Accéder au contenu

un terrain...sans terre

Vie des sols, compost, brf, mulch, paillages, buttes...

un terrain...sans terre

Message par lux le 16 Août 2014 17:49

Salut à tous.
Voilà, avec mon cousin, on a peut-être trouvé un terrain mais y'a un hic....c'est tout bétonné :( . Du coup, si on fait des butes par dessus le béton, on se dit que comme les légumes poussent dans les butes, c'est pas grave, en plus, le béton reflète la chaleur et la lumière et ça crée un micro-climat intéressant pour cette région pas si chaude (du côté d'Orléans)...De plus, on pense (on n'a pas encore visité) qu'il y a quelques sales souterraines qui pourraient servir (culture de champignons, réserve d'eau, caves, pisciculture, chambres froides de stockage,etc etc etc...) mais on n'est pas sûr.
Pour être plus clair, il s'agit d'une ancienne industrie (ils fabriquaient quoi??? aucune idée, il va falloir se renseigner au cas où ça inclurait une pollution de la terre) avec un grand parking et aujourd'hui, plus de bâtiments mais peut-être des salles souterraines.
Du coup si on achète ça (invendable pour les autres car pas terrain agricole et terrain très cher à réhabiliter pour industrie ou habitation...bref, ça n'intéresse personne sauf nous), on prouverait (si on réussis), que la permaculture, c'est aussi re-coloniser des terres abandonnées et maltraitées par l'industrie, réhabiliter des terrains abandonnés, permettre à la nature de reprendre ses droits, nourrir la planète en "inventant" plus de terrains agricoles qu'on n'en a (on pourrait faire une analogie ou une comparaison avec le projet de reverdir le désert de Pierre Rabhi), bref, un très beau projet et une grande idée à mon avis
Premier inconvénient qu'on voit : pas de possibilité de planter des arbres (mais en maraîchage, c'est p'tètre pas si grave)...Cela dit, un p'tit coup de marteau piqueur et on plante l'arbre!!
Deuxième inconvénient : et si on a un jour l'idée d'avoir des animaux....ils brouteront le béton??? Pas sûr que ça soit très permaculture :mdr3:
Troisième inconvénient : faut que ça rapporte car j'ai quand même deux gosses à nourrir et les grandes idées, c'est bien mais ça n'intéresse pas le banquier qui préférerait que je sois fonctionnaire ou comptable dans un p'tit bureau mal éclairé à travailler comme un taré pour un salaire minable mais stable...bref, tout ce que la société de consommation peut nous proposer de plus beau :pleur4:
Quatrième inconvénient : il faut pas un diplôme pour être agriculteur, avoir le droit d'acheter du matériel agricole (pas grand chose, un broyeur, deux brouettes, des sécateurs...what else? et surtout pour vendre afin que l'Etat soit certain que nous faisons bien notre travail avec "seulement" des produits phyto-sanitaires, des désherbants chimiques, des engrais monsanto et autre belles choses qui sont si bonnes pour notre santé...Heureusement qu'il faut un diplôme pour ça, on risquerait d'avoir des paysans qui travaillent avec ce truc sale et noir qu'on appelle la terre et qui doit sans doute apporter des maladies puisqu'on cherche tant à s'en débarrasser dans nos si beaux quartiers comme la défense :nonon: ...sans rire, il faut un diplôme ou pas?
Vous voyez d'autre inconvénients??...ou d'autre qualités??? Bref, vous en pensez quoi?
lux
 
Message(s) : 35
Inscription : 02 Mai 2014 11:04
Localisation : Limoges

Re: un terrain...sans terre

Message par Aimelle le 16 Août 2014 18:26

Un autre préalable à vérifier avant d'acheter : est-ce qu'il n'y a pas une obligation de remise en état du terrain, et si oui, cette obligation échoit-elle à l'acheteur ?
Et puis, voir si c'est bien du béton, et pas du goudron.

Éventuellement, tu peux peut-être voir à faire casser une partie du béton à l'explosif, ça ferait des failles plus vite qu'en attendant que le béton le fasse tout seul, et tu gagnerais quelques années pour la mise en place d'arbres.
Aimelle
 
Message(s) : 586
Inscription : 08 Mars 2009 03:35
Localisation : France - Orne

Re: un terrain...sans terre

Message par Yelie56 le 16 Août 2014 19:27

et bien si tu fais tout ça chapeau! c'est un sacré défi.
Je pense que si tu veux en vivre il faudra être sûr de pouvoir mettre l'argent et du temps dans la démolition ou l'aménagement, et il faut voir les détails précis de ce bien, ce que tu as le droit de faire, le devoir de faire, ou interdiction de faire....

Concernant le diplôme agricole il n'est absolument pas obligatoire pour être agriculteur. Il sert à avoir la capacité agricole qui te donne la priorité relative lors de l'achat d'un terrain agricole, le droit à des prêts... tout ça pour les moins de 40 ans.
Après, la formation en elle-même est utile pour apprendre à gérer l'entreprise, et au niveau technique. A chacun de voir selon ses acquis et ses besoins. Rien n'est obligatoire.
Et si tu n'as pas la capacité agricole tu peux, suivant ta région, demander des aides (une petite subvention ou un petit prêt à taux 0) tout cela se trouve sur le net en détail.


Bon courage dans tout cela si tu te lances...
Yelie56
 
Message(s) : 5
Inscription : 15 Août 2014 21:22
Localisation : 56

Re: un terrain...sans terre

Message par autonomie_cantal le 16 Août 2014 21:06

Si tu regarde les vieux terrains bétonnés, la nature reprends ses droits généralement. Il commence à y avoir des failles suite aux intempéries, de la mousse puis de l'herbe, et à la fin des arbres,une fois quelques arbres installés, ils sont tellement puissants que ton béton sera fragmenté assez rapidement.
Donc sur le long terme, les arbres pousserons. Mais on parle en décennies.
Évidemment, plus le béton est fin, plus vite ça va. L'épaisseur de la couche de béton est un paramètre important à prendre en compte, faire un sondage au marteau piqueur pourra être intéressant (un premier trou pour un arbre :-))
Si la couche est fine, tu peut envisager de faire un verger sans gros problèmes (les arbres poussent bien en ville).

Il est aussi assez important de savoir si par hasard le béton ne pourrait pas contenir quelque chose de toxique, ici ça dépasse mes compétences. A priori ce n'est que du sable et du ciment donc non, mais ça se trouve à l'époque ils y incorporaient du plomb ou je sais pas quoi ! Il est important de vérifier en se renseignant sur le sujet.

Sur le court terme, je pense qu'une piste à creuser est de s'inspirer de la hugelkultur. Le principe est de mettre une couche de terre par dessus du bois (tas de branche, tronc). Le bois contiens de la matière organique et des minéraux, éléments qui nourrirons les plantes que tu plantera, et retiendra l'humidité.

Un bon point : si le béton est encore en bon état et donc si c'est étanche, tu peux facilement faire des bassins (il suffit de monter quelques rangées de parpaing et d'assurer l'étanchéité de l'ensemble). J'ai déjà vu une zone bétonnée recyclé de la sorte en espace de pisciculture (à chiffrer évidement).

Donc oui c'est possible de faire quelque chose et c'est particulièrement intéressant comme démarche, mais il faut que tu en sache plus. Il va notamment falloir être sérieux sur le chiffrage des aménagements à faire pour commencer la conversion, car il va te falloir trouver de la terre, trouver du bois, trouver de quoi faire les bords de tes buttes...
Avatar de l’utilisateur
autonomie_cantal
 
Message(s) : 181
Inscription : 23 Fév 2012 21:49

Re: un terrain...sans terre

Message par flyingdust le 16 Août 2014 23:35

Peux tu récupérer des grandes quantités de matières organiques aux alentours? Fôret, particuliers, espaces verts?
Renseigne toi aux alentours car tout sera bon à prendre: bois mort (feuillus ou résineux, prend tout ce qui vient), gazon, feuilles mortes, fumier, brf,...
Fait des gros tas aux endroits où la structure est la plus solide (par exemple au niveau des poutres de fondation), en faisant attention aux poches d'air, rajoute une bonne couche de matière azotée, une couche de compost(10cm) et plante des pionniers (car ils vont te fournir beaucoup de matière organique, indispensable pour cultiver sur du béton :-)) sur chaque tas :bouleau, sorbier des oiseleurs, sureau, aubépine, frêne, érable, saule marsault... (lr béton contient souvent des métaux lourds et ces arbres vont les diluer pour les plantations suivantes) et des essences mélioratives type charme, et persistantes comme le houx et le taxus. Cultive ensuite des légumes sur chacun de ces tas et donc au pied de ces arbres. Continue à récupérer de la matière à l'extérieur et en taillant ces arbres et constitue d'autres tas sur lesquels tu mettras par exemple des petits fruits (fraises, framboises,groseilles,...)ou des cultures. En dernière étape, quand tu auras une couche conséquente de matière organique tu pourras mettre des fruitiers, soit en coupant et dessouchant les pionniers pour les mettre à leur place, soit si tu as assez d'espace, en les mettant à côté).

Il faudra voir aussi la capacité de portance de la structure, histoire que ça ne s'effondre pas dans vingt ans quand tu auras bien augmenté la couche de mo (peux être demander l'aide d'un organisme publique pour ce projet)

Voilà pour les conseils. C'est un super projet! renseigne toi peut être pour voir voir si tu peux obtenir des subsides ou un soutient logistique/ suivi expérimental d'organismes comme l'inra par exemple, car ce genre de projets ont des potentialités intéressantes pour l'ensemble de la société, y compris économiques (et ça ça intéresse l'état :-))
flyingdust
 
Message(s) : 604
Inscription : 23 Août 2013 11:16
Localisation : Bruxelles

Re: un terrain...sans terre

Message par alexdanslesnuages le 17 Août 2014 20:30

Bonjour.

Si tu veux que ce soit viable directement, installer un commerce me parait une bonne idée surtout si la dalle en béton est déjà là. ;)

Passe avec ton cousin sur place et regardez s'il y a du passage à côté du terrain. Ça vous donnera déjà des indications.

:hello:
"Retournez à vos livres et à votre fauteuil. Plantez vos arbres regardez les pousser. Si plus de gens chérissez leur foyer plus que l'or ce monde serait un endroit plus joyeux" Thorin à Bilbon ou quand la fantaisie prend un léger goût de réalité
Avatar de l’utilisateur
alexdanslesnuages
Site Admin
 
Message(s) : 1158
Inscription : 16 Nov 2012 12:28
Localisation : Hainaut

Re: un terrain...sans terre

Message par lux le 19 Août 2014 13:56

wahoo. Plein de réponses toutes plus intéressantes les unes que les autres!!
Ce qui est bien, c'est que quand on réfléchit à plusieurs, on pense à plus de trucs.
Merci beaucoup les gars, n'hésitez pas si vous pensez à autre-chose, de mon côté, je récupère les renseignements dont vous parlez et qui sont en effet asses importants...Moi, je n'y avais pas pensé.
lux
 
Message(s) : 35
Inscription : 02 Mai 2014 11:04
Localisation : Limoges

Re: un terrain...sans terre

Message par Neo-Matrix le 19 Août 2014 17:03

Bonjour et bienvenue,

et bon courage avec la dalle en béton en dessous :)
Terrain trouvé
Avatar de l’utilisateur
Neo-Matrix
Site Admin
 
Message(s) : 620
Inscription : 30 Sep 2012 20:05
Localisation : Haute loire (43)

Re: un terrain...sans terre

Message par vdba le 16 Fév 2015 17:29

ta dam ! Je viens déterrer ce sujet avec une solution miracle : l'aquaponie.

Pour ceux à qui ça ne dit rien voila ce qu'est l'aquaponie : l'élevage de poisson en symbiose avec celui de plante. Ce principe réunit l'hydroponie (culture hors sol de plante) et l'aquaculture (élevage de poissons en bassin contrôle). L'avantage de ce mélange est important car l'hydroponie demande l'ajout d'engrais chimique important pour faire croître les plantes et produit de la pollution, l'aquaculture elle produit de nombreux déchet (déjection des poissons, perte d'aliment pour poisson non valorisé...) et un gros gaspillage d'eau. Dans un système aquaponique les déchets des poissons et de leur alimentation, dégrader par des bactéries, nourrisent les plantes et ces plantes assainissent l'eau qui revient propre et oxygéné dans le bac des poissons.

Si vous vous sentez un peu pommé imaginez vous deux bassins relier par deux tuyaux. L'un des bassin est celui des poissons, l'autre celui des plantes. Le premier tuyaux, relié à une pompe, ramènent l'eau du bac des poissons à celui des plantes et le deuxième ramènent l'eau du bac des plantes à celui des poissons.

Cette technique est utilisé depuis des années en australie, en amérique... et ça marche. des exploitation à plus grande échelle sont déjà apparut au canada en australie en amérique...cependant la plupart des système sont familiaux. En Australier la population fait aussi bien de l'aquaponie que les français font leur petit potager.

les avantages principaux d'un tel système sont les suivants:
-réduire la perte en eau comparativement à l’aquaculture et au maraîchage traditionnel.
-augmenter les rendements car on a des récoltes jusqu'à 3 fois plus abondante sur une très petite surface.
-cultiver sur des lieux ou la terre ne permet pas ou difficilement des cultures.
-produire à la fois des végétaux et des animaux.
-une culture à l'année en serre (bioclimatique de préférence) car l'eau possèdent une forte inertie thermique (supérieur à celle de la terre) et garde donc plus facilement la chaleur en hiver et la fraîcheur en été.
-un système aquaponique est plus facile à pratiquer en petite unité (5000 litres c'est déjà pas mal). si un des bassins est contaminé tout les œufs ne sont pas dans le même panier.
-possible en agriculture urbaine sur les toits par exemple.
-système très facile à adapter : dans le garage, sur le balcon, dans la grange...

j’espère que ça pourra aider A+

voici deux blogs et un forum ou tu trouvera de bonnes infos :
http://aquaponie-pratique.com/
http://aquaponie.net/
http://www.aquaponie.fr/
vdba
 
Message(s) : 9
Inscription : 11 Juil 2014 12:11
Localisation : 47

Re: un terrain...sans terre

Message par merzeau le 23 Fév 2015 15:21

Je rebondis sur cette idée de terrain sans terre. Vous m'aviez bien aidée pour mon terrain à moi, situé sur un rocher ("merzeau" en charentais apparemment, pour votre culture perso et pour épater les copains en soirée).
Bref : l'un d'entre vous dis qu'on peut planter des arbres si on perce mais, cela ne fonctionne que sur du béton, parce qu'on suppose qu'il y a de la terre dessous, n'est-ce-pas? aucune chance que mon rocher soit un petit rocher et que je puisse le percer pour planter les cerisiers dont je rêve?
merzeau
 
Message(s) : 5
Inscription : 01 Sep 2014 18:01
Localisation : Rochefort 17 (France)

Re: un terrain...sans terre

Message par alexdanslesnuages le 23 Fév 2015 22:41

Slt.

Ce sont les racines des arbres qui degradent la roche en profondeur.

Après aller au marteau pic sur la roche :cote: à la pioche faut être motivé aussi.

Mettre de la terre là où tu veux planter tes arbres pourquoi pas ?

Tu pourrais créer des grandes buttes comme on peut en voir sur certains lieux.

Une fois que l'arbre va être en contact avec la roche il va galerer je pense. J'ai entendu un garde foret qui expliqué que les grands arbres deperisses quand ils rentrent en contact avec des veines rocheuses. Il conseillait même de les abattre.

Avec une pensée différente plus perma ^^ on peut agir autrement. Le problème est la solution. Fait que ton rocher t'aide plutôt que te gêne.

Bonne suite
"Retournez à vos livres et à votre fauteuil. Plantez vos arbres regardez les pousser. Si plus de gens chérissez leur foyer plus que l'or ce monde serait un endroit plus joyeux" Thorin à Bilbon ou quand la fantaisie prend un léger goût de réalité
Avatar de l’utilisateur
alexdanslesnuages
Site Admin
 
Message(s) : 1158
Inscription : 16 Nov 2012 12:28
Localisation : Hainaut

Re: un terrain...sans terre

Message par ClydeP le 20 Déc 2015 20:59

Hello les jardiniers!


Je rajoute cette url à la liste des sites d'aquaponie
http://www.aquaponie.biz

(formation complète de 70 pages à télécharger sur le site)
Tout savoir sur l'aquaponie: http://www.aquaponie.biz
ClydeP
 
Message(s) : 3
Inscription : 23 Nov 2014 13:09

Re: un terrain...sans terre

Message par autonomie_cantal le 23 Déc 2015 21:31

merzeau a écrit :Bref : l'un d'entre vous dis qu'on peut planter des arbres si on perce mais, cela ne fonctionne que sur du béton, parce qu'on suppose qu'il y a de la terre dessous



Précisément, dans l'hypothèse du béton assez fin, planter directement dedans permet par le travail racinaire de faire des failles qui pourrons être colonisées par la vie ...

Toi dans ton cas cela n'a rien à voir. Il faut regarder comment ça se passe dans la nature. Généralement sous nos latitudes, une zone vierge pour une raison quelconque (une coulée de lave fraiche par exemple) sera colonisée d'abord par des mousses et lichens, qui vont en quelques années former une petite couche de terreau sur lesquelles d'éventuelles graines pourraient germer, d'abord ce seront des graminées probablement ou en tout cas des plantes assez petites qui poussent sur des petits sols, puis des plantes de plus en plus grandes, et à la fin de petits arbustes, il faudra quelques décénnies avant que des arbres dignes de ce nom pointent le bout de leur nez. Une fois que les arbres sont là, un vrai sol digne de ce nom pourra se former car les arbres sont capables de faire des failles dans les roches pour aller chercher de l'eau (dans certaines conditions), la fragmentation des roches permettant à terme la formation d'argile. En un ou deux siècles il peut y avoir une belle forêt.

J'imagine que tu n'a pas autant de temps ...

Tu as des solutions pour accélérer le processus, repérer des failles ou cuvettes, si il faut amener de la terre et avant ça peut être un peu de sable, planter des arbres pionniers dedans ou en tout cas des plantes qui peuvent t'interresser, et en parallèle planter en hugelkultur par exemple sur des zones plus plates afin de créer des oasis de vie qui pourront contaminer leur environnement immédiat. Quelques animaux pourront aussi par leur excrément apporter un substrat intérressant.

Si tu as beaucoup de moyen tu peux amener quelques semi remorques de terre aussi :0. EN tout cas il faut bien étudier ce que fait la nature et essayer de créer des conditions similaires artificielles selon les ressources et moyens dont tu dispose (c'est un peu vague comme réponse mais sans détails on peut pas faire beaucoup mieux)

Mais avant toute chose, la question à se poser est : pourquoi ce sol n'existe pas déjà ? J'imagine que tu n'a pas acheté une coulée de lave de cette année, donc que l'endroit a plusieurs siècles et devrait avoir un sol déjà. Si la cause est identifiée et a disparu (par exemple facteur humain comme une carrière), tu peux foncer, si la cause est naturelle (érosion due au vent ou à la pluie par exemple), il y a de fortes chances pour que tes efforts soient à terme inutiles si tu n'élimine pas ce facteur.

N'hésites pas à nous apporter plus d'infos !
Avatar de l’utilisateur
autonomie_cantal
 
Message(s) : 181
Inscription : 23 Fév 2012 21:49

Re: un terrain...sans terre

Message par kranaud38 le 29 Sep 2016 09:42

Aimelle a écrit :Un autre préalable à vérifier avant d'acheter mobilier design pas cher : est-ce qu'il n'y a pas une obligation de remise en état du terrain, et si oui, cette obligation échoit-elle à l'acheteur ?
Et puis, voir si c'est bien du béton, et pas du goudron.

Éventuellement, tu peux peut-être voir à faire casser une partie du béton à l'explosif, ça ferait des failles plus vite qu'en attendant que le béton le fasse tout seul, et tu gagnerais quelques années pour la mise en place d'arbres.

C'est comme acheter un appartement sans appartement. Moi j'étais victime de ce genre d'arnaque il y a quelques mois. Heureusement, que j'ai réagi sinon j'aurai tout perdu.
kranaud38
 
Message(s) : 1
Inscription : 29 Sep 2016 09:40


Retour vers La terre

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

Information

L’équipe • Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]