Accéder au contenu

Résineux dans le paillage et le B.R.F

Vie des sols, compost, brf, mulch, paillages, buttes...

Résineux dans le paillage et le B.R.F

Message par saturnin77 le 28 Jan 2015 01:29

Bonjour, il est dit(en permaculture ou agroécologie, ou sous les conseils des Bourguignon) dans le domaine du paillage ou en B.R.F qu'il ne faut jamais épandre trop de bois résineux(gymnospermes : conifères,etc.) sur le sol ( à hauteur maximale de 20% de la composition totale dans le BRF) , par principal crainte de faim d'azote et d'acidification du sol.

Hors Il me semble que Jean Pain avait expérimenter celà avec succès en son temps, et il me semble aussi que dans ces vidéos, Phillip Forrer paille son sol avec des aiguilles de pin. Autrevie me disait qu'un de ses amis avait testé une butte couverte de sciure de bois(non traité) et que ça n'avait pas perturbé les cultures plus que ça (je suis plus sceptique sur ce dernier exemple)

Qu'en pensez vous et avez vous déjà experimenter des choses?
Avatar de l’utilisateur
saturnin77
 
Message(s) : 328
Inscription : 27 Mars 2012 00:15

Re: Résineux dans le paillage et le B.R.F

Message par Emilio le 28 Jan 2015 04:45

Salut Saturnin

faim d azote , non ,je ne crois pas , elle ne vient pas avec des elements carbones mais azotes en decomposition . Dans ce cas il faut attendre que la decomposition se fasse , c est au debut .. combien de temps ? un certain temps ... il y a des elements croises en jeu .. d experience de faim d azote .. 1 mois a 2 mois pour etre sur . Les signes , tu les connais peut etre , jaunissement , puis pompage de la plante qui disparait . Certaine plantes reagissent plus que d autres , mon basilic ou persil ont fondu comme ça , mais je le savais .. c est juste que j avais quelques plantes qui me restaient dans ma serre et que j ai change toute la terre , pour repartir sur de bonnes bases .. problemes de mouches blanches surtout ..et pas assez de reserves de resistance possible pour les tomates qui s epuisaient. 15 a 20 cm de bonne terre pour faire des tomates , c est peu .. j ai joue au casino .. perdu au debut ..et maintenant des tomates plantees qui poussent vite sans problemes . signe que la faim d azote est finie .. j avais fait un melange de terre noire enrichie avec de l humus de lombric (ce qu adore le persil) et 10% de crottin de cheval frais environ , et un paillis de papyrus (lignine et cellulose) pour aerer la terre en melangeant bien le tout et sur 50 cm de profondeur .. gros boulot quand meme , mais ma terre s epuisait , par manque de profondeur de bonne terre ... le reste etant argile degradee ou a peine , et tassee ... bien que j ai commence avec ça et crottin de cheval il y a quelques annees avec de belles productions .. les tomates adorent le crottin de cheval.. mais faut aller molo quand meme avec le crottin de cheval et frais , si c est du fumier encore plus prudent (pas d experiences avec le fumier ).. tout est dans la dose . je travaille aussi avec un paillis epais au final dans la serre , 40m2 environ . et la serre a des conditions specifiques, je ne fais jamais ça en exterieur non plus


acidification , oui ..mais c est en surface , donc si ton sol a un ph basique ..il faudra du temps par lessivage des eaux de pluies
aiguilles de pins , oui sans risques et experimenter pour fraises qui accepte tres bien tout ce qui est acide , donc legume qui ont les memes besoins... asperge je crois ou peut etre pomme de terre , mais la penser au besoin de phosphore d une façon ou d une autre

la sciure de bois, pure , est tres deconseillee (je ne me souviens plus trop pourquoi , faudrait que je recherche dans mes documents )

Forrer ou ce que disait Autrevie , c est different parce qu ils travaillent dans un autre domaine l electroculture , qui complete tres bien la permaculture , en complementaire, mais les objectifs ne sont pas les memes .. l erosion , ou si on veut un sol au ph basique , controler les adventices -- l electroculture ne le fera pas . Quoique la necessite d avoir un ph basique , une terre fertile , l electroculture ne joue pas dans le meme registre , enfin pas de la meme maniere. Je n ai pas encore experimente , c est en route , et je n aime pas trop donner un avis dans des domaines ... ou la polemique existe (et c est tabou sur ce forum a ce que j ai pu comprendre , donc...) j ai quand meme etudie beaucoup ce domaine ces derniers temps , afin d elaborer les systemes suivant les recommandations de ceux qui ont essaye. Si ce que je fais marche , je comprendrais le pourquoi , et si ça ne marche pas , j essaierais de savoir le pourquoi

L electroculture necessite une difference de potentiel ..un flux . donc que la terre ou paillis soit acide , comme les aiguilles de pins , c est favorable .. C est plutot si le terrain est calcaire , donc basique , qu il se pourrait que l electroculture ne marche pas .. L excellent belge Yannick Van Doorne, pour pallier ce probleme , propose de la roche , la magnetite .. qui remplace et amorce le flux.. je ne sais pas , ça me semble logique dans la demarche .

le principe est que l antenne (comme les pins les cactus et toutes les plantes a pointes , joue l effet de capteur des ions positifs de l air , qui par frottements du vent casse les molecules et la pointe joue cet effet la ..ensuite ce courant d ions + est achemine vers les racines et le sol negatif (voir complexe argilo humique et surtout pas l idiot de moderateur de futura science qui affirme en gras epais que le sol n est pas negatif ..) c est ce flux qui permet aux elements de l air , azote etc... d etre absorbe .. comme une aimantation , ou une batterie cathode anode et solution porteuse acide > citron , acide chlorhydrique ou probablement seve resineuse des pins) . C est pourquoi les resineux et encore plus les cactus peuvent pousser dans des conditions extremes .. l effet pointe leur est indispensable . Ça me rappelle les annees 70 , quand le flyers hippies enlevaient des epines de cactus en leur parlant Ommmm .. que ce n est pas necessaire d etre si violent .. et ils leur enlevaient les epines .. anthropomorphisme mais sans connaissances scientifiques.


je crois que c est l excellent Bourguignon qui disait que 98% des besoins d une plante se trouve dans l air .. sans doute , les plantes utilisent l energie solaire , sous toutes ses formes lumiere vent etc... les decharges electriques d orage aussi . quand j etais ado , j avais fait un generateur d ions negatifs , avec une vieille tele en recuperant sa partie haute frequence , avec des plans de mes potes de Sexpol , suivant les travaux de Wilhelm Reich .. beau souvenir et pleins d experiences , accumulateur d orgones effet kirlian lakhowsky bio energie libre sexualite ..etc.. bref je m egare , je ne voudrai pas faire un Autrevie 4 )))

voila , tu as un avis , d autres en ont peut etre de differents , a toi de faire le tri et d experimenter par toi meme en fin de compte . la theorie sans pratique , c est un oiseau sans ailes ))
Emilio
 
Message(s) : 173
Inscription : 23 Juin 2014 17:27

Re: Résineux dans le paillage et le B.R.F

Message par saturnin77 le 28 Jan 2015 13:51

MMh d'accord, merci de ton témoignage très inspirant.

Oui forrer fait dans l'éléctroculture, Autrevie s'inspirait de la géobiologie simplement.

Je testerait à mon travail potager de chateau en maraîchage bio, + inspiration permaculture (c'est la mairie qui veut!) Donc on à même des cours et films des Bourguignon, Sepp Holzer, et autres permaculteurs. Le chef connait un peu l'éléctroculture, il va experimenter l'eau dynamisée (avec je sais plus quel système "polter" je sais plus, je connais un autre maraicher qui dynamise son eau dans des groupes de prière)

On va tester le B.R.F mais sur petites surfaces, mais utile seulement dans certains cas
Avatar de l’utilisateur
saturnin77
 
Message(s) : 328
Inscription : 27 Mars 2012 00:15

Re: Résineux dans le paillage et le B.R.F

Message par alexdanslesnuages le 28 Jan 2015 16:48

De mon côté, j'utilise le résineux broyé dans les allées. C'est super pratique. Au début, c'était de la pelouse avec du trèfle mais même le trèfle a pas résisté aux différents passages, à pied et surtout en brouette, c'était plus que de la boue. J'ai mis une bonne couche et plus de soucis.

Quand j'ai du broyat de feuillus ou des feuilles mortes, direct sur les buttes, plates bandes and co en croisant les doigts pour que celui de saule pleureur ne se bouture pas. ^^ Pas grave, je le planterai autre part, j'adore cet arbre.

Pour ce qui est de l'électroculture et des autres techniques alternatives comme la biodynamie, ... c'est pas que c'est tabou, c'est juste qu'il y a moins de sujet là-dessus lié à mon avis au nombre de personnes qui connaissent ces sujets novateurs et au fait qu'on a pas prouvé aux gens par A+B que ça fonctionne. Un peu comme le sourcier cherchant de l'eau, tant que le type l'a pas vu faire, lui montrer l'endroit exact et lui dire la quantité de flottes dedans, bah tu peux toujours courir pour lui faire croire et encore après je suis même pas sûr qu'il le recommanderait au voisin de peur de se faire quand même passer pour un naif.

Enfin comme tu le dis si bien, tant mieux, c'est vrai que si tout était facile, pas cher et émancipateur, je me demande si beaucoup de monde ferait le détour. Même quand tu vends des légumes bio à des prix raisonnables, les clients se disent qui à un truc et préfère aller acheter au magasin. Enfin pas tous, je veux pas généraliser mais bon de temps à temps, ça me fait rire.

:hello:
"Retournez à vos livres et à votre fauteuil. Plantez vos arbres regardez les pousser. Si plus de gens chérissez leur foyer plus que l'or ce monde serait un endroit plus joyeux" Thorin à Bilbon ou quand la fantaisie prend un léger goût de réalité
Avatar de l’utilisateur
alexdanslesnuages
Site Admin
 
Message(s) : 1165
Inscription : 16 Nov 2012 12:28
Localisation : Hainaut


Retour vers La terre

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

Information

L’équipe • Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]

cron