Accéder au contenu

Culture sur couche chaude

Vie des sols, compost, brf, mulch, paillages, buttes...

Culture sur couche chaude

Message par alexdanslesnuages le 08 Jan 2013 09:35

Bonjour à tous.

Lancement d'un sujet sur l'utilisation de couche chaude et de châssis pour débuter plutôt la saison des cultures.

Maraîcher depuis un an et permaculteur en herbe, je teste en ce mois de janvier le semis sur couche chaude et sous châssis. Comme je ne peux me procurer de fumier de cheval en assez grosse quantité, je vais utiliser des résistances électriques chauffantes. Pour information, j'habite en Belgique.

Sur ces couches, je semerai carotte, radis, betterave rouge, chou rouge et navet la première quinzaine de janvier et cresson, céleri, concombre, cerfeuil, tomate et poireau la seconde.

J'ai aussi mis en place une chambre de semis qui débute bien avec des pois, des poireaux et des anthémis.

Je mettrais à jour ce post par rapport à l'évolution des semis, les réussites et les échecs.

Salut à tous.

PS : n'oublier pas de planter l'échalote, c'est le moment ^^
"Retournez à vos livres et à votre fauteuil. Plantez vos arbres regardez les pousser. Si plus de gens chérissez leur foyer plus que l'or ce monde serait un endroit plus joyeux" Thorin à Bilbon ou quand la fantaisie prend un léger goût de réalité
Avatar de l’utilisateur
alexdanslesnuages
Site Admin
 
Message(s) : 1158
Inscription : 16 Nov 2012 12:28
Localisation : Hainaut

Re: Culture sur couche chaude

Message par Aimelle le 08 Jan 2013 20:27

Bonjour
"Permaculteur en herbe" ? Lancer une culture à l'énergie électrique me semble un peu éloigné du concept permaculture.
Par ici la ressource en fumier de cheval, c'est les centres équestres urbains qui ne savent pas trop comment s'en débarrasser ; il n'y en n'a pas par chez toi ? Cela dit, ça peut quand même poser un problème de pollution, parce que beaucoup de chevaux de selle sont médicalisés, au moins avec des traitements antiparasitaires (anthelminthiques et insecticides).
Aimelle
 
Message(s) : 589
Inscription : 08 Mars 2009 03:35
Localisation : France - Orne

Re: Culture sur couche chaude

Message par eon le 08 Jan 2013 20:33

Salut,

J'ai commencé à aménager une fausse que j'ai rempli de fumier de cheval afin de faire un essai sur couche chaude. J'ai récupéré le fumier dans un centre équestre, mais j'ai l'impression qu'il n'était pas super frais, car il ne chauffe pas des masses. J'attends des sacs en toile de jute pour monter le châssis en terre. Cette solution m'a paru plus adaptée qu'un caisson en bois pour retenir la chaleur. Par contre je ne pourrai pas en mettre autant que toi vu que je n'aurai qu'un seul châssis d'un mettre carré. Je prévois quelques radis pour accompagner des carottes grelot parisiennes et quelques navets également.
Pour les échalotes, je vais attendre le 23 que la lune soit descendante.

Je vais suivre la suite avec intérêt.
Avatar de l’utilisateur
eon
 
Message(s) : 123
Inscription : 01 Fév 2012 02:36
Localisation : Herblay 95220 Val d'Oise

Re: Culture sur couche chaude

Message par moilamain le 08 Jan 2013 22:35

Aimelle a écrit :"Permaculteur en herbe" ? Lancer une culture à l'énergie électrique me semble un peu éloigné du concept permaculture.

je vois pas d'incompatibilité. Si c'est rentable, pourquoi pas ? Si l'achat du matos et la dépense én€rgétique sont compensé par la récolte, si le matos est adpaté aux conditions du lieu et de travail de l'exploitant, pourquoi pas ?

de toute manière, la seule limite c'est l'imagination. On peut pas obliger les permaculteurs à imaginer plus que ce qu'ils sont capables d'imaginer.

La réussite d'une permaculture est principalement dû aux capacité de son créateur ou gestionnaire. Si ce type est un neuneu ça donnera une permaculture de faible rendement, si c'est un génie ça donnera un putain d'écosystème bénéfique sur tous les plans.


quelle surface en couches chaude ou électrique tu as ?
moilamain
 

Re: Culture sur couche chaude

Message par vegan71 le 09 Jan 2013 11:10

utile ce poste car les solutions alternatives pour avancer les cultures ne sont pas très nombreuses.

moi aussi je devrais utiliser une couche chaude pour avancer des semis pour moi et la vente.

Pour cela je dispose de vitres type chassis pour une surface de 5 m2 environ.

Il ne me reste plus qu' a faire le chassis.
vegan71
 
Message(s) : 122
Inscription : 09 Fév 2011 18:19

Re: Culture sur couche chaude

Message par alexdanslesnuages le 09 Jan 2013 17:33

Re à tous et merci pour vos interventions.

Malheureusement, pour la culture sur couche chaude, le fumier de cheval, même si meilleur au niveau environnemental et économique, n'est plus intéressant. Je dis "plus" car nos ancêtres maraîchers utilisaient ce type de couche et avaient de très bon résultat. Voir "Manuel pratique de la culture maraîchère de Paris" par J. G. Moreau, J. J. Daverne. Mis en ligne gratuitement (GoogleBook). Je connais des amis maraîchers qui ont un manège et donc ont essayé d'utiliser le fumier de cheval sans grand résultat. Montée de température à 70, 80° puis chute aléatoire ou fumier qui ne chauffe pas. Conséquence : perte de temps, d'argent et de motivation. Si des personnes réussissent grâce au fumier, je suis content pour eux et je les invite à partager leurs expériences sur ce post.
Pour en revenir à nos semis sous résistance électrique chauffante, je sais que le matériel utilisé n'est pas idéal mais nos petits semis ne pousseront pas s'il n'y a pas une chaleur constante de 18°. Donc pour une meilleure rentabilité et l'objectif de vouloir rallonger au maximum les cultures, cela me parait une bonne solution. Si le fait d'être lié à l'électricité et donc à l'énergie nucléaire ou autres énergies fossiles dérange, des petits panneaux solaires ou une petite éolienne feront parfaitement l'affaire car une résistance ne demande que 150 watts.

La mise en place : utilisation de briques récupérées pour le sol, pour les murs : briques ou planches de bois. Sur le sol, mettre un couche de sable, installer la résistance en faisant des serpentins puis remettre une couche de sable. Ensuite soit mettre directement le terreau soit déposé des plateaux à semis ou des pots. Je met des châssis contre la pluie, le vent et le froid mais dans certains endroits, je pense, cela n'est pas obligatoire.

Voilà, la suite au prochain post, bonne continuation permaculturel à tous, Alex.
"Retournez à vos livres et à votre fauteuil. Plantez vos arbres regardez les pousser. Si plus de gens chérissez leur foyer plus que l'or ce monde serait un endroit plus joyeux" Thorin à Bilbon ou quand la fantaisie prend un léger goût de réalité
Avatar de l’utilisateur
alexdanslesnuages
Site Admin
 
Message(s) : 1158
Inscription : 16 Nov 2012 12:28
Localisation : Hainaut

Re: Culture sur couche chaude

Message par moilamain le 09 Jan 2013 22:29

pourquoi cultiver sur couche chaude ou résistance électrique ?

à la maison, avec le potager, ça me viendrai pas à l'esprit de hâter des cultures, la nature apporte les nutriments sous forme de légume en temps voulu.

par contre, pour les commerçant de légumes (les maraichers), c'est une aubaine que de pouvoir vendre sur le marché des tomates 2 semaines voir 1 mois avant que toutes les mémés en aient dans leur jardin...
ça permet d'allonger la saison où les sous rentrent dans la caisse.

Pour ces raisons, toutes les pratiques sont bonnes... ou presque.
moilamain
 

Re: Culture sur couche chaude

Message par alexdanslesnuages le 19 Jan 2013 09:46

Mise à jour du post.

La chambre à semis fonctionne bien. Les pois ont été transplantés en pot et ils mesurent 20 cm chacun. Les anthémis n'ont pas fonctionné. Les poireaux ont été semés dans des boîtes à oeuf. satya a raison, ça fonctionne très mal à cause du carton qui absorbe l'eau. Je recommencerai les poireaux avec des plateaux multicellules. Je viens de planter des graines de néflier commun qui ont passé l'automne dehors. J'ai attendu un bon coup de gel pour qu'ils blettissent et je les ai planté en mettant une couche de neige pour apporter un peu d'azote.

Pour le semis sur couche chaude électrique, 12 m2 sont utilisés pour cette technique. Je sème du cresson de jardin, des petits radis rouge et blanc, des choux de milan Grufewi, des concombres vert long maraîcher, des cèleris Tall Utah, du chou rouge tête noire, des carottes marché de Paris, du navet de Milan rouge, des poireaux varna, malabare, d'elboeuf et gros vert de Huy.

Voilà, la suite au prochain post, Alex.
"Retournez à vos livres et à votre fauteuil. Plantez vos arbres regardez les pousser. Si plus de gens chérissez leur foyer plus que l'or ce monde serait un endroit plus joyeux" Thorin à Bilbon ou quand la fantaisie prend un léger goût de réalité
Avatar de l’utilisateur
alexdanslesnuages
Site Admin
 
Message(s) : 1158
Inscription : 16 Nov 2012 12:28
Localisation : Hainaut

Re: Culture sur couche chaude

Message par alexdanslesnuages le 26 Jan 2013 10:10

Suite du fil.

Le projet de culture sur couche chaude pendant l'hiver est avorté, pour l'instant ...

La demande en électricité est trop importante. Pour contrer ce problème, je vais construire un puit canadien l'année prochaine. La résistance chauffante servira donc d'appui et non d'énergie principale.

Pour l'isolation du sol, on me conseille du polystyrène. Même recycler, pensez-vous que c'est un matériau à utiliser en permaculture ?

Bien à vous, Alex.
"Retournez à vos livres et à votre fauteuil. Plantez vos arbres regardez les pousser. Si plus de gens chérissez leur foyer plus que l'or ce monde serait un endroit plus joyeux" Thorin à Bilbon ou quand la fantaisie prend un léger goût de réalité
Avatar de l’utilisateur
alexdanslesnuages
Site Admin
 
Message(s) : 1158
Inscription : 16 Nov 2012 12:28
Localisation : Hainaut

Re: Culture sur couche chaude

Message par satya le 26 Jan 2013 10:49

AlexdelaThure a écrit :Pour l'isolation du sol, on me conseille du polystyrène. Même recycler, pensez-vous que c'est un matériau à utiliser en permaculture ?

terre paille

ou terre simplement

pourquoi ne pas faire des couche chaude a l'ancienne ,avec du crottin de cheval???
Avatar de l’utilisateur
satya
Site Admin
 
Message(s) : 1569
Inscription : 15 Juin 2011 09:17
Localisation : aude (11)

Re: Culture sur couche chaude

Message par alix le 26 Jan 2013 11:06

comme dirai certain en permaculture tout est permis tu peux mettre du polystyrène , si tu as une source de ce produit à proximité et qu'elle ne coute pas cher. Pour le reste c'est ta conscience de l'écologie et du respect de la nature qui peux primer et te faire refuser un produit que tu juges inadapté .
alix
 
Message(s) : 1186
Inscription : 30 Jan 2010 17:20
Localisation : dordogne

Re: Culture sur couche chaude

Message par alexdanslesnuages le 26 Jan 2013 13:04

Pour le fumier de cheval, je l'ai expliqué juste au dessus.

Pour le polystyrène, j'ai pensé mettre une couche de briques, une plaque de poly, une nouvelle couche de briques. Le tout fixer par un cadre en bois. On verra l'année prochaine.

Mais le puit canadien pour récupérer la chaleur de la terre me parait une super idée. Si vous avez d'autres infos pour utiliser cette technique, faite tourner.

A plus, Alex.
"Retournez à vos livres et à votre fauteuil. Plantez vos arbres regardez les pousser. Si plus de gens chérissez leur foyer plus que l'or ce monde serait un endroit plus joyeux" Thorin à Bilbon ou quand la fantaisie prend un léger goût de réalité
Avatar de l’utilisateur
alexdanslesnuages
Site Admin
 
Message(s) : 1158
Inscription : 16 Nov 2012 12:28
Localisation : Hainaut

Re: Culture sur couche chaude

Message par moilamain le 27 Jan 2013 15:00

c'est bien cette idée de puits canadien pour faire des couches chaudes (tièdes plutôt)
la mise en pratique est difficile, faut faire en sorte que le tuyau enterré ne se remplissent pas d'eau, et faut faire en sorte de pouvoir virer l'eau qui se retrouve dedans, issu de la condensation.
L'air arrive entre 10 et 13°C, ça dépend de la longueur, de la profondeur, du sol...

ça peut faire un truc hors gel, voir clément, mais couche chaude pour faire germer des tomates... pas sûr.
bonne idée en tout cas, à creuser...
moilamain
 

Re: Culture sur couche chaude

Message par hardworkinghippy le 27 Jan 2013 18:53

Salut Alex,

Pour une telle surface, pourquoi pas faire un poele de masse de type rocket ? (Peut-être pour l'année prochaine ? :mrgreen: )

Le nôtre est encore chaud après un feu pendant au moins 12 heures, alors qu'il en coûte très peu en temps et en bois.
La Ferme de Sourrou : Nos projets avec PHOTOS
Avatar de l’utilisateur
hardworkinghippy
Site Admin
 
Message(s) : 2201
Inscription : 24 Fév 2008 00:08
Localisation : Bergerac - Sud Ouest France

Re: Culture sur couche chaude

Message par alexdanslesnuages le 28 Jan 2013 08:58

Pas mal aussi. Si j'arrive à combiner le puit et le poêle, ça peut être sympa. Comme ça, pas d'utilisation d'électricité. A tester.

Pour le fumier de cheval, je ne l'utilise pas car je vais me servir des plantes pour les couches. Ça a déjà été testé et approuvé.

A plus, Alex.
"Retournez à vos livres et à votre fauteuil. Plantez vos arbres regardez les pousser. Si plus de gens chérissez leur foyer plus que l'or ce monde serait un endroit plus joyeux" Thorin à Bilbon ou quand la fantaisie prend un léger goût de réalité
Avatar de l’utilisateur
alexdanslesnuages
Site Admin
 
Message(s) : 1158
Inscription : 16 Nov 2012 12:28
Localisation : Hainaut

Re: Culture sur couche chaude

Message par alexdanslesnuages le 30 Mars 2013 21:19

Salut à tous.

La fin de l'hiver arrive tout doucement chez moi. Aujourd'hui, température moyenne 2°^^

J'ai débuté les semis sous châssis : choux,oignons, cèleris, radis, concombres, potirons, laitues.

Pour la couche chaude, je vais tester avec du compost remplaçant le fumier de cheval.

Bon printemps à tous, Alex.
"Retournez à vos livres et à votre fauteuil. Plantez vos arbres regardez les pousser. Si plus de gens chérissez leur foyer plus que l'or ce monde serait un endroit plus joyeux" Thorin à Bilbon ou quand la fantaisie prend un léger goût de réalité
Avatar de l’utilisateur
alexdanslesnuages
Site Admin
 
Message(s) : 1158
Inscription : 16 Nov 2012 12:28
Localisation : Hainaut

Re: Culture sur couche chaude

Message par alix le 31 Mars 2013 14:51

le composte est arrivé au stade final de son évolution , donc stabilisé , il ne montera plus en température , dons je ne vois pas l'intérèt pour des couches chaudes
alix
 
Message(s) : 1186
Inscription : 30 Jan 2010 17:20
Localisation : dordogne

Re: Culture sur couche chaude

Message par alexdanslesnuages le 31 Mars 2013 20:00

Yo alix.

Je te suis sur la façon de raisonner mais les expériences montrent que ça marche. Du compost ou "plantes laissées sur place" crée de la chaleur.

Après voir si c'est suffisant pour couche chaude ? Je te dis quoi. ^^

Alex.
"Retournez à vos livres et à votre fauteuil. Plantez vos arbres regardez les pousser. Si plus de gens chérissez leur foyer plus que l'or ce monde serait un endroit plus joyeux" Thorin à Bilbon ou quand la fantaisie prend un léger goût de réalité
Avatar de l’utilisateur
alexdanslesnuages
Site Admin
 
Message(s) : 1158
Inscription : 16 Nov 2012 12:28
Localisation : Hainaut

Re: Culture sur couche chaude

Message par alexdanslesnuages le 25 Nov 2013 19:33

Suite du post.

La culture sur couche chaude et sous châssis me parait aujourd'hui essentielle dans une région où l'arrêt de la végétation des fruits et légumes se fait assez tôt : novembre et reprend tard : mai voire cette année juin.

Au fil des lectures, discussions et autres, la mise en place de structures type châssis, tunnels et serres semble donc être un bon investissement.

Pour les techniques : pas de puit canadien, trop d'investissement. Mise en place de couches chaudes avec du fumier de chèvre (contact avec chèvrerie). Si possible, teste avec résistance chauffante.

Projet : idée d'Irène avec le poêle roquette et technique du tuyau d'eau installer dans un tas de compost créant une source de chaleur grâce eau chauffée.

A plus tard, Alex.
"Retournez à vos livres et à votre fauteuil. Plantez vos arbres regardez les pousser. Si plus de gens chérissez leur foyer plus que l'or ce monde serait un endroit plus joyeux" Thorin à Bilbon ou quand la fantaisie prend un léger goût de réalité
Avatar de l’utilisateur
alexdanslesnuages
Site Admin
 
Message(s) : 1158
Inscription : 16 Nov 2012 12:28
Localisation : Hainaut

Re: Culture sur couche chaude

Message par jd-geneva le 10 Avr 2014 23:12

je suis perso entrain de mettre en place (enfin faire un test) d'un panneau solaire thermique pour réchauffer légèrement mon keyhole garden.

L'idée étant de faire circuler de l'air chauffé par le panneau en début et fin de saison voir en cour si besoin dans des gaines enterrée dans le keyhole.
En parallèle je me demandais si on ne pourrait pas chauffer une couche ou une serre sur le même principe.
Pour maintenir une stabilité jour nuit, j'envisageais de chauffer une masse d'eau dans la serre afin qu'elle relargue la chaleur au cour de la nuit.

fabrication de panneau solaire thermique sur ce principe: http://lafamillecreative.blogspot.fr/2011/12/panneau-solaire-en-canettes.html

Bon bricolage
Avatar de l’utilisateur
jd-geneva
 
Message(s) : 195
Inscription : 04 Avr 2014 08:26
Localisation : F 74 Marlioz

Suivant

Retour vers La terre

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)

Information

L’équipe • Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]