Accéder au contenu

Réhabilitation de restanques - sol argileux(glaise)

Vie des sols, compost, brf, mulch, paillages, buttes...

Réhabilitation de restanques - sol argileux(glaise)

Message par Vaughan le 13 Mars 2014 17:21

Bonjour à vous,
J'ai dans l'optique depuis quelques temps, compte tenu de la m**** qu'on nous vend chez mr mousquetaire, de réhabiliter des terres en vue de cultures vivrières. Ne souhaitant pas travailler la terre comme un força, je me suis intéresser à la permaculture et aux techniques modernes de culture. Ayant souhait de bien planifier mon coup, je cherche depuis quelques temps le procéder qui me permettra de rectifier le compactage de mon sol.
J'ai déjà stocker 2 ou 3 m3 de fumier, mais j'ai comme l'impression que l'apport massif de matière organiques n'est pas la solution. J'ai également mis de côté la culture sur butte facon phillipe forrer, car trop pénible et inadaptée aux petites planches ( les plus grades font 4m de large )
Végétation: châtaigniers, chênes vert, pins maritimes, cyprès, genêts a balais (en masse), ronces, pruniers.

Je me tourne donc vers vous en guise de meilleurs conseils, merci.

Image
Image
Image
Image
Image
Vaughan
 
Message(s) : 9
Inscription : 11 Mars 2014 18:43

Re: Réhabilitation de restanques - sol argileux(glaise)

Message par sherpa421 le 13 Mars 2014 17:59

"souhaitant pas travailler la terre comme un força" me semble incompatible avec "Réhabilitation de restanques ".

Qu'est ce que tu veux faire pousser ?

Si avant toi des générations se sont crevé le cul a faire des murs en pierre sèche, c'est probablement qu'ils avaient de bonnes raisons. Vu la pente de ton terrain, ça me semble la technique adapté à la plus part des cultures. Il me semble donc nécessaire d'entretenir ces mur en pierre sèche. Vu les photos, il y a du travail.
sherpa421
 
Message(s) : 331
Inscription : 10 Déc 2013 16:21

Re: Réhabilitation de restanques - sol argileux(glaise)

Message par Vaughan le 13 Mars 2014 19:15

Sherpa: Oui, la restauration des restanques est en cours. Concernant les plantations, je n'ai pas d'idée fixe, je dirais majoritairement des fruitiers. Ma question portait surtout sur le décompactage du sol pour des cultures de légumes a croissance rapide.
Vaughan
 
Message(s) : 9
Inscription : 11 Mars 2014 18:43

Re: Réhabilitation de restanques - sol argileux(glaise)

Message par Bombo le 13 Mars 2014 23:29

Cultive rhubarbe, pissenlit et consoude !
Là encore j'en renvoie à Koppel (forum Ressources), j'ai tendance à beaucoup en parler car je valorise énormément l'expérience pratique
autrevie a écrit :la PMC est une conspiration des plantes pour reconquérir la planète.
Avatar de l’utilisateur
Bombo
 
Message(s) : 209
Inscription : 01 Juin 2013 06:06

Re: Réhabilitation de restanques - sol argileux(glaise)

Message par alexdanslesnuages le 14 Mars 2014 00:17

Pour les terres glaiseuse, un peu de chaux et pour les autres, du fumier. Pas les deux mélangés.

Brf tout bon aussi.

Génial la glaise, ça fait comme de la pâte à modeler. ^^ Pour planter, ça passe bien.

Bonne continuation, Alex.
"Retournez à vos livres et à votre fauteuil. Plantez vos arbres regardez les pousser. Si plus de gens chérissez leur foyer plus que l'or ce monde serait un endroit plus joyeux" Thorin à Bilbon ou quand la fantaisie prend un léger goût de réalité
Avatar de l’utilisateur
alexdanslesnuages
Site Admin
 
Message(s) : 1158
Inscription : 16 Nov 2012 12:28
Localisation : Hainaut

Re: Réhabilitation de restanques - sol argileux(glaise)

Message par ecocentrePerigord le 14 Mars 2014 01:56

alexdelathure a écrit :Pour les terres glaiseuse, un peu de chaux

Joli dogme :naah:
D'après la photo, les mur sont fait avec une pierre apparemment calcaire...
La chaux étant une forme de calcaire oxydé (CaO)... on peut en conclure que y'a pas besoin de chauler pour apporter du calcaire.
Bombo a écrit :Cultive rhubarbe, pissenlit et consoude !

Si c'est ce que tu as envie de manger.

Vérifie d'abord si ton sol est vraiment tassé et si ça pose vraiment un problème.

Vaughan a écrit :Ma question portait surtout sur le décompactage du sol pour des cultures de légumes a croissance rapide.

Il va falloir commencer par enlever l'herbe pour cultiver des légumes.
et pour décompacter, un coup de grelinette ou de bâche suffit.
Y'a rien de sorcier.

Si tu veux commencer cette année les cultures, prend les outils et au boulot !
Si tu veux commencer plus tard, l'épandage d'une bonne épaisseur de paillage (genre 30cm) pourra idéalement préparé la zone, tuer l'herbe existante, et permettre aux vers de terre d'ameublir le sol.

Le truc à craindre dans les sols très lourd, c'est l'assèchement. une fois que l'humidité du sol s'en va, les racines ont bcp de mal à grandir. Donc paillage vivement recommandé et vivent les limaces.

a+
Moilamain
ecocentrePerigord
 

Re: Réhabilitation de restanques - sol argileux(glaise)

Message par jojo31 le 14 Mars 2014 06:18

Salut,

Tu as beaucoup de chance, l’argile est en général une très bonne terre.
Elle a une grosse réserve de nourriture et une grosse capacité en eau.
L'ajout de fumier n'est pas forcement la solution.
Je suis plutôt un partisan d'un manque de carbone dans le sol.
Ton sol sur la photo à l'air d'avoir une belle structure. Donc un décompactage en surface n'est pas forcement nécessaire, mais peut-être un plus.
Sinon occultation de la lumière pour tuer les annuelles, et après gros mulch.
Comme moilamain, je suis presque sur que ton sol ne manque pas de calcaire. Mais tu peux quand même faire un test carbo sur un morceau de terre comme ta boulette avec de l'acide, voir avec du jus de citron.
Le gros handicap sur l'argile selon le climat, c'est quand il sèche. Plus de développement de la plante et vie du sol limité.
Du coup à la maison, j’arrose pour faire en sorte que mon sol ne fissure pas dans mon maraichage.
Mais en permaculture existe un dogme dans lequel tu ne dois pas arroser, du coup si tu es un vrai permaculteur avec plein de foi il ne te reste plus qu'a prier.

durablement!
jojo31
 
Message(s) : 44
Inscription : 29 Juin 2013 06:17
Localisation : 31

Re: Réhabilitation de restanques - sol argileux(glaise)

Message par Emilienne le 14 Mars 2014 07:52

Exactement la même terre ici (argilo-calcaire)... je peux faire les mêmes boulettes :mdr1:

C'est une terre formidable... mais très dure à travailler. Par contre, une fois planté, tout pousse très bien et rapidement (bon, sauf les carottes qui poussent de traviole). Les restanques c'est l'idéal dans ce genre de terre car si l'eau stagne, c'est l'horreur, tu peux rien faire. A l'inverse, la terre s'assèche plutôt en surface: je trouve toujours de l'eau au niveau des racines, même l'été, alors que chez nous nous avons une saison sèche de 3 mois environ.

Perso, je n'hésiterais pas à faire des cultures maraîchères sur une bande de 1m de large et le reste en fruitiers. Après, je ne me rends pas compte de ton ensoleillement ?!?!
Emilienne
 
Message(s) : 202
Inscription : 18 Août 2013 09:17
Localisation : (84) Avignon

Re: Réhabilitation de restanques - sol argileux(glaise)

Message par alexdanslesnuages le 14 Mars 2014 07:53

Re.

Pour la chaux, pour le cas particulier de la glaise, il n'y a pas de rapport avec le calcaire. La chaux va servir à rendre grumeleuse la glaise facilitant son travail.

Pour le fumier, celui-ci aide la vie du sol à se développer.

Bonne suite, Alex.
"Retournez à vos livres et à votre fauteuil. Plantez vos arbres regardez les pousser. Si plus de gens chérissez leur foyer plus que l'or ce monde serait un endroit plus joyeux" Thorin à Bilbon ou quand la fantaisie prend un léger goût de réalité
Avatar de l’utilisateur
alexdanslesnuages
Site Admin
 
Message(s) : 1158
Inscription : 16 Nov 2012 12:28
Localisation : Hainaut

Re: Réhabilitation de restanques - sol argileux(glaise)

Message par ecocentrePerigord le 14 Mars 2014 13:25

alexdelathure a écrit :Pour la chaux, pour le cas particulier de la glaise, il n'y a pas de rapport avec le calcaire.

Attends, vas-y explique un peu plus, parce que là c'est encre plus abscons qu'à l'accoutumée 8|
La chaux (CaO), c'est du calcium, le calcaire (CaCO3) c'est du carbonate de calcium. Je vois un rapport direct entre chaux et calcaire. que veux-tu dire avec "pas de rapport avec le calcaire" ?

Dans les deux trucs, c'est l'ion Calcium qui est important, il devient cation Ca2+ et permet de se fixer avec un de ses bras positif sur une particule d'argile électronégative et avec son autre bras positif, il s'accroche à un bras électronégatif d'une molécule d'humus, ou directement à un nutriment (NO3-)
En gros il sert de liaison entre des éléments plus petits afin de faire des éléments plus gros, plus costaud. La structure grumeleuse apparaît par ce mécanisme (mais ce n'est pas le seul).

Pour le fumier, celui-ci aide la vie du sol à se développer.

Le principe général à retenir, c'est que la vie se développe si y'a à manger. Le fumier est une nourriture, donc il induit une faune qui va venir le consommer. Ce principe vaut pour n'importe quel matière organique, mais en fonction de la matière, la faune induite sera différente, le résultat aussi, le temps aussi...

Le fumier contient bcp d'azote (un rapport idéal entre azote et carbone pour une dégradation rapide)
Ce qui est bien avec les sols calcaires ou neutre, c'est que le nombre de bactéries nitrificatrices est plus grand (1000 à pH 6,2, 50000 à pH 7), ça va donc accélérer le recyclage du fumier.
Ce qui est bien avec le calcaire, c'est que ça retient mieux les nutriments, donc moins de lessivage. ça contribue aussi au développement des populations de bactéries cellulolytiques qui décomposent les débris végétaux du sol (max pour un pH entre 6,5 et 8,2), y'a donc un effet azote de par la présence de calcaire actif ou de CaO.

Le chaulage est une bonne pratique dans un sol à tendance acide si on veut y cultiver des plantes mésophile. Mais si le sol est neutre ou déjà calcaire, je suis pas sûr que ça changera quelque chose (sauf à cultiver/exporter des plantes exigeantes en Ca/CaO, genre crucifère ou légumineuse)

Emilienne a écrit :Perso, je n'hésiterais pas à faire des cultures maraîchères sur une bande de 1m de large et le reste en fruitiers. Après, je ne me rends pas compte de ton ensoleillement ?!?!

J'évaluerai la quantité de matériau de paillage à disposition pour déterminer la surface des cultures, dans le cas où tu souhaites cultiver sans travail du sol et avec paillage (meilleure conservation de l'humidité, et favorisation de la faune du sol qui se chargera de structurer le sol permettant aux racines de carottes de s'enfoncer)
L'ensoleillement est pas vraiment un facteur limitant, y'a bcp de légumes qui pousse avec moins de soleil que s'ils étaient en plein champ
ecocentrePerigord
 

Re: Réhabilitation de restanques - sol argileux(glaise)

Message par sherpa421 le 14 Mars 2014 14:32

Vaughan a écrit :Sherpa: Oui, la restauration des restanques est en cours.

Donc, tu as quand même de l'énergie à dépenser ! Pour la culture, au vu de photo, j'ai l'impression que ton terrain n'a pas été travaillé depuis longtemps. En plus on voit qu'il y a beaucoup de feuilles mortes sur le sol. Probablement que depuis des années les feuilles tombes au sol et se dégradent gentiment. Il me semble qu'en recouvrant le sol pendant 4 semaines avec une bâche pour tuer la végétation en place + un petit coup de grelinette tu devrais obtenir un joli jardin potager.
sherpa421
 
Message(s) : 331
Inscription : 10 Déc 2013 16:21

Re: Réhabilitation de restanques - sol argileux(glaise)

Message par alexdanslesnuages le 14 Mars 2014 18:56

Pour réussir à travailler la glaise sans jouer à la plasticine tout le temps, ajouter de la chaux, ça aide.

Après je suis nul en chimie et fier de le rester. ^^

Je parle du fumier parce qu'il en a. Il m'aurait dit, j'ai 1m3 d'engrais verts, de composts, ... j'aurai dit cela aussi.

Bonne suite.

Alex.
"Retournez à vos livres et à votre fauteuil. Plantez vos arbres regardez les pousser. Si plus de gens chérissez leur foyer plus que l'or ce monde serait un endroit plus joyeux" Thorin à Bilbon ou quand la fantaisie prend un léger goût de réalité
Avatar de l’utilisateur
alexdanslesnuages
Site Admin
 
Message(s) : 1158
Inscription : 16 Nov 2012 12:28
Localisation : Hainaut

Re: Réhabilitation de restanques - sol argileux(glaise)

Message par Vaughan le 14 Mars 2014 20:58

Tout d'abord, merci à tous pour vos précieuses réponses...

Moilamain:
ecocentrePerigord a écrit :Vérifie d'abord si ton sol est vraiment tassé et si ça pose vraiment un problème.

Le sol est vraiment tassé, impossible d'y mettre un doigt après les maigres 5-8 cm d'humus passés.

ecocentrePerigord a écrit :Si tu veux commencer plus tard, l'épandage d'une bonne épaisseur de paillage (genre 30cm) pourra idéalement préparé la zone, tuer l'herbe existante, et permettre aux vers de terre d'ameublir le sol.

Je ne dispose pas de quantités de paille suffisante pour couvrir toute la superficie des planches destinées à la culture des annuelles. De plus, compte tenu que le temps n'est pas un problème, je pense qu'un labour suivi d'une "monoculture restructurante" de consoude couplé avec un apport de lombrics sera plus efficace que le paillage, car production massive de MO + décompactage en profondeur. Le labour aurait pour rôle de supprimer l'herbe et d'aider à l'enracinement des consoudes, et d'ainsi accélérer le processus de création de sol.
Je pense cette piste plus judicieuse, qu'en penses tu ?

Jojo31
jojo31 a écrit :Le gros handicap sur l'argile selon le climat, c'est quand il sèche. Plus de développement de la plante et vie du sol limité.

Exactement ! Les planches maraîchères sont exposée plein sud ouest, ca tape dur en été. Ayant travailler dans une ferme aux propriétés semblables à mon terrain, même avec eau illimitée, le sol finissait toujours pas sécher et former de grosses mottes de terres comparable à du béton ( certes le sol n'était pas couvert ).

Emilienne
Emilienne a écrit :Perso, je n'hésiterais pas à faire des cultures maraîchères sur une bande de 1m de large et le reste en fruitiers. Après, je ne me rends pas compte de ton ensoleillement ?!?!

Oui, je pense planter majoritairement des fruitiers, ce qui permettra entre temps, la création de nouvelle terre pour les annuels. Comme disais autrevie sur un autre post " les légumes requiert trop de travail, l'abbondance adviendra par le fruitier " ou quelque chose du genre.

@Sherpa
sherpa421 a écrit :Donc, tu as quand même de l'énergie à dépenser ! Pour la culture, au vu de photo, j'ai l'impression que ton terrain n'a pas été travaillé depuis longtemps. En plus on voit qu'il y a beaucoup de feuilles mortes sur le sol. Probablement que depuis des années les feuilles tombes au sol et se dégradent gentiment. Il me semble qu'en recouvrant le sol pendant 4 semaines avec une bâche pour tuer la végétation en place + un petit coup de grelinette tu devrais obtenir un joli jardin potager.


Oui il y a effectivement un tapis de feuilles de chataigniers, mais chose étrange, l'épaisseur d'humus n'est pas extraordinaire compte tenu de la densité des chataigniers et du tapis de feuilles..

@Alexdelathure:
Ne pouvant pas établir de mesures précises sur l'état minéral de ma terre, je ne saurai dosé cela correctement... D'autant plus d'après des études geologique, mon coin est composé d'argiles, grès & calcaire donc je pense la chaux inutile
Vaughan
 
Message(s) : 9
Inscription : 11 Mars 2014 18:43

Re: Réhabilitation de restanques - sol argileux(glaise)

Message par alexdanslesnuages le 14 Mars 2014 21:23

Je fais pas de rapport chaux/calcaire. Tu n'as pas demandé de rendre neutre ta terre glaise mais de la rendre plus facilement travaillable.
"Retournez à vos livres et à votre fauteuil. Plantez vos arbres regardez les pousser. Si plus de gens chérissez leur foyer plus que l'or ce monde serait un endroit plus joyeux" Thorin à Bilbon ou quand la fantaisie prend un léger goût de réalité
Avatar de l’utilisateur
alexdanslesnuages
Site Admin
 
Message(s) : 1158
Inscription : 16 Nov 2012 12:28
Localisation : Hainaut

Re: Réhabilitation de restanques - sol argileux(glaise)

Message par Bombo le 14 Mars 2014 22:36

alexdelathure a écrit :Je fais pas de rapport chaux/calcaire. Tu n'as pas demandé de rendre neutre ta terre glaise mais de la rendre plus facilement travaillable.

Ouais fin ça c'est valable dans un certain type de sol selon les interactions chimiques qu'explique plutôt bien moilamain

Vaughan : Monoculture ? Fais gaffe ça sent généralement les emmerdes. Surtout que y'a fort heureusement plusieurs plantes à la racine pivotante, comestibles elles aussi (d'ailleurs tu peux même faire de l'arbre pivotant)
autrevie a écrit :la PMC est une conspiration des plantes pour reconquérir la planète.
Avatar de l’utilisateur
Bombo
 
Message(s) : 209
Inscription : 01 Juin 2013 06:06

Re: Réhabilitation de restanques - sol argileux(glaise)

Message par Vaughan le 14 Mars 2014 23:48

@Bombo : Je suis daccord que la monoculture est néfaste si il y'a exportation des matières organiques, dans mon cas, si mes "calculs" sont bons, il n'y a rien de potentiellement mauvais vu que je rend à la terre ce qu'elle va pomper via les consoudes, pour par la suite les supprimer, donc pas de bouleversements majeurs...
J'avais pas penser a l’arbre pivotant, je sais que le genet à balais vient bien chez moi, il peut peut être palier au manque de carbonne généré par l'apport de feuilles de consoude pour le compostage .. En parlant de genet à balais, quelqu'un aurait il plus d'infos quant aux propriétés utiles à la permaculture ?
Dans le pdf sur le compost des templiers, j'ai noté qu'ils procédaient par succession de couche de compost de végétaux pour leurs cultures, mon idée de fauchage de consoude + apport de fumier ne semble pas si éloignée de leur méthode.
Vaughan
 
Message(s) : 9
Inscription : 11 Mars 2014 18:43

Re: Réhabilitation de restanques - sol argileux(glaise)

Message par tornadette le 15 Mars 2014 00:23

Heu :pasdrole: détruire les consoudes , c'est possible ça :diable:
tornadette
 
Message(s) : 405
Inscription : 18 Déc 2012 12:39
Localisation : moselle

Re: Réhabilitation de restanques - sol argileux(glaise)

Message par sherpa421 le 18 Mars 2014 10:30

Vaughan a écrit :Oui il y a effectivement un tapis de feuilles de chataigniers, mais chose étrange, l'épaisseur d'humus n'est pas extraordinaire compte tenu de la densité des chataigniers et du tapis de feuilles.

Probablement que la terre n'est pas adapté pour la culture de la carotte. Mais est ce que tu as vu ce terrain bien sec ? Parce que sauf à faire une analyse du sol en profondeur + une analyse microscopique, il va être difficile de savoir le comportement du terrain à l'avance. Si il n'y a pas une grosse épaisseur de feuille, c'est peut être parce qu'elle se décompose très rapidement. Donc que la terre reste suffisamment humide pour permettre cette décomposition. Donc peut être que tout va très bien à condition de ne pas trop bouleverser les horizons.
sherpa421
 
Message(s) : 331
Inscription : 10 Déc 2013 16:21

Re: Réhabilitation de restanques - sol argileux(glaise)

Message par Vaughan le 18 Mars 2014 15:29

@Sherpa41: Oui, les carrotes ca à déja été tester, résultat catastrophique. La terre ne semble pas sèche, bonne rétention, mais compactage du sol trop important. Pour la décomposition des feuilles, ce qui m'intrigue c'est que compte tenu du temps pendant lequel le terrain est resté non cultivé, il devrait y avoir une couche d'humus ( decomposition des feuilles caduques ) plus que conséquente, or il n'est rien ( 10cm d'humus, puis glaise... ) Quelqu'un aurait il une explication ?
Etant dans une logique "d'optimisation" de ma terre, je suis conscient que certaines cultures pourraient fonctionner ( myrtilles, groseilles, pomme de terre.. ) mais j'ai tendance a penser que plus un sol est aéré / lègé , meilleur est l'enracinement, et donc meilleur est la production. C'est pour cela que j'envisage la plantation de plantes type consoude pour leur apport en matière organiques, qu'en pensez vous ?
Vaughan
 
Message(s) : 9
Inscription : 11 Mars 2014 18:43

Re: Réhabilitation de restanques - sol argileux(glaise)

Message par sherpa421 le 18 Mars 2014 16:04

Vaughan a écrit : il devrait y avoir une couche d'humus plus que conséquente, or il n'est rien Quelqu'un aurait il une explication ?

Aucune certitude, juste une hypothèse, il y a une minéralisation rapide et les éléments nutritif sont en quantité importante dans l'argile. A part les carottes, j'ai l'impression que les plantes s'installent même dans une terre très compact à condition qu'elle ne sèche pas.

Si ton terrain ne sèche pas, il me semble risqué de travailler la terre, ce qui justement va avoir tendance à la sécher.

Peut être qu'il serait utile de semer du blé. Il me semble que dans une vidéo Claude Bourguignon le conseil pour décompacter le sol. Pour ce qui est d'apporter plus de matière organique en surface, les arbres en ont apportés avec leur feuilles depuis des années. Ça ne me semble donc pas la priorité.
sherpa421
 
Message(s) : 331
Inscription : 10 Déc 2013 16:21

Suivant

Retour vers La terre

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

Information

L’équipe • Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]