Arbres fourragers

Arbres fourragers

Message par Nicollas » 13 Déc 2009 11:43

Salut,

je me demandais si quelqu'un avait des infos, ressources, etc sur les arbres fourragers, et si possible en climat tempéré

merci d'avance :)
Nicollas
 

Re: Arbres fourragers

Message par autrevie » 13 Déc 2009 15:06

tout arbre peux être fourragé,sauf ceux qui n'aiment pas être blessé(cerisier,plaqueminier,noyers etc..)
les arbres fourragés doivent être "tétarisé" tout les deux ans,(il faut tout couper en évitant les plaie superieur à 20cm de diamètre,en moyenne)les arbres ainsi torturé vivent plus longtemps,(culture du bois jeune)ce qui permet l'émissions de nombreuses nouvelles racines.
les espèces les plus interessantes sont les plus fournis en feuilles donc le tilleul,le murier arbre,l'aulne,certain érables,le paulownia et le katalpa,un nombres tres important de légumineuses,mais la..je dérive vers les buissons fourragé,
il est préferrable,celon moi,d'utiliser les buissons fourragés,(plus facile à récolter)ils occupent de sous étages,peuvent apporter fruit nectare et gîtes aux insectes auxiliaire.
avec les arbres,le coté positif c'est qu'ont peux récolter du bois pour faire des fagots...
les buissons fourragé sont tres nombreux,avec en tête de liste de Miscanthus qui pulvérise tout les records de production,(mais reste inferieur à la production des algues)
je conseil aussi le galega,le lespedeza,la consoude stérile,les lianes comme l'akebia,les vignes,lierre.

Il est à noté,que tout bois se dégradera beaucoup plus vite d'autant qu'il est sectionné,du fourrage pour la terre nécessite de long moment à tailler les branches,(mais c'est tres saint)
posé en tas,surtout pas contre les troncs des arbres (maladies,rongeurs)mais sur le périmètre de la couronne.
ce carbone "long terme" se transformera en humus de foret (tres noir et spongieux)
il est même conseillé de mettre de vieux tronc d'arbres pourris récolté en foret,les poser si possible à l'ombre.
tout plein de betioles y viverons et attaquerons le bois mort,le réduisant en poudre,cette poudre se gorgera de minéraux et hébergera le mycelium,base de l'équilibre de la fertilité...
je m'emballe.
le sujet est vaste...
c'est important d'avoir du fourrage le plus proche possible des cultures,encore faut il bien choisir le fourrage approprié...
je vais m'en retourner faire des piquets de clotures...
c'est un excellent sujet les plantes fourragère,clef de réussite de la fertilité des sols.
autrevie
 

Re: Arbres fourragers

Message par Nicollas » 13 Déc 2009 15:37

Salut Autrevie, merci pour les précisions,

pour les arbres, il n'y a pas moyen que les bêtes se servent toutes seules si les arbres sont tétarisés ? Y a peut être une coupe qui permet de rabattre les branches à niveau.
Nicollas
 

Re: Arbres fourragers

Message par autrevie » 13 Déc 2009 15:51

Oui,en effet,ca s'appelle une haie plessée..
tu coupe à moitier l'arbre et tu le fait tomber dans le sens de la haie...ainsi de suite,le bétail mange le vert,laisse le bois,le bois forme une barrière...plus moins vivante,chaque année il y a de tres nombreuses repousse,il faut alors recommencer..quand tu as le temps,pas forcément chaque année.
autrevie
 

Re: Arbres fourragers

Message par geispe » 13 Déc 2009 18:17

çà dépend du type de bétail... la vache par exemple n'aime qu'un peu les arbres et bréfère brouter de l'herbe ; les chèvres adorent et ce n'est pas pour rien que l'un de leurs buissons préféré s'appelle salix caprea ou saule des chèvres (saule marsault).
mais il est plutôt intéressant pour des troupeaux en liberté ou que l'on ballade. dans un parc il ne fait pas long feu...
geispe
 
Message(s) : 278
Inscription : 25 Mars 2009 10:57
Localisation : alsace - vosges du nord

Re: Arbres fourragers

Message par autrevie » 13 Déc 2009 19:03

les vaches adorent les feuilles et comme tout les animaux les légumes les fruits(tout se déroule à déférent mois de l'année),mon voisin les nourrit tout l'hiver à la pomme de terre,il y a même dans les années 60 (époque broyeuse jean pain)certain agriculteurs qui ont nourris leurs bovins de BRF,les Russes ont même essayé de la consoude 100% tout l'hiver (officinale),les vaches en Indes mangent beaucoup de d'ordures.
Tout ecces aboutit à des échecs plus ou moins rapide.
la vache du gers mange la brousaille,c'est une petite vache de montagne.
de même qu'ont ne se rend pas compte comment améliorer la croissance d'un arbre en pleine prairie,ont ne se rend pas compte de ce que l'animale est capable de manger si ont lui offrait un décor naturelle.
les animaux élevés dans la nature sauvage mangent beaucoup de plantes médicinale et s'auto-guérissent elles mêmes,(elles ne sont pas aussi inculte que nous)
quand le veaux boit du lait il a souvent le cul vers la tête de sa mère,qui renifle,analyse la santé de sa progéniture,naturellement elle fera de sont mieux pour trouver la diversité végétale necessaire au bon épanouissement de sont veaux.
je dis ca...pour les vaches mais c'est aussi le cas de la plus part des autres betioles.

pour la diveristé des denrés à exploités,j'ai opté pour cloturer beaucoup de haies électriquement,en pleine prairie,ces haies sont planté d'une 50 ene de figuiers, une 60 ene de plaqueminiers,une 50ene de noisettiers,noyer,pécanier,cèdres,neflier,aubépines,yucca,cormier,cerisier,pommiers,murier arbre,etc...beaucoup de consoudes pour le fourrage azoté (30kgs de feuilles par plants/an)et des consoudes naines sous les fils électriques(pour en finir avec les herbes qui font masse,avec le fil électrique, lorsqu'elles montent à graine).
cela aboutit à un meilleur microclimat,une gestion gérées des allées (tondu par les vaches anes et moutons)
une concentration de la diveristée fruitieres (dû à la facilitée d'acces)
il deviens vite possible de planter un sous étage pertinent,composé de toute certe de petits fruits,plante fourragère, ornementale,il est possible de planter des chevrefeuilles,des buis,des aubépines,du lespedeza,des casseilles,d'implanter des zone d'Angélique,fenouille vivaces,apios americana,fraisiers,camérisier,baie de goji etc etc...pêcher,gaultheria,rhubarbes...
voir des bruillère,houttunya,aromatiques...l'eden!
microclimats, matières organique divers,vers de terres, bactéries,champignons,humus stable et ont attaquent la roche mère au lieux de s'en approcher(du fait de la présences des vers épigés et du PH qui se neutralise avec le temps,de l'air dans le sol,des racines etc...),l'eden... :mrgreen:
autrevie
 

Re: Arbres fourragers

Message par geispe » 13 Déc 2009 19:36

eden je ne sais pas : à tout chambouler alors que tout pousse tout seul çà peut devenir l'enfer...
pour la vache je pense quand même que c'est un herbivore s'il a le choix. vrai qu'elle mange même de la viande... :lol:
geispe
 
Message(s) : 278
Inscription : 25 Mars 2009 10:57
Localisation : alsace - vosges du nord

Re: Arbres fourragers

Message par autrevie » 13 Déc 2009 20:36

je suis d'accord,la vache vie naturellement dans les prairie.

tu dis que tout passe tout seul naturellement?
une foret fruitiere tu veux parler,et non de haie frutieres comme moi (qui se casse le cul)
peux être,mais je n'ai jamais vus,les ronces et l'épineuse phase pré-forestière ne prends pas le dessus,lorsque les plantations sont sur une grande surface?
tu arrive à tout gérer à la mains?
comme gère tu la progression de la fougère et des prunelliers par exemple?

alors que dans des allées pâturés rien ne repart...sauf quelques ronces ou début de fougère,genet parfois...

j'imagine l'importance des récoltes et l'accessibilité pour le tracteur et la remorque...je rêve d'atteindre toujours moins de "masse" sur les fils électrique,toujours moins de gyrobroyeur à passer,une vue assez dégagée,une facilité de déambuler sur du gazon sans avoir à enfiler de cuissardes (rosé du matin)
je sais que c'est naturelle,mais je vois que l'humain n'aime pas s'y déplacer,or,si je ne veux pas être le seul à récolter,il faut que ce soit super clean et tout le monde pourra,quelque soit sont age déambuler dans se supermarché sauvage.
peux être que je me trompe...
autrevie
 

Re: Arbres fourragers

Message par geispe » 13 Déc 2009 21:18

tu arrive à tout gérer à la mains?

ben oui mais c'est juste pour moi, donc petite épicerie et pas supermarché :lol:
non ce que je n'ai pas compris en te lisant régulièrement c'est ton objectif : tu as l'air de faire dans l'industriel, de préférence exotique, et un tas de choses qui me semblent faire un boulot énorme et un chambardement de ton environnement ? c'est pour çà que je t'ai demandé l'autre jour si tu es pépiniériste... juste pour comprendre.
geispe
 
Message(s) : 278
Inscription : 25 Mars 2009 10:57
Localisation : alsace - vosges du nord

Re: Arbres fourragers

Message par Aimelle » 14 Déc 2009 09:52

Bonjour.
En zone tempérée le frêne est un classique parmi les arbres dont on peut utiliser le feuillage comme fourrage, en le coupant en début d'été pour le distribuer soit en frais l'été si le besoin se fait sentir (sècheresse), soit en sec l'hiver ; inconvénient, ça demande de la place sous abris pour le stockage. On peut aussi l'utiliser en 'feuilles mortes" quand elles tombent ; elles sont tellement appétentes que celles qui tombent naturellement dans le pré sont très vite avalées.
Aimelle
 
Message(s) : 608
Inscription : 08 Mars 2009 04:35
Localisation : France - Orne

Re: Arbres fourragers

Message par autrevie » 14 Déc 2009 11:43

je peux pas m'étaler sur se que je fais dans se poste,je t'envoie ma réponse par MP.
autrevie
 

Re: Arbres fourragers

Message par geispe » 14 Déc 2009 11:50

vrai... j'y ai pensé après coup... merci.
geispe
 
Message(s) : 278
Inscription : 25 Mars 2009 10:57
Localisation : alsace - vosges du nord

Re: Arbres fourragers

Message par geispe » 14 Déc 2009 13:25

nicolla, tu pensais à des "arbres fourragers" pour quel animal ?
geispe
 
Message(s) : 278
Inscription : 25 Mars 2009 10:57
Localisation : alsace - vosges du nord

Re: Arbres fourragers

Message par Nicollas » 14 Déc 2009 13:49

@autrevie: si tu veux parler de tes "plans/projets" sur le forum y a pas de problème, je suis sur que ça interessera du monde (moi le premier)

@geispe:
aucun animal en particulier, pour l'instant c'est juste de la théorie, je me renseigne, mais potentiellement tous les animaux m'intéressent,

en ce moment je bouquine sur les pâturages rotatifs (cf andré voisin, holistic management, joel salatin), et ça m'a l'air pas mal comme méthode, ça créé du sol, intensifie la prairie, donne de belles vaches. Et puis je me suis rappelé que j'aimais bien les arbres, et que les arbres et la prairie ne faisaient pas bon ménage à priori, et du coup je m'intéresse aux méthodes qui permettent de faire de la pâture permanente avec aussi des arbres, donc l'agroforesterie et en particulier les arbres fourragers pour les animaux.

Sinon un document de Marc Bonfils sur le sujet : http://permaculteur.free.fr/ressources/ ... ragers.pdf
Nicollas
 

Re: Arbres fourragers

Message par autrevie » 15 Déc 2009 12:01

le paturage rotatif devrait toujours être pratiqué,cela permet une bien meilleur gestion des prairies (meilleur production)
et c'est mieux pour limiter les maladies du bétail.
ce que tu me demande doit être sur le site...
j'y ai écris pas mal de message...je ne fais pas encore de "foret fruitière",pour de nombreuses raisons.
ca reste le plus productif,c'est sur...
mais je préfère la facilité d'acces aux fruitiers et la fluidité du transport.
ca laisse une vue sur le paysage plus vaste,j'y tiens beaucoup...surtout autour de la maison ou j'habite.
apres..plus loin peu être que je m'y mettrait l'année prochaine,ou cette hiver...
la foret fruitiere demande beaucoup de pionniers,j'aimerais beaucoup que ces pionniers soit un bon matériau,tel le robinier...
mais bon,il faut de tout.
cette année je fais surtout de la place pour les cultures de noyer et du chataigners.
autrevie
 

Re: Arbres fourragers

Message par tartine » 15 Déc 2009 17:57

les arbres dans une prairies sont ,pour moi aussi interessant que des arbres dans une haies ou dans la foret! Les prairies actuelles manquent cruellement d'arbres ,qui font de l'ombre pour les betes , du stockage de carbone , et du combustible pour se chauffer .Sans oublier des abris pour toute la faune existantes en passant par les insectes jusqu'au oiseaus etc etc . Les vaches quand elles en ont l'occasion vont toujours mettre bas sous un arbre!!!! Oui l'arbre fait concurrence a la prairie ,mais l'été il lui fait de l'ombre (certains arbres pompent beaucoup d'eau!) et l'hiver et surtout au printemps avant la sortie des feuilles fait augmenter le demarrage de la prairie car il y a une legere ombre produite par les branches sans feuilles qui oblige la prairies a pousser pour capter le soleil , et enfin si il y a un enfin ... il pompe en profondeur des minereaux qui seront restitué via les feuilles mortes ,ce qui permet a l'eau d'etre convenablement filtrée pour arriver dans les nappes .
tartine
 
Message(s) : 4
Inscription : 11 Mars 2009 13:16

Re: Arbres fourragers

Message par autrevie » 15 Déc 2009 22:10

le robinier est un tres gros pompeur d'eau,difficile à associer,mais quel bois solide,j'importe des sélections hongroises et autres pays pour leurs taux de nectar et la periode de floraison.
les arbres fourragé + les plantes fourragères,ainsi que les arbres fruitiers fournissent d'abondante production tres nutritive,la petite vache du Gers peux s'en contenter.
les chameaux aussi...les anes et les chèvres aussi...

l'entretien de l'herbe c'est juste pour facilité les déplacement,rassemblement,début de construction...servire d'extention à la zone 2
les animaux ne devrait pas être élevés aussi frénétiquement.
une foret fruitieres avec des clairière (microclimat et diversité) l'herbivore est interessant pour maintenir l'aspect terrain de golf des chemins...

la permaculture s'applique à tout mais il faut observer se qui fontionne au mieux,ce qui est le plus simple ingénieux solide et productif à la fois.
limiter l'entretien,accédé aux récoltes sans effort,les transformés (valorisé,diversifié),les déplacer,les recycler,les diffuser,le plus simplement possible.
c'est plus facile à imaginer en rêvant de l'aspect d'une foret primaire....avec la prairie viens la famine....vive les clairières et lisières...le juste équilibre ou l'évolution se concentre tout en y puisant la force.
autrevie
 


Retour vers Les animaux

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)