Accéder au contenu

Débuts en sol argileux

Vie des sols, compost, brf, mulch, paillages, buttes...

Débuts en sol argileux

Message par alexdanslesnuages le 16 Avr 2014 22:40

:hello:

Le sol argileux est la base du jardin.

Le chiendent, le trèfle, le pissenlit et le chardon sont les plus fréquents. Garder le trèfle et des pissenlits.

A un moment, des zones seront recouvert de pissenlits et de chardons. (en ce moment chez moi) Rôle de décompactage réussi. Coupe des chardons (laisser sur place ou récupération compost). Une fois que du pollen flotte dans les airs, fauchage des pissenlits. Mise en place de compost : le chiendent ne résiste pas ou peu. ^^

Le trèfle passe à travers. Tout bon : création de couvre-sols avec les trèfles. (Y planter les choux).

Les pissenlits et les chardons contre-attaquent, les chiendents aussi surtout sur les bords. Retrait et compostage.


Il y a énormément de choix que la nature nous offre, en voici quelques uns.

Semer les légumes sous protection. Pour les semis en pleine terre, voir la région. Dans le nord, fèves et petits pois.

Planter l'ail, l'oignon, l'échalote sans paillage. La pomme de terre, le topinambour avec paillage.

Planter les bulbes de perce-neige, de jacinthes des bois (dans les lieux ombragés), d'ail des ours. Planter l'anémone sylvie.

En ce moment, les fruitiers sont aussi bon à planter. Bouturer les groseillers, les cassissiers, les caseillers, les framboisiers. Greffer.

Diviser les marguerites, les rhubarbes, les oseilles, la ciboulette, l'estragon, la coriandre, la menthe.

Planter les fraisiers.


Pailler avec du compost, de la paille, du foin, du brf, des plantes séchées sur place. Pour les troncs, bien observer. Les endroits non paillés sont les lits de semences, les plantations de bulbes, caïeux, les semis de légumes racines, autour des légumes comme l'artichaut, le cardon.


Déjà pour commencer, ça fait un peu de taf. ^^

La suite à écrire.

Bonne permaculture à tous.

Alex.
"Retournez à vos livres et à votre fauteuil. Plantez vos arbres regardez les pousser. Si plus de gens chérissez leur foyer plus que l'or ce monde serait un endroit plus joyeux" Thorin à Bilbon ou quand la fantaisie prend un léger goût de réalité
Avatar de l’utilisateur
alexdanslesnuages
Site Admin
 
Message(s) : 1158
Inscription : 16 Nov 2012 12:28
Localisation : Hainaut

Re: Débuts en sol argileux

Message par Renaud le 23 Avr 2014 19:45

Juste une petite question : un sol argileux met du temps à se réchauffer.
Vas-tu attendre que le sol se réchauffe pour mulcher?
Est-ce sans importance?
Le fait de devoir laisser chauffer le sol est-il une croyance?

J'ai discuté avec un jardinier qui, une année, a eu de petits plants de tomate, car selon lui, il avait couvert le sol trop tôt.
Biensûr, il peut y avoir des tas de raisons à ça, mais y a-t-il un lien?

Cette année, j'ai planté pas mal d'ail avant l'hiver.
Il s'est bien développé et début de printemps (vu le temps 'chaud' et sec) j'ai couvert avec un foin..
Affaire à suivre ..

Il y a quelques années, j'ai expérimenté une couverture faite de morceaux de branches (max diam 1 cm) coupées en tronçons de 10cm éparpillés sur le sol.
Un peu comme Richard Wallner (Au Petit Colibri) le fait de manière beaucoup plus complète et sérieuse.
C'était plutôt étonnant que ce type de couverture permette de conserver de l'humidité au niveau du sol, même en cas de temps chaud, alors que c'est un 'paillage' plutôt 'ouvert' (on voit la terre au travers) ..
Renaud
 
Message(s) : 153
Inscription : 23 Nov 2013 19:55
Localisation : Belgique

Re: Débuts en sol argileux

Message par alexdanslesnuages le 23 Avr 2014 22:48

Non je n'attend pas.

S'il besoin, j'écarte le paillis et je sème. Exemple avec mes pois pleine terre qui sont en train de germer. Le paillis sera remis au pied quand les planes seront assez grandes.

Non ce n'est pas une croyance. Chez moi la floraison des aubépines est même une indication de sol chaud donc prêt à semer.
"Retournez à vos livres et à votre fauteuil. Plantez vos arbres regardez les pousser. Si plus de gens chérissez leur foyer plus que l'or ce monde serait un endroit plus joyeux" Thorin à Bilbon ou quand la fantaisie prend un léger goût de réalité
Avatar de l’utilisateur
alexdanslesnuages
Site Admin
 
Message(s) : 1158
Inscription : 16 Nov 2012 12:28
Localisation : Hainaut

Re: Débuts en sol argileux

Message par alix le 24 Avr 2014 09:17

De tout tempŝ la phénologie a été utilisée pour les semis plantations etc .Elle permet par région de savoir le bon moment pour faire les choses.Comme ce n'est pas une science exacte , il y a des ratées dus aux gelées tardives, aux micro climats négatifs, aux mauvaises expositions etc
alix
 
Message(s) : 1186
Inscription : 30 Jan 2010 17:20
Localisation : dordogne

Re: Débuts en sol argileux

Message par alexdanslesnuages le 24 Avr 2014 09:48

Tu as raison alix de dire que ce n'est pas une science exacte. Elle est indicative. J'ai discuté avec un paysan qui me montrer un arbre et m'expliquer que quand celui-ci rentrer en feuillaison, il était temps pour lui de semer une de ses céréales.

L'utilisation des sens est très utile : le goût, l'odorat, la vue, ... nous indiquent beaucoup de choses. C'est à nous de les décrypter et de les utiliser.


Les gelées tardives et autres soucis climatiques seront toujours un risque. On ne pourra pas y échapper.

Pour répondre à ces risques, la création de micro-climat grâce aux haies, points d'eau, densification végétale, matière organique en décomposition, ... vont être très utiles.

L'étalement de la floraison des petits fruits et fruits et l'utilisation de points chauds comme les serres, les caves, les murs, les pierres, ... seront aussi des bonnes réponses.
"Retournez à vos livres et à votre fauteuil. Plantez vos arbres regardez les pousser. Si plus de gens chérissez leur foyer plus que l'or ce monde serait un endroit plus joyeux" Thorin à Bilbon ou quand la fantaisie prend un léger goût de réalité
Avatar de l’utilisateur
alexdanslesnuages
Site Admin
 
Message(s) : 1158
Inscription : 16 Nov 2012 12:28
Localisation : Hainaut

Re: Débuts en sol argileux

Message par Renaud le 25 Avr 2014 18:33

En fait, la question plus précise est :
Le fait de mettre un paillis va-t-il retarder la pousse d'un légume?
Etant donné que la terre va se réchauffer moins vite par le soleil ..

Ou alors cela suffit-il que la partie aérienne soit bien au chaud, alors que les racines sont au frais ?
Renaud
 
Message(s) : 153
Inscription : 23 Nov 2013 19:55
Localisation : Belgique

Re: Débuts en sol argileux

Message par alexdanslesnuages le 25 Avr 2014 19:35

Oui, le paillis va retarder donc laisser des zones à semer à nue. Après ce sont surtout les légumes racines qui demandent cela.

Une fois que la plante est levée, au contraire, le paillis aura des effets bénéfiques : frêne la pousse des adventices, garde l'humidité, ...
"Retournez à vos livres et à votre fauteuil. Plantez vos arbres regardez les pousser. Si plus de gens chérissez leur foyer plus que l'or ce monde serait un endroit plus joyeux" Thorin à Bilbon ou quand la fantaisie prend un léger goût de réalité
Avatar de l’utilisateur
alexdanslesnuages
Site Admin
 
Message(s) : 1158
Inscription : 16 Nov 2012 12:28
Localisation : Hainaut

Re: Débuts en sol argileux

Message par alexdanslesnuages le 15 Mai 2014 17:05

Bonjour de Belgique où nous sommes en pleine sainte glace. De belles gelées blanches le matin, les pousses de pommes de terre ont morflé et j'avais testé une planche de courges pour m'indiquer si je pouvais planter le reste. Eh bin non ... ^^

Conseil : si vous avez un plant de courge ou autres qui s'est fait prendre par une gelée. Arroser le plant avant l'arrivée du soleil. Dans la matinée, une fois sec. Déplanter le plant et le mettre en serre. Il aura souffert mais il repartira logiquement.

Nouvelle indication phénologique :

Toujours avec l'aubépine. J'avais parler que le début de floraison indiquer le début des semis comme les pois. La fin de floraison est aussi un indicateur. Il indique la fin des gelées tardives et le moment de planter car la terre est chaude. Chez nous, on dit qu'elle est amoureuse.
"Retournez à vos livres et à votre fauteuil. Plantez vos arbres regardez les pousser. Si plus de gens chérissez leur foyer plus que l'or ce monde serait un endroit plus joyeux" Thorin à Bilbon ou quand la fantaisie prend un léger goût de réalité
Avatar de l’utilisateur
alexdanslesnuages
Site Admin
 
Message(s) : 1158
Inscription : 16 Nov 2012 12:28
Localisation : Hainaut

Re: Débuts en sol argileux

Message par Gailly le 25 Juil 2014 07:21

alexdelathure a écrit ::hello:



Planter l'ail, l'oignon, l'échalote sans paillage. La pomme de terre, le topinambour avec paillage.




Alex.


Bonjour Alex,

On a tenté ail et échalotte sous paillage,(3 cm),en décembre,l'an passé avec de longues périodes de gels intenses tardifs,et cette année sans grosses froidures en hiver,et pas mal d'eau quand même.

Les tiges sortent trés bien sous le paillis (pas trop compact en hiver),et les légumes se développent très bien,sans excès d 'eau,et bien avant les repiquages sans paillis.Il semble que le bulbe se développe plus vite en hiver,pour être suffisamment fort et continuer sa croissance à arrivée du printems...récolte début juin sous serre,fin juin dehors.

Les bulbes sont issus de semences personnelles de l'année d'avant,que nous repiquons en serre après la récolte de l'année,vers début août)...ils sont laissés en place jusqu'à décembre ou nous les repiquons.

Nous n'avons pas essayé pour les oignons.

Bonne journée à toi
Gailly
 
Message(s) : 294
Inscription : 09 Mai 2012 09:35

Re: Débuts en sol argileux

Message par alexdanslesnuages le 25 Juil 2014 11:48

Merci pour le retour d'expérience Gailly.

De mon côté, je viens de récolter les oignons, ails et échalotes. Ils sèchent dehors. Ils avaient été plantés au mois d'avril.

Bien vu pour le paillage. C'est vrai, j'aurai du préciser l'épaisseur. Quand je parle de paillage, dans ma tête c'est 10-15 cm. ^^

Un paillage léger est donc aussi une bonne solution.



Suite du post.

Après une année et demi sans travail du sol sur sol argileux, la terre est devenue bien vivante et aérée. Principale problème, les adventices, en particulier le chiendent. Solution, un bon paillage.

Autre problème, les chenilles, limaces et escargots. Bah on fait avec. ^^ J'ai eu des laitues au printemps mais presque pas en ce moment dû à la météo, pluie-soleil-pluie-soleil. Les prédateurs commencent à bien se développer mais les canards seront quand même un jour les bienvenues. ^^

Autre point faible, la place accordée aux semis. Jamais assez en fait. De plus, certains endroits utilisés en début d'années sont maintenant utilisés par d'autres cultures.

Les récoltes d'été sont au rendez-vous et on commence à manger les premières tomates malgré le retard pris avec la mise en place du tunnel. Concombres, courges d'été, haricots, ... au four, en salade, :langue3:

Bientôt les semis de céréales pour l'hiver afin d'avoir un bon paillage au printemps et l'achat d'un broyeur pour le bois. J'avais testé 10 cm mais les adventices reviennent donc entre 20 et 30 me parait bien mieux.

A plus pour la suite.
"Retournez à vos livres et à votre fauteuil. Plantez vos arbres regardez les pousser. Si plus de gens chérissez leur foyer plus que l'or ce monde serait un endroit plus joyeux" Thorin à Bilbon ou quand la fantaisie prend un léger goût de réalité
Avatar de l’utilisateur
alexdanslesnuages
Site Admin
 
Message(s) : 1158
Inscription : 16 Nov 2012 12:28
Localisation : Hainaut

Re: Débuts en sol argileux

Message par Gailly le 25 Juil 2014 12:21

Les adventices,c'est surtout les premières années,je pense...après,dès qu'on ne travaille pas le sol,et qu'on gére les alentours,il n'y a plus trop de soucis,si ce n'est une coupe lors des passages,mais qui ne nécessite pas de boulot particulier et prenant.

Pour le paillage,nous en sommes à 1 à 2 cm au printemps/été,et pas plus d'adventices que çà...en hiver,compostage lourd en place où il n'y a plus trop de légume,feuilles et branches déchiquetées en nombre,et enfin un peu de tout sur 5 cm.Nous ajoutons des résidus de repas pour un compostage en place,bien étalé,cette fois,tout au long de l'hiver,sous ce paillage.En été,nous nefaisons qu'ajouter un peu d'engrais verts (luzerne/treffle)et tiges ligneuses (lin vivace) qui poussent au pied des buttes,avec un peu d'apports autres tels tontes,etc.

les premières années,nous avons fait un peu de brûlis avec les herbes montées à graines...bois brûlés dans un trou de 20 cm sur 10 m2 (pour 1000 m2),puis ajout des herbes indésirble,et recouvrement par la terre extraine,pour une consumation de 5 à 6 jours...La terre brûlées a ensuite été incorporée au paillage des buttes.

On ne sait pas si c'est favorable ou pas dans la mesure ou on n'a pas fait d'essai avec et sans...mais la terre est vite devenue du couscous qui sent l'humus.

Nous ajoutons au paillage,de la paille de céréales sous les solanacées au périodes de fructifcation des solanacées...çà semble avoir l'avantage d'éclairer et de chauffer par en dessous,tant pour le murissement que pour le mildiou.

Cette année,nous avons testé le compostage en place de sauge,valériane,consoudes au pied des tomates 'début au printemps,avant repiquage...aucun traitement pour l'instant,et pas de soucis...c'est moins long que les purins et pulvérisation,et surtout çà se fait aux périodes où il y a moins de boulot...à voire...

Tout notre paillage est déchiqueté,ce qui fait qu'il est un peu plus compact et laisse entrer moins de lumière...et nous n'avons pas de soucis de pourissement;non plus.
Gailly
 
Message(s) : 294
Inscription : 09 Mai 2012 09:35

Re: Débuts en sol argileux

Message par alexdanslesnuages le 22 Fév 2015 08:22

On continue.

L'année démarre. Bientôt les bulbilles/caieux à planter. Après une année riche en expérience, je me suis rendu à l'évidence que l'argile est une matière très épaisse et ce n'est pas un an de compostage qui va la rendre plus légère. Ça aide mais malheureusement c'est trop long.

Une solution que je vais utiliser, l'apport de sable de rivière. Au final sur une épaisseur de 10-15 cm j'aurais 60% sable 20% argile 20% compost.

Cette zone correspond à celle cultivée en maraîchage. Pour le reste, on continue comme dit dans les posts précédent.

:hello:
"Retournez à vos livres et à votre fauteuil. Plantez vos arbres regardez les pousser. Si plus de gens chérissez leur foyer plus que l'or ce monde serait un endroit plus joyeux" Thorin à Bilbon ou quand la fantaisie prend un léger goût de réalité
Avatar de l’utilisateur
alexdanslesnuages
Site Admin
 
Message(s) : 1158
Inscription : 16 Nov 2012 12:28
Localisation : Hainaut

Re: Débuts en sol argileux

Message par Emilio le 22 Fév 2015 14:23

Post tres interessant par les remarques des uns et des autres. Et comme d hab je rejoins , par experience aussi , les remarques d Alex. Donc, oui , nous continuons quand ça marche.
Pour les debutants , c est vrai que le paillis de permaculture deroute un peu parce que c est quand meme une methode precise et de dire “ne pas laisser la terre a nue” fait peur . Du coup que faire ¿ Alex a bien repondu , on laisse un sillon de terre nue , le temps que les semis levent . Parce que sinon , semis ou adventices , le paillis etouffe , c est son role. Et il etouffe bien quand il est assez epais. 20 cm , suivant sa composition , deviendra 10 cm au final , c est a dire quelques mois.
Oui Gailly, il y a pourrissement du paillis ( les paillis ligneux sont meilleurs en duree que les paillis de tonte qui “fondent” vite), en contact avec la terre d origine. Ce n est pas un probleme mais une solution. C est un engrais lent qui permet a toutes les vies de prosperer. La ou on ne veut pas de pourrissement , c est dans les semis du depart. Parce que les graines pourriront aussi. Donc a chaque nouvelle plantation des semis , on enleve la couche de paillis . Que l on peut remettre ensuite quand le semis est devenu plante , 10 – 15 cm . Apres le pourrissement de paillis au pied devient benefique pour la plante. Et pour la pomme de terre , si on ne veut pas butter avec de la terre , on peut faire la methode traditionnelle precolombienne de butter au fur et a mesure de la croissance avec du paillis. La recolte sera plus facile aussi , sans chambouler toute la terre a chaque fois.


Alex, ton essai de 60% de sable , peut etre un probleme pour tes semis.
L eau s infiltrera rapidement et tu devras arroser davantage . A mon avis , ce serait plus judicieux de remplacer ce sable par du paillis jeune ou vieux , en melange , paillis 10% a 20% argile 60% a 70% et compost 20% (juste une idee au pif , il y a argile et sol argileux , ce n est pas pareil ) sur 10 – 15cm oui, mais une sorte de terre paillee qui aura le double avantage de filtrer l eau et de la retenir en meme temps . Et une terre moins compactee qui aidera le systeme racinaire . Un sol argileux est “embetant” parce qu il se compacte. Par contre mes parents cultivaient en sol tres sableux , ben LE probleme , c est qu ils etaient constamment en train d arroser , en plus sans paillis ( c est ouf). Oui , de beaux resultats en production, avec l eau de leur puits . Parce que sinon , c est explosif en depense d eau. Mais , un esclavage de contrainte de temps . Bref passer sa vie au pied des tomates et autres , chacun ses choix. Moi , je choisis le moins de contraintes , le moins de travail de potager , pour un resultat le plus optimum , et rester idealement dans mon hamac. (ouais enfin plus tard ). En tout cas , tiens nous au courant de cet essai .
Emilio
 
Message(s) : 173
Inscription : 23 Juin 2014 17:27

Re: Débuts en sol argileux

Message par Dom le 22 Fév 2015 15:19

Une petite solution pour du semis de pleine terre sous paillage:
Après avoir découvert la partie de paillage ou l'on veut semer, mettre sur le sol un terreau de compost sur environ 5 cm d'épaisseur et semer dedans.
Celui ci fera office de paillage et en même temps de lit de semence.
Une fois que les plants seront bien sortis, on pourra remettre du paillage au pied.

PS, j'ai fait le teste avec des haricots nains et ça été nickel.
Dom
 
Message(s) : 345
Inscription : 03 Juil 2014 19:46
Localisation : morbihan

Re: Débuts en sol argileux

Message par Emilio le 22 Fév 2015 15:58

Exact Dom. A ma connaissance , au point ou j en suis c est le top du top . Mais attention , ce compost de semis doit etre sterile en adventice pour ne pas jouer les competitions entre pousses de semis et d adventices. Pour avoir un compost sterile en adventice , donc en graines d adventices , il doit etre monter en temperature par un equilibre carbone et azote , qui doit monter aux alentours de 65 degres celsius , compost aerobique.

Donc , au fur et a mesure des plantations , on a une zone constamment enrichie. Et un cycle perpetuel de fait. Pour ma part , la zone entre semis de 40cm a 60 cm suivant les plantations est toujours et en permanence couverte d un paillis qui fait son usage. Cette zone de non culture me sert aussi d acces, d allees . Et comme elle est couverte de paillis , elle compacte au minimum la terre , le paillis fait tampon ouate , et une zone refuge de vies en tout genres . Aussi une zone humide , sans stress aucun de remue menage de terre et qui garde l humidite en permanence.
En technique , c est ultra simple et ultra efficace (et ultra reposant une fois le systeme en place, parce que oui c est du boulot ..au depart)

Et cette tecnique qui marche pour Alex en zone froide est universelle, elle marche tres bien pour moi en zone semi tropicale d altitude.
Merci Dom de ton intervention.
On peut aussi faire comme Gailly le disait , mettre des dechets alimentaires dans ces zones la , mais je ne conseille pas de le faire pour les parties semis , comme ces dechets la sont en phase de decomposition , il risque d y avoir des champignons etc.. nefastes aux graines. Je le fais mais en reservoir etale en tranchee (couche de 15cm maxi) qui fait son office dans le temps , par infiltrations mais pas direct sur les semis, ou un compost mur est meilleur.
Emilio
 
Message(s) : 173
Inscription : 23 Juin 2014 17:27


Retour vers La terre

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

Information

L’équipe • Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]

cron