Culture en sol TRES caillouteux..

Vie des sols, compost, brf, mulch, paillages, buttes...

Culture en sol TRES caillouteux..

Message par igoretbabou » 07 Fév 2014 17:56

Bonjour à tous les permaculteurs et permacultrices,

En résumant, Nous disposons de 3 parcelles de 30Ha au total bien exposées, dans un petit village du Var (climat méditerranéen).
10 Ha sont cultivées en oliviers bio/AOC Provence depuis 15ans.
20 Ha sont actuellement en forêt (bien avancée). Pins et chênes dominant pour la strate arborée. Strates arbustive et herbacée présentent également mais nous n'en savons pas plus sur les espèces dominantes.
Les principales productions aux alentours sont la vigne, le chêne truffier (pas top...), l'olivier, la chèvre, le mouton, le miel.
Nature du sol : sol équilibré, pas de carences, cependant une proportion de cailloux énorme ( 80% de cailloux environ)! La roche mère affleure par endroit. Le sol réssuit très vite, même un peu trop.
Les parcelles sont escarpées et rendent la culture motorisée peu adaptée. Cependant, la surface totale à cultiver impose l'utilisation a minima d'un tracteur.
Des autorisations de forages et de défrichages ont déjà été validé.

Le propriétaire de ces terres nous donne la mission suivante : prendre en charge la totalité de la production d'olivier et mettre en culture progressivement les
20Ha restant. Des moyens peuvent être débloqués pour la mise en place d'un chaine de production allant de la matière première au produit fini (exemple : aromatiques -> huiles essentielles). La production d'huile d'olive n'étant pas rentable actuellement, il est impératif que la nouvelle culture soit rentable à court et long terme.

Le problème, nous aimerions conserver une éthique, et ne pas tomber dans une culture consommatrice d'énergie et destructrice de son biotope originel. Nous souhaiterions trouver un compromis entre une culture à grande échelle et une culture parfaitement intégrée dans son environnement.
Nous avons déjà quelques idées : aromatiques (mais lesquelles?), amandes (pas de revenu à court terme), figuiers (pas de revenu à court terme), poule (si elle peut être autonome en nourriture), savon d'alep (laurier), iris, safran, immortelle.
L'élevage est une solution envisageable mais qui ne convient pas du tout à nos envies par rapport à nos principes, assez étriqués il faut l'avouer.

Qu'en pensez vous ? Donnez nous vos idées si vous le souhaitez, laissez allez votre esprit...
Merci du temps que vous aurez passé à partager notre aventure. En espérant ne pas vous avoir trop ennuyé.

Igor et Babou,
Fidèlement.
Babou et Igor
igoretbabou
 
Message(s) : 49
Inscription : 21 Sep 2013 14:40
Localisation : Sud-Est

Re: Culture en sol TRES caillouteux..

Message par alexdanslesnuages » 12 Fév 2014 18:46

Bonjour Igor et Babou. Je vous souhaite d'abord bon courage dans cette belle aventure que vous nous présentez.

Déjà première question à se poser : les opportunités que vous offre les chênes et les pins dont vous disposer sur le terrain. Défricher pour simplement gagner de la place, ce n'est pas dans les principes de la permaculture. A chaque étape, on doit se demander comment valoriser cette abondance et l'adapter à notre système pour qu'elle soit viable, durable et équitable.

Donc première question : que faire de ce qui est déjà en place ? Demander au propriétaire et à d'autres personnes qui s'y connaissent dans le secteur arboricole.

Ensuite, l'observation. Essayer de trouver un endroit d'où vous pouvez voir les 30 ha dans leur ensemble. C'est là que votre capacité visuelle et votre imagination rentre en jeu et vont vous aider à poser les bases de ce que l'on appelle le design permaculturel (dans votre tête et sur papier. De mon expérience, plus les plans sont grands plus on peut se projeter facilement).

Les bases établies et les travaux de taille commencés, voici venu le temps de réfléchir à ce que vous allez installer sur ce lieu. Une forêt comestible, ça, je pense que tout le monde est d'accord. Mais quel type et comment la rendre productive rapidement sans être écrasé par les investissements à effectuer ?

Pensez autonomie = économie : commencer de la base. N'aller pas acheter en pépinière, devenait une pépinière par exemple.

Vous allez enfiler la veste du maraîcher, de l'apiculteur, de l'arboriculteur, du menuisier, du cueilleur, du greffeur, ... Chaque métier apportera des réponses à vos questions et vous fera rencontrer d'autres producteurs de votre coin. Vous pourrez ainsi mettre en place ce qu'aimerai avoir chaque permaculteur autour de lui, un système écologiquement soutenable, socialement équitable et économiquement viable.

Bonne suite dans votre projet et que la motivation qui vous anime reste toujours à vos côtés.

Salutations permaculturels, Alex.
"Retournez à vos livres et à votre fauteuil. Plantez vos arbres regardez les pousser. Si plus de gens chérissez leur foyer plus que l'or ce monde serait un endroit plus joyeux" Thorin à Bilbon ou quand la fantaisie prend un léger goût de réalité
Avatar de l’utilisateur
alexdanslesnuages
Site Admin
 
Message(s) : 1226
Inscription : 16 Nov 2012 13:28
Localisation : Nord - frontière franco-belge

Re: Culture en sol TRES caillouteux..

Message par flyingdust » 15 Fév 2014 17:11

Peut être pourriez vous faire de la vente de bois de chauffage ou de planches avec les arbres que vous allez enlever de la partie forestière que vous allez enlever. Je sais que ça ne paie pas bien son homme mais peut être que associé à la culture des oliviers, ça vous permettra de rentrer dans vos frais. Il y a peut être moyen de faire du brf et de le vendre?
flyingdust
 
Message(s) : 604
Inscription : 23 Août 2013 12:16
Localisation : Bruxelles


Retour vers La terre

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron