Accéder au contenu

Le compost et la pollution

Vie des sols, compost, brf, mulch, paillages, buttes...

Re: Le compost

Message par alix le 11 Fév 2011 19:27

juste une petite question pourquoi cette fameuse dépollution miraculeuse vendu par les marchand d' agro chimie ne marche t'elle pas dans la nature ,nous retrouvons des molécule dans l'eau de pluie et de boisson.qu'en pense gilles séralini spécialiste des polluants chimiques? Je crois que l'on peut être manipulé par des informations erronées ,voir mensongères du style; lorsque l'on veut faire epandre des boues d'épurations par des agriculteurs et bien soudainement il n'y aplus de métaux lourds dans les analyses. J'aimerai bien que ce miracle puisse arriver mais j'ai peur que cela tarde beaucoup
alix
 
Message(s) : 1186
Inscription : 30 Jan 2010 17:20
Localisation : dordogne

Re: Le compost

Message par Vladivostok1919 le 11 Fév 2011 19:54

Du reste, une partie de la pollution est effectivement digérée par l'environnement... Les poluants dans les sols, comme de la même manière une partie des marées noires se dégrade naturellement dans la mer.
Le problème est qu'il y a trop de pollution, et une destruction des écosystèmes et micro-organismes qui pourraient prendre leur part de nettoyage
Avatar de l’utilisateur
Vladivostok1919
 
Message(s) : 299
Inscription : 07 Sep 2009 11:30
Localisation : San Francisco

Re: Le compost

Message par Pandasan le 12 Fév 2011 14:40

Tout est poison ou polluant c'est la quantité qui fait la différence entre toxique ou non, généralement le milieu naturel contient déjà presque tout les polluants mais en quantité adapté pour le fonctionnement des écosystèmes... La pollution c'est quand la dose est trop importante, et donc que c'est une ressource mal exploitée...
Pandasan
 
Message(s) : 256
Inscription : 18 Avr 2008 14:37

Re: Le compost

Message par Michael le 02 Juin 2013 08:23

Bonjour a tous,

Je suis un peu perdu avec la notion de compost.
Je suis sur terre argileuse en Belgique, le meme climat et le meme terrain (il y a 45 ans je veux dire ;-) ) que les fraternités ouvrières pour ceux qui connaissent.
Je faisais du compost dans une tour a compost avec plus ou moins de succès.
Cependant Josyne des jardins des fraternités ouvrières m'a conseillé de deposé mes matières organiques a meme le sol en laisser la degradation naturelle se faire. Donc pas de compost selon elle
Philipp Forrer mentionne dans une video que les vers de terre n'aiment pas le compost car c'est trop chaudet que le compost genere de la chaleur qui est une energie perdue. Lui aussi tape les matières organiques directement sur ces buttes de bois de sapins.
Claude Bourguignon lui parle d'agriculture perenne en observant le cycle forestier qui lui est perenne depuis des millions d'années. Ce cycle forestier ne pratique pas non plus de compostage avec tour a compost etc...
Et pourtant le compost serait quand meme utile.
So what?
Bientot je vais tailler la haie et quelques branches d'arbres dans mon jardin.
Alors ?
Brf sur le sol?
laisser sur le sol comme un cycle forestier +- naturelle
BRF pour autours des petits fruitiers et des fruitiers et et le reste sur le sol
Tout en broya pour BRF et tour a compost avec les tontes de gazon?
Voila
Michael,.....Perdu
Michael
 
Message(s) : 22
Inscription : 17 Juil 2012 09:43

Re: Le compost

Message par Patnam le 06 Juin 2013 08:41

Salut Michael
, je ne suis pas le spécialiste du compost mais je penche aussi pour la solution directe sur le sol. Le compost (bien fait) qui chauffe à notamment comme utilité de tuer les graines d'herbes indésirables.

Pour le broyat de branches, ça se décomposera aussi (peut-être moins vite) si tu le mets comme mulvh avec les avantages de couvrir ton sol, de maintenir l'humidité et d'empêcher les indésirables.
donc mets ton brf où il te semble le plus utile, autour des fruitiers ou dans ton potager.

A plus
Pat
Patnam
 
Message(s) : 280
Inscription : 07 Fév 2012 16:48
Localisation : Temploux-Belgique/ Elze-Cévennes

Re: Le compost

Message par moilamain le 06 Juin 2013 12:24

le compostage en tas sert à transformer des matières.
Le compostage est un processus de décomposition biologique contrôlée de la matière organique dans un milieu aérobie.

J'ai mis en gras le mot important. Cela signifie que c'est à toi de décider ce que tu veux faire en fonction de tes objectifs.

Parfois quand on a trop de déchet organique et pas assez d'élément capable de les utiliser tel quel, on choisit alors le compostage en tas.

Imagine une étable qui génère 10 m3 de fumier. Imagine que ce fumier soit trop frais pour être épandu dans un champ accueillant une culture sensible à la matière organique fraîche. Dans ce cas, on composte le fumier qui va se transformer en compost mûr et stable. On pourra alors ensuite l'épandre dans le champ sans risque de maladie pour la culture.

Mais pour ceux qui ont un potager et quelques déchets de cuisine, il est tout à fait possible de déposer régulièrement les déchets sous le mulch du potager pour nourrir la vie du sol. C'est même souhaitable car l'effet est plus direct que par un compostage en tas.
Le compostage en tas concentre la vie à un endroit : le tas de compost (elle serait tout aussi bien dans le potager)
Il génère de la chaleur, par la respiration des organismes vivants, et donc un dégagement plus intense de CO2, ce qui est une perte en carbone pour le potager.
Il prend du temps, et induit donc un délai pas rentabilisé entre le moment où l'on vient de disposer des matières premières et le moment où on les utilise au potager.
Son avantage est de créer de la chaleur (utile si on l'utilise, inutile si on ne l'utilise pas... ça coule de source) et donc de pouvoir stériliser les matières dans une certaine mesure... (mais il faut bien contrôler le processus, et c'est pas si simple que ça, on ne stérilise pas les graines des adventices aussi facilement que ça, il faut que ça monte fort en température, un certain temps, et partout dans le tas, pas que au milieu...)


Pour utiliser des matières, et savoir comment, il faut se poser les questions :
- qu'est-ce que je vise comme rendement, comme effet ?
- quels besoins pour les plantes ou pour le sol ?
En gros : c'est quoi l'OBJECTIF ?

Faire du compost, épandre du BRF, mélanger du brf avec des tontes de gazon
Ce ne sont pas des objectifs, ce sont des moyens ou des techniques.
Pour trouver la bonne technique, celle qui sera adapté à la situation, il est indispensable de connaître les objectifs.


ALORS disons que tes objectifs sont de fertiliser le sol.
C'est donc surtout l'azote qu'il faut apporter, tout le reste des nutriments est largement présent dans un sol vivant (j'espère que le tien est vivant)
Pour cela, c'est bien de déposer sur les plates-bandes du potager des déchets azotés en fine couche, de manière étaler dans le temps, sous le mulch.
Cela contribuera à faire vivre la faune du sol et les micro-organismes, ce qui permettra d'améliorer la structure du sol. Ce qui peut aussi être un objectif de départ. C'est utile pour les sols lourds par exemple.

L'objectif peut tout simplement être de recycler un déchet (des tailles de haies). Le potager ou les fruitiers peuvent très bien ne pas avoir besoin de fertilité supplémentaire, le sol peut déjà avoir une structure très correcte, et dans ce cas, le compostage en tas permet de mettre de côté tout un tas de déchets qui n'auraient pas grande utilité au potager, voir même qui compliquerait la gestion du potager (en fonction du système choisi c'est pas forcément judicieux de déposer des matières fraîches, du BRF ou des tailles non broyées...)
Dans ce cas, les matières compostent en tas, dans un coin, sans prendre de place, et un jour, y'aura plus qu'à épandre le compost mûr, ce sera plus facile car ça aura la forme de terreau et ça aura bien diminué de volume.

etc.
etc.
moilamain
 

Re: Le compost

Message par moilamain le 06 Juin 2013 12:30

j'ajoute que pour les fruitiers les besoins d'azote varient en quantité selon l'époque

pour le pommier, les besoins débutent en mars/avril, puis deviennent le plus important en mai/juin, puis ça décroit et ça s'arrêtent en hiver.
L'apport d'azote, qui est un élément facilement lixiviable gagne à se faire au bon moment pour la culture, en considération de ce que le système génère déjà comme azote... attention aux excès...
moilamain
 

Re: Le compost

Message par Michael le 06 Juin 2013 13:12

Merci pour vos réponses.
Le but est en fait de gerer mon jardin en vase clos. Je ne veux plus envoyer de la matiere organique a la decheterie.
Donc pour l'instant, vu que j'ai une pelouse avec un sol argileux tres dur et qui n'absorbe pas l'eau mon but est d'amander cette argile pour en faire un complexe argilo-humique.
Et d'apres vos reponses, si je me retrouve avec un exces de matiere organique a un moment où son emploi n'est pas conseillé, je composterai.
Pour la petite histoire, j'ai 'étalé le contenu de ma tour a compost entre 2 arbres du fond du jardin et j'ai balancé un peu d'herbe de tonte par dessus....Et j'ai des patates qui y poussent :mrgreen: ...
J'ai la meme chose avec un courge, et meme un noyeau de peche qui prend, meme si sous mes latitudes je ne donne pas cher de sa peau...Si il est toujours la dans 3 hiver je l'appelerai Chuck Norris. :mrgreen:
Donc merci pour vos conseils.
Michael
 
Message(s) : 22
Inscription : 17 Juil 2012 09:43

Re: Le compost

Message par Michael le 10 Juin 2013 13:19

moilamain a écrit :ALORS disons que tes objectifs sont de fertiliser le sol.
C'est donc surtout l'azote qu'il faut apporter, tout le reste des nutriments est largement présent dans un sol vivant (j'espère que le tien est vivant)


Le problème est là.
Ma fille a recu des paquets de graines pour des fleurs qui favorise les coccinnelles. ..."oui ma cherie papa va s'en occuper".... :]
Mode d'emploi de la boite:
-becher sur 10 cm
-ratisser
-semer a la volée
-retasser la terre par dessus
-arroser.

Je delimite une zone pres de la haie et du chaine du 8m que j'ai dans le fond du jardin. C'est l'endroit qui convenait le mieux et je me suis dit a proximité des arbres le sol sera sans doutes meilleur qu'au niveau de la pelouse, puisque proximité de la haie, arbre, plus de vie quoi...oui je sais bon... soit...
Resultat : meme si il vrai qu'en Belgique il fait +- sec depuis quelques jours ( :shock: ), venteux et qu'on a eu des apres midi a 24 degrés ( :shock: :shock: ), je ne m'attendais pas a devoir sauter avec mes 85 kg sur la beche pour essayer d'entamer une breche dans mon sol argileux.
Bref, a mon avis, mon sol n'est pas très vivant.
J'ai donc rasé la pelouse au maximum, jeter les graine sur le sol, récuperer une partie du melange de compost/feuille/herbe/bois que j'avais étaler suite au demontage de ma tour a compost il y a 2 mois, j'ai arrosé et puis on verra.
Et a 4 m de lá,toujours a l'ombre du chene et de la haie j'avais balancer des epluchure de patates et de l'herbe et maintenant j'ai de patates sous mon herbe.
Comme quoi il n'est pas vivant mais il semble réactif.
Bref je crois que je vais apporter autant que possible la matiere directement au sol.
Michael
 
Message(s) : 22
Inscription : 17 Juil 2012 09:43

Re: Le compost

Message par moilamain le 10 Juin 2013 19:39

pour améliorer les sols lourds, le miracle s'appelle lignine. Donc apporter du bois, de la branche... du brf en somme !
mais il faut d'abord faire avec ce qu'on a sous la main... ou celles des voisins !

si le sol est dur, il faut l'aérer ou le décompacter. Bêche, aérobêche...
et cela jusqu'à temps qu'il parvienne à une structure suffisamment aérée.

Faut voir que les déchets de cuisine ou plus généralement la matière organique pauvre en lignine se fait très vite digéré par un sol vivant, et le résultat de la digestion ne se voit pas vraiment, sauf dans le comptage peut-être des petites bêtes.
Par contre, la matière organique riche en lignine transforme la structure du sol après sa digestion...
Mais tout dépend du sol...
ce qui se passe chez l'un ne se passera pas forcément pareil chez l'autre... y'a tellement de paramètre ! C'est pour ça qu'il faut essayer, bien observer, tirer des leçons, et persévérer.
moilamain
 

Re: Le compost

Message par Michael le 11 Juin 2013 10:04

La lignine arrive ce WE : taille de la haie, elagage des arbres et un broyeur au turbin.
J'ai deja reperé les endroits a amander.
Meme si mon pote jardinier m'a déjà prevenu que un gros tas de branche peut devenir un petit saut de bois après broyage. On verra...
Michael
 
Message(s) : 22
Inscription : 17 Juil 2012 09:43

Re: Le compost

Message par Patnam le 11 Juin 2013 15:07

Salut Michael

Michael a écrit :je ne m'attendais pas a devoir sauter avec mes 85 kg sur la beche pour essayer d'entamer une breche dans mon sol argileux.


Comme on dit en permaculture, le problème est la solution

Donc dans ce cas, première solution : pas assez lourd, tu dois grossir :mdr3:
2ème solution, dis à ta fille que papa fait de la permaculture et ne peut plus bêcher et donc respecter le mode d'emploi et donc qu'elle devra attendre un an pour que ton sol soit accueillant à ses graines de fleurs :happy1: bon d'acc, c'est une fille, tu dois trouver autre chose :aille2:
3ème solution attendre qu'il pleuve que le sol soi plus meuble, ça ne devrait pas être long ici en Belgique :pleur4:

:taistoi: Bon d'acc ,j'arrête de dire des conneries les autres risquent de se demander quoi (z'inquiétez pas les zaut', on se connait)

Bon ceci dit, un voisin a une fois testé le pré fleuri dans la prairie, tondu à ras, passé le motoculteur, ratissé, semé, résultat bof, l'herbe, le chiendent poussent plus vite que les fleurs, mais il y a eu quelques fleurs aussi (la première année). Pour un pré fleuri le mieux c'est carrément d'enlever la première couche de surface.
Une chose à savoir aussi, je ne sais pas quelles espèces de fleurs tu as semé mais en général les fleurs sauvages poussent sur des sols pauvres, regarde les belles prairies amendées avec le beau ray gras et un vieille praie à l'abandon, où il y a plein de fleurs. Donc pas sûr que le compost soit une bonne idée pour les fleurs en tout cas, Pour un pré fleuri le mieux c'est carrément d'enlever la première couche de surface, il vaudrait mieux juste de la terre.

Mais bon faut essayer, observer et ne pas se décourager, voilà une bonne éducation pour ta fille :hehe:

Pat
Patnam
 
Message(s) : 280
Inscription : 07 Fév 2012 16:48
Localisation : Temploux-Belgique/ Elze-Cévennes

Re: Le compost

Message par EmilieL le 11 Août 2013 22:06

Bonjour,

J'ai une terre argileuse moi aussi.
Depuis 5 ans que je mulche ma pelouse (i.e. l'herbe est broyé très fin par ma tondeuse, et nourrit directement le sol), je constate une amélioration de la qualité de mon sol : c'est plus aéré. D'ailleurs, mon herbe reste plus verte l'été que celle de mes voisins (je suis dans le s-o de la France, et on n'arrose pas la pelouse).
C'est selon moi le moyen le plus simple d'apporter de l'azote et de l'humus au sol de ta pelouse.

Emilie
EmilieL
 
Message(s) : 18
Inscription : 18 Juin 2010 09:53

polymeres hyper absorbants et arrosage.

Message par kagounette le 04 Sep 2013 06:09

https://www.youtube.com/watch?v=GhT5IqnEWCM


on en a peut etre deja parlé ( autrevie je crois ) mais il me semble pas que ca soit aussi complet.
kagounette
 
Message(s) : 56
Inscription : 03 Oct 2012 19:52
Localisation : nouvelle caledonie

Re: polymeres hyper absorbants et arrosage.

Message par autrevie3 le 04 Sep 2013 08:51

je peux HT du polyter.
ca se vend pas à n'importe qui,les lobbies veillent...
autrevie3
 

Re: polymeres hyper absorbants et arrosage.

Message par kagounette le 04 Sep 2013 09:58

en effet ça y ressemble.
Le "Silos de agua" est une marque, mais si je comprends bien sa particularité est d'être à base de polyacrylate de potassium, alors que les gels courant seraient formulés à base de sodium. Cette différence rendrait le "silos de agua" bien mieux rétenteur (500 X son poids) et surtout une durée de vie bien supérieure (5 à 10 ans suivant le type de sol) contre 1 à 5 pour les autres types de gel. Tu peux confirmer?
kagounette
 
Message(s) : 56
Inscription : 03 Oct 2012 19:52
Localisation : nouvelle caledonie

Re: polymeres hyper absorbants et arrosage.

Message par alix le 05 Sep 2013 11:44

j'ai trouvé cela sur le net
yanndruet le 19/01/2012 à 19:07 Signaler un contenu abusif
Ce brevet est un brevet français qui a été volé, et qui est maintenant dépassé

Je vous informe que j'ai déposé, en 1996, à l'INPI, ce brevet en utilisant du polyacrylamide de sodium. Ce brevet a été volé par la société Probio SA au Portugal et je n'ai pu en récupérer la propriété malgré un procès en bonne et due forme, cela parce que j'étais un particulier et que j'avais signé en droit français un contrat de cession de brevet à une entreprise domiciliée au Portugal.
Cette solution est maintenant obsolète, car le polyacrylamide, en cas de sécheresse intense, va collecter l'eau présente dans la racine des plantes qui, alors, subissent un stress encore plus important qu'en situation de sécheresse simple.
Ce produit, additionné de produits de traitement et de fertilisation, a été breveté et vendu sous le nom d'Hydrosorb.
J'en ai maintenant arrêté la fabrication car c'est un procédé non biologique et non écologique qui finit par détruire la masse de matière organique des sols qui sont déjà pauvres. Le polyacrylamide se fragmente dans le sol, mais ne disparaît pas, ce qui entraîne un accroissement de la rétention en eau dans les horizons superficiels, mais sans que cela soit mobilisable par la plante, les structures alvéolaires étant alors trop petites pour libérer de l'eau au niveau des méristèmes.
J'ai maintenant développé d'autres produits aussi performants, mais totalement bio et totalement digestibles par les plantes.
Donc, attention avec cette information. Il ne faut pas donner de faux espoirs à des populations en déficit d'eau et qui souffrent de la sécheresse. Le produit est cher et ne pourrait être utilisé dans les zones saheliennes, car trop onéreux. Il reste utile dans les serres d'Arabie saoudite ou dans les Emirats où ils ont les moyens de payer ça.
Il faut aussi savoir que la société française Floerger a développé un produit équivalent appelé Aquasorb, et que l'on a trouvé çà dans les jardineries françaises sous le nom de "grain d'eau". On le trouve aujourd'hui sous forme de gels colorés qui sont présentés pour le "fun" dans des jardineries et dans des fleuristeries.
Donc attention, il ne s'agit absolument pas d'une innovation. C'est un pillage du savoir-faire français...
Yann DRUET.
alix
 
Message(s) : 1186
Inscription : 30 Jan 2010 17:20
Localisation : dordogne

Re: polymeres hyper absorbants et arrosage.

Message par kagounette le 05 Sep 2013 20:37

bon....

Et c'est quoi son super produit nouvoecologikgaranti alors que l'autre qui etait deja nouvoecologikgaranti est en fait vilain pabosale? pffff... 8/

Je sens que mon rhetenteur d'eau dans les buttes n'a pas fini d'etre du bon bois bien pourri...

on va chercher un peu.

merci de l'info en tous cas. :)
kagounette
 
Message(s) : 56
Inscription : 03 Oct 2012 19:52
Localisation : nouvelle caledonie

Re: polymeres hyper absorbants et arrosage.

Message par autrevie3 le 06 Sep 2013 07:39

Très intéressant,merci Alix.
Comme c'est courant le vol de découvertes...


je pense que ce produit est interessant,en tout cas le polyter.
le temps que la plante s'installe.
faut évier d'utiliser ca pour les légumes car une fois sec il y a des poussières (pas beaucoup) potentiellement toxiques.
avec Polyter (20g/arbres) ils garantissent la survie des plantes 3 ans de suite,même si il n'a pas plus une fois.
j'ai acheter 35 kilo,je l'utilise des cet automne pour planter des centaines d'arbres directement en place,je pense ne mettre que 1 ou 2 grammes ca me semble suffisant.
autrevie3
 

Re: Le compost

Message par barbalala le 06 Sep 2013 12:24

Bonjour, en effet si quelqu'un veut s'y coller, une fiche technique pdf simple et efficace nous expliquant les ratios carbone - azote ( paille ou foin / matière verte ) à agencer pour le compost , ce serait kool, et facile a faire circuler quand on veut aider les amis a se mette aux gestes de bon sens simple.
merci
barbalala
 
Message(s) : 1
Inscription : 06 Sep 2013 12:19

PrécédentSuivant

Retour vers La terre

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)

Information

L’équipe • Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]