preuve que humain n'est pas censé manger viande

Re: preuve que humain n'est pas censé manger viande

Message par Ragnar » 17 Juil 2013 13:25

J'aime bien ce sujet : si je n'y apprends rien de nouveau (je m'intéresse à la nutrition depuis un petit moment) mais cela me conforte dans mon choix d'être passé au végétarisme il y a un peu moins d'un an.
J'ai d'abord fait cette démarche sur un point de vue santé (une expérience en quelque sorte où je suis le cobaye) puis, en plongeant dans les études diverses pour ou contre le végétarisme et végétalisme, j'en suis venu à apprécier la démarche écologique et ethique.

Comme il a été dit plus haut, pour moi, l'important n'est pas que quelqu'un d'autre mange ou non de la viande mais qu'il le fasse en pleine conscience.
J'ai déjà tué et mangé des brochets, truites, petits poissons, lapins, pigeons mais l'acte m'a toujours répugné. Puis je suis arrivé à la ville et ma consommation de viande a explosé (3x par jour) mais mon détachement entre la chair que je mangeais et l'animal s'accentuait. Il faut dire que tout est fait pour que le consommateur ne voit plus ou peu de sang, que tout soit aseptisé, bien découpé sans nerfs apparant... bref qu'on oublie qu'il s'agit à la base d'un être vivant.

Dans une situation critique, où ma vie serait en jeu je n'hésiterai pas à tuer un animal mais dans notre société de confort je pense qu'on peut tout à fait survivre (et même mieux vivre ) sans manger d'animaux (voir même en étant végétalien quoi qu'en en dise...). Je poursuis donc mon expérience sans animaux dans un premier temps puis passerait à du végétalisme si le coeur m'en dit.
Ragnar
 
Message(s) : 69
Inscription : 09 Juil 2013 09:19
Localisation : Nord [59]

Re: preuve que humain n'est pas censé manger viande

Message par petsouin » 17 Juil 2013 13:42

Et pourquoi toujours tomber dans les extremismes, et ne pas adopter une posture équilibrée?
Comme d'habitude, la bonne réponse est toujours le juste milieu. Comme dans la nature tout n'est qu'équilibre.

Alors l'équilibre dans tout ca, ne serait tout simplement pas "manger MOINS de viande" plutot que ne plus manger de viande du tout?!

J'ai moi même déjà egorgé/dépecé/vidé/découpé... un belier et mangé sa viande, dans le cadre du rituel "halal"

On critique beaucoup le halal, mais n'empeche que si chacun egorgeait sa propre viande, comme le dit ragnar on retrouverait l'attachement entre la chair et l'animal.
Je peux vous assurer que si chacun egorgeait son mouton, on en mangerait beaucoup moins.

Je pense que comme d'ab il faut faire confiance a la sagesse ancienne.
Nos ancêtre mangeaient de la viande occasionellement. Mais n'etaient pas pour autant vegétariens.

Evidement, par "chacun egorge sa bête" je sous entend tres fortement: pas d'elevage industriel, pas de grande distribution, pas d'emballage etc...
Quelle logique dans la critique du halal suivante? : "la bête souffre"
A quoi bon essayer de ne pas faire souffrir la bête lors de l'abatage, si on l'a fait souffrir pendant toute sa "vie" de produit industriel?
petsouin
 
Message(s) : 25
Inscription : 12 Mai 2013 23:19

Re: preuve que humain n'est pas censé manger viande

Message par hardworkinghippy » 17 Juil 2013 14:08

Comme quelqu'un qui achète rarement la nourriture, je te remercie pour ce message Petsouin, c'est exactement mon avis aussi.
La Ferme de Sourrou : Nos projets avec PHOTOS
Avatar de l’utilisateur
hardworkinghippy
Site Admin
 
Message(s) : 2201
Inscription : 24 Fév 2008 01:08
Localisation : Bergerac - Sud Ouest France

Re: preuve que humain n'est pas censé manger viande

Message par Julien7 » 17 Juil 2013 14:24

Extrêmiste ou pas, c'est pas la question. On peut rassurer son ego en se disant qu'on dans le juste milieu. Dis plutôt que tu es en alignement avec ton âme, que tu manges comme tu le ressens en toute sérénité, et je n'aurais rien à redire.

Dans le message d'origine d'Autrevie, il est montré des caractéristiques physiologiques semblables entre les humains et les herbivores, et différentes entre humains et carnivores/omnivores. Donc j'en conclus personnellement que l'être humain est physiologiquement végétarien, c'est-à-dire que son corps est prévu pour être végétarien voire végétalien, et donc fonctionne mieux ainsi. C'est sur ces arguments qu'il faut réfléchir, contredire éventuellement.

La vérité est la vérité. Etre "extrêmiste" c'est juste une question de point de vue, relatif, qui dépend de chacun, du lieu, de l'époque... C'est une illusion quelque part.
« Pour dominer les troupeaux humains, créez leurs un bon ennemi plein de haine »
Julien7
 
Message(s) : 206
Inscription : 30 Avr 2013 17:45

Re: preuve que humain n'est pas censé manger viande

Message par petsouin » 17 Juil 2013 14:39

Ok ok, alors débattons sur le physiologique.
(Je précise que je n'y connais rien, donc mon avis ne vaut pas grand chose ^^ )

Mais voila la question que je me poserais:

L"être humain n'est pas fait physiologiquement (donc naturellement) pour manger de la viande. En effet, il ne possêde pas les atouts de prédateurs pour tuer sa proie et dechirer la viande crue (griffes, dents, bec ...)
Il a donc remplacé cela par des outils: pieux/fleche/couteau/feu pour la cuisson etc...

En quoi ceci n'est il pas naturel? A quel moment l'utiliation d'outils et donc la technique sort du naturel ? Par exemple il y a bien des singes qui utilisent des branches en bois pour chercher des fourmis au fond de la fourmillière...
Il y a des oiseau qui utilisent des pierres pour casser des coquilles etc... Ils utilisent donc des outils. est-ce naturel?

Alors bien sur si on interprete cet argument de façon "extremiste" on pourra dire que la bombe nucleaire est naturelle et que donc bombarder des gens c'est une façon naturel de s'imposer a d'autre êtres vivant...

Alors ne jouont pas sur les mots...
Juste milieu / extremisme... tout le monde sait inconsciemment ce qu'est la sagesse..

Bon en fait je sort completement du debat, ca devient philosophique, et je n'ai pas les "outils" necessaires, donc je m'arrete là.

Mais la vrai question serait: existe il une consommation de viande raisonnable? ou seul le vegan est raisonnable?

Une fois de plus je dirais que je suis "traditionnaliste"
Je connais tres peu de "traditions" végétarienne.

Les premiers anciens n'etaient ils pas ceuilleur/CHASSEUR ?
petsouin
 
Message(s) : 25
Inscription : 12 Mai 2013 23:19

Re: preuve que humain n'est pas censé manger viande

Message par Ragnar » 17 Juil 2013 16:51

Aîe Aîe le végétarisme est un sujet délicat... Voici mon opinion :

- Au niveau physiologique ce qu'il faut regarder c'est surtout l'arsenal digestif plutôt que les moyens de tuer. Sur ce plan l'homme n'est pas un carnivore, n'est pas non plus un vrai omnivore ni un herbivore. Il est plus proche d'un fruitarien. Il serait donc un être dont la nourriture optimale sont les fruits et les feuilles (plus une faible proportion d'insectes et d'animaux en cas de disette ou si simplement l'occasion se présentait).

- A l'origine, l'homme était sans doute dans des régions tropicales où il avait abondance de fruits/feuilles. S'organisant en groupes structurés et s'appropriant des outils il a forcément croissé en nombre et voulu coloniser d'autres territoires. De cette migration vers des territoires plus froids/hostiles, l'homme a adapté sa nourriture : les cultures céréalières, l'élevage (on peut emmener sa nourriture sur la route, cool !), des techniques de transformation et conservation des aliments...
Ces procédés lui ont permis de survivre et de s'implanter partout dans le monde.
Cette nouvelle façon de manger était-il parfaite pour son corps ? Je ne le pense pas mais elle lui a permis de vivre. On peut en effet nourrir des vaches (herbivore reconnu) avec des farines animales :elles vont survivre mais peuvent développer divers troubles. Vaches et hommes sont pour moi des omnivores par nécessité et non par régime optimale.

Maintenant la grande question est : depuis le temps, l'homme a sans doute pu s'habituer au lait, produits céréaliers (ceux au GLUTEN surtout), viandes... ?
Là beaucoup d'études et d'experts sont divisés (n'oublions pas que les lobbys sont souvent là en plus !). D'après certains oui, d'après d'autres pas du tout.
Les asiatiques par exemple ne supportent pas du tout le lait alors que la majeure partie des occidentaux ont développé une tolérance au lactose.

Que faut-il faire alors ? Et bien ce que vous voulez tant que vous assumez la responsabilité de ce que vous manger et de comment cela a été produit.
Vous pouvez faire des expériences en supprimant un type d'aliment (ou en le remplaçant par un autre c'est plus positif comme démarche) pendant au moins 30 jours et voir comment vous vous sentez, si des troubles apparaissent ou disparaissent, si vous gagnez/perdez du poids, si votre humeur s'en ressent...
Ce n'est pas parfait comme démarche mais elle a le mérite de nous faire nous poser des questions.
Quelque soit la voie que vous choisissez s'il y a bien un conseil universel, un type d'aliments à éliminer ce sont les produits transformés.
Revenez à des légumes, fruits, légmineuses, viandes, poissons bruts et sans ajouts (bio ou sauvage tant qu'à faire)

:merci:


ps :
petsouin a écrit :Une fois de plus je dirais que je suis "traditionnaliste"
Je connais tres peu de "traditions" végétarienne.

Dans les pays pauvres la viande est un luxe et donc réservé aux plus riches ou pour certains évenements. Cette consommation de viande est assez récente en fait : au moyen -age le peuple ne mangeait de la viande qu'une fois par semaine.
Par ailleurs, en Inde une énorme part de la population est végétarienne par choix.
Ragnar
 
Message(s) : 69
Inscription : 09 Juil 2013 09:19
Localisation : Nord [59]

Re: preuve que humain n'est pas censé manger viande

Message par alexdanslesnuages » 17 Juil 2013 21:03

Merci Ragnar.

Tu fais en plus une très bonne remarque sur la base de l'alimentation humaine qui a évolué avec son déplacement.

Par rapport à la situation actuelle, si l'être humain voudrait redevenir vraiment végétalien à échelle mondiale, la Terre pour répondre à cela devrait être recouverte à 80% de forêts comestibles, utilitaires comme pour le bois et sauvages. Pour le reste, des routes, des petits villages, des zones de rencontre, des petits centres artisanaux, sociaux et culturelles, ...

Si un jour, je suis témoin de cela, je serai comblé. Pour l'instant, je plante des arbres et sème des graines en y rêvant.

Salutation.

Alex.
"Retournez à vos livres et à votre fauteuil. Plantez vos arbres regardez les pousser. Si plus de gens chérissez leur foyer plus que l'or ce monde serait un endroit plus joyeux" Thorin à Bilbon ou quand la fantaisie prend un léger goût de réalité
Avatar de l’utilisateur
alexdanslesnuages
Site Admin
 
Message(s) : 1240
Inscription : 16 Nov 2012 13:28
Localisation : Nord - frontière franco-belge

Re: preuve que humain n'est pas censé manger viande

Message par Ragnar » 17 Juil 2013 21:27

Je partage ton rêve Alex, je le partage ! :)
Ragnar
 
Message(s) : 69
Inscription : 09 Juil 2013 09:19
Localisation : Nord [59]

Re: preuve que humain n'est pas censé manger viande

Message par autrevie3 » 17 Juil 2013 23:18

c'est claire la question n'est pour moi pas sur l'aspect diététique,la viande c'est bon,ca se digère très bien.
La vrais question pour moi,c'est de l'ordre Morale,Humain,éthique.
Nous sommes intelligent,ont peux faire mieux que des prédateurs primaire.
je ne vois rien de mal à boulotter une vache tant qu'elle est morte sans violence et que ca vie a été naturelle,que les biotopes sont respectés,que tout tourne rond quoi.
mais à chaque étape y a un pépin.
alors faut pas se leurer et surtout combattre l'idée que:la viande ca rend fort (on prend la force de l'animale ce vieux concept archaïque),"Manger de la viande on peux pas s'en passer,l'humain est fait pour manger de la viande"
voila les phrases que je rejette,des choses que j'entend trop souvent,qui semblent couler de source,du simple bon sens...
voila le combat culturelle,apres les gens font ce qu'ils veulent en conscience,ca s'est l'évolution naturelle,mais qu'on cesse de perpétuer de tel information de générations en générations.
on peux pas continuer a s'épancher de la vie avec si peu de grâce,l'humanité a la capacité de s'élever au dessus du stade de la prédation.
autrevie3
 

Re: preuve que humain n'est pas censé manger viande

Message par hardworkinghippy » 18 Juil 2013 01:25

Lorsque vous avez réclamé une parcelle de terrain pour cultiver un jardin vous avez déjà tués, mutilés, laissés sans-abri et causé des souffrances à plusieurs centaines de créatures.

Si vous achetez de la nourriture alors imaginer l'horreur que vous avez causés sur les routes, le gaspillage des terres et des ressources causée par les dépôts, les usines, les magasins, le marketing, les déchets, l'emballage, la monoculture ... les boulots de merde ... les retraites pitoyables ... les accidents du travail ....

Chaque fois que vous mettez quelque chose dans votre bouche, tracer le chemin de comment il est arrivé là.

Il n’y a pas de nourriture qui n'implique pas une sorte de souffrance. Chaque fois que vous mangez quelque chose, vous le prenez de la bouche de quelqu'un d'autre.

De prétendre qu'être végétarien est en quelque sorte plus spirituel, intelligent ou éthique que d'être un mangeur de viande - surtout quand votre nourriture est produite pas chez toi - c'est un aveuglement moral ou peut être un petit escabeau nécessaire pour positionner la personne utilisant cet argument au-dessus d'autres mortels moins "avancés" ?

De ne pas manger de la viande est un choix, pas une preuve de moralité.
La Ferme de Sourrou : Nos projets avec PHOTOS
Avatar de l’utilisateur
hardworkinghippy
Site Admin
 
Message(s) : 2201
Inscription : 24 Fév 2008 01:08
Localisation : Bergerac - Sud Ouest France

Re: preuve que humain n'est pas censé manger viande

Message par Ragnar » 18 Juil 2013 09:11

hardworkinghippy a écrit :Il n’y a pas de nourriture qui n'implique pas une sorte de souffrance. Chaque fois que vous mangez quelque chose, vous le prenez de la bouche de quelqu'un d'autre.

hardworkinghippy a écrit :De prétendre qu'être végétarien est en quelque sorte plus spirituel, intelligent ou éthique que d'être un mangeur de viande - surtout quand votre nourriture est produite pas chez toi - c'est un aveuglement moral ou peut être un petit escabeau nécessaire pour positionner la personne utilisant cet argument au-dessus d'autres mortels moins "avancés" ?

De ne pas manger de la viande est un choix, pas une preuve de moralité.


Je ne suis pas d'accord avec tout ton raisonnement.
Si un végé se met sur un piédestral en disant que lui au moins ne fait pas souffrir alors oui je trouve tout à fait pertinent de lui faire remarquer qu'il y a toujours un impact. (après c'est difficile de définir si l'impact est plus ou moins grand: il est au moins... différent)
Par contre s'il explique juste que son choix est moral je ne vois pas en quoi quiconque peut dire que c'est faux. La moralité, l'éthique .. sont propres à chaque individu. Ce n'est pas parcequ'on a pas la même vision que lui qu'il n'a pas fait un choix selon ses valeurs.
Ragnar
 
Message(s) : 69
Inscription : 09 Juil 2013 09:19
Localisation : Nord [59]

Re: preuve que humain n'est pas censé manger viande

Message par Livy-Dagore » 18 Juil 2013 10:59

Je ne mange plu de viande depuis l'âge de 20ans,mais je mange du poisson,et des fruits de mer,de temps en temps.Pour ma part je considère l'homme,comme un animal omnivore,mais il peux parfaitement,ce passer de viande.Et c'est très bien de réduite notre consommation,de viande,et de poisson.
Livy-Dagore
 
Message(s) : 815
Inscription : 18 Mai 2013 10:43

Re: preuve que humain n'est pas censé manger viande

Message par hardworkinghippy » 18 Juil 2013 11:14

Je pense que tout le monde serait d'accord avec cette affirmation Livy-Dagore. :)

Ragnar - Absolument !

La différence est que certains végétariens essaient de convaincre les mangeurs de viande que leur choix est en quelque sorte meilleure en utilisant cet argument.

"La moralité, l'éthique .. sont propres à chaque individu." Donc, la route que l'omnivore a pris pour arriver à ses valeurs, ou la vie qu'il mène doivent être respectés également.

Je ne parle pas ici de la consommation de viande dans un emballage en plastique - personnellement, je pense qu'il c'est mon devoir d'expliquer mes sentiments sur la consommation de viande comme ça - avec sensibilité et en tenant compte de la personne à qui je m'adresse.

Mon point est qu'il y a des gens qui ont délibérément et en toute conscience choisi une autre voie et j'imagine et espère que nos visions dans l'ensemble ne sont pas trop différents.

Irene
La Ferme de Sourrou : Nos projets avec PHOTOS
Avatar de l’utilisateur
hardworkinghippy
Site Admin
 
Message(s) : 2201
Inscription : 24 Fév 2008 01:08
Localisation : Bergerac - Sud Ouest France

Re: preuve que humain n'est pas censé manger viande

Message par GoldenBoy » 18 Juil 2013 13:05

http://www.inner-quest.org/UG_Fr.htm

Je ne mange rien de ce que tout le monde recommande. Et je dis, de façon catégorique, que les docteur des temps modernes sont les sorcières d'aujourd'hui ; et qu'en ce qui me concerne, la technologie médicale contemporaine est la sorcellerie des temps modernes. Tout ce qu'ils préconisent comme étant bon pour le corps, je n'y touche pas. Désignant la table : je consomme ces flocons d'avoine là. C'est ma dernière trouvaille ; cela s'appelle " super rapide ". Vous ne le trouverez qu'à Londres. J'en mange un petit bol auquel j'ajoute de la crème " double-riche ", " triple-riche ", " quadruple-riche " avec un tout petit peu de jus d'ananas congelé que je ne trouve qu'en Chine. C'est pour cela que je me rends dans ce pays où il y a des supermarchés internationaux. Sinon, je ne consomme ni jus de fruits, ni légumes, rien. Ce corps, voyez-vous, a besoin d'énergie, d'unités thermiques de base. C'est comme ça que je l'expliquerais [en riant]. Ainsi, ce bol de flocons avec beaucoup de crème fournit au corps l'énergie dont il a besoin. Je n'effectue aucune promenade à pieds ni aucun autre exercice physique ne m'est nécessaire. Je suis en vie depuis 80 ans. Donc, rien de ce que nous considérons être bon pour le corps ne lui est concrètement bénéfique.

En fait, ce que je souligne sans cesse, c'est la façon dont le corps fonctionne une fois libéré de l'étranglement de la culture. Je ne fais que décrire cela. Vous ne pouvez aucunement contrôler le fonctionnement de ce corps. Vous n'y pouvez strictement rien. Le corps n'a en réalité pas besoin de tout ce que nous lui faisons absorber. Ce n'est qu'un mouvement vers le plaisir. Nous mangeons pour le plaisir. C'est un fait.
GoldenBoy
 
Message(s) : 95
Inscription : 15 Mai 2013 16:32

Re: preuve que humain n'est pas censé manger viande

Message par thierrysix » 18 Juil 2013 13:14

entièrement d'accord avec vous ! La consommation d'être vivant doit rester un acte sacré et donc modéré. L'homme est effectivement omnivore, ce qui lui a permis de conquérir des contrées dites hostiles. Par conséquent la consommation d'animaux est nécessaire à certaine culture. Il est inutile de tenter de prouver le bien fondé du végétarisme ou du végétalisme par de tels arguments qui sont généralement assimilés à du prosélytisme. La meilleur façon de convaincre quelqu'un (ou en tout cas de le laisser réfléchir à la question) est de suivre son propre régime alimentaire et de le signaler aux moments adéquates afin que cela suscite naturellement un questionnement de nos interlocuteurs. Là seulement, la personne en question est totalement à l'écoute des arguments éthiques, sanitaires, écologiques etc...
"Ne combattez pas une réalité existante. Construisez un nouveau modèle qui rend l'ancien obsolète !" Richard Buckminster Fuller
Avatar de l’utilisateur
thierrysix
Site Admin
 
Message(s) : 519
Inscription : 01 Déc 2010 16:14
Localisation : Hérault

Re: preuve que humain n'est pas censé manger viande

Message par Julien7 » 18 Juil 2013 13:16

Il est plus spirituel dans l'absolu de ne pas manger les animaux, c'est clair et net. Par contre je ne parle pas de moralité, ni éthique.

Maintenant, manger de la viande, dans une incarnation donnée, dans une époque donnée, dans un contexte donné ce peut-être tout à fait en alignement avec son âme, pour un être spirituellement très élevé en général. Pour des tas de raisons, parce que le voilage de parties de l'âme est nécessaire à l'âme élevée venue accomplir telle mission dans telle basse dimension. Sans ce voilage, l'âme élevée ne supporterait pas de vivre dans un monde aussi bas. Car le monde dans lequel nous vivons l'est. Il est bas, nous sommes des enfants, pourris par l'égo, incapables de vivre en communauté, qui se tapent dessus et se font la guerre de manière horrible. Bref. Dit autrement, un être qui mange de la viande peut être "plus élevé" spirituellement qu'un être végétarien. Donc pas de problème, ne pas culpabiliser, c'est une erreur spirituelle. ça n'avance à rien. Et les végétariens ne doivent pas juger celui qui mange de la viande, d'accord avec ça.

Mais le fait est que ne pas manger d'humain (canibalisme), c'est plus spirituel que d'en manger. Et ne pas manger d'animal, c'est plus spirituel que d'en manger. Et ne pas manger le lait des animaux, c'est sûrement plus spirituel que d'en manger. Et je reconnais sans aucun problème mes progrès à faire dans ce domaine. Et si un végétalien me fait cette réflexion, je suis heureux de l'écouter, me parler de ce qu'il ressent, etc. Je lui dirais simplement : "pour l'instant je n'y arrive pas, je n'essaye même pas d'ailleurs, car je suis en parfait alignement avec mon âme".Tout ça sans une once de culpabilité. Enfin se nourrir de prana, c'est sans aucun doute ce qu'il y a de plus spirituel. Dans l'absolu bien sûr. Ce ne serait pas spirituel de s'entêter à vouloir essayer absolument ne "manger" que du prana, alors que ce n'est ni le lieu ni le moment dans votre "programmation" spirituelle.

Moi lorsque j'ai cessé de manger de la viande, j'étais au départ guidé par cette idée que le corps humain effectivement serait plus adapté au végétarisme. J'ai commencé petit à petit à manger moins de viande. Je ressentais de plus en plus le mal que ça faisait à mon corps à chaque fois que j'ingurgitais de la viande. Une sorte de "surcharge crasse". A un moment donné je ne mangeais plus de viande rouge. Alors que quelques mois plut tôt, j'avais régulièrement "besoin" de ma viande rouge. Et puis à un moment donné, lorsque mon corps était de plus en plus habitué à manger moins de viande (1 fois tous les 3-4 jours), j'avais des images qui me venaient en tête. Je voyais un félin avec une volaille dans la gueule. Et cette image de prédateur sanglant, d'animalité, me "dégoutait" (j'adore les félins, j'adore mon chat, c'est pas la question). Et j'ai fait un choix : non, ce n'est pas moi. Je ne suis pas un animal. Je ne veux pas (plus) être un animal. Et là j'ai sauté le pas et n'ai plus mangé de viande (j'ai craqué sur un couscous à la viande 15 jours plus tard, ce fut le dernier "saubresaut", avant que mon corps ne lâche prise définitivement). Ce saut en avant, c'était une réelle avancée spirituelle pour moi, comme j'en avais fait peu dans ma vie.

Quelques mois plus tard, lorsque j'ai quitté la ville pour la campagne et que je me suis retrouvé dans un champs nez à nez (à museau plutôt :hehe: ) avec des vaches, j'ai ressenti une sensation de sérénité et de bien être m'envahir. Je regardais cet animal dans les yeux et j'étais heureux et fier de lui dire "non, je ne te mange pas". Je me sentais sur un pied d'égalité avec lui. Je n'étais plus dans cette domination, dans cette hiérarchie implacable "je suis plus fort que toi, donc je te mange et t'as pas le choix". Je me sentais en harmonie avec la nature. Et j'avais conscience que j'avais encore des progrès à faire (manger du lait, et des oeufs), mais j'avais fait un grand pas, car j'avais quitté une grosse part de bestialité, et j'en étais heureux.

Si des personnes voient mon récit comme une volonté de se mettre en avant, tant pis... Si vraiment c'était mon moteur, j'aurais de bien plus grandes ambitions que ce petit forum sans gloire et sans pouvoir. Et c'est un compliment que je lui fais ::d J'irais écraser les autres dans une multinationale ou dans un parti politique. On ne peut pas me demander de cacher mes aspirations, d'étouffer mes joies, parce que ça heurte telle ou telle émotion (illusion), tel sentiment de culpabilité qu'elles pourraient avoir, et dont elles devraient se départir (lâcher prise). Si je le faisais, ce serait donner de la réalité à ces émotions/sentiments de culpabilité, alors que ce ne sont que des illusions. Et ce ne serait pas leurs rendre service. Je ne dis pas que c'est votre cas. J'en sais rien. Les mots sont trompeurs, et je ne prétends pas les interpréter parfaitement.

Maintenant vous pouvez me dire quels sont vos propres avancées spirituelles. Par exemple lâcher ce monde de production/consommation matérialiste à vomir pour devenir autonome sur votre terrain. Je n'y suis pas parvenu, j'y travaille grandement, et serai heureux de m'inspirer de vos exemples, c'est d'ailleurs pour ça que je suis ici ! Et je ne ressens aucune culpabilité ou manque de spiritualité à encore bosser dans un bureau de ces boîtes aseptisées à vomir. Je suis en plein dans mon parcours d'évolution, bien aligné, j'avance chaque jour un peu plus, au moment où il le faut, au moment idéal.

Autrevie tu dis "la viande c'est bon,ca se digère très bien". Du coup je ne te comprends plus. D'un côté tu dis que la capacité et l'acidité de notre estomac sont similaires à celles d'un herbivore, pareil pour la salive, colon, intestin, etc. Maintenant tu dis que la viande ça se digère très bien.

Petsouin tes arguments sont intéressants. J'y réfléchis...
« Pour dominer les troupeaux humains, créez leurs un bon ennemi plein de haine »
Julien7
 
Message(s) : 206
Inscription : 30 Avr 2013 17:45

Re: preuve que humain n'est pas censé manger viande

Message par Julien7 » 18 Juil 2013 13:28

GoldenBoy a écrit :Le corps n'a en réalité pas besoin de tout ce que nous lui faisons absorber. Ce n'est qu'un mouvement vers le plaisir. Nous mangeons pour le plaisir. C'est un fait.

Et lorsque le cannibale ne prend plus plaisir à manger d'autres hommes, il avance spirituellement.

Maintenant nier les impacts physiologiques de certains aliments sur le corps humain, c'est pas juste, c'est nier la physique et la chimie. Par contre que l'esprit élevé soit capable d'équilibrer ("contrecarrer") les impacts négatifs de certaines nourritures sur le corps, j'en ai aucun doute.
« Pour dominer les troupeaux humains, créez leurs un bon ennemi plein de haine »
Julien7
 
Message(s) : 206
Inscription : 30 Avr 2013 17:45

Re: preuve que humain n'est pas censé manger viande

Message par GoldenBoy » 18 Juil 2013 15:39

Déjà, JE n'ai pas écrit ce texte :hehe: , je l'ai juste cité car il présentait un point de vue différent ;) .

Et lorsque le cannibale ne prend plus plaisir à manger d'autres hommes, il avance spirituellement.


Qu'est-ce-que l'avancée spirituelle ?
Je pourrais continuer à citer le même individu que précédemment pour te contredire, mais cela dériverait du sujet, et aboutirait à terme juste à une différence d'opinions au final, car chacun resterait sur ses 'positions' et 'croyances'.

Pour rester dans le sujet, je citerais bien l'entier chapitre sur l'alimentation de Fukuoka qui résume assez bien le problème selon moi.
GoldenBoy
 
Message(s) : 95
Inscription : 15 Mai 2013 16:32

Re: preuve que humain n'est pas censé manger viande

Message par Julien7 » 18 Juil 2013 15:56

Je sais bien que c'est pas toi qui l'a écrit.

L'avancée spirituelle, ce serait sûrement très long à développer. C'est le fait d'être passé du stade cannibale au stade mangeur d'animaux uniquement. Et c'est ensuite passer au stade ne plus manger d'animaux.

C'est également passer du stade tribaliste (peuples et tribus qui se font la guerre) à un monde paisible.

C'est passer du stade mouton devant sa TV qui ingurgite tous les mensonges du pouvoir, au stade être éveillé autonome qui pense librement.

Il y aurait plein d'exemples à donner.

Tu peux me contredire et te mouiller dans "tes" (ou celles des autres?) positions, c'est pas un problème.
« Pour dominer les troupeaux humains, créez leurs un bon ennemi plein de haine »
Julien7
 
Message(s) : 206
Inscription : 30 Avr 2013 17:45

Re: preuve que humain n'est pas censé manger viande

Message par GoldenBoy » 18 Juil 2013 18:05

Je précisais au cas où quelqu'un réagirait en pensant que je l'avais écrit, je préfère couvrir mes arrières. ::d

Sur le sujet :

Agriculture Naturelle p269

L'homme primitif se nourrissait de tout ce qu'il pouvait trouver autour de lui - végétaux, poissons et coquillages, oiseaux et animaux; chaque chose avait son intérêt, rien n'était inutile. Tout était utilisé soit comme aliment, soit comme médicament. Il est sûr qu'il y avait assez de nourriture pour nourrir l'entière population humaine du globe.
La terre produisait en abondance et on disposait toujours d'assez de nourriture pour satisfaire chacun. En eût-il été autrement, l'homme ne serait jamais apparu sur la planète. Les plus petits insectes et les oiseaux ont à leur disposition plus de nourriture qu'il en faut sans avoir à faire pousser quoi que ce soit. N'est-il pas étrange alors que seul l'homme se plaigne d'un manque de nourriture et s’inquiète de déséquilibres dans son alimentation ?


p270
Lorsque nous sommes rassasiés, la nourriture la plus délectable est difficile à avaler, et lorsque nous sommes affamés, l'aliment le plus insipide devient délicieux.


Plantes et animaux vivent en accord avec les saisons


et bien d'autres ...


'Spirituel' :

http://lemarquisdeloree.blogspot.fr/201 ... -tout.html
Les hommes ne connaissent rien du tout. Il n'y a pas de valeur intrinsèque dans quoi que ce soit, et chaque action est un effort futile et sans signification.

(...)

Quand on a compris qu'on perd joie et bonheur dans l'effort de les posséder, l'essentiel de l'agriculture sauvage est réalisé.

(Masanobu Fukuoka)



http://www.truthcontest.com/fr/entries/the-present/
Parfois, les gens ont des convictions, des croyances très fortes. Lorsqu’ils sont confrontés à des preuves qui vont à l’encontre de ces croyances, ils ne sont pas capables d’accepter ces nouvelles preuves. Cela créerait un sentiment extrêmement inconfortable appelé dissonance cognitive. Parce que leurs croyances sont si importantes pour eux, ces gens vont rationaliser, ignorer et même nier tout ce qui ne cadre pas avec leurs convictions de base. Franz Fanon


Nous ne voyons pas les choses comme elles sont; nous voyons les choses comme nous sommes.
GoldenBoy
 
Message(s) : 95
Inscription : 15 Mai 2013 16:32

PrécédentSuivant

Retour vers On ne peut pas travailler l’estomac vide

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 13 invité(s)

cron