Accéder au contenu

chauffage au bois, charbon, valorisation agricole.

Vie des sols, compost, brf, mulch, paillages, buttes...

chauffage au bois, charbon, valorisation agricole.

Message par flyingdust le 07 Mars 2016 19:53

Mon insert n'étant pas à double combustion, je récupère pas mal de charbon à la fin de chaque feu, du coup ça me donne envie cette année de l'enfouir et de voir ce que ça va donner sur les cultures. En regardant la solidité et porosité de ces morceaux de bois brûlés, je me dis que l'enfouissement peux donner des résultats intéressants dans mon sol argileux (le matériaux étant grossier, il améliore l'aération du sol, et étant poreux, il sert de lieu de développement aux micro organismes) et avec le climat assez pluvieux que j'ai (rétention d'une partie des éléments minéraux lessivés par les pluies, comme le magnésium par exemple, retenu dans les porosités du charbon).

Je vous tiendrais au jus si je vois des différences notables.
Du coup je me demandais s'il existait des types d'insert/chaudières à bois, réputés produire beaucoup de charbon?
Je suppose que s'il y a beaucoup de charbon en fin de cycle, c'est que la combustion n'est pas parfaite, et donc ça chauffe moins efficacement, donc ce n'est pas un résultat que recherche les fabriquants.
Et en même temps ça me semble insensé de brûler du bois uniquement pour produire du charbon, sans se préoccuper de récupérer la chaleur.
flyingdust
 
Message(s) : 604
Inscription : 23 Août 2013 11:16
Localisation : Bruxelles

Re: chauffage au bois, charbon, valorisation agricole.

Message par Arre le 07 Mars 2016 21:20

Salut flyingdust,

Tu portes bien ton pseudo :(

Brûler du bois dans un insert sans combustion complète c'est pire que brûler du charbon ou du petrol dans une central: la quantité de gaz et de dust, pardon, poussiere ^^, que tu dégages dans l'atmosphère est extravagante!

Hormis ce microscopique problème (comme des millions font comme toi, ou pire à foyer ouvert... Ton pourcentage d'impact est "sans importance", c'est surtout à ta sécurité qu'il faut penser!

Produire du charbon de bois dans un insert signifie que ton tirage est mauvais et/ou que ton bois est vert: dans les deux cas... Encrassement+surchauffe= plus de flyingdust ... Arrête ça de suite et n'essaie pas de favoriser ce phénomène !

Pour tes inquiétudes quant à la production de charbon: on est maintenant bien loin de la "cuisson à l'ettoufée" du début du siècle. Ca n'est pas encore totalement propres mais les fumée sont la plus part du temps lavée et les condensats distilés (certains pour enrichir des colles, et d'autres ce retrouvent meme dans des crèmes ou des produits destinés à l'utilisation humaine... )

Donc si effectivement le charbon peut avoir les vertus, comme tu le prétends, en terre: achètes en! Mais n'en produit pas : tu polurais 10 fois plus que les producteurs.

Nb: ceci est un avis perso et désinteressé: je suis à la base ingénieur bois et ne suis, lié de prêt ou de loin, avec aucun producteur :)
Arre
 
Message(s) : 64
Inscription : 15 Fév 2016 17:42
Localisation : 58

Re: chauffage au bois, charbon, valorisation agricole.

Message par satya le 07 Mars 2016 21:27

intéressant tout ça!

J'en profite pour posé une question

On m'a dit que dans le charbon de bois il peut y avoir 10% de traverse de chemin de fer dans le bois destiné a fabriquer ce charbon??

:hello:
Avatar de l’utilisateur
satya
Site Admin
 
Message(s) : 1565
Inscription : 15 Juin 2011 09:17
Localisation : aude (11)

Re: chauffage au bois, charbon, valorisation agricole.

Message par Arre le 07 Mars 2016 21:49

Yep pour les traverses de chemin de fer c'est vrai.

Cependant 2 cas à distinguer:

- dans les années 80 et avant, ca a été une manière de "recycler" ce bois imprégné de produit toxique dont on ne savait que faire. La plus part des agents de conservation étant sensibles aux hautes températures, ils sont détruits pendant la "cuisson". Mais principe de précaution oblige, seul un pourcentage était admis dans la fabrication du charbon (et à ma connaissance, c'était à destination d'un usage industriel, pas particulier)

Depuis, des filières spécialisées se sont mises en place pour éliminer ça dans des filières qui sont en dehors d'un circuit pouvant affecter les humains: généralement ça fini en incinérateur (au dessus de 850° pas grand chose ne résiste aux créosote et autres joyeusetés) et la chaleur produite alimente des réseaux urbains ou des industries (comme les cimenteries)
Pour info: il en va de même pour les vieux bois que vous emené à la déchèterie, pleins de peintures au plomb et autres recettes de grand mère.
De plus les fumées des incinérateurs sont "lavées" et les boues enfouies (oui... Au bout du bout du bout du "recyclage", les hommes n'ont pas encore trouvé quoi en faire...)

- aujourd'hui : il y a encore des résidus de traverses dans le charbon !
Mais cette fois c'est une bonne nouvelle: l'industrie du bois étant déséquilibrée par l'absence de débouché de certains bois, les traverses en chene redeviennent compétitives par rapport à celle en beton...
Du coup: les "résidus de traverses" actuels (lors de leur fabrication, donc pas encore traitées) sont comparable à tous les autres "déchets" (autrement appelés "produits connexes") de la filière bois se retrouvent cette fois en grande majoritée dans le charbon commercial.
Et je vous rassure, les traitements actuels (des traverses finies et mises en œuvre) n'ont plus rien à voir avec les polluants de jadis.

Je vous invite d'ailleurs à regarder attentivement la forme des "charbons" dans les sacs que vous consommez: certains ressemblent étrangement à un petit bout de parquet (avec languette-rainure) ... D'autre à un montant de porte (avec les feuillures)... d'autres avec des formes "rectangulaires" (traverses, etc..)

Rien ne se perd, tout se transforme :)
Arre
 
Message(s) : 64
Inscription : 15 Fév 2016 17:42
Localisation : 58

Re: chauffage au bois, charbon, valorisation agricole.

Message par satya le 08 Mars 2016 08:36

Merci pour ces précisions :super:

:hello:
Avatar de l’utilisateur
satya
Site Admin
 
Message(s) : 1565
Inscription : 15 Juin 2011 09:17
Localisation : aude (11)

Re: chauffage au bois, charbon, valorisation agricole.

Message par flyingdust le 10 Mars 2016 20:12

Merci pour ta réponse, mais est tu sure que c'est du à un mauvais tirage? N'est ce pas simplement les restes du feu précédent?
Ensuite le charbon des mines à charbon est t'il similaire, est t'il aussi poreux, sachant qu'il est puissé assez profond parfois donc peut être assez compressé, non?
Je pense au charbon d'Allemagne par exemple.

Sinon pour rentrer très légèrement dans le débat éthique (mais très légèrement parce que, franchement c'est un peu stérile quand on ne connaît pas la personne en face, son mode de vie,...) combien de personne vont sur ce site? En pourcentage par rapport à la pop française par ex (dit autrement qui fait l'effort de chercher, d'affiner, d'expérimenter?)Est ce faire l'apologie de la pollution que de poser une réflexion sur un matériau provocant peux être d'un côté plus de pollution atmosphérique, mais d'un autre améliore la qualité nutritionnelle des légumes, donc le bien être des gens et tout ce qui peux aller avec (baisse de consommation de médicaments,...)?
flyingdust
 
Message(s) : 604
Inscription : 23 Août 2013 11:16
Localisation : Bruxelles

Re: chauffage au bois, charbon, valorisation agricole.

Message par Arre le 11 Mars 2016 22:27

Salut flyingdust,

Oui, pour la combustion j'en suis sur :)

Et si vraiment, il te reste des imbrûlés, le mieux est de rallumer le feu du lendemain dessus (en balayant pour enlever les cendres fines' mais en conservant ce que ressemble à du charbon)
Tu vas t'apercevoir qu'en fait, tu n'as presque plus rien à évacuer et que ta combustion sera meilleure (grâce à ce "lit" de braise qui va rapidement se constituer)

Pour le charbon minier dont tu parles ensuite: c'est kifkif avec le pétrole: oser utiliser ça (par combustion ou décomposition) c'est identique à faire le plein d'une voiture : du carbone stocké, il y a bien longtemps, et relargué dans l'atmosphère sans compensation.

Par contre, je reste curieux par rapport à ton premier post: la seule utilisation de materiaux poreux que je connaisse en culture est généralement reservé à "l'hébergement" de bactéries (dans des filtres, comme en aquaponie, ou en traitement des eaux usées)

Où as tu vu que ca pourrait être bénéfique en apport direct en pleine terre ? Tu aurais un lien vers un site ou une vidéo stp ?
Arre
 
Message(s) : 64
Inscription : 15 Fév 2016 17:42
Localisation : 58

Re: chauffage au bois, charbon, valorisation agricole.

Message par Dom le 11 Mars 2016 22:55

Dom
 
Message(s) : 335
Inscription : 03 Juil 2014 19:46
Localisation : morbihan

Re: chauffage au bois, charbon, valorisation agricole.

Message par Landscape le 12 Mars 2016 00:19

flyingdust a écrit :Merci pour ta réponse, mais est tu sure que c'est du à un mauvais tirage? N'est ce pas simplement les restes du feu précédent?

Un poêle à double combustion de bonne efficacité te laisse la moitié d'un verre de cendre blanche sur une grosse buche...
Donc oui la combustion n'est pas optimale à partir du moment où tu commences obtenir du charbon et plus tu en obtiens plus c'est mauvais.

Dans ce cas tu pollues plus, tu encrasses 5x plus vite ton évacuation et tu gaspilles du bois... :pascontent2:
Landscape
 
Message(s) : 16
Inscription : 10 Déc 2015 01:25

Re: chauffage au bois, charbon, valorisation agricole.

Message par Arre le 12 Mars 2016 21:07

@Dom très intéressant ton lien Wikipedia, je n'avais pas connaissance de procéder de développement de la vie sous terrains grâce à un apport de materiaux micro poreux (procédés très utilisé dans les liquides par ailleurs, surtout pour le développement de bactéries dans le but de "filtrer")

Un point de l'article que je ne comprend pas est : comment ce materiaux peut se "régénérer" (1 cm par an, c'est énorme!)

Par contre ca ne doit être possible que dans des conditions assez particulières propres à cette region: sauf erreur, chez nous le déquilibre engendré serait catastrophique (au moins dans un premier temps)
- forte élévation du ph
- saturation en potasse
- énorme déséquilibre carbone / azote
A moins de n'apporter que du charbon "lavé" de toute cendre.

En tout cas, ça mérite de faire des essais :)

Quelqu'un à déjà pratiqué la technique ? Ou connais des exemples en Europe ?
Arre
 
Message(s) : 64
Inscription : 15 Fév 2016 17:42
Localisation : 58

Re: chauffage au bois, charbon, valorisation agricole.

Message par flyingdust le 12 Mars 2016 21:10

Merci Dom, wiki rules!
Bien fournit l'article!

Ben Arre, justement j'essaie cette année, dans 2 de mes 8 planches du potager, avec 4 ans de recul sans (donc de quoi faire un relatif comparatif) il faudra suivre mon compte rendu avec assiduité! :P
flyingdust
 
Message(s) : 604
Inscription : 23 Août 2013 11:16
Localisation : Bruxelles

Re: chauffage au bois, charbon, valorisation agricole.

Message par Dom le 13 Mars 2016 10:13

Un point de l'article que je ne comprend pas est : comment ce materiaux peut se "régénérer" (1 cm par an, c'est énorme!

J'avais vu un reportage sur le sujet il y a de cela quelques années et apparemment, l'hypothèse serait que les bactéries du sol, par le biais de la matière organique abondante tombant au sol(le fait de la zone climax), régénère leur milieu qui, à la base est anthropique.
Dom
 
Message(s) : 335
Inscription : 03 Juil 2014 19:46
Localisation : morbihan

Re: chauffage au bois, charbon, valorisation agricole.

Message par Renaud le 13 Mars 2016 19:03

Tiens, ça me rappelle un copain qui a toujours vu ses parents rebrûler les résidus de ramonage.
C'est du carbone imbrulé. Ils finissaient comme ça la combustion.

Les résidus s'accumulaient pendant un an dans le conduit de cheminée, puis ils étaient brûlés pendant 1 jour ou deux selon la quantité
Renaud
 
Message(s) : 152
Inscription : 23 Nov 2013 19:55
Localisation : Belgique

Re: chauffage au bois, charbon, valorisation agricole.

Message par flyingdust le 13 Mars 2016 20:56

En lisant attentivement l'article de wiki, il confirme une intuition que j'avais: en sol argileux (on parle surtout du bénéfice du charbon pillé et enfoui en sol sableux, mais en adaptant la méthodologie ça doit pouvoir être intéressant également en sol argileux) il a un effet légèrement drainant, qui je suppose peux encore être accentué par la grossiereté du matériau (donc ne pas le piller comme pour un sol sableux).
Ce qui m'intéresse particulièrement, le manque d'oxygène étant un facteur assez limitant en sol argileux.
flyingdust
 
Message(s) : 604
Inscription : 23 Août 2013 11:16
Localisation : Bruxelles

Re: chauffage au bois, charbon, valorisation agricole.

Message par flyingdust le 20 Mars 2016 16:52

Des petites nouvelles! Tout près de chez moi, chaque année s'organise un grand feu le dernier samedi soir de l'hiver, je suis donc en train de récupérer pas mal de sacs de charbons de bois. Super coincidence!:-) Globalement c'était du bois de chauffe qui a été brûlé, avec malgré tout un peu de trucs genre piquets traités et vieilles traverses.
Je tamise les charbons pour bien séparer les cendres et les fait tremper dans des bacs d'eau de pluie.
Second traitement: uriner dessus pendant une semaine dans des seaux.
La semaine prochaine je les enfouirai dans le sol à entre 20 et 30 cm de profondeur.
Les deux bacs d'expérimentations serviront à des cultures de courges, mais, tomates, aubergines à partir de début mai et peut être oignons (fin mars), poireaux (faut que je relise les associations à éviter).
Le charbon est ultra carboné, mais comme le processus de carbonisation protège longtemps de la dégradation fongique (le pied des piquets est svt légèrement carbonisé avant de les mettre en terre par exemple), je ne redoute pas trop de problêmes de faim d'azote et pencherait même pour le contraire, à savoir qu'étant un abri à bactéries, le charbon accueillerait, à l'instar des rhyzobiums (c'est comme ça qu'on dit) des légumineuses, des bactérie fixatrices d'azote.
Je compte également l'utiliser dans le fond des pots en terre cuite de mes plantes, afin de remplacer les tessons d'argiles que l'on met habituellement pour drainer (donc tjs en morceaux grossiers le charbon).

voilà, c'est tout pour le moment :)
flyingdust
 
Message(s) : 604
Inscription : 23 Août 2013 11:16
Localisation : Bruxelles

Re: chauffage au bois, charbon, valorisation agricole.

Message par Sebctop le 21 Mars 2016 22:27

Perso, je ne pense pas que ce soit une bonne idée de faire de la terra preta... made in France...
Autre le fait que les Bourguignons en parle dans une de leur vidéo et disent que ce n'est pas transférable ici... sans dire pourquoi bien entendu... 8/
Il y a certainement un écosystème inféodé à ce type de sol?!..
Dans l'article de wikipedia, ils citent un vers de terre qui adore le charbon... est ce qu'on a les même ici???...
De plus, Konrad Shreiber émet l'hypothèse qu'il y a autre chose dans ces sols que du charbon et des crottes dans une de ces vidéos...

... mais bon, çà coute pas grand chose de faire des essais?... si ce n'est que çà risque de "polluer" ton sol avec du charbon... :erk:
Avatar de l’utilisateur
Sebctop
 
Message(s) : 318
Inscription : 24 Nov 2015 09:41
Localisation : 51_Epernay

Re: chauffage au bois, charbon, valorisation agricole.

Message par flyingdust le 21 Mars 2016 23:20

Pourquoi je pollue mon sol? Quel composé le polluerait? Sachant que la pollution est tjs une affaire de proportion, qu est ce qui te permet de dire qu'un composé dépasserait la dose limite et rentrerait dans la case polluant? (ce sont des vraies questions, je ne suis en aucun cas agressif, mais curieux :) )

Concernant les Bourguignons, ils me semblent à bien des aspects, un peu coincé sur le mode du "c'était mieux avant".
Si l'on expérimente pas quelque chose en toute simplicité et naïveté scientifique sans se préoccuper de la possibilité d'industrialiser massivement le processus, y aurait pas beaucoup d'expériences qui seraient menées.

Donc la première chose à expérimenter, c'est est ce que ça peux marcher ici?
Quand à la ressource, j'ai expliqué dans mon dernier message que je peux en récupérer une fois par an en quantités largement suffisantes à 100m de chez moi.
De toute façon, ça serait jeter si je ne le récupérerai pas.

Et ensuite, on peux se poser la question de comment généraliser la méthode, "l'industrialiser".
J'ai déjà d'ailleurs pas mal d'ébauches d'idées sur la question, mais je vais pas mettre la charrue avant la peau de l'ours ::d
flyingdust
 
Message(s) : 604
Inscription : 23 Août 2013 11:16
Localisation : Bruxelles

Re: chauffage au bois, charbon, valorisation agricole.

Message par Sebctop le 25 Mars 2016 15:25

flyingdust a écrit :Pourquoi je pollue mon sol? Quel composé le polluerait? Sachant que la pollution est tjs une affaire de proportion, qu est ce qui te permet de dire qu'un composé dépasserait la dose limite et rentrerait dans la case polluant? (ce sont des vraies questions, je ne suis en aucun cas agressif, mais curieux :) )


Pour moi, un composé non présent naturellement dans un milieu et qui, par action de l'homme, s'y accumule sans être réellement intégré à cet écosystème est un polluant...
... donc il me semble que le charbon peut être un polluant dans ce cas là.
(S'il n'y a pas de bestioles chez toi qui l'utilisent?!!!... contrairement à ce qu'il se passe dans le cas de la terra preta in situ.)

... c'est peut être un peu strict ???... Je sais.
Au pire, le charbon n'aura aucun effet... mais il restera dans le sol pendant très très longtemps... voire plus! ;-)
Avatar de l’utilisateur
Sebctop
 
Message(s) : 318
Inscription : 24 Nov 2015 09:41
Localisation : 51_Epernay

Re: chauffage au bois, charbon, valorisation agricole.

Message par Tournesol le 26 Mars 2016 13:07

Sebctop a écrit :Perso, je ne pense pas que ce soit une bonne idée de faire de la terra preta... made in France...
Autre le fait que les Bourguignons en parle dans une de leur vidéo et disent que ce n'est pas transférable ici... sans dire pourquoi bien entendu...


Effectivement j'avais relevé leur propos aussi, après avoir moi même mis du charbon dans la même optique que vous, Je crois que c'est parce que la Terra prêta viens d’Amérique latine, donc des conditions d'hygrométrie et de chaleur, voir de pression pour l'altitude, très différentes de chez nous. Ça joue notamment au niveau de la décomposition organique car la terra prêta était aussi composé de restes animaux comme le poisson. Le développement microbien et bactériologique doit être beaucoup plus accéléré que chez nous, une plaie ouverte par exemple doit être rapidement soignée dans un milieu saturé d'humidité comme la jungle équatoriale sous peine d'infection et gangrène rapide.
Tournesol
 
Message(s) : 56
Inscription : 18 Mars 2016 21:15


Retour vers La terre

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)

Information

L’équipe • Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]