra dire quel sera l'impact réel de ces nouvel espèces pour le jardinier amateur. Parce que c'est un prédateur du vers de terre, mais aussi des escargots qui mangent mes salades. Est ce qu'ils s'attaquent aux limaces ?
sherpa421
 
Message(s) : 338
Inscription : 10 Déc 2013 16:21

Re: Un ver plat qui détruirait nos lombrics

Message par manut07 le 11 Mai 2014 21:37

Il me semble qu'il s'attaque à un peu tout ce qui est mou en fait (limaces, escargots, vers, etc...)

je trouve ça très inquiétant! Ok peut-être que les scientifiques ont besoin d'argent, donc ils sont alarmistes, mais ils disent quand même que les lombrics ont quasiment disparus dans certaines régions d'Angleterre, c'est désastreux! Comme à chaque fois, si on ajoute quelque chose dans l'équilibre naturel fragile, tout peu basculer à tout moment, tout peut dégringoler en chaine. Il faut rester vigilant et donner les moyens aux scientifiques de réguler cette nouvelles population de ver de manière intelligente et respectueuse de l'environnement.
L'Homme est perdu, mais pourra s'en sortir que si il se réconcilie avec la nature...
Avatar de l’utilisateur
manut07
 
Message(s) : 16
Inscription : 10 Mai 2014 14:37
Localisation : Eclassan, Ardèche

Re: Un ver plat qui détruirait nos lombrics

Message par 0tyugh le 11 Mai 2014 22:57

Pourquoi ça ne s'était pas propagé plus tôt ?
> Contredisez ce que je dis, je suis un *mauvais* jardinier ! J'essaie et j'aime bien me documenter, valà tout.
> Jardinier, pas maraîcher. - Esprit critique
> Le staff peut modifier le contenu de vos messages du forum en toute opacité...
Avatar de l’utilisateur
0tyugh
 
Message(s) : 983
Inscription : 17 Déc 2013 20:13
Localisation : Saint Adrien, Arzano (29300)

Re: Un ver plat qui détruirait nos lombrics

Message par manut07 le 12 Mai 2014 20:55

plus ça va et plus il y a de mouvement dans le monde entre les différents pays, et surtout, et ça c'est assez récent il me semble, il y a de plus en plus de gens qui commandent des plantes à l'autre bout du monde car il la verrait bien dans leur jardin. Donc non seulement il y a une plante qui n'a pas grand chose à y faire (par exemple un palmier dans le nord de la France) et en prime on amène toute sortes de petites bêtes dans la terre de la plante.
L'Homme est perdu, mais pourra s'en sortir que si il se réconcilie avec la nature...
Avatar de l’utilisateur
manut07
 
Message(s) : 16
Inscription : 10 Mai 2014 14:37
Localisation : Eclassan, Ardèche

Re: Un ver plat qui détruirait nos lombrics

Message par flyingdust le 12 Mai 2014 21:11

"Pourquoi ça ne s'était pas propagé plus tôt ?"

Parfois (je ne sais pas si c'est le cas ici), un individu exogène est là depuis particulièrement longtemps sans poser de "problèmes spécifiques" (c'était le cas de la renouée du japon, jusqu'il y a peu), et puis lorsqu'une forte dérégulation arrive, l'élément exogène devient problématique.
Je me demande si dans le cas de ce vers plat, il ne sévissait pas davantage dans les champs d'agriculteurs, mais comme ceux ci ont massacré leur pédofaune, on voit ces vers apparaître dans les jardins de particulier.
A creuser, et ta question est pertinente.
flyingdust
 
Message(s) : 604
Inscription : 23 Août 2013 11:16
Localisation : Bruxelles

Re: Un ver plat qui détruirait nos lombrics

Message par 0tyugh le 12 Mai 2014 21:40

Enfin j'avoue que c'est assez préocupant. Ce qui m'interroge surtout c'est : qui était ses prédateurs dans ses terres natives ?
> Contredisez ce que je dis, je suis un *mauvais* jardinier ! J'essaie et j'aime bien me documenter, valà tout.
> Jardinier, pas maraîcher. - Esprit critique
> Le staff peut modifier le contenu de vos messages du forum en toute opacité...
Avatar de l’utilisateur
0tyugh
 
Message(s) : 983
Inscription : 17 Déc 2013 20:13
Localisation : Saint Adrien, Arzano (29300)

Re: Un ver plat qui détruirait nos lombrics

Message par jd-geneva le 12 Mai 2014 23:10

Il n'avait peut-être pas de prédateur, mais avait une population normalement agressive pour son environnement. (donc ne provoquant pas de déséquilibre)
Il y a une possibilité: l'algue colerpa taxifolia est devenue envahissante en méditerranée car les étapes qui l'on menée ici lui ont fait subir une importante sélection naturelle (pression du milieux). Seul les éléments les plus résistant ont survécu.
Lorsque par mégarde elle s'est échappée du musée de Monaco, elle était devenue une "super collerpa taxifolia"...

Ce ver a peut-être subis le même processus sélectif...

Attention! notez bien que je joue avec une idée, ceci est une hypothèse basée uniquement sur des phénomènes ayant eu lieu dans d'autre circonstance. SVP ne propagez pas cette idée sans précaution. (ça nous évitera les rumeurs et autres hoax)
Avatar de l’utilisateur
jd-geneva
 
Message(s) : 195
Inscription : 04 Avr 2014 08:26
Localisation : F 74 Marlioz

Re: Un ver plat qui détruirait nos lombrics

Message par 0tyugh le 13 Mai 2014 00:07

Je n'y crois pas trop, l'évolution c'est sur des milliers d'années, pas juste quelques centaines. Donc j'en doute.
Avoir des souches résistantes à tel antibio, ou des insectes de plus en plus résistants a un pesticides précis est une chose. Mais de là devenir "calme" à "fléau" en quelques années, ça me semble impossible.

Par contre une espèce inoffensive dans un lieu peut devenir un désastre écologique ailleurs. D'où la question à la base : pourquoi il ne vient que maintenant ? Il me semble qu'on s'était déjà tous contaminés par toutes les espèces possibles avec nos lubies de faire voyager du bordel tout autour du monde... :erk:
> Contredisez ce que je dis, je suis un *mauvais* jardinier ! J'essaie et j'aime bien me documenter, valà tout.
> Jardinier, pas maraîcher. - Esprit critique
> Le staff peut modifier le contenu de vos messages du forum en toute opacité...
Avatar de l’utilisateur
0tyugh
 
Message(s) : 983
Inscription : 17 Déc 2013 20:13
Localisation : Saint Adrien, Arzano (29300)

Re: Un ver plat qui détruirait nos lombrics

Message par jd-geneva le 13 Mai 2014 07:52

la vitesse de l'évolution dépends de différents facteurs.
Entre autre:
le temps de maturité sexuel des individus. Plus les individus se reproduisent vite plus l'évolution est rapide.
C'est sur que 1 génération en 20 à 30 ans ans pour l'homme demande des millier d'année, mais par exemple les bactéries ont un temps de génération entre 10 minutes et 16 heures.
Soit entre 16'000 et 1'550'000 génération pendant une seule chez nous. Soit l'équivalent d'entre 1 et 46 million d'année d'évolution pour l'homme.
Le temps n'a pas la même valeur pour toutes les espèces.

Il faut demander aux agriculteur OGM aux USA...
10 à 12 ans d'adaptation et puis explosion de l'amarante devenue résistante. Là c'est le temps multiplié la quantité de nouveaux individus qui est entré en ligne de compte.
une plante produit de millier des graines. Donc des milliers de mutations possible. donc des milliers d'individus potentiellement résistant. il suffit d'un seul!
10 ans x des milliers de plantes exposées x des milliers d'individus a chaque nouvelle génération = des millions (milliards) d' essais d’adaptations. En gros, des millions d'année d'équivalent "évolution/ans/humain".

on pourrait parler de la pression du milieux
on pourrait parler de l'exposition aux virus (puissant élément mutagène)


Les organisme vivants qui arrivent dans un nouveau milieux passent par plusieurs phases.
l'adaptation: avec la mort d'une grande part des individus. (la population augmente, voir décroit)
l'expansion: lorsque la forme adaptée au milieux est apparue, avec colonisation de tout le territoire disponible.
la stabilisation ou la disparition: stabilisation si l'espèce n'épuise pas son milieux, disparition si le milieux est exploité a outrance. (p.ex. iles de pâques. exploitation de la forêt -> plus de bois -> plus de feu, abris pour la faune, bois pour des bateaux -> disparition des habitants).
Avatar de l’utilisateur
jd-geneva
 
Message(s) : 195
Inscription : 04 Avr 2014 08:26
Localisation : F 74 Marlioz

Re: Un ver plat qui détruirait nos lombrics

Message par flyingdust le 13 Mai 2014 08:53

"Je n'y crois pas trop, l'évolution c'est sur des milliers d'années, pas juste quelques centaines.

C'est le genre de phrase qui ne veut pas dire grand chose. Un homme peut évoluer très rapidement pour s'adapter à son nouvel environnement et c'est bien grâce à cette capacité d'adaptation qui est un synonyme d'évolution que nous arrivons à la fois à habiter les déserts et le permafrost.
Sinon entièrement d'accord avec Geneva, le temps de maturité sexuel joue un rôle important dans la vitesse d'adaptation, et à ce titre les arbres sont parmis les plus lents à évoluer, avec souvent un début de capacité reproductive vers les 40 ans.
Le "progrès" aussi nous façonne très fortement. Lorsque nos ancêtres ont maîtrisé le feu, ça a du les transformer à une vitesse hallucinante (moins froid, moins besoin de mastiquer, domination sur toutes les autres espèces,...)
flyingdust
 
Message(s) : 604
Inscription : 23 Août 2013 11:16
Localisation : Bruxelles

Re: Un ver plat qui détruirait nos lombrics

Message par 0tyugh le 13 Mai 2014 09:14

flyingdust a écrit :C'est le genre de phrase qui ne veut pas dire grand chose. Un homme peut évoluer très rapidement pour s'adapter à son nouvel environnement et c'est bien grâce à cette capacité d'adaptation qui est un synonyme d'évolution que nous arrivons à la fois à habiter les déserts et le permafrost.

Capacité d'adaptation != capacité à modifier son génome en quelques générations.
Je peux vivre dans le désert ou le permafrost avec la bonne tenue, je ne vois pas trop le rapport avec l'évolution.

@jd-geneva : je tenais ton discours y a une semaine. Mais là on parle pas de bactéries, mais de relativement "gros" organismes quand même. Mais ça se tient, je suppose :gene:
> Contredisez ce que je dis, je suis un *mauvais* jardinier ! J'essaie et j'aime bien me documenter, valà tout.
> Jardinier, pas maraîcher. - Esprit critique
> Le staff peut modifier le contenu de vos messages du forum en toute opacité...
Avatar de l’utilisateur
0tyugh
 
Message(s) : 983
Inscription : 17 Déc 2013 20:13
Localisation : Saint Adrien, Arzano (29300)

Re: Un ver plat qui détruirait nos lombrics

Message par manut07 le 13 Mai 2014 21:30

0tyugh a écrit :Enfin j'avoue que c'est assez préocupant. Ce qui m'interroge surtout c'est : qui était ses prédateurs dans ses terres natives ?


Oui c'est aussi la question que je me pose.

Cela dit, en y réfléchissant bien, j'ai vu que ce ver n'était pas très résistant au froid, le voilà donc peut-être le régulateur, une pose pour les vers pendant l'hiver. Attention, je dis bien peut-être, après je n'y connais rien.
L'Homme est perdu, mais pourra s'en sortir que si il se réconcilie avec la nature...
Avatar de l’utilisateur
manut07
 
Message(s) : 16
Inscription : 10 Mai 2014 14:37
Localisation : Eclassan, Ardèche


Retour vers La terre

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

Information

L’équipe • Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]