Accéder au contenu

Crottin de cheval: qu'en faire?

Vie des sols, compost, brf, mulch, paillages, buttes...

Crottin de cheval: qu'en faire?

Message par tractopelle le 25 Sep 2014 14:56

Bonjour,

pour mon projet de potager collaboratif, on me propose du crottin de cheval.
J'ai beaucoup de réserves quant à son utilisation au jardin à cause des médicaments, et d'une utilité peut-être toute relative...
De plus, nous n'avons jamais travaillé le sol, et je ne sais pas si ce genre d'intrant s'enfouit, ou s'il faut le laisser en surface. :rouge:

Pour l'instant (depuis juin) on s'en sort avec la tonte et la paille faites sur site.
Les récoltes (enfin, celles que nous laissent les lapins et campagnols) sont abondantes. On a d'ailleurs fait notre première soupe, que 120 personnes ont goûté. :ghee:
Ça ne garantit en rien la suite du jardin, mais j'aimerais bien rester indépendant de ressources extérieures.

Toutefois, je me demande si en couches chaudes, ça ne pourrait pas tout de même nous servir.
J'ai bien vu un fil sur ce site disant que ça ne fonctionnait pas (plus?) et je n'en ai pas fait depuis... 25 ans?

Quel est votre avis sur la question?

Merci.
tractopelle
 
Message(s) : 111
Inscription : 29 Juil 2012 12:19
Localisation : 59

Re: Crottin de cheval: qu'en faire?

Message par jd-geneva le 25 Sep 2014 17:38

Hormis si le cheval est bourré de medocs, moi je prends.
ça permet de faire une zone avec des cucurbitacées qui sont très gourmand.
Une fois bien composté j'en mets dans mes buttes pour le début, en attendant que le système se mette en marche.
De plus ça fait pas mal de matière organique qui contribue a garder l'humidité.

Après c'est question de quantité, comme toujours.
Avatar de l’utilisateur
jd-geneva
 
Message(s) : 195
Inscription : 04 Avr 2014 08:26
Localisation : F 74 Marlioz

Re: Crottin de cheval: qu'en faire?

Message par 0tyugh le 26 Sep 2014 01:24

Alors systématiquement composter en "fumier". Ne jamais utiliser en matière liquide "lisier". Ça tue toute vie dans le sol, et c'est quelque part quelque chose d'aussi "criminel" que les produits chimiques pour la vie du sol.

Mot pour mot, extrait d'un gars qui me semblait très intéressant :
-j'ai retranscrit comme retranscrit un secrétaire, et je m'aperçois que c'est bien moin digeste. Je vous redirige vers "les plantes bio indicatrices - france culture".
Gérard ducerf a écrit :Le fumier de cheval, il est surtout riche en carbone. Tout seul, c'est pas bon. Le fumier de bovin, si les bovins ont eu une litière avec de la paille de blé, ou de la paille, ça fait un fumier à peu près équilibré. C'est un bon composte.
Le fumier de mouton, il est désiquilibré, lui. Il a très peu de carbone, par rapport à l'azote et à la potasse. Il est très riche en potasse. Donc si on l'emploie tout seul aussi, c'est trop riche en azote et en potasse...
Donc c'est bien de le mélanger, justement, avec du fumier de cheval par exemple, pour avoir quelque chose qui soit très intéressant.
Alors le fumier de volaille, lui, y a pratiquement plus de carbone dedans, y a plus que de l'azote et de la potasse et y a une quantité énorme de phosphore. Donc on peut pas l'employer pur.
Le fumier de volail il faut absolument le composter avec un fumier type fumier de cheval. Donc on vois... Le meilleur des composts, c'est un compost dans lequel on aura mis plein de fumiers différents ; voir même dans lequel on aura ajouté des végétaux qui vont l'améliorer ; c'est ce qu'on appelle les végétaux améliorateurs de composte. Comme la prêle, la consoude, ou comme la fougère, le pissenlit, et tout ça.


Gérard ducerf a écrit :Dans les escréments des animaux, y a ces deux élements principaix, le carbone et l'azote, qu'il faut équilibré. Mais les escréments des animaux ont aussi cette particularité ; c'est de contenir de hormones qui lèvent la dormance des espèces qu'il mange !
Ce phénomène de la dormance est une chose extrêmement importante. Exemple : le cheval, qui est un animal qui, avant sa domestication par l'homme, était un animal des lisières et clairières forestières. C'est à dire qu'il vit au bord des forets aux endroits où il y a la fétuc rouge, les espèces herbacées forestières, ou voir des brousailles, les églantines, les aubépines, les pruneliers... Toutes ces espèces forestières ou pré-forestières. Donc, le fumier de cheval, qui est déjà très riche en carbone, va favoriser ces espèces, mais en plus les hormonnes du fumier de cheval vont lever la dormance de ces espèces forestières ou pré-forestières. Donc si on veut pas de broussailles dans sa prairie, ben faut pas mettre du fumier de cheval, quoi.
Le fumier de bovin par contre, lui. Les bovins sont originaires de la grande prairie primaire, c'est à dire des endroits où y a des grandes plantes fouragères. Les fétuc, les graminées, les paturins, les légumineuses fouragères, les trèfles, voir les renoncules, plantains; beaucoup d'espèces fouragères. Donc le fumier de bovin va contenir des hormones qui vont lever la dormance des grandes espèces fouragères qu'ils mangent...
[...]
Et c'est pour ça qu'il faut faire des mélanges, pour pas avoir les inconvénients qui sont des avantages normalement ; si je mets mon fumier de bovin sur une prairie, c'est un super avantage, parce que ça va favoriser ma prairie.
Mais en maraîchage, ça va pas bien marcher, oui. Donc dans ces types de culture... Normalement qui dit culture dit absence d'animaux. Parce que si y a des vaches dans le jardin, ça va pas, quoi. Donc si je veux faire du jardin, si je veux faire du maraîchage, pour palier à ces problèmes d'hormones, et ben, il faut les mélanger. Et les uns vont en fait rééquilibrer les problèmes des autres, et j'aurais quelque chose qui va fonctionner.
Dans mon jardin, j'ai de tout ; j'ai des plantes qui sont à feuilles ; qui ont besoin de fumier de bovin, parce que c'est lui qui favorise les feuilles. J'ai des plantes qui produisent des fruits, donc qui ont besoin de fumier de volaille qui favorise la mise à fleure et la mise à fruit. J'ai des plantes qui ont plus de racine, donc j'aurais besoin d'autres types de mùatière organiques qui vont favoriser l'enracinement.

Pour faire du maraîchage, dans lequel on a un tas de plantes différentes, de tas de comportements différents, dont on utilise de tas de parties différentes d'ailleurs... J'aurais besoin de compostes beaucoup plus diversifiés que si je faisais de la prairie, ou de la céréale.
> Contredisez ce que je dis, je suis un *mauvais* jardinier ! J'essaie et j'aime bien me documenter, valà tout.
> Jardinier, pas maraîcher. - Esprit critique
> Le staff peut modifier le contenu de vos messages du forum en toute opacité...
Avatar de l’utilisateur
0tyugh
 
Message(s) : 984
Inscription : 17 Déc 2013 20:13
Localisation : Saint Adrien, Arzano (29300)

Re: Crottin de cheval: qu'en faire?

Message par Dom le 26 Sep 2014 07:06

faire une lasagne... ;)
Dom
 
Message(s) : 350
Inscription : 03 Juil 2014 19:46
Localisation : morbihan

Re: Crottin de cheval: qu'en faire?

Message par tractopelle le 26 Sep 2014 09:00

Ah, Gérard Ducert, son "encyclopédie" est dans ma liste de courses. :]
Merci.
tractopelle
 
Message(s) : 111
Inscription : 29 Juil 2012 12:19
Localisation : 59

Re: Crottin de cheval: qu'en faire?

Message par jd-geneva le 26 Sep 2014 09:40

super intéressant, Merci 0tyugh :super:
Avatar de l’utilisateur
jd-geneva
 
Message(s) : 195
Inscription : 04 Avr 2014 08:26
Localisation : F 74 Marlioz

Re: Crottin de cheval: qu'en faire?

Message par lux le 26 Sep 2014 12:27

si tu as une pièce sombre et humide (genre, une cave), tu y mets ton crottin de cheval et tu fais pousser des champignons de paris.
Après la récolte, tu mets ton crottin dans ton potager, il a suffisamment vieilli pour ne plus acidifier la terre et tu peux planter des courges.
ce site explique très bien : http://champignonscomestibles.com/cultu ... ons-couche
lux
 
Message(s) : 35
Inscription : 02 Mai 2014 11:04
Localisation : Limoges

Re: Crottin de cheval: qu'en faire?

Message par tractopelle le 27 Sep 2014 13:31

Je risque de me faire décoller la tête par ma bourgeoise si je fais ça, mais c'est une excellente suggestion, merci! ::d
tractopelle
 
Message(s) : 111
Inscription : 29 Juil 2012 12:19
Localisation : 59

Re: Crottin de cheval: qu'en faire?

Message par 23 - Karine le 28 Sep 2014 15:08

Je sens qu'il va y avoir des tas de compost cachés un peu partout dans le jardin !!!

Le coup des champignons de Paris c'est sympa mais le fumier dans la cave, je comprends ta femme Tractopelle !!! :happy1:

Je suis allée voir sur Amazon, il y a 3 volumes .... il faut une belle Image
Avatar de l’utilisateur
23 - Karine
 
Message(s) : 13
Inscription : 24 Août 2014 16:24


Retour vers La terre

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

Information

L’équipe • Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]