Résilience

J'ai tout à apprendre mais cela ne me fait pas peur - allez-y - posez vos questions sur la Permaculture ici

Résilience

Message par Souther » 18 Avr 2019 10:30

Bonjour,

Une question me taraude depuis un petit moment. Quand on parle de permaculture, je vois que certains expliquent que faire mois par mois au potager mais il y a une chose que je ne comprends pas bien. Le but de la permaculture n'est-il pas de travailler en amont pour ne plus rien avoir à faire par la suite, en dehors de récolter ses légumes ? Une fois la couche d'azote, carbone, azote, carbone, terreau, paillage mis puis plantation des semis après avoir fait poussé les graines dans un pot, le but n'est-il pas de ne plus refaire cette opération l'année suivante afin d'éviter de gaspiller de l'énergie et du temps ? Je précise que je suis totalement novice.

Merci.
Souther
 
Message(s) : 7
Inscription : 04 Oct 2017 23:53

Re: Résilience

Message par Boulii » 18 Avr 2019 11:42

Allez, je me lance dans un essai de réponse :)

La permaculture n'est pas un technique de jardinage, c'est bien plus que ça et faire pousser des fruits et légumes n'en est qu'une partie. Et quand bien même comme beaucoup de choses, la permaculture est multiple.

Un des fondement est de prendre soin de la nature. Non pas qu'elle ai fondamentalement besoin de l'homme (c'est même le contraire), mais nous l'avons tellement dégagé que de l'aider à progresser dans son sens n'est pas de trop.

- En France le stade ultime de la succession végétale est la forêt. Donc si tu ne veux vraiment pas être interventionniste (et n'être que cueilleur) c'est ce vers quoi le nature va aller (je parle sur des échelles de temps qui dépassent une vie humaine). Tu pourras alors cueillir les "fruits" des espèces spontanées châtaignes, glands, champignons, plantes sauvages de sous bois...
- Si tu veux consommer des pommes, des poires... il faut déjà travailler plus car un verger non entretenu disparaîtra d'ici 100/200 ans,
- Encore plus de travail si tu veux consommer des plantes persistantes ou qui se ressèment toutes seules
- Beaucoup plus pour les plantes annuelles (les classiques du jardin).

Généralement, les permaculteurs essaient d'avoir ces 4 éléments dans leur espace, c'est le fameux Zonage. Et l'idée est de mettre ce qui a le plus besoin d'intervention le plus proche de la zone de vie pour limiter les déplacements.

Dans les zones autres que la forêt, le but n'est pas d'aller contre la nature mais de la guider, de l'orienter au mieux pour que tu aies de la production sans être trop destructeur. C'est dans ces zones que le design prend tout sons sens, le but état d'essayer de mettre en place un système "autonome" qui demandera un minimum d'intervention humaine, où les déchet des uns serviront aux autres, ou les déplacements (humains et de ressources) sont optimisés.

Mais plus tu t'éloigneras de ce que la nature fait naturellement, plus celà te demandera du travail.

Si ton design est très bien fait et que tu est prêt à ne consommer que des plantes sauvages, perpétuelles, ou qui se ressèment seules, cela ne te demandera pratiquement plus de travail une fois la mise en place faite.

Pour les tomates, courges, salades, haricots... (même si certains sont perpétuels) même avec de meilleur design du monte, il faut planter, semer entretenir (sinon retour au stade foret à long terme). La permaculture n'est pas un miracle. Tu auras beaucoup moins de travail car tu vas dans le sens de la nature et pas contre elle et la nature peut "travailler" pour toi si ton design est bon, mais tu ne pourras pas faire que récolter ;).

Désole pour le pavé, mais j'ai essayé d'argumenter ma réponse pour que tu comprennes un peu mieux. Je précise aussi que ce n'est que mon point de vue et que tu auras peut être d'autres réponses divergentes mais c'est ça qui est chouette sur un forum.
Boulii
 
Message(s) : 15
Inscription : 27 Fév 2019 15:33

Re: Résilience

Message par Souther » 18 Avr 2019 12:47

Merci pour cette réponse. Pour fouiller un peu dans ta réponse, tout en restant relativement généraliste, tu veux dire que les légumes de manière générale, tu auras besoin de les resemer toi-même, systématiquement chaque année ? Et il n'y aurait que quelques plantes aromatiques de-ci de-là qu'on pourrait ne pas avoir besoin de replanter dans un godet chaque année puis en terre ? (Le but est de faire ça dans un jardin, donc pas une forêt). J'ai l'intention de me payer le livre de Damien de la chaîne "permaculture, agroécologie, etc" car ça synthétise tout ce qu'il a mis en vidéos et c'est plus pratique de tout avoir sur du papier que d'aller lire les vidéos. Et comme il parlait de semer année après année, ben je me posais toutes ces questions.
Souther
 
Message(s) : 7
Inscription : 04 Oct 2017 23:53

Re: Résilience

Message par Boulii » 18 Avr 2019 14:46

Souther a écrit :Tu veux dire que les légumes de manière générale, tu auras besoin de les resemer toi-même, systématiquement chaque année ? Et il n'y aurait que quelques plantes aromatiques de-ci de-là qu'on pourrait ne pas avoir besoin de replanter dans un godet chaque année puis en terre ?


C'est un peu caricaturé, il existe tout de même de nombreuses plantes (parfois une une variété dans une espèce donnée), qu'il ne sera pas nécessaire de resemer, mais très peu dans celles que l'on consomme habituellement. C'est principalement une question d'acclimatation où les hivers rudes, les gels tardifs... ne permettent pas à des graines ou plantes de repartir.

Si tu veux juste cueillir, cela va limiter le choix et/ou t'orienter vers des plantes moins communes. Adieux tomates, carottes, aubergines... C'est qui n'est pas un mal en soi, juste une question de choix.

Concernant le livre de Damien, Je ne l'ai pas lu, mais connaissant un peu sa chaîne, ce qu'il semble proposer dans ce livre, c'est du "jardinage en permaculture" qui pourrait s'approcher d'un maraîchage respectueux de la nature.

Pour moi il n'y a pas de vraie permaculture et de sous permaculture, je trouve donc ça super, mais ce n'est pas cette méthode qui te permettra d'être uniquement un "cueilleur", même si un bon nombre de ses plantes doivent être vivaces ou perpétuelles (ail, rhubarbe, oseille, poire de terre, arroche, bette...).
Boulii
 
Message(s) : 15
Inscription : 27 Fév 2019 15:33

Re: Résilience

Message par Souther » 18 Avr 2019 17:48

A la première réponse que tu m'as donné, j'ai commencé à comprendre que c'était à cause du climat qu'on était obligé de replanter. Histoire que je fasse un état des lieux, tu sais où je pourrais me procurer une liste des légumes consistants (un peu l'équivalent des tomates, carottes, patates...) qu'on ne resème pas, en France ? J'ai besoin d'y voir un peu plus clair pour savoir ce que je veux faire (être cueilleur, seulement un peu jardinier ou un peu des 2).
Souther
 
Message(s) : 7
Inscription : 04 Oct 2017 23:53

Re: Résilience

Message par Boulii » 18 Avr 2019 18:40

Pour avoir une liste la plus large possible, il va surement falloir passer par des bouquins car il doit y en avoir un paquet mine de rien en en feuilletant, ça devrait te donner un aperçu des possibles.

Liste non exhaustive et non testée :

Légumes Vivaces Pour Un Potager Perpétuel - Xavier Mathias
Mon Potager De Vivaces - 60 Légumes Perpétuels À Découvrir ! - Lazarin Aymeric
Le Potager Perpétuel - Utiliser Les Légumes Vivaces Pour Un Potager Sans Efforts (Ou Presque) - Collignon Philippe et Bureau Bernard


Les patates peuvent être perpétuelles dans nos contrées, il suffit d'en "oublier" un peu quand tu récoltes
Boulii
 
Message(s) : 15
Inscription : 27 Fév 2019 15:33

Re: Résilience

Message par Souther » 18 Avr 2019 20:15

Ou je peux tout simplement faire des recherches sur internet pour trouver les légumes perpétuels. Je verrai ce que je trouverai.
Souther
 
Message(s) : 7
Inscription : 04 Oct 2017 23:53

Re: Résilience

Message par Boulii » 19 Avr 2019 09:50

Oui aussi ::d ::d ::d

Même si il y a un risque de voir les 10-15 mêmes revenir en boucle
Boulii
 
Message(s) : 15
Inscription : 27 Fév 2019 15:33

Re: Résilience

Message par Shirosaki » 02 Mai 2019 11:14

Boulii a écrit :Les patates peuvent être perpétuelles dans nos contrées, il suffit d'en "oublier" un peu quand tu récoltes

Je confirme, 3 ans que je fais comme cela. :)

Une manière d'avoir des "pieds perpétuels" de tomate, poivron etc : plantation en terre l'été / on déplante et on met en pot dans une veranda ou autre pour l'hiver... j'ai testé ca sur le poivron pour le moment ca marche bien ... mais ca demande quand même du boulot

++
Shirosaki
 
Message(s) : 42
Inscription : 30 Juil 2014 11:57
Localisation : Lyon 69


Retour vers Le coin des débutants

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron