Accéder au contenu

Mon projet d'écovillage

Chantiers, matériel à donner ou à vendre, recherche de permaculteurs ou de terrains ...

Re: Mon projet d'écovillage

Message par Livy-Dagore le 10 Août 2014 10:54

Cela demande à réfléchir!
Livy-Dagore
 
Message(s) : 674
Inscription : 18 Mai 2013 09:43

Re: Mon projet d'écovillage

Message par hardworkinghippy le 10 Août 2014 11:35

Comme on le fait dans la permaculture quoi !

;)
La Ferme de Sourrou : Nos projets avec PHOTOS
Avatar de l’utilisateur
hardworkinghippy
Site Admin
 
Message(s) : 2201
Inscription : 24 Fév 2008 00:08
Localisation : Bergerac - Sud Ouest France

Re: Mon projet d'écovillage

Message par alexdanslesnuages le 10 Août 2014 12:28

:super:

Après 6 ans de réflexion, je pense que la pratique me paraît la meilleure réponse.

Enfin je dis ça, je dis rien.

On t'a déjà proposé de t’accueillir en plus. Se jeter à l'eau, oser prendre son sac et partir à l'aventure.
"Retournez à vos livres et à votre fauteuil. Plantez vos arbres regardez les pousser. Si plus de gens chérissez leur foyer plus que l'or ce monde serait un endroit plus joyeux" Thorin à Bilbon ou quand la fantaisie prend un léger goût de réalité
Avatar de l’utilisateur
alexdanslesnuages
Site Admin
 
Message(s) : 1158
Inscription : 16 Nov 2012 12:28
Localisation : Hainaut

Re: Mon projet d'écovillage

Message par flyingdust le 10 Août 2014 12:39

Si je m'avance un petit peu dans tout ce que tu as dits sur le forum, tu as jusqu'à maintenant toujours vécu chez tes parents, tu as donc du être bien "couvé". Ton envie d'autonomie est parfaitement saine, et si tu l'explique calmement à tes parents, ils devraient comprendre et même t'aider. L'étape qui suit naturellement est d'apprendre à t'occuper de toi seul, avant de commencer à imaginer former et souder un groupe. Voilà pourquoi je pense que la piste que je te propose est beaucoup plus réaliste. Regarde les annonces d'habitats groupés, trouve une chambre à faible loyer, apprend à t'autonomiser entouré de gens avec une conscience écologique, lié par une vision commune, et tant pis s'ils utilisent du plastique (en soit le plastique c'est bien moins de 10 pourcent du pétrole consommé dans le monde) et qu'ils ne vivent pas tout nu, c'est pas le plus important, le plus important c'est que l'essence (sans mauvais jeu de mot) y soit.
Le temps ne respecte pas ce qui se fait sans lui et la société à davantage besoin de colibris qui font leur part que de rêveurs idéalistes paralysés sur leur canapé de ne trouver aucune option parfaitement en phase avec leur utopie.

ps: as tu peur d'aller à la rencontre des gens? Pourquoi? As tu eu des mauvaises expériences?
flyingdust
 
Message(s) : 604
Inscription : 23 Août 2013 11:16
Localisation : Bruxelles

Re: Mon projet d'écovillage

Message par Livy-Dagore le 10 Août 2014 17:41

Flyingdust je n'ai pas toujours vécu chez mes parents,j'ai eu plusieurs logements indépendant,et cela fait 6 ans que je suis retourné vivre chez eux,mais c'était à l'origine censé être provisoire.J'ai visité pas mal d'écolieux ces dernières années,en vue d'une installation,mais aucun ne m'a convenu,mais je veux bien réessayer,mais je préfère créer mon propre écolieu.Mais je compte démarrer par un petit projet,même si il n'ai pas durable,comme cela était pour Carapa.
Livy-Dagore
 
Message(s) : 674
Inscription : 18 Mai 2013 09:43

Re: Mon projet d'écovillage

Message par Aimelle le 10 Août 2014 18:00

Livy-Dagore a écrit :...J'ai visité pas mal d'écolieux ces dernières années,en vue d'une installation,mais aucun ne m'a convenu...

Combien de temps es-tu resté dans chacun de ces écolieux ?
Et afin de savoir ce que tu voudrais trouver dans "ton" écolieu, as-tu fais un point sur ce qui ne te convenait pas, et ce qui te convenait, dans chacun de ceux que tu as visités ?
Aimelle
 
Message(s) : 581
Inscription : 08 Mars 2009 03:35
Localisation : France - Orne

Re: Mon projet d'écovillage

Message par Livy-Dagore le 11 Août 2014 11:16

Eh bien Aimelle pour répondre à ta question,voici tous les écolieux que j'ai visité.

Le premier c'est en 2008,et ce fut l'écolieu de Rosières à Lunery près de Saint Florent sur Cher,dans le Cher.
Je ne suis reste que deux ou trois,et je ne logé pas sur le lieu,chez l'un des instigateurs du projet?
Ce lieu ne m'a pas convenu,car il ne se situé pas à campagne,et après cela,je suis allé à l'Oasis de Beuzec,à Plomeur dans le Finistère,et là j'ai du y reste une dizaine ou une quinzaine de jour,mais çà ne m'a pas plus par manque de confort,et surtout il n'est pas situé à un endroit qui me plait de trop;et d'ailleurs je n'était pas venu là-bas en vue d'une installation,mais pour participer ou stage de construction des kerterres.

En 2009 je suis allé au hameau de la Brousse à Sers en Charente,et là non plus çà ne ma pas plus car ce n'est un écovillage,et c'est ni organisé comme,et surtout,on m'aurait proposé une chambre,donc je n'aurais pas eu mon indépendance.

Et puis je suis allé à l'Oasis de Sebet à Lablachères en Ardèche,mais là c'était une lieu d'accueil,et il était en vente à cette époque,mais j'ai gardé des liens avec l'ancien propriétaire du lieu.

En 2010 je suis allé chez Alexis Robert,à la Guette en Beauvais à Paimpont dans l'Ille et Vilaine,mais ce n'était pas pour une installation,mais aller lui rendre visite.

En 2011 je suis allé à Mille Bouche de Joie Vive,à Val Suzon en Côte d'Or,mais je ne m'y suis pas plus non plus,et dans le même département je suis allé à le ferme de La Chaud,à Goshen à La Bussière sur Ouche,mais ce lieu ne m'a pas convenu non car il est chrétien,et moi je préfère un lieu laïc.

En 2012 je suis allé chez Samuel Bize à la ferme de Penloup,à Pimorin dans le Jura,j'y suis resté une semaine,et çà était pour découvrir le permaculture.

Et en 2013 je suis allé à l'Oasis de Pen An Hoat à Kergist Moëllou dans les Côte d'Armor,j'y suis renté une dizaine de jour,mais ce n'était pas non plus pour m'y installer,ais pour revoir l'ancien propriétaire de l'Oasis de Sebet.
Et durant mon séjour là-bas,je suis allé avec visiter à Silfiac dans le Morbihan le domaine Krenihuel,ou le groupe Cap Héol envisage d'y ensemencer un écovillage;mais je n'ai pas envie de m'installer en Bretagne,à cause du climat,et surtout je préfère être le plus loin possible de Cherbourg.
Modifié en dernier par Neo-Matrix le 11 Août 2014 17:10, modifié 1 fois.
Raison : Mise en forme, plus facile à lire
Livy-Dagore
 
Message(s) : 674
Inscription : 18 Mai 2013 09:43

Re: Mon projet d'écovillage

Message par Aimelle le 11 Août 2014 17:05

D'accord, voilà une liste des choses qui ne t'ont pas plu.
Bon, alors maintenant, les choses qui t'ont plu dans ces écovillages, et que tu voudrais mettre en place dans "le tien" ?
Aimelle
 
Message(s) : 581
Inscription : 08 Mars 2009 03:35
Localisation : France - Orne

Re: Mon projet d'écovillage

Message par Livy-Dagore le 11 Août 2014 20:54

Aimelle j'ai oublié de dire que j'ai aussi passé un séjour à le ferme Crocus en novembre 2010.Mais c'était là aussi pour découvrir la permaculture.Il y a des chose qui m'ont plu c'est son verger,et j'y ai passé de bons moments,et je me suis très bien attendu avec Fréda.Ce que je souhaite mettre en place dans mon écovillage,c'est de l'agriculture naturelle et vivrière,en m'inspirant de Masanubo Fukuoka et Wes Jackson.Mais faire développer aussi de l'agrofesterie,en mettant en place au coeur de l'écovillage un jardin-forêt,et qu'il sera entouré d'une forêt comestible de protection.
Livy-Dagore
 
Message(s) : 674
Inscription : 18 Mai 2013 09:43

Re: Mon projet d'écovillage

Message par Aimelle le 12 Août 2014 18:24

OK, un jardin-forêt entouré d'une forêt comestible ; ça c'est l'aspect culture-ressource alimentaire (et autres ressources d'origine végétales).
Et pour ce qui est de l'humain ?
Aimelle
 
Message(s) : 581
Inscription : 08 Mars 2009 03:35
Localisation : France - Orne

Re: Mon projet d'écovillage

Message par flyingdust le 12 Août 2014 21:42

"Et pour ce qui est de l'humain ?" :amen:

EXACTEMENT.
L'aspect humain et un plan financier (au moins pour le début)
Quels sont les compromis que tu es près à faire entre ce que tu veux et la liberté que tu es prêtes à laisser aux autres?
Et si tu veux construire quelque chose avec un groupe, tu devras faire des tonnes de compromis.

Quelles sont les contraintes communes immuables? Il faudra les réduire au minimum, pour réduire aussi au minimum les tensions qui en découleront forcément.
Jusqu'ou va ta liberté, et où empiètes tu sur celle des autres?
Est-ce vraiment un problême si l'un veux utiliser du plastique, retourner sa terre, ne pas vivre tout nu,...?
Au contraire cette diversité de méthodes, de points de vues, c'est ça la richesse... Jusqu' où peut t'on tolérer cette diversité ?

C'est de cette réflexion qu'on tire l'essence d'une charte commune, et plus le collectif s'y sera impliqué, plus la charte sera solide. L'idéal étant de n'avoir rien à y inscrire, mais pour ça il faut un collectif aussi soudé qu'une individuation forte (de l'individuation découle la capacité à suivre ses convictions sans que celles divergentes des autres nous fasse violence= de l'individuation découle directement la tolérance).

J'ai déjà rencontré des monstres d'intolérance dans les mouvements écolos. Etre en phase avec les cycles terrestres mais pas avec l'humanité, ça sert à quoi à part à vivre reclu (j'ai rien contre ce mode de vie soit dit en passant)?

POur parler franchement livy j'ai l'impression que tu manques de souplesse d'esprit, de tolérance, tu as une vision je pense assez fermé de ce qu'est la nature, de comment il faut vivre, et tu veux former TON groupe où tout le monde adhère à ça, on est proche du gouroux et de sa secte dans l'idée.
Peut être devrait tu aller aussi te ballader un peu dans d'autres domaines: écouter des économistes, des libéraux, pourquoi pas même des nationalistes, pour t'entraîner à l'ouverture d'esprit maximale.
A rester toujours dans le même domaine, avec la même manière de penser, on finit par avoir une manière de s'exprimer excluante voir sectaire.
flyingdust
 
Message(s) : 604
Inscription : 23 Août 2013 11:16
Localisation : Bruxelles

Re: Mon projet d'écovillage

Message par Livy-Dagore le 13 Août 2014 11:15

L'homme fait parti de la Nature,et il a rôle à jouer,comme toutes les espèces qui existe sur Gaïa.Il n'y aura pas d'orientation alimentaire spécifique dans mon écovillage,et que chaque écovillageois aura son propre régime alimentaire.Et la gouvernance sera horizontale et non verticale,avec une sociocratie,et une holacratie.Mais créer un écovillage,il faut plusieurs groupes de projet,en recherchant des partenaires,parmi tous les courant de l'environnementalisme;et je compte m'ouvrir à toutes les méthodes de l'agriculture écologique,et pour ce qui en est du plastique,je trouve qu'il en grand temps de pouvoir s'en passer progressivement..Et sur le long terme évoluer vers une autonomie alimentaire,matériel,c'est à dire fabriquer nos propres matériaux,et ne plus dépendre de l'industrie,et énergétique,c'est à dire n'utiliser que des énergies renouvelables.
Livy-Dagore
 
Message(s) : 674
Inscription : 18 Mai 2013 09:43

Re: Mon projet d'écovillage

Message par 0tyugh le 14 Août 2014 23:53

Oui mais. Sur un projet que tu veux concret, tu devrais arrêter la parlotte, et agir. Tu n'a pas de temps à perdre.
Laisse le thé et les gâteaux pour après "une de ces énièmes journée harassante à avoir fait avancer ton projet".

J'ai participé à une communauté autonome de 2 familles.
Deux familles.
Et ils font du maraîchage (de A-Z), de la caligraphie, du pain (de A-Z), du fromage (A-Z)...
Ils sont peu ; mais forgerons, boulangers, maraîchers, artistes, artisans...
Malgré ça, ils ont vécu des moments très dur, et ils ont fait des journées de 12h pendant des mois et des mois sans lâcher ; que ce soit pour mésententes, des problèmes financiers, ou de la précarité des installations.
Pourtant j'ai du mal à imaginer plus compétent que ces gens-là. Même avec les billes en main, le terrain est plein de choses qu'on aime pas. On fait avec, parce que l'aventure vaut le coup, et que finalement on est heureux en général. Mais la concession (que tu sembles refuser) est majeure dans le pack de la communauté..

... Tu n'a pas vraiment besoin de quelqu'un pour commencer, même pour quelque chose d'envergure (l'autharcie, c'est un projet d'envergure). Faut commencer petit, et intéresser les gens parce que tu fais quelque chose et que t'as des compétences à apporter. Pas juste une envie, ou un esprit. Ce n'est pas assez concret pour vivre tous les jours.
C'est suffisant pour contribuer avec des gens "qui font", et apprendre. Pas pour créer quelque chose d'aussi majeur.


Fin c'est juste la réaction qui me trottais dans la tête depuis que je lis ce sujet.
Après ça ne me concerne pas du tout, et ne considère pas ça comme une insulte ou un ordre. C'est mon ressenti personnel, et il vaut ce qu'il vaut. Qui sait, ma grille de lecture est ce qu'elle est. Je souhaite me tromper à ton sujet ;)
> Contredisez ce que je dis, je suis un *mauvais* jardinier ! J'essaie et j'aime bien me documenter, valà tout.
> Jardinier, pas maraîcher. - Esprit critique
> Le staff peut modifier le contenu de vos messages du forum en toute opacité...
Avatar de l’utilisateur
0tyugh
 
Message(s) : 967
Inscription : 17 Déc 2013 20:13
Localisation : Saint Adrien, Arzano (29300)

Re: Mon projet d'écovillage

Message par Livy-Dagore le 05 Nov 2014 11:23

Mais il me faut des partenaire pour acquérir le terrain,car moi je n'ai pas les moyens,d'en acquérir un.Et je veux qu'il y aie des bâtiments qui peuvent être aménagé pour y loger au maximum une centaine de personnes;car je ne veux entreprendre aucune construction,car ce sont des terres qui sont grignoter à la Nature,et puis il faut des permis de construire,ce qui peut prendre beaucoup de temps.A moins que je m'installe dans une petite fermette situé dans village souffrant de désertification,et où le quasi-totalité des maisons seraient à vendre.Je compte bien démarrer sur un petit projet,et je vais commencer par un écocentre.
Livy-Dagore
 
Message(s) : 674
Inscription : 18 Mai 2013 09:43

Re: Mon projet d'écovillage

Message par Emilienne le 06 Nov 2014 08:47

Livy, c'est chouette de rêver, j'aime moi aussi rêver, imaginer, etc. Mais personnellement, j'aime quand ça se concrétise un peu, parfois, pas toujours comme je l'avais rêvé, mais bon, le simple fait d'aller de l'avant, dans la direction de mon rêve, c'est tout bonheur.

Ton rêve à toi se heurte à un problème majeur : le financement. Je ne crois pas trop me tromper en te disant que si tu espères trouver un financier pour tes projets, qqun qui te donnerait de l'argent pour faire ce que tu veux, toi... ben, tu te fourres le doigt dans l'os. Si qqun viens avec un financement, il voudra du concret (un plan d'affaires, un plan de financement sur 5 ans), il voudra que le projet aille dans sa direction à lui (et si tu veux pas, tant pis pour toi, il s'en ira).

La seule solution que je vois pour toi (mais il y a en a certainement d'autres, hein ! moi je ne vois que celle-là), c'est de te greffer sur le projet d'autres personnes, de t'intégrer à un groupe qui a déjà trouvé les financements. A toi à te montrer conciliant et à faire des concessions. Sinon, j'ai bien peur que tu ne restes toute ta vie derrière ton ordi à inventer des rêves impossibles.

Vas-y Livy, tu peux sortir de cette impasse, mais il faut arrêter de tourner en rond dans tes illusions !
Emilienne
 
Message(s) : 202
Inscription : 18 Août 2013 09:17
Localisation : (84) Avignon

Re: Mon projet d'écovillage

Message par cazhaa le 06 Nov 2014 10:15

Il faudra aussi bien comprendre ce qu'est un financement...

1/ Le prêt d'argent : Un organisme (association, banque) ou une personne morale te prête de l'argent à la seule condition qu'il y ait un retour sur investissement et donc un projet non seulement viable mais aussi rentable...

Viable, ton projet ne le sera qu'au bout de nombreuses années et rentable (dans le sens de dégager un revenu suffisant) il ne le sera sans doute jamais.

2/ La subvention : L'Europe/l'Etat/la collectivité territoriale fournit une aide à l'installation pour un projet professionnel réaliste .
Ici il faudra être titulaire de diplôme et/ou d'expérience et monter un projet réaliste selon leurs critères.

Là encore, les écolieux/écovillages ne sont pas les type de projets concernés.

3/ Le mécénat mais là c'est une autre histoire ::d

Quoi qu'il en soit, tout financement inclus l'idée de retour sur investissement, donc de viabilité économique. On ne prête que si et seulement si tu es capable de dégager un profit suffisant pour rembourser...et je ne pense pas que ton projet ait une fin commerciale....

Pour te donner un petit exemple, je suis en pleine installation avec un projet de maraichage en agroforesterie, j'ai le terrain gratos, la clientèle qui m'attend de pied ferme, et 95% de l'installation qui se fait sur fonds propres. Et même comme ça, on m'a dit que je faisais parti des installations à haut risque et que personne ne misera un kopek sur mon projet...

Je te laisse imaginer pour un écovillage de 100 personnes ...

Enfin, et j'ai appris ça hier, même l'agriculture vivrière peut être considérée comme une activité et que même les minima sociaux peuvent t'être retirés en cas de contrôle...(autant dire que même si ton projet voyait le jour, tu pourrais te retrouver à la merci d'un maire, qu'une bande de hippies vegan pourrait déranger dans sa commune fleurie :pascontent2: )

Pour finir mon pavé, je te conseillerais de trouver une région où tu te sentes bien, de faire ton trou avec petit boulot, potager ou terrain en location, puis de trainer dans les associations locales à la recherche de personnes pouvant partager tes idées et ton projet.
Tu pourras ainsi prendre ton autonomie vis-à-vis de tes parents et construire ton projet en étant déjà implanté et connu dans ta nouvelle région...

Car il est aussi un facteur à ne pas négliger non plus :

-trouver 100 personnes qui partagent tes idées c'est jouable.
-trouver 100 personnes qui partagent tes valeurs c'est déjà plus chaud
-trouver 100 personnes à qui accorder une confiance suffisante pour leur laisser la charge de participer à ta survie (car il est aussi question de ça en autonomie), là ça tient du miracle...

Bon courage en tout cas, tout peut venir à toi si tu sais ce que tu veux...mais il faudra te fixer des objectifs intermédiaires . :super:
"Quand on a pas de technique, il faut y aller à la zob ! "
-Perceval de Galles-
Avatar de l’utilisateur
cazhaa
 
Message(s) : 104
Inscription : 02 Avr 2014 09:49
Localisation : [81] Tarn

Re: Mon projet d'écovillage

Message par Livy-Dagore le 06 Nov 2014 11:40

C'est vrai que tout financement inclus un retour d'investissement.Et le ne compte pas démarrer avec une centaine de personnes,car je veux surtout commencer à par un écocentre expérimental,mais qui évoluera plus tard vers un écovillage.Mais je souhaite qui mon écocentre puisse organiser des séminaires,et des stages.
Livy-Dagore
 
Message(s) : 674
Inscription : 18 Mai 2013 09:43

Re: Mon projet d'écovillage

Message par Livy-Dagore le 23 Mars 2015 11:39

Je recherche un endroit avoir un sol argilo-limoneux,et dans une vallée encaissée,ce qui peut permettre d'y développer un micro-climat.
Livy-Dagore
 
Message(s) : 674
Inscription : 18 Mai 2013 09:43

Recherche d'un(e) partenaire,ou d'un(e) co-équipier(ère)

Message par Livy-Dagore le 03 Juil 2015 09:57

Je recherche une personne,ayant les mêmes objectifs que moi,pour monter une association,pour promouvoir la création d'un écovillage.Je cherche si possible quelqu'un qui a déjà de expérience en permaculture,et ayant dans un écovillage.
Livy-Dagore
 
Message(s) : 674
Inscription : 18 Mai 2013 09:43

Re: Mon projet d'écovillage

Message par Livy-Dagore le 26 Sep 2015 18:17

Je recherche une personne qui possède un hameau,avec des terres agricoles,non exploitées,dont elle ne sais pas trop en faire.Et qui pourrait me proposer de m'y installer,pour y monter mon association.Je pourrais ainsi y constituer un groupe projet.
Livy-Dagore
 
Message(s) : 674
Inscription : 18 Mai 2013 09:43

PrécédentSuivant

Retour vers Petites annonces

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

Information

L’équipe • Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]

cron