Démarrer un potager à partir d'une forêt

Vie des sols, compost, brf, mulch, paillages, buttes...

Re: Démarrer un potager à partir d'une forêt

Message par geispe » 22 Fév 2012 23:39

Par exemple le rendement de certaines céréales sauvages pour la cueillette dans le croissant fertile est de 50 calories pour 1 investie, ce qui est énorme. Enfin bref vous pouvez (à condition d'en avoir envie) vous fier à des données objectives plutôt qu'à des tabous culturels.

je ne pensais pas au croissant fertile qui est un peu loin de chez moi, mais bien à nos zones tempérées voires nordiques...
geispe
 
Message(s) : 278
Inscription : 25 Mars 2009 10:57
Localisation : alsace - vosges du nord

Re: Démarrer un potager à partir d'une forêt

Message par Nicollas » 23 Fév 2012 08:47

Concernant la base alimentaire (l'énergie qui nous maintient en vie), c'est pas mal d'avoir de l'édulcoré, car ça se marie avec toutes les saveurs que peut rajouter (alors que la chataigne par ex, c'est très bon, mais avec n'importe quoi ça a toujours gout de chataigne)

Mais perso ça me tente de faire l'expérience de farine de glands, et de planter des variétés douces (qui ont le gout de chataigne pour le coup)
Nicollas
 

Re: Démarrer un potager à partir d'une forêt

Message par Maxime Leloup » 23 Fév 2012 11:00

geispe a écrit :je ne pensais pas au croissant fertile qui est un peu loin de chez moi, mais bien à nos zones tempérées voires nordiques...


Dans ce cas tu peux te pencher sur le rendement (en regardant l'apport nutritif et non la masse à la récolte, ou alors le poids sec) d'une consouderaie, d'un massif d'orties ou de certaines plantes de bord de mer (obione, atriplex halimus etc...).

Nicollas a écrit :Concernant la base alimentaire (l'énergie qui nous maintient en vie), c'est pas mal d'avoir de l'édulcoré


Je ne dis pas le contraire. Ce que je trouve maladif et appauvrissant gastronomiquement, c'est de n'aller que (ou quasiment que) vers ces goûts. Il y a 4 goûts fondamentaux pour notre science sucré salé amer acide, on se cantonne surtout aux deux premiers, et au goût type "viande" (le 5e pour les chinois). Les autres goûts sont de la rétro-olfaction (arômes qui remontent via le palais), et sont utilisés mais pas à la hauteur des possibilités offertes.
"Pour mériter d'être un homme il faut trois choses : agir bien, parler peu et ne pas s'écarter de sa voie." Proverbe Gitan
Mes graines à échanger
Sur fruitiers.net : Maxime Leloup
S'incliner devant une plante
Maxime Leloup
 
Message(s) : 185
Inscription : 25 Juin 2008 10:15
Localisation : Aussi loin que possible des personnes malhonnêtes et hypocrites.

Re: Démarrer un potager à partir d'une forêt

Message par claudeduvar » 23 Fév 2012 21:03

l'homme n'est pas devenu agriculteur par necessité, du moins pas uniquement

quelques auteurs pour ceux qui voudraient approfondir

CAUVIN: naissance des divinités naissance de l'agriculture

toute la bibiographie deJean Guilaine( la mer partagée....)

marija GIMBUTAS le langage de la déesse

personne n'y était mais des éléments plaident pour des influences diverses, cognitives, sociales, culturelles

c'est un sujet passionnant et passionné donc à prendre avec des pincette mais il nous plonge dans le mystère de cette chose qui transforme 2 jambes et 2 bras en cet homme que nous sommes devenus.

une chose est presque sur, à plusieurs endroits de la planête ( sauf europe) des hommes se sont mis à domestiquer des plantes, des animaux. pourquoi?
claudeduvar
 
Message(s) : 139
Inscription : 22 Déc 2008 21:52

Re: Démarrer un potager à partir d'une forêt

Message par moilamain » 28 Fév 2012 13:09

mathieu a écrit :
moilamain a écrit : a écrit:
Et si on veut faire avec la nature des choses et notamment celle de l'être humain, il faut se repencher sur son alimentation... et bouffer du blé et des légumes... c'est pas vraiment un régime adapté sous nos contrées... baies et glands s'en rapprochent un peu plus....

c'est peut-être ce point que je vais étudier un peu plus
le but du jeu étant que je prenne moins de temps à chercher ma nourriture (et donc la reconnaitre) que le temps que j'aurais mis à cultiver la même quantitée avec des légumes habituels du potager


Etudier le sujet est sûrement très intéressant !
ça va te porter aux confins de l'histoire de l'agriculture.
Et cela te portera aux confins de l'histoire de la sociologie et de toutes les sciences humaines... pour essayer de comprendre ce qui a fait que nous nous sommes éloignés de notre alimentation d'origine...
Vaste programme... que j'ai commencé ... et j'en pas encore le bout, mais c'est tant mieux ;)
moilamain
 

Re: Démarrer un potager à partir d'une forêt

Message par Nicollas » 28 Fév 2012 13:16

Et après on finit anarcho-primitiviste
Nicollas
 

Re: Démarrer un potager à partir d'une forêt

Message par autrevie3 » 28 Fév 2012 16:11

comme fruitsec,d'ailleurs je vous annonce sa mort virtuelle,il a couper les ponts avec la culture d’internauphyle.
ces gens la ne peuvent générer qu'un mouvement qui débouche sur des sociétés claniques,avec ses cotés négatifs.
à la mad max...ou pire à la Wallden.
enfin,ce sont ces fachaux vert qui ont été les premiers à renverser le pouvoir en Islande.
tout extrême n'est qu'une conséquence,il faut de tout pour faire un monde...ils restent bien moins pire qu'autres choses,vus qu'ils sont à 80% dans le vrais.
autrevie3
 

Re: Démarrer un potager à partir d'une forêt

Message par moilamain » 28 Fév 2012 19:26

Nicollas a écrit :Et après on finit anarcho-primitiviste

Ô que oui ! :mrgreen:
moilamain
 

Re: Démarrer un potager à partir d'une forêt

Message par loutre » 04 Mars 2012 20:34

De ce que j'ai compris de la question, l'essor démographique des sociétés de chasseurs-cueilleurs a abouti à l'adoption de l'agriculture. Car lorsqu'on est plus nombreux, le temps passé à faire une récolte est plus important puisque la ressource devient moins abondante. Lorsque le seuil est franchi et que le temps que représente la simple cueillette ou chasse devient supérieur à celui passé à produire sa nourriture, alors l'agriculture ou l'élevage deviennent un peu plus intéressants.
A ce propos, je vous conseille un livre très intéressant, "Histoire des agricultures du monde. Du néolithique à la crise contemporaine." de M. Mazoyer et L. Roudart. ça décrit les choix techniques des différentes sociétés du globe en matière agricole, en fonction de leur milieu, du contexte socio-économique et démographique. Vraiment pas mal foutu, pour creuser la question.
loutre
 
Message(s) : 68
Inscription : 10 Mars 2010 12:04

Re: Démarrer un potager à partir d'une forêt

Message par autrevie3 » 05 Mars 2012 15:48

j'ai lu cela aussi.
mais en creusant plus ont peux découvrir que les techniques agricoles technologiques et culturelles ont jalonné le passé pas toujours de manière exponentielle,il y a eu des chutes brusques et la perte de techniques agricoles,et technologique et culturelle.
la préhistoire et bien plus longue que l'ont ne l'imagine.
en lisant ce livre ont est pris d'effrois vers la fin en voyant la terrible réalité agricole actuelle,et la déliquescence inéluctable de notre monde,si nous ne changeons pas nos techniques agricoles,c'est toute l'humanité qui en subira les conséquences.
ajouter à cela des ogms,une mortalité d'abeilles (il reste 30% des abeilles depuis les années la seconde g mondiale ou 1800? ),l'ingestion totale à tout les niveaux,ca rajoute du poids à la terrible réalité que porte les soucieux(ses)/conscient du secteurs agricole.
la Pmc fut le moteur d'opkins pour les villes en transition.
il faut réussir à impliquer la population dans sa propre souveraineté vitale (nourriture,énergie,habitat,déplacement) en diffusant les alternatives technologique les plus facile à mettre en oeuvre.
géopolymer,pile radiante (galène à l'ormus),et pépinières new age,la haute tension apporte la production d'ondes scalaires nécessaire aux déplacements.
bien sur parler comme ca suffit à faire flipper bien du monde...enveloppé dans une bienpensance judéo-chrétienne "ce dont tu ne sais point ne peux te nuire"...
comment ne pas s'interesser à nos responsabilité civiques de nos jours,face à la réalité alternative culturelle actuelle dont nous avons accès de nos jours.
l'ingestion doit être réparé à tellement de niveau...c'est effrayant...
combien en réchapperons?
je crois que la 4 ième dimension c'est la conscience d'unité en tant que groupes génétiques qui englobe les homnidés d'une même planette.
la destinée humaines actuellement,est entre les mains d'une toute petite minorité sur des masses plus ou moins corrompu par l'abrutissement orchestré.
après l'oppression militaire assasine policière viens l'autocensure du peuple envers lui même,par lâcheté individuelle,puis viens celui qui a trop parlé sur internet...
"la liberté est de ne se sentir entravé d'aucune sorte face à une chose qui nous semble injuste"
si tu prends trop de liberté de nos jours...tu peux te faire saigner.
mon point de vus n'est qu'une conséquence de mes lectures,rencontre,ouïes dires qui convergent etc...exactement comme vous.
autrevie3
 

Re: Démarrer un potager à partir d'une forêt

Message par grandevallee » 21 Mai 2012 06:19

peut être défriché une strip est, ouest pour permettre un ensoleillement continu
des butes bien amendé, recouvrir de paillis forestier, ça vas réussir

aout 008.jpg
aout 008.jpg (37.27 Kio) Consulté 7909 fois
grandevallee
 
Message(s) : 190
Inscription : 06 Mai 2012 12:09
Localisation : québec

Re: Démarrer un potager à partir d'une forêt

Message par moilamain » 21 Mai 2012 11:35

l'ensoleillement continu n'est pas indispensable, en tout cas, pas plus de 30% d'ombre, c'est la règle donné par Agroof, le bureau d'agroforesterie, et repris par l'ITAN, dans son cours d'agriculture naturelle étagée.

Cultiver en lisière, ou devant une lisière, c'est tout bénéf pour les nutriments, le vent en apporte en supplément et les dépose en lisière, c'estaussi pour ça que la lisière est très productive, plus de soleil et plus de nutriment.
moilamain
 

Re: Démarrer un potager à partir d'une forêt

Message par grandevallee » 23 Mai 2012 00:15

un conseil, planter le plus tôt possible, arbre fruitier et petit fruit car ça prend quelques année a fournir
mes 6 pommiers sont justement en fleur en ce moment
je pratique la taille suisse ordinairement en février , mars
moins de pommes mais plus grosses
grandevallee
 
Message(s) : 190
Inscription : 06 Mai 2012 12:09
Localisation : québec

Re: Démarrer un potager à partir d'une forêt

Message par autrevie3 » 23 Mai 2012 15:00

il semblerait que le meilleur moment pour tailler ce soit à la floraison.
autrevie3
 

Re: Démarrer un potager à partir d'une forêt

Message par grandevallee » 25 Mai 2012 06:34

ça dépend peut être de la place car j'ai taillé pendant plusieurs années dans un verger au québec
et comme dans tout les vergers du canada, la grosse taille se fait après les derniers gros gel. du mois de février
lorsqu'il y a encore de la neige, on peut tailler sévère et il y a une belle cicatrisation
sans bestiole pour attaqué la plaie
dans certain verger il vont éclaircir les pommes lorsque qu'il sont plus grosse et se touche, mais c'est plutôt rare
grandevallee
 
Message(s) : 190
Inscription : 06 Mai 2012 12:09
Localisation : québec

Re: Démarrer un potager à partir d'une forêt

Message par autrevie3 » 25 Mai 2012 22:38

tu taillent en hiver,tu favorise de longues branches (charpentes),tu taille en été,tu favorise les tiges (ramification)
oui tjs tailler hors gel sinon la plaie se fendille à cause du gel...et bonjour les champi
ont devrait toujours mettre de la propolis sur une plaie fraîche d'arbres surtout si c'est du pommier (à cause du chancre)...apres du mastique,ou de l'argile pour que ca tienne un peu...
les forestier se rendent compte qu'uriner sur une plaie (l'urine sort stérile) les arbres étaient un peu moins sujet à y développer des champi....
autrevie3
 

Re: Démarrer un potager à partir d'une forêt

Message par moilamain » 26 Mai 2012 00:48

ne pas tailler fonctionne aussi !
c'est ce que dis fukuoka
moilamain
 

Re: Démarrer un potager à partir d'une forêt

Message par grandevallee » 27 Mai 2012 14:11

lorsqu'on a un pommier dans notre cour arrière , on pourrait couvrir les plaies, même si c'est un travail de moine,
mais dans les vergers ils font pas ça ici

j'ai taillé pendant plusieurs années un verger avec 2800 pommiers environ
et la taille ramenait le fruit plus proche de la terre , pour un fruit plus sucré et plus gros calibre
mais chacun ses méthodes, je respecte ça.
grandevallee
 
Message(s) : 190
Inscription : 06 Mai 2012 12:09
Localisation : québec

Re: Démarrer un potager à partir d'une forêt

Message par autrevie3 » 27 Mai 2012 22:18

moilamains,plantes tes arbres et tire en tes conclusions,c'est facile de prôner le non agir quand ont n'a aucune pratique...moi même suis le premier à rejeter tout travaille inutile...pourtant j'en suis venu à biner sous mes arbres comme un esclave,et c'est à force d'y voir les chancre qui se développement dans l'humidité,et les sècheresses en Aout.
pareille pour en pépinière je bine,et je comprends les gens vieillissants qui adoptent le rondup,car biner,c'est rude.
la taille a ses vertues que ta raison ne connais pas. (quand t'es passé chez moi tu disais être contre la greffe,sans pouvoir l'expliquer,à présent voila la taille... :boulet: )
un arbre greffé,ou qui a déja été taillé,necessite souvent d'être taillé,oui l'arbre peux se tailler tout seul mais bonjour les potentiels dégâts:tu as déja vus une branche charpentière arraché? toute l'écorce qu'elle peux entraîner (bonjour les chancres)
perso,je cerne...et c'est l'arbre qui se débardasse de la branche qui ne lui fournis plus la sève riche issu des feuilles.(la sève des racines vient par le bois,la sève enrichit des feuilles par l'écorce)
tu devrais lire le manuelle de la taille douce...
tu devrais tailler des vieux arbres pour les voir rajeunir...
tu as déja récolter des pommes en quantité pour les autres?
faut pas que ca tombe sinon ca fais une tâche qui pourrit...
donc pouvoir ceuillir facilement,et donc tenter de ne pas avoir à se trimbaler une échelle...
et donc,faire des pommier nains avec une grosse bitte (comme le dit bourguignon).
chaque variété à sa spécificité,certaines doivent être éclaircient sinon les pommes pourrissent (se touchent entres elles),cassent les branches...
certaines sont trop pleuseuses et ca favorise les maladies...si tu n'aime pas la taille idolâtre les variétés érigé réputés pour leurs port (winter banana,transparente de croncel,semegrain,prod'homme,etc...) des variétés qui ont un bois solide,une charpente forte et équilibré par nature.
bon la nous parlons pommier,mais tu as vus du pêcher non tailler,ou du prunier? alors: :taistoi: observe la mort prématuré du pêcher ou l'anarchie du prunier.
nous raconte pas tes croyances sans les avoir un minimum appréhendés
autrevie3
 

Re: Démarrer un potager à partir d'une forêt

Message par grandevallee » 28 Mai 2012 02:07

il y a longtemp il y a ce gars de pommeculteur suisse qui est arrivé chez un pommeculteur québécois, lui demandant si il avait des vieux arbres sur le point d’être coupé et qui ne fournissait plus,
avec laquelle il pourrait faire une expérience.
la nouvelle traversa le village, il y a ce gars un peu fou qui a tailler une dizaine de pommier en pleine hiver chez un de leur voisin , un fou car eu faisait ce travail a l'automne après la récolte.

il fut la risé du village et des environ jusqu’à la prochaine récolte, ou l'on s'est apercu que ces vieux arbre avait rajeunit, et portait des belles grosse pommes.
et semblait moin sensible au maladie
a partir de ce moment il allait de ferme en ferme montré sa manière de faire, on voulait tout l'avoir sur son verger.
voila un peu l'histoire de la taille suisse au québec
depuis ce temp on taille en hiver et faut pas être gêné , et coupé en forme de parasol
laissant que 4 a 5 branches principale a laquelle on coupe tout branche ou gourmand montant vers le haut
et illuminant toute branche qui se touche sur les branches principale
bonne soirée a tout le monde
grandevallee
 
Message(s) : 190
Inscription : 06 Mai 2012 12:09
Localisation : québec

PrécédentSuivant

Retour vers La terre

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Google [Bot] et 3 invité(s)