Bois pour les buttes

J'ai tout à apprendre mais cela ne me fait pas peur - allez-y - posez vos questions sur la Permaculture ici

Bois pour les buttes

Message par Strawbale » 22 Avr 2016 14:39

Bonjour à toutes et à tous,
Je lance mon potager en permaculture ces jours-ci. Les semis en motte ont levé, les repiquages approchent. J'étais parti dans l'idée d'éviter les buttes car je trouve leur mise en place longue et fastidieuse mais comme la permaculture c'est avant tout s'adapter au lieu et aux circonstances, voici mon questionnement:
J'ai beaucoup de branches, aiguilles et tronc de pin parasol et de cèdre bleu dont je ne sais que faire... Puis-je les employer dans les buttes ou ces essences sont-elles à éviter? Si je peux les employer, c'est tant mieux, cela m'évitera des allers-retours à la déchetterie... Deuxième question: le pin parasol a été élagué en octobre dernier, le cèdre aujourd'hui même. Le bois peut donc être considéré comme vert... Est-ce encore une fois à éviter ou non?
Merci beaucoup!
Strawbale
 
Message(s) : 3
Inscription : 30 Mai 2015 12:20

Re: Bois pour les buttes

Message par yuyu » 24 Avr 2016 19:18

Bonjour,
Le problème des résineux, surtout es aiguilles, c'est que cela acidifie la terre, et quand la terre est acide, il y a plein de choses qui ne poussent pas bien dedans.
yuyu
 
Message(s) : 11
Inscription : 28 Mars 2016 19:05

Re: Bois pour les buttes

Message par Strawbale » 24 Avr 2016 21:09

Bonsoir,
Merci pour la réponse mais la butte est finie... Je verrai bien!
@+
Strawbale
 
Message(s) : 3
Inscription : 30 Mai 2015 12:20

Re: Bois pour les buttes

Message par 0tyugh » 24 Avr 2016 21:15

Sur les résineux et l'acidification je conseille l'article de wikipedia dont voici un extrait :

À l'origine des transformations observées sous résineux, il y a la composition de la litière. Les aiguilles de conifères sont riches en lignine et contiennent dans leur cuticule des substances lipidiques de la famille des résines, des bitumes et des cires. Ces substances sont difficilement dégradées par les agents microbiens de la minéralisation; la décomposition se fait donc lentement (5 à 7 ans pour l'épicéa) et la litière a tendance à s'accumuler. Cette décomposition libère par ailleurs des acides organiques susceptibles de contribuer à l'acidification des horizons de surface.

Cependant, comme nous l'avons vu, il ne s'agit là que d'une des composantes du phénomène général d'acidification des sols dont la cause est l'augmentation des dépôts atmosphériques liées à la pollution. Nous avons signalé que les résineux avaient malheureusement, du fait de leur feuillage persistant, un pouvoir de filtrage de l'air bien supérieur à celui des feuillus et concentraient les effets de cette pollution. Pourtant, pendant longtemps, le phénomène d'acidification a été attribué à la seule composition de la litière des résineux.

L'acidité due à la croissance des arbres : au cours de la croissance, les arbres absorbent plus de cations que d'anions, or, à chaque fois qu'elles absorbent des cations nutritifs, les racines excrètent des protons. Ainsi, plus la croissance est forte, plus le sol s'acidifie.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Podzosol


Je pense, sans en être certain, que le bois de résineux en soi n'acidifie pas, ou rien de terrible. Le résineux acidifie le sol plus qu'un feuillu parce qu'il a un feuillage persistant et qu'il respire plus de pollutions toute l'année ; par sa pousse rapide ; par sa litière. C'est plus un acidification "de son vivant" que de sa mort.

Cela dit l'article de wikipedia est vraiment minable au niveau des références, donc méfiance ; même si le style a l'air sérieux.
Mais je trouve que la notion d'acidification des sols par la pollution de l'air (en particulier d'ammoniac en agriculture ou par la combustion d'energie fossile), est très précoupante quelque part. Première fois que j'en entends parler.
> Contredisez ce que je dis, je suis un *mauvais* jardinier ! J'essaie et j'aime bien me documenter, valà tout.
> Jardinier, pas maraîcher. - Esprit critique
> Le staff peut modifier le contenu de vos messages du forum en toute opacité...
Avatar de l’utilisateur
0tyugh
 
Message(s) : 1006
Inscription : 17 Déc 2013 21:13
Localisation : Saint Adrien, Arzano (29300)

Re: Bois pour les buttes

Message par Dom » 25 Avr 2016 16:55

Déjà pour commencer, il faut comprendre que les arbres dans la grande généralité, mettent en place des barrière de protection chimique et physiques contre des pathogènes.
Donc sachant cela, on comprend facilement que l'écorce des arbres est un matériaux difficilement dégradable(surtout de conifère),vu que c'est leur première barrière de protection.

Concernant les aiguilles, il est possible de contourner le problème en faisant un précompostage (montée en température), avec des branches de résineux broyés et surtout bien humide pour que cela fonctionne.
Dom
 
Message(s) : 350
Inscription : 03 Juil 2014 20:46
Localisation : morbihan

Re: Bois pour les buttes

Message par yuyu » 28 Avr 2016 21:48

Strawbale a écrit :Bonsoir,
Merci pour la réponse mais la butte est finie... Je verrai bien!
@+

Dis nous si ça marche ou pas !
yuyu
 
Message(s) : 11
Inscription : 28 Mars 2016 19:05

Re: Bois pour les buttes

Message par Strawbale » 29 Avr 2016 00:08

Oui je vous dirai ça mais pas avant un an... :hello:
Strawbale
 
Message(s) : 3
Inscription : 30 Mai 2015 12:20

Re: Bois pour les buttes

Message par Arre » 29 Avr 2016 21:45

Pour compléter:

Dom a totalement raison: les arbres sont les rois de la défense physique et chimique.

Mais il y a, dans le cas de leur utilisation en tant qu'autre chose "qu arbre" deux catégories principales à distinguer:

- les feuillus qui font les filous et qui y vont à la fois physique et à la fois chimique (exemple que tout le monde connaît: le chêne avec sa "chimie"=tanins (insecticide et anti-fongique) et sa physique "tile"=les points brillants que vous voyez briller au soleil quand on coupe une branche façon "silice" (ce sont des petits "clapets" qui ferment les veines du bois qui ne sont plus utiles à conduire la sève)

- les résineux qui ne font pas la dentelle: pas de physique, rien que de la chimie! Et pas à petite dose! (Tanin, cycles aromatiques, résines, etc..) Et tant qu'à en mettre partout, autant en profiter pour protéger le tout (et là certains vont commencer à comprendre pourquoi certains arbres perdent leurs feuilles et pas d'autres... Mais passons ;) )

Tout ça pour dire que du feuillu: c'est beaucoup de carbone, avec un peu de chimie.
Du résineux: c'est la même chose en plus aéré (ca pousse plus vite) MAIS bien bien bien imbibés.

Donc oui... Outre leur composition qui acidifiera ou pas, leur symbiose qui marchera ou pas... Le bois "mort" ne l'est pas forcément ;)
Arre
 
Message(s) : 64
Inscription : 15 Fév 2016 18:42
Localisation : 58


Retour vers Le coin des débutants

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)