Accéder au contenu

Produire des bactéries

Vie des sols, compost, brf, mulch, paillages, buttes...

Re: Produire des bactéries

Message par alix le 12 Août 2012 21:38

la méthode est confirmé par Robin francis pendant le ccp de perma
alix
 
Message(s) : 1186
Inscription : 30 Jan 2010 17:20
Localisation : dordogne

Re: Produire des bactéries

Message par Gailly le 04 Fév 2013 17:54

Savez-vous comment on voit qu'on a réussi une culture de bactéries? (sans microscope)...et notamment,est-ce que la rapidité de décomposition des déchets peut suffire à en conclure qu'on a des bactéries?
Gailly
 
Message(s) : 294
Inscription : 09 Mai 2012 09:35

Re: Produire des bactéries

Message par autrevie3 le 04 Fév 2013 18:09

a dépend de la culture..tu parle bokachi...oui quand tout est décomposé,si ca sent trop le vinaigre c'est que c'est trop digéré...mais je n'en ai fais qu'une fois...c'est exigeant comme truc,comme un élevage de vers...le silence est grand alors que l'élevage exige quelque chose...c'est ca le problème avec les élevages de créatures muettes et invisibles.
autrevie3
 

Re: Produire des bactéries

Message par Gailly le 06 Fév 2013 08:02

autrevie3 a écrit :c'est exigeant comme truc,comme un élevage de vers...le silence est grand alors que l'élevage exige quelque chose...c'est ca le problème avec les élevages de créatures muettes et invisibles.


C'est effectivement le problème,et comme j'ai fait le choix de n'avoir que le minimum d'importation (ce que je ne peux vraiment pas produire sur la surface que j'ai),je cherches à produire des bactéries efficaces autrement...n'ayant de mélasse,j'ai cherché de la documentation sur ces bactéries (comme il s'agit de fermentation,celles du levain,du vin,du fromage,etc sont-elles les même ou tout aussi efficaces?)...je n'ai rien trouvé en documentation,alors j'ai tenté des trucs...mais j'ai tellement tenté de trucs que je ne sais plus quoi fait quoi,et je dois reconnaître que trop de "science" et trop de méthodene m'attire pas vraiment.
Bref,je fais du composte (purée de déchets ménager,plus paille,brf,brf de tiges,plumes,os ou arrêtes,tontes ray gras,légumineuses et feuilles,etc) en place,sur les buttes, dans des pots en grès ou en terre cuite troués et recouvert d'un cercle de bois,en arrosant avec du jus de composte et purins dynamisés et avec des extraits de trucs à fermentation (vin,fromage,biere,levain)...çà pousse bien autour,et mieux qu'avant,mais je ne saurais dire si çà vient de çà ou du paillis riche de diversité ou des plantes légumineuses autour.
Le résultat sent un peu moins que le composte traditionnel (odeur de forêt) , il y a de la vie (vers de terre,et autres),çà ne sent pas le vinaigre,et la décomposition de fait assez rapidement (un à deux mois),mais je ne sais réelement pas si j'ai les bonnes bactéries.
A noter que je ne cherche pas forcemment à faire le top du top,juste à améliorer la terre sur les années.
Gailly
 
Message(s) : 294
Inscription : 09 Mai 2012 09:35

Re: Produire des bactéries

Message par autrevie3 le 06 Fév 2013 10:23

c'est bien suffisant dans ce cas...ajoute le maximum de matière organique et essaye de respecter le bon taux de carbon par rapport à l'azote.
produire les bactéries c'est pour les plantes et non le sol,c'est un engrais court terme,faire de l'humus c'est du long terme,mais c'est un énorme boulot...avec les bactérie tu peux te passer d'une bonne terre et être malgré tout maraîcher c'est bien pour avoir des résultats rapides au lieux qu'ils soient proportionnels à la noirceur du sol.
autrevie3
 

Re: Produire des bactéries

Message par satya le 29 Déc 2014 23:41

salut

je cherche a faire du bokashi sans acheter d'EM .

http://www.hawaiihealingtree.org/how-to ... i/?lang=fr

ce site explique comment en faire ,mais ça a l'air d'etre surtout des lactobacille , j'imagine qu'il y a toute une faune (micro) sauvage qui s'y installe mais peut etre pas les 80 qu'on retrouve dans les EM acheté .

comment ramener plus de diversité ,et surtout des bactérie ,levure ,champi locaux??

par ce que je ne vois pas trop d'interer a ramener de nouvelle souche, je voudrais plutôt multiplier les locales!!
(c'est pas pour digérer du compost ou deboucher les chiottes ,mais pour régénérer, réactiver la vie de mon sol.)

peut etre en mettant une pincer de terre dans le bocal ???

des idées experiences ,,???
autre chose que la mellasse ,j'ai vu quelqu'un qui utiliser du sirop d'agave ,mais c'est pas bin local non plus ,,, jus de betterave sucriere , des idées?

bien a vous
Avatar de l’utilisateur
satya
Site Admin
 
Message(s) : 1568
Inscription : 15 Juin 2011 09:17
Localisation : aude (11)

Re: Produire des bactéries

Message par Gailly le 30 Déc 2014 06:51

Pas de réponse précise à ce jour,mais on cherche dans le même sens.Dès qu'on a de la documentation,on met en lien.

Nous avons régulièrement des discussions avec un mycologue/ancien herboriste,qui s'interesse aux symbioses,et sommes persuadés,mais de façon empirique,que plus on met de biodiversité,et plus la vie du sol est riche,parce qu'elle engendre d'autres cycles de vie,dont celles des bactéries.

L'importation de bactéries,mais aussi de tout autre micro-organisme,à mon avis,ne sert pas à grand chose si elles ne trouvent pas les conditions pour se développer et perdurer.Et comme chaque bactérie a besoin de conditions plus ou moins particulière,plus on met de choses,et plus on a de chances de leur donner les conditions nécessaires à leur survie.

La composition d'un paillis me semble également importante,car ce ne sont pas les même champignons qui décomposent telle ou telle matière;et leur multiplication entraîne la multiplication des bactéries qui vivraient en symbiose avec elles.

Les bryophytes semblent héberger des bactéries et micro-organismes autres.Sensibles,elles sont également un bon indicateur de qualité de sol,d'air,d'eau,de climat.Nous avons amené des petites branches de forêt;avec des briophytes,et en avions qui se développaient sur les grès,pierres ou troncs de buttes.


Nous avons également importé,à petites doses,différents petits éléments des zones sauvages autour de nous (bois,forêt,rives,terre,friches naturelles),il y a quelques années.

Les levures et les lactofermentations seraient également intéressantes à ce niveau...Nous pensions essayer un compost et un purin en les y introduisant,mais pas fait.

Les fientes d'oiseaux sauvages,mais aussi de toute faune, sembleraient également apporter d'autres bactéries et favoriseraient les importations naturelles et les conditions de vie des bactéries,et des champignons.Et plus on met de biodeversité,et pus cela attire de faune,et plus il y a une symbiose sur la zone de culture,mais aussi avec l'environnement,y compris au niveau des bactéries.Donc,inutile,à mon avis d'importer trop,d'accord avec toi:juste de quoi "ensemencer".

j'ai lu quelquepart (désolé,je ne sais plus où) que le sol dépend aussi des environnemments,pour partie,et parfois d'environnement lointains.Hervé COVES parle du cycle du phosphore en évoquant une influence des oiseaux migrateurs qui en déféquant lors des migrations,apporte du phosphore des pôles.On peut donc penser que,certes,à moindre influence,mais que le sol n'est pas qu'une affaire locale.Et tenter de créer une symbiose avec l'extérieur peut-être intéressant.

Les Bourguignon sont convaincus (mais pas d'explication)de la richesse des bactéries aves la préparation silice de corne.Nous n'avons pas essayé.

Bien jouer sur les systèmes et la diversité d'enracinement me semle également important,car les bactéries sont également en symbiose avec les racines.

Nous n'avons rien trouvé de précis sur les symbioses, bactéries/champignons,mais çà semble lié...et nous sommes persuadés que tout est lié.

Quelques pistes de réflexion que nous avons trouvées:

http://www.cnrs.fr/insb/cjm/2013/Frey-Klett.html
http://www7.inra.fr/opie-insectes/pdf/i86nardon.pdf
http://www.futura-sciences.com/magazine ... ies-37236/

On parle beaucoup de rhizobium ou de Frankia,parce qu'on fait une fixation sur l'azote,en recherche,et que donc les recherches on été orientées,mais on est persuadés que tous les végétaux;mais aussi les animaux,ont des symbioses avec des champignons et bactéries favorables à la vie du sol,mais aussi aux autres formes de vie.Et le sol dépend aussi de l'air et de l'eau,donc les bactéries et champignons qui leurs soont propres devraient avoir une influence sur le sol.

Après,le local,on y est favorable,mais n'oublions pas que le local d'aujourd'hui n'est pas forcemment le local d'autrefois,et qu'il n'est pas interdit d'importer judicieusement certaines choses,si tant est qu'on puisse savoir ce qu'il y avait autrefois...ou ce que l'activité humaine surabondante a empêché de devenir naturellement local...Tout çà est bien compliqué.

En fait,je pense que le meilleur moyen de produire des bactéries,pour nous qui ne sommes pas des spécialistes de la bactérie,c'est de produire d"élever de la diversité de végétal qui élévera,à son tour,toutes les autres diversités.

Un vieu m"avait:"Lorsque tu verras les oiseaux des forêts et des maraiss venir chez toi,c'est que ton sol sera riche"


Bon,rien de scientifique,là dedans,mais notre ressenti est que plus on met de biodiversité raisonnée,et plus le tout s'installe de lui-même et se régule,ce qui semble se confirmer en pratique également,même s'il est toujours difficile de dire empiriquement que tel ou tel truc est dû à ceci ou cela.Mais notre truc,c'est de tenter d'établir une symbiose entre éléments de notre culture,mais aussi des entre nos cultures et les environnements sauvages.*

Et on parle aussi beaucoup des bactéries du sol,mais celles vivant sur les plantes elle-même ne sont pas dépourvues d'inétrêt.
Gailly
 
Message(s) : 294
Inscription : 09 Mai 2012 09:35

Re: Produire des bactéries

Message par satya le 30 Déc 2014 10:14

quand je parle d'installer des bacteries local ,ou plutot d'éviter les non local , c'est dans le sens qu'a mon avis elle ne trouverons pas de niche pour s'installer ,et donc cela revient a un coup de fouet ,style engrais , donc pas intéressant pour moi.

oui ,l'installation ,comme tu le dit , de différente niche ,au niveau des racine ,paillage ,plante ,animaux....

mais la je repart de rien ,une terre a blé (en bio) 5ha sans haie sol a nu ,pas de labour mais soussolage a 80cm .
donc je vais y aller a fond d'engrais vert et d'extrait fermenté ,voire de bokashi ,c'est pour ça que je me renseigne.
une fois le systeme installé ,je ne vois plus d'intérrer a ces prépa , surtout l'utilisation de mellasse .

éric petiot parle d'apport de roche (basalt) pour "retenir" les bacteries qui ce lessivent si elles n'ont pas de micro asperitées pour ce loger.
400kg/ha . peut etre ,vu que c'est a faire pour revitalisé/relancer un sol ,et pas pour "l'entretenir"(pas a refaire tout les ans)

je vais regarder tes liens

merci
Avatar de l’utilisateur
satya
Site Admin
 
Message(s) : 1568
Inscription : 15 Juin 2011 09:17
Localisation : aude (11)

Re: Produire des bactéries

Message par Gailly le 30 Déc 2014 10:55

J'ai le bouquin d'Anne Lorch,çà m'avait intéressé,mais pas en pratique personnelle.Je relis dans la semaine et te tiens au courant.

Pour Petiot,tu te souviens dasn quoi il dit çà?..j'ai les soins aux plantes et les soins aux arbres.Mais je ne me souviens pas.

Si je me souviens bien,il y a une méthode avec le miel,en local,mais le miel ayant des propriétés anti-bactérienne,c'est une façon de faire différente et plus longue,je crois.
Gailly
 
Message(s) : 294
Inscription : 09 Mai 2012 09:35

Re: Produire des bactéries

Message par Gailly le 04 Jan 2015 11:34

Salut Satya,

Pas grand chose chez Anne Lorch,hormis la mutiplication à base de solution mêre:tu peux remplacer la mélase par du miel,effectivement (4 jours supplémentaires de fermentation),ou par tout ce qui est à base de sucres de céréales.

Rien vu sur Petiot.Chez kokopelli,ils innoculent de la zéolite et du charbon de bois. http://ssf.kokopelli-semences.fr/2014/1 ... n-charbon/

Nous avions lu que le charbon de bois était attractif pour les micro-organismes,et qu'il les aidaient à se développer.Il y a quatre ans ,nous avons fait un compost:BRF,fumiers,paille,Luzerne,charbon de bois broyé en farine.C'est assez long à réaliser (un an),,et ensuite tu ajoutes du charbon de bois encore,afin de multiplier les micro-oragnisme...tu attends 2 semaines,et tu étends.

Ensuite,tous les deux ans,on réépand un peu de charbon de bois en farine ou briquettes.(4 bûches pour 1000 m2)

Si tu n'as pas le temps,le charbon de bois,inocculé sur ce que tu as (compost,branches de forêts mortes,mousses,etc),sera de toute façon bénéfique,Et même non innoculé,il aidera les micro-organismes de ton sol à se développer.


Si tu connais un coin de forêt abandonné,tu peux y déposer un filet de charbon de bois une quinzaine de jours,pareil sur tout ce que tu penses pouvoir te procurer des micro-organismes.En suite,tu laisse se multiplier,et tu répands sur ton sol...sous le paillage,ou dans les engrais verts.

Je n'ai rien trouvé de plus là dessus,mais selon Watson et Stojanovic (dont je ne trouves pas les compte-rendus de travaux),les agrégats de micro-organismes sont essentiellements dûs aux hydrates de carbone et aux carbones des acides uroniques http://fr.wikipedia.org/wiki/Acide_uronique

Voici d'autres pistes:

http://c.ymcdn.com/sites/www.echocommun ... ue110F.pdf
Gailly
 
Message(s) : 294
Inscription : 09 Mai 2012 09:35

Re: Produire des bactéries

Message par Emilio le 04 Jan 2015 14:18

le charbon de bois en farine .. c est de la cendre ?

la cendre a ses vertus , tres fertilisantes mais des inconvenients , il faut bien la melangee avec de la terre , pour eviter l effet rinçage de la pluie. De plus , elle n agit pas comme le charbon de bois qui retient l humidite , et qui dit humidite dit vie intense microbienne . Un autre aspect est que le charbon de bois n est pas totalement consume , donc plus apte au pourrissement .. on joue davantage sur le long terme . Des petits morceaux de 2 a 5 cm semblent raisonnable .. pour le travail de la terre de potager . Les buches oui, mais enterrees dans ce cas. Une sorte de reserve auto fertile en process. Et probalement un plus , pour ceux qui font des buttes de permaculture .. príncipe de terra preta d Amerique du Sud en excellence.

Le bokashi , c est une maniere simple de recycler ses dechets de cuisine. Ce que je fais, sans EM (et la franchement je sais que ça marche.. mais pas le pourquoi) la decomposition est quasi totale , une puree et l indicateur cle est un fungus blanchatre en surface . Maintenant je n ai pas l instrument microscope qui me permettrait de dire , j ai plus de ceci ou cela en bout de course .

La technique > perso . Une poubelle plastique avec couvercle , de 100 litres noire et au soleil du matin .
La, j y ajoute chaque jour mes dechets de cuisine , etant vegetariens beaucoup de legumes verts, de fruits tropicaux encore plus . Chaque jour le processus de decomposition anaerobique (sans oxygene) s opere. Meme pas besoin de presser le tout …Et tout se decompose , y compris les epluchures et tronc d ananas ou les troncs de choux .. tant que ça baigne dans le jus de ce compost, les fruits juteux aident. Parfois un peu d eau quand c est trop sec .. mais je commence en gardant un peu de jus du precedent compost. Resultat , 3 semaines environ , quand la poubelle est pleine , je recommence avec une autre. Le jus est parait-il un excellent fertilisant a diluer beaucoup ..1/400 . Pur, il sert a deboucher les canalisations , genre cheveux qui sont tres difficile a pourrir. L interet est d incorporer cette puree a la terre ..parce que la plus grosse partie de decomposition est deja faite ..les vers de terre et aussi les eiseinia foetida attendent une pre decomposition avant d attaquer les dechets . C est donc plus digestible pour eux . A mon niveau , sans microscope , l indicateur du fonctionnement de terre fertile reste les vers de terre , leur grosseur et leur nombre. Ce que je faisais avant , c est d enterrer mes dechets de cuisine en canalisations .. 15cm maxi d epaisseur etale ..ça marche a condition qu il y ait humidite. Le bokashi gagne du temps et permet une decomposition rapide de ce qui ne se fera que plus difficilement en terre juste a etaler ,et recouvrir .

Maintenant c est ce que je fais, dans mon coin les agro-eco utilisent les EM en declenchant de bokashi ... c est probablement plus sur ..mais apparemment , sous certaines conditions , il semble bien que ce ne soit pas , a ce point , indispensable . En tout cas le recyclage de mes dechets de cuisine est regle, et c est du volume quand meme .
http://www.worm-composting-help.com/bokashi.html


J ai une assez bonne experience de lombriculture .. depuis plusieurs annees. Du n importe quoi de depart , faute de priorite , une petite poignee de lombrics rouges dans un trou incline de 50 cm (mes terrains de montagne sont la plupart tous en pente). Tous mes dechets de cuisine balance dans ce trou.. et aussi des troncs de bananiers et arrosage quand j y pensais .. recouvert en surface de feuille de bananiers. Ensuite , suppression de ce trou pour faire un atelier de compost ..plus organise , beaucoup plus. Et en plus interdiction de bruler en facteur declenchant , Une ferme d 1 hectare , replantee en masse genre foret nourriciere , c est enormement de dechets verts en permanence .. donc il faut absolement trouver des solutions efficaces. Et si l on s y prend bien , au final une mine d or pour nos projets agro eco permacole .

Ensuite apres le trou > les lombrics rouges ont ete demenages dans des poubelles plastiques trouees ou pas .. la j en etais a plusieurs milliers de vers.. mais toujours la nourriture balancee en vrac .. de tout . Plus d une annee comme cela..le temps de construire mon atelier de compost et mulch de 40m2 environ. A part la lombriculture qui est plus longue , 4 mois environ , pour obtenir un humus , les autres sytemes me donnent un humus en 3 semaines ..le bokashi anaerobique et le systeme Berkeley en fut pivotant , mais la c est aerobique et temperature elevee 65 degres environ ... 3 semaines aussi

Autre etape, le tri des poubelles a lombrics pour recuperer l humus. Ouch, vu que je n avais rien calibre .. un perte de temps enorme , mais mise a profit par l observation de ce qui reste apres l action des vers rouges. Ce qui a disparu et ce qui reste . Un apprentissage sur le tas .. Maintenant je limite leur alimentation, des troncs de bananiers en petits morceaux et fruits comme goyaves .. Pour l instant des boites plastiques ajourees, celles qui servent de la vente de legumes sur le marche. Des trucs comme toujours etandre la nouriture sur une moitie seulement.. les decompositions cree des gazs etc.. les vers ont le choix d attendre a cote et venir le temps venu . Le but est que ces animaux la vivent et prosperent.

Prochaine etape , des que mes systemes de serre et potager en electroculture seront pret , un mois , le demenagenment des vers en IBC Tote, un carre plastique d 1 m3 (voir lien Geotea).. avec un systeme flow through , de recuperation d humus par le bas .. Et bien sur le but est d utiliser cet humus pour en faire un te de compost oxygene , un des meilleurs engrais et phyto qui existe.
J essaierai aussi d utiliser ma puree de bokashi (ce qui semble etre en tout cas) pour les lombrics rouges . L avantage est d avoir un humus exploitable sans peines de tri .. L humus de lombrics rouge , meme avec 2 m3 , c est peu au final pour le potager. L interet est de l utiliser en te dans un sac genre moustiquaire et oxygene 24 heures , effet jaccusi . La pompe d aquarium , oui mais au bon debit et en petit volume genre 20 litres a la fois. Il existe un excellent systeme Geotea , US , en ibc tote tank de 1000 litres .. systeme jaccusi pompe et injection d air.. et tubes en acier inox . Le top evidemment , 1000 litres de fertilisants foliaires ou racinaires , avec ajout de bacteries acide humique etc... la melasse , apparemment non (mais je ne sais pas le pourquoi ). Bref 5000 l de fertilisants en dilution .. de quoi traiter sans intrants chimiques des dizaines d hectares. Mais trop cher pour moi , pour l instant , 3500 euros les pompes ... Donc commencer petit selon ses moyens et priorites.
http://www.compostwerks.com/component/v ... ?Itemid=80

PS vraiment dommage qu Autrement3 ne soit plus sur ce forum , j aurais beaucoup aime echange avec lui …
Emilio
 
Message(s) : 173
Inscription : 23 Juin 2014 17:27

Re: Produire des bactéries

Message par Gailly le 04 Jan 2015 15:13

Le charbon de bois pillé reste du charbon de bois,et non de la cendre qui est le résidu d'une combustion complète,avec d'autres caractéristiques.L'avantage de le réduire en "farine" est de l'étaler de façon plus homogène,surtout sur le grandes surfaces,et ainsi de multiplier les points de multiplications.
Gailly
 
Message(s) : 294
Inscription : 09 Mai 2012 09:35

Re: Produire des bactéries

Message par Emilio le 04 Jan 2015 15:43

C est vrai , mais piller le charbon de bois ..? je l ai fait parfois a la masse ou marteau pour reduire les gros morceaux, pas facile et peu de volume pour beaucoup d efforts relatifs. Est-ce vraiment necessaire ? je ne pense pas . La terra preta , c etait une fosse a compost , avec les dechets de cuisine et aussi ce qui restait de la combustion de la leña . La cuisine au charbon de bois traditionnelle d Amerique central et sud. Les elements non completemet brules finissaient dans la fosse , avec aussi les morceaux de ceramiques , terracota.

Les champignons , pour faire simple , se developperont davantage sur un bois en decomposition donc pas completement carbonise. le pulverise reviendra de beaucoup a faire une cendre dans son principe mecanique du moins.
L assimilable rapide , certes , mais d une duree moindre en retour.. juste un avis . Dans les fosses a terra preta , on retrouve les charbons de bois non decomposes ou en partie , les cendres y etaient aussi jetees , mais avec le temps on ne les retrouve plus , dissoutes. le tri ne s effectuait pas , vu les dimensions de milliers de km2 de fosse dans le temps .. impossible et encore une fois , pas necessaire. Mais pas incompatible .. juste une question de developpement dans le temps de champignons .. c est ce qu on cherche , non ?
Emilio
 
Message(s) : 173
Inscription : 23 Juin 2014 17:27

Re: Produire des bactéries

Message par Emilio le 04 Jan 2015 15:56

de toutes façons , comme theoriquement pour les particuliers .. hors corporations multinationales et leur biochar de bonne conscience de façade .. on n a plus le droit de bruler ... un debat dans le monde permaculture par ailleurs , rejeter la faute sur le paysan traditionel qui faisait son charbon de bois versus .. culture sur brulis avec des fumees gigantesques ..type asiatique ou amazonienne . Maintenant , un Indien qui fait sa cuisine au leña , charbon de bois ou bien acheter ses bonbonnes de gazs ... quel est le plus realiste ? question de proportion de combustion .. les forets brulees ou le petit bois ... pas comparable . mais de nos jours , bruler une foret n est pas penalisable , faire un feu de cheminee si ... un peu legerement le monde a l envers . Le charbon de bois a, ou avait , ses vertus , indeniable.
Emilio
 
Message(s) : 173
Inscription : 23 Juin 2014 17:27

Re: Produire des bactéries

Message par Gailly le 04 Jan 2015 16:28

Avec çà,le paysan produit plus de bois qu'il n'en consomme,en général.Pour moi,le problème n'est pas de couper ou brûler un arbre,mais de savoir s'immiscer dans le cycle du carbonne sans le perturber.

J'évoquais le charbon de bois,dans le cas de Satya,parce qu'au début,j'y ai trouvé pas mal d'avantages,et à assez court terme.Aujourd"hui,et d'une façon plus durable,je pense qu'il doit y avoir bien des façons
de multiplier les micro organismes dans le sol même,même si le charbon de bois peut y garder une place.Il n'y a pas beaucoup d'études abouties là dessus,et il faut un peu se débrouiller...comme tu dis,lorsqu'il y a des vers de terre en nombre,mais aussi des légumes sains qui poussent de mieux en mieux,on est dans le vrai,même si ce n'est peut-être pas la perfection.

Si j'ai bien un peu tout compris tout ce que j'ai lu ou entendu,plus on a de micro-organismes,(mais c'est aussi pareil pour les champignons,mais aussi d'équilibres champignons/micro-organismes)),et moins on risque de pathogène,et plus la terre est fertile.Personnellement,j'en suis persuadé.On découvre de plus en plus de symbioses,et de bienfaits de plantes,notamment au niveau du systéme racnaire.

Pour le Bokashi,je suis entièrement convaincu en théorie (je n'ai pas essayé).En pratique,c'est être dépendant et de plus en plus de bactéries transgéniques qui font leur apparition:je préfères donc essayer de trouver des solutions plus locales également.Il n'y a pas de raison qu'on n'aie pas chacun dans son climat une diversité suffisante pour trouver des solutions moins dépendantes,et des moyens de multiplier ces micro-organismes avec des solutions locales.
Gailly
 
Message(s) : 294
Inscription : 09 Mai 2012 09:35

Re: Produire des bactéries

Message par Emilio le 04 Jan 2015 19:52

d accord sur toute la ligne avec ce que tu viens de dire , c est clair et logique. Et tout ce qu on sait , qu on pense qu on suppose ..etc.. bref nos intentions basees la dessus , je ne pense vraiment pas que l on perde notre temps.

la richesse de l humus, on la voit et par les resultats .. normalement moins de maladies et plus de gros legumes , puisque les conditions sont remplies. Les Bourguignon et les autres qui pensent idem ont raison. Un sol mort et brule par les intrants chimiques , mis a nu etc... la vie disparait . celles que l on voit et les autres qu on sent a humer la terre et la tenir en main . Les micro organismes semblent jouer un role d assilimilateur d oligo elements et elements de base nitrogene potassium et phosphore , pour les plantes. Oser dire le contraire , ce sont des raisons autres , en rapport avec l humain mais pas des besoins de vies .

Au stade ou j en suis , je pense que ces micro organismes ont aussi (et peut etre surtout) un effet ionique . Le plus organique en + et la terre plus acide en - , (idem si on ajoute des metaux , qui existe deja en oligo elements , zinc - et cuivre + )une difference de potentiel electro-magnetique. Ce differenciel induit un courant .. et la plante est d avantage capable d assimilation. C est cela qui manque au chimique de synthese , ce manque crucial de possibilite d assimilation .
Maintenant , c est pour la terre , et il y a un rapport echange entre ciel et terre. L ionisation atmospherique est dans le circuit . Les aiguilles de pins , cascades etc..bref toute ce qui captent les ions positifs de l atmosphere et les conduisent dans le sol . Cultiver sous les pins , ou du moins en clairiere , c est comprendre que l acidite d un sol est moins a prendre en compte que l effet ionisant alentours. a mettre en pratique pour confirmation possible . je prend date. le reste est en parallele parce que pas les memes buts directs , genre paillis et associations de plantes , repoussoirs a insectes que sont les plantes medicinales condiments etc... On a le choix vaste, et elles sont tres utiles , pour nous humains aussi .
symbiose c est notre but
Emilio
 
Message(s) : 173
Inscription : 23 Juin 2014 17:27

Re: Produire des bactéries

Message par satya le 04 Jan 2015 21:56

salut

du charbon , pourquoi pas mais uniquement pour mon jardiné ,je ne me vois pas faire ça sur 2,5ha (future verger)

ça fait plusieurs années que j'entend parler du bokashi enfin des EM , et ça ne me parler pas plus que ça ; surtout le coté impossibilité de faire soit même donc achat.

en fait sur c'est 2,5 ha que j'aquiére dans peu de temps ,je veut faire un verger .
le gars qui vends est en bio ,céréales ,avec engrais vert pas de laboure mais soussollage et cultivateur.
ça a l'air "fertile mais pas trés vivant .

il a semé du méteil cette automne ,et recolte son grain mais me laisse la paille sur place.
donc grosse masse de carbone sur place ,et j'aimerais mettre un coup de vie ,un coup de boust pour relancer l'activité microbienne ,champi et touti couanti .

les EM me semble tout indiquer
sauf que le EM acheter ,même si il y en a 80 souche ne sont pas forcement adapter a mon terroir et je n'ai de toute façon pas forcement envie d'en apporter de nouvelle.
je lis qu'il creer des hybrides , que la moitier des bacteries ne survivent pas 1heure lors de l'épandage .

Mrs Teruo Higa qui inventa la mixture en vue de sauver la planéte ,finalement a deposé des brevets ...... :erk:

donc solution : même application ,mais en multipliant les bactéries ,levures , champignons de son sol .

un cadre en bois de 30 x 20cm 10cm de haut
le placer sur le sol (on choisi un bon coin riche en humus ,ou même en lisiére de foret) ,il faut que tout le cadre touche bien par terre(quitte a décaisser un peu).
remplir avec du riz cuit a la vapeur jusqu'a 2-3cm du haut ,sans tasser.
fermer avec un papier ,genre feuille A4 , scotcher pour pas ne touche le riz.

couvrir de feuilles ,puis d'une protection pour que les animaux ne viennent pas déranger et qu'il ne pleuve pas dessus.

a 20°c ça prend 5-6 jours pour que ça se developpe
a 30°c ça prend 2-3 jours.
aprés 3 a 6 jours le riz seras colonisé ,couvert de mycelium ,et pret a etre transvasé dans un bocal en verre ou en terre.
(si il y a des couleur vives a la place ou avec le mycelium c'est contaminé par des champi patogéne)
cette matiére colecté est appelé EM-1.

mélanger EM-1 a une part egale de mélasse (ou sucre brun le moins raffiner possible ,pas de blanc)
cette matiére est appelé EM-2
fermer le bocal en maintenant un tissu ou papier sur l'ouverture.
garder au frais

pour fabriquer du bokashi avec ça , il suffi de prendre de l'EM-2 ,dilué a 1/1000 avec de l'eau .
de le melanger avec du son de céréale .70% d'humidité.

faire un tas sur le sol (pas sur du beton)
recouvrire de paille.la lumiere doit quand meme passer donc pas trop epais.
laisser comme ça 5-6 jours jusqu'a ce que ce soit recouvert de mycelium.
la durée depend de la temperature exterieur.
*le tas ne doit pas chauffer a plus de 50°c , retourner le tas si ça chauffe trop.

le son doit etre sec au final ,40% d'humidité max .
on a de l'EM-3 alias bokashi
on peut le stocker dans un sac en fibre naturel ,jute .
mettre la paille puis le son colonisé.
stocker dans un endroit frais et a l'ombre
l'humidité va tomber a 20-30%

voila j'essaye de retrouver la source ,j'ai telechargé plein de pdf ,mais je sais pas les envoyer et je ne retrouve plus le site avec le lien.

a+
Avatar de l’utilisateur
satya
Site Admin
 
Message(s) : 1568
Inscription : 15 Juin 2011 09:17
Localisation : aude (11)

Re: Produire des bactéries

Message par Gailly le 05 Jan 2015 08:34

Emilio,

Bien d'accord pour les capatages d'ions,et les courants conduits dans le sol.Et il y a beaucoup à apprende la dessus,encore,comme tout ce qui est des ondes telluriques.

De même,on parle beaucoup de sol,en agriculture et en permaculture,mais pas assez de l'air,à mon avis.Sa qualité,qui est aussi engendrée en partie par le sol,l'engendre également à son tour,y compris au niveau des micro-organismes,notamment les aérobies.Il en va de meme pour la qualité de l'eau,qui constitue également le sol,et qui,elle aussi en dépend,mais l'engendre.L'eau et l'air dépendant également l'un de l'autre.Deux bons indicateurs facilement visibles pour la qualité de l'air,l'arrivée des briophytes si on y met les conditions,et la diversité des oiseaux,notamment l'arrivée des oideaux de forêt ou de zones sauvages.

Pour moi,il apparaît logique que plus l'air au potager est sain,et plus la photosynthése se produit,et plus elle produit des plantes et de la matiêre organique saine.En cela,les plantes non comestibles,mais utiles (parfois les deux),ont un rôle non négligeable dans le cycle de culture.On oublie trop souvent,à mon sens,qu'il faut les quatre éléments pour qu'une plante pousse,et en favoriser un,c'est commencer à créer un déséquilibre qui finira par affaiblir celui qu'on a choyé.

De même,on parle beaucoup des micro-organismes su sol mais rarement de ceux des parties aériennes des plantes,qui protègent la plante,et nourrissent les insectes qui protègent eux même les plantes,et participent à la chaîne alimentaire des cultures.

Le rôle des oiseaux,mais aussi des animaux établissant des relations avec l'éxtérieur,ont un rôle non négligeable dans l'apport et la répartition des micro-organismes,par leur déplacement.

Pour moi,tout est lié,et ne se consacrer qu'à son sol a ses limites.L'aggradation d'un sol se fait aussi en soignant son environnement et en essayant de recréer des ponts avec des environnements proches favorables.

Que ce soit pour le sol ou pour tout autre domaine,je ne crois pas en une solution miracle.Pour moi,c'est un tout,et une accumulation de petites améliorations qui font que le tout s'améliore,se stimule,et s'entretient par lui même.
Gailly
 
Message(s) : 294
Inscription : 09 Mai 2012 09:35

Re: Produire des bactéries

Message par Gailly le 05 Jan 2015 14:56

Satya,

Higa a déposé le brevet,mais au nom de l'humanitéé si je me souviens bien...c'est à vérifier.Ceci dit,c'est assez difficile de trouver des trucs sur la multiplication et l'innoculation.
Gailly
 
Message(s) : 294
Inscription : 09 Mai 2012 09:35

Re: Produire des bactéries

Message par norbideejay le 06 Jan 2015 08:07

eon a écrit :
alix a écrit :jean marie lespinasse parle aussi d'un thé à composte qu'il fait avec du composte dilué dans de l'eau et qu' il oxigène avec une pompe d'aquarium

Je confirme, j'ai visité le monsieur pas plus tard qu'avant hier. Il m'a montré ce système pour produire des bactéries aérobies.

Petit plus, dans les buttes, il creuse un petit trou de dix centimètre de diamètre qu'il rempli avec des restes de cuisine et des fanes de légumes. Par dessus il place une petite planchette de bois trouée en son centre pour l'arrosage. Ainsi il nourrit des vers de compost au coeur des buttes avec un impact flagrant sur les légumes qui poussent à proximité immédiate. Régulièrement il déplace ces dispositifs de quelques centimètres et à l'avenir il envisage de les multiplier dans ses buttes.


Entracte à cette discussion passionnante, j'ai eu l'occasion d’expérimenter plusieurs types de vermicompostage in situ (type worm tower, etc), les petites planchettes de bois à la mode Lespinasse sont effectivement ce qui s'avère le plus confortable pour nos vers (et aussi le plus simple à mettre en place, comme quoi). J'en installe deux par butte pour le moment...
Pièces jointes
vermicomposteur.jpg
Vermicomposteur sous planchette in situ
vermicomposteur.jpg (148.94 Kio) Consulté 1775 fois
norbideejay
 
Message(s) : 13
Inscription : 04 Août 2014 17:41
Localisation : 86 Poitiers

PrécédentSuivant

Retour vers La terre

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)

Information

L’équipe • Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]

cron