Accéder au contenu

Conseils pour rendement max avec paille/foin en vrac - 65200

J'ai tout à apprendre mais cela ne me fait pas peur - allez-y - posez vos questions sur la Permaculture ici

Conseils pour rendement max avec paille/foin en vrac - 65200

Message par LeSnork le 31 Jan 2017 18:47

Bonjour, je viens d’emménager dans les hautes pyrénées a gerde au pied des pyrénées a 750m d'altitude
je rénove une fermette et j'ai environ 8-10 métres cube de paille et de foin qui servaient a isoler une bergerie,

je n'ai pas envie de les emmener a la déchetterie ni de les bruler alors j'ai pensé booster mon potager avec !
j'ai une belle surface pour jardiner environ 1000m2 qui servaient encore a des vaches il y a quelques semaines .
j'aimerai trés rapidement faire pousser de tout car ma petite famille est accro aux jus de fruits et légumes bio d'extracteur , et ça coute une fortune en magasin bio...

en résumé, peu de feuilles, peu d'arbres... juste un noisetier
des tontes bientot si la tondeuse redémarre :rouge:
de la paille, du foin en belle quantité
de la bonne terre sur 20cm aprés y'a pas mal de cailloux.
des taupes...lol
et besoin d'un excellent rendement rapidement ! , j'ai besoin de conseils !

dites moi ce que vous feriez dans ma situation svp , j'ai une petite expérience en permaculture sur 25m2 mais la j'ai besoin d'aide, j'ai du temps a consacrer a ce projet mais pas assez d'expérience, tout conseil sera bon a prendre !




j'aimerai avoir des plans pour échanger des graines aussi

a bientot :)
LeSnork
 
Message(s) : 5
Inscription : 10 Mars 2016 21:37

Re: Conseils pour rendement max avec paille/foin en vrac - 6

Message par 0tyugh le 31 Jan 2017 20:54

Le meilleur plan c'est de demander à des gens, le plus voisin possible de toi, ce qui donne en abondance. Il y a des microclimats et des veines de terrain partout, je pense qu'un moyen d'avoir un résultat de manière assez sûre, c'est d'avoir quelqu'un qui a eu du bol et de le copier. Après il y a tellement de paramètres que ce n'est pas assuré non plus ^^'

À ta place j'irai planter des arbres nains (ceux qui donnent après quelques années seulement, voir de suite, forcément des poumes/abricots par chez moi), le reste... Amh. Je connais pas beaucoup de trucs à fruit. Les framboisiers envahiraient tes 25m² sans aucun problème et aucun entretient, mais pour une recolte par an, c'est pas sûr que tu le désire, idem pour les cassis ou les groseilles, ou les ronces sans épines, ou des kiwis, ça bouffe de l'espaaaace x)

Nah je sèche pour être intensif en production de fruits ^^'
> Contredisez ce que je dis, je suis un *mauvais* jardinier ! J'essaie et j'aime bien me documenter, valà tout.
> Jardinier, pas maraîcher. - Esprit critique
> Le staff peut modifier le contenu de vos messages du forum en toute opacité...
Avatar de l’utilisateur
0tyugh
 
Message(s) : 969
Inscription : 17 Déc 2013 20:13
Localisation : Saint Adrien, Arzano (29300)

Re: Conseils pour rendement max avec paille/foin en vrac - 6

Message par nivolet le 31 Jan 2017 22:58

LeSnork a écrit :j'ai environ 8-10 métres cube de paille et de foin qui servaient a isoler une bergerie

Déjà, j'espère que tu as trouvé un meilleur isolant, parce que si c'était étalé sur 20m2 il sera difficile de faire mieux :hehe:

Tu peux faire au moins 3 choses avec cette richesse :
1) des tas de compost pour avoir du bon terreau dans quelques mois,
2) en garder au sec pour pailler tes cultures plus tard,
3) en étaler par terre en couche épaisse d'au moins 10 cm sur tes prochaines planches de cultures, ça va décomposer l'herbe au sol et préparer le terrain. Faire une bonne couverture sans couper les longues tiges pour qu'elles soient mieux plaquées au sol, avec des branches et des pierres si risque de vent.

Pour le compost, tu as donc de la matière plutôt carbonée à mélanger avec de l'eau et de la matière plutôt azotée, pour que cela puisse démarrer le cycle et chauffer.
La paille et le foin ancien sont en général très très secs et plein de poussières avec beaucoup de spores de moisissures et champignons, donc ils se décomposent plutôt vite dès qu'ils sont au bon taux d'humidité et avec la bonne aération. Par contre, si c'est en vrac et que les tiges sont encore longues ce n'est pas facile à brasser et à mélanger avec un peu de matière azotée pour activer le compost. Si tu as une tondeuse, tu peux l'utiliser pour broyer le tout, et dans ce cas, en profiter aussi pour ramasser de l'herbe fraîche comme partie azotée. Sinon, tu peux essayer de te procurer du purin ou de la bouse de vache ou des déchets alimentaires, y compris viande ou poisson en petite quantité, ça active bien... Quelques litres d'urine ça peut se trouver facilement aussi.
Tu peux tester en faisant un premier tas d'environ 1m3 en arrosant bien pour que cela soit humide et en ajoutant et des matières azotées diverses. Plus les morceaux sont petits et plus la surface d'échange est grande et plus vite ça se décompose. Surveiller aération et humidité c'est pourquoi il est recommandé de retourner le tout plusieurs fois. Le top de la classe c'est de se retrouver avec pratiquement le même volume de compost qu'il y avait de matériaux à l'origine.
Si les conditions ne sont pas idéales, ça marche quand même mais ça va moins vite, c'est moins homogène, et il y a beaucoup de pertes de matières sous forme de gaz tels que le méthane, facilement plus de la moitié du volume de départ.
Voir par exemple une vidéo sur le compost en 3 semaines par Damien Dekarz :
https://www.youtube.com/watch?v=lKAxBKRfL5A
Le fait que l'on soit en hiver n'est pas vraiment un problème. Le tas de compost doit être protégé des écarts de température et surtout d'humidité (grosse pluie qui lessive tout). Donc si besoin il faut lui prévoir un chapeau.

Pour les 1000 m2, si c'est un pâturage que tu vas convertir en jardin, et bien il faudra mettre en route prochainement une petite session de design permaculturel. Comprendre puis copier (ou adapter) ce qui marche bien à côté comme préconisé par 0tyugh est probablement la technique la plus sûre pour bien démarrer...
nivolet
 
Message(s) : 80
Inscription : 30 Mars 2016 09:40

Re: Conseils pour rendement max avec paille/foin en vrac - 6

Message par yannouk le 02 Fév 2017 00:17

Petit retour d'expérience, puisque moi aussi j'ai sorti plusieurs mètres cube de vieux foin non compacté, stocké des années dans une vieille bergerie.
En quelques mois, le tas a incroyablement réduit, et désormais je le mélange à du compost de cuisine et de tlb pour aider un peu mes planches de culture notamment. Mais j'en arrive à considérer, sans vouloir polémiquer, que composter à chaud c'est gaspiller.
Si c'était à refaire, je crois que je l'étalerais directement sur les zones que je projette de cultiver. La décomposition sera plus lente, mais ça chauffera moins donc je suppose qu'il y aura moins de pollutions sous forme de co².
En fonction de tes besoins et des surfaces dont tu disposes, tu peux peut être faire un mix des 2 techniques?
yannouk
 
Message(s) : 5
Inscription : 01 Fév 2017 13:28
Localisation : Cévènnes d'Ardèche

Re: Conseils pour rendement max avec paille/foin en vrac - 6

Message par nivolet le 02 Fév 2017 01:07

yannouk a écrit :La décomposition sera plus lente, mais ça chauffera moins donc je suppose qu'il y aura moins de pollutions sous forme de co².

Ce n'est pas parce que ça chauffe que ça dégage plus de gaz à effet de serre, c'est parce que le compost est mal aéré. Les transformations biochimiques qui permettent d'obtenir du compost génèrent forcément de la chaleur, moins perceptible si c'est plus lent. La seule manière de réduire les émissions de GES d'un compostage c'est de le conduire parfaitement pour perdre le moins de masse possible sous forme d'émission de gaz et surtout éviter la formation de méthane par fermentation anaérobie. Le lombricompostage est peut-être plus efficient mais les vers doivent bien respirer aussi... C'est en fabriquant de l'humus stable dans le sol ou du bois en faisant pousser des arbres que l'on peut espérer séquestrer un peu de carbone.
http://www.passerelleco.info/article.ph ... ticle=1365
Sinon, on peut aussi récupérer la chaleur ou faire de la méthanisation mais c'est une autre histoire.
nivolet
 
Message(s) : 80
Inscription : 30 Mars 2016 09:40

Re: Conseils pour rendement max avec paille/foin en vrac - 6

Message par 0tyugh le 02 Fév 2017 02:14

C'est en fabriquant de l'humus stable dans le sol ou du bois en faisant pousser des arbres que l'on peut espérer séquestrer un peu de carbone.


Tout est dans "un peu".

Pour casser des préjugés : le charbon et le pétrole du carbonifère avaient des fougères de 10m de haut et de 3m de large d'après certains fossiles ; nos forêts à nous sont vraiment des petites joueuses en stockage stable de carbone (et parler de foret pour des "zones boisées" avec une diversité merdique porte beaucoup à confusion en France où l'on croit que parce que les zones boisées augmentent, on est "écolo").
Quand un arbre tombe, il libère une bonne partie de son CO2, de manière plus ou moins indirecte.
> Contredisez ce que je dis, je suis un *mauvais* jardinier ! J'essaie et j'aime bien me documenter, valà tout.
> Jardinier, pas maraîcher. - Esprit critique
> Le staff peut modifier le contenu de vos messages du forum en toute opacité...
Avatar de l’utilisateur
0tyugh
 
Message(s) : 969
Inscription : 17 Déc 2013 20:13
Localisation : Saint Adrien, Arzano (29300)


Retour vers Le coin des débutants

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

Information

L’équipe • Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]