Accéder au contenu

Conseils jardin urbain en permaculture

Tout sur le design permaculturel, aide, ...

Conseils jardin urbain en permaculture

Message par mec le 11 Juil 2017 15:46

J'ai le petit jardin urbain visible ci-dessous, ainsi qu'une serre en verre et alu posée sur la terrasse.

Le jardin fait environ 50m2 avec 20-25cm de terre, et, sous la terre, il y a 15cm de gros galets drainants recouverts d'une couche de feutre.
La serre fait 9m2.

Je prévois de lire un maximum sur la permaculture cet hiver, mais j'aurais aimé avoir une idée de ce que les pros de la permaculture parmi vous priviliégieraient comme plantes et comme design, juste comme ça l'orientation générale que je devrais suivre pour une situation comme celle-ci.

Il n'y aura pas de contraintes de réglements particulières, vu que le jardin appartient à la famille.
Pour le climat, c'est ça https://fr.wikipedia.org/wiki/Lausanne#Climat
Altitude 372m
Orienté sud, mais l'immeuble commence à faire de l'ombre à partir du milieu de l'après-midi environ.

Merci d'avance.
Pièces jointes
jardin.jpg
jardin.jpg (374.9 Kio) Consulté 270 fois
mec
 
Message(s) : 1
Inscription : 11 Juil 2017 15:07

Re: Conseils jardin urbain en permaculture

Message par Sebctop le 13 Juil 2017 15:23

Sympa pour débuter Mec !
Appelle Stéphane Marie sur France 5 !... :super:

Bon ... ok je déconne! ;-)

Mec, tt d'abord, une petite présentation dans Nouveaux Venus ferait très plaisir aux Admin, je pense... :mrgreen:

Sinon, avant de te lancer ds la méga cogitation-de-la-mort-qui-tue... Il faut peut être faire un tour de ton outil... de plaisir! ;-)
Tes bacs, ils sont fermés et la pluie qui tombe dessus y reste?... ou bien, elle se barre???...
Sympa l'idée des 15cm de galets!... c'était pour se muscler qu'ils ont été mis là ou bien?!... çà sert à quoi?!!!... 8|
Pour ta serre, il va falloir la blanchir à mon avis. Tu sais à combien elle monte en plein soleil???... Sinon, mets y un thermomètre. :hello:
Tu as moyen de récupérer l'eau de pluie?
Avatar de l’utilisateur
Sebctop
 
Message(s) : 369
Inscription : 24 Nov 2015 09:41
Localisation : 51_Epernay

Re: Conseils jardin urbain en permaculture

Message par nivolet le 16 Juil 2017 18:27

Bonjour,

Il y a déjà une belle production de biomasse et elle n'est pas trop desséchée si la photo est bien de ce début juillet, ce qui veut dire que la réserve d'eau dans les galets sous le feutre est quand même relativement importante, mais arrive aussi à se vider totalement. On dirait qu'un écosystème de prairie sèche s'est déjà installé. Le système est laissé libre depuis une année ?
Est-ce que c'est une glycine qui monte sur la pergola ? J'ai l'impression qu'elle est dans un très petit pot. La santé et la taille des plantes dépend beaucoup de la taille de leur conteneur. Il ne faut donc pas hésiter à voir grand. Par contre, tailler sera obligatoire. Et disposer de plusieurs individus d'âge différent rendra les choses moins difficiles lorsqu'il faudra se séparer d'un sujet devenu vraiment trop encombrant.

Ici, les contraintes les plus fortes sont :
- L'épaisseur de terre réduite,
- La réserve d'eau du sol (sous le feutre), également réduite,
- La contrainte pour les végétaux (et animaux) de ne pas perforer le feutre, et surtout pas l'étanchéité sous les galets, ni de soulever ou s'insérer dans les relevés le long des murets et des skydomes,
- Le gel en hiver.

Le lieu se prête à un aménagement de type montagnard, avec des plantes vivaces rustiques alpines qui ne craignent ni le sec, ni le gel. Presque toutes les aromatiques vivaces pourront s'y plaire et se développer toute l'année (thym, romarin...). Vous n'avez pas non plus intérêt à avoir des plantes avec des racines traçantes qui vont se faufiler partout et qui peuvent grossir.
A mon avis, il sera délicat de faire pousser des plantes potagères car il faudra certainement leur apporter un complément d'irrigation. Le niveau d'eau sous le feutre est en effet contrôlé par les plantes qui vont le plus "pomper", et il aura tendance à s'égaliser un peu partout, sauf si il est déjà complètement saturé de matières organiques.
Il sera peut-être nécessaire d'augmenter l'épaisseur de terre pour les légumes racine, donc de préparer des zones particulières.
Les pluies ont l'air d'être encore relativement régulières à Lausanne, et il faut donc vérifier si l'installation de systèmes complémentaires de récupération et distribution d'eau de pluie valent le coup. En effet, ils vont nécessiter une vidange et un démontage l'hiver car certaines vannes, tuyaux ou contenants risquent d'éclater. Par contre, un complément d'arrosage peut fortement augmenter la richesse de la végétation de mai à septembre.
Une petite serre comme celle ci protège les plantes de la pluie battante, de certains prédateurs (oiseaux), et permet de bénéficier d'une température plus clémente à la mi-saison. Mais les petits volumes nécessitent beaucoup de surveillance car la température et l'humidité peuvent varier très vite en quelques heures et faire perdre tout l'intérêt de la chose. L'idéal, à côté d'une habitation, c'est une serre "adossée", qui pourra bénéficier du chauffage l'hiver. Si les plantes peuvent rester "hors gel" toute l'année, cela ouvre un énorme potentiel d'espèces très productives et intéressantes. Sinon, ne pas hésiter à doter la serre d'accessoires comme une ombrière (canisses...), de l'arrosage automatique, un vérin et circulation d'air pour la ventilation naturelle...

L'avantage, si votre logement donne directement sur cette terrasse, c'est que vous pouvez venir voir régulièrement ce qui s'y passe et corriger les problèmes.
Un écosystème de ce type reste très artificiel et doit être bien contrôlé. Mais assez rapidement, vous pouvez créer un environnement de très grande qualité avec des bonnes odeurs et des bonnes choses à manger toute l'année. L'investissement sera d'une dizaine de jours de travail répartis sur plusieurs saisons pour mettre en place le système. Je ne sais pas si c'est aussi le cas en Suisse, mais en France, dans les zones urbaines il y a des quantités considérables de matériaux divers à récupérer ou acheter d'occasion. Le budget complémentaire en outillage (à se faire prêter) et matériel neuf peut être réduit au strict minimum. Pour les plantes, vous pouvez soit semer, bouturer, troquer des végétaux ou les acheter (la solution la plus rapide). Mais sur cette surface, il serait possible d'installer plusieurs dizaines de sujets et cela représente donc un budget conséquent. Il convient donc de s'assurer qu'ils disposeront des conditions de développement et de l'entretien suffisant. Il va sans dire également qu'aucune matière organique ne doit pouvoir quitter la terrasse, avec des bacs et conteneurs de compostage et lombricompostage bien gérés vous pouvez fabriquer tout le terreaux et le paillage nécessaire.

Quel est l'objectif de l'aménagement ? Un lieu d'agrément ? De la production "alimentaire" ? Un peu les deux ?
Est-ce que vous êtes présent toute l'année ?
nivolet
 
Message(s) : 96
Inscription : 30 Mars 2016 09:40


Retour vers Design

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)

Information

L’équipe • Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]

cron